AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266258524
Éditeur : Pocket (11/06/2015)

Note moyenne : 3.69/5 (sur 273 notes)
Résumé :
Naomi et John ont perdu leur fils unique, emporté par une maladie génétique rare à l'âge de4 ans. aujourd'hui, des années plus tard, ils se sentent enfin prêts à refonder une famille dont ils ont toujours rêvé.
Lorsqu'ils entendent parler du docteur Dettore, généticien visionnaire, ils voient en lui l'homme providentiel. Dettore connaît une méthode infaillible pour que leur prochain enfant ne soit pas atteint de la même pathologie. Comment résister à la prome... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (84) Voir plus Ajouter une critique
cicou45
  06 juin 2015
Ouawh, quelle claque ! C'est le premier livre de Peter James que je lis mais je crois que je vais m'intéresser sérieusement à la bibliographie de ce cher monsieur. Cela fait d'ailleurs un moment que j'avais ce livre sous le coude et je ne comprends pas pourquoi je ne l'ai pas lu plus tôt...peut-être attendais-je d'être débarrassée 'momentanément malheureusement) de tout souci, je ne sais pas mais en tout cas, je ne vous dirai qu'une chose avant de rentrer dans le vif du sujet : si vous aussi, chers lecteurs, vous avez chez vous cet ouvrage qui attend tranquillement que vous ayez le temps d'y consacrer un peu de temps, n'hésitez plus : foncez !
Naomi et John Klaesson, forment un couple soudé, heureux et épris plus que jamais l'un de l'autre...bref, en apparence, le couple idéal quoi...et ce, malgré la tragédie qui les a affecté quelque temps plus tôt, à savoir la perte de leur fils unique, Halley, à l'âge de quatre ans. Emporté par la maladie, ce dernier aura vécu entouré d'amour auprès de ses parents qui le chérissaient plus que tout au monde mais trop peu de temps malheureusement. Il était porteur d'un virus présent dans les gênes de l'un de ses parents et lorsque John et Naomi décident d'enfanter à nouveau, ils veulent à tout prix que cela ne se reproduise plus jamais. C'est la raison pour laquelle ils ont fait recours au docteur Dettore afin que celui-ci leur permette et leur garantisse d'avoir à nouveau un enfant qui sera dans de parfaites conditions physiques. Bien que le prix de cette clinique soit exorbitant, John et Naomi n'hésitent pas, empruntant de l'argent à leurs proches,, à s'y rendre afin de retrouver un peu de joie de vivre suite au terrible drame qui les a accablé. Cependant, ils ne savent pas encore que la science, bien que capable de faire des miracles, va leur réserver une surprise de taille à laquelle ils sont loin de s'attendre !
Un thriller passionnant, presque trop court en dépit des presque 600 pages qui composent cet ouvrage, que j'ai dévoré et que je vous recommande vivement ! Une écriture fluide, une intrigue très bien pensée...bref, que du bonheur quoi ! A découvrir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          541
petitsoleil
  26 mai 2016
Le premier livre de Peter James que je lis, et je l'ai trouvé plutôt intéressant. Thriller bien ficelé, avec une bonne dose de science-fiction / dystopie ...
On va de plus en plus loin aujourd'hui dans les manipulations génétiques, mais où devrait-on s'arrêter ? N'y a-t-il pas là des engrenages dangereux ?
L'auteur part d'une situation intéressante et plutôt plausible. Un couple, Naomi et John, a conçu un premier fils naturellement, mais Halley n'a vécu que quelques années, car il était porteur d'une maladie génétique très grave. S'ils ont d'autres enfants, comment leur garantir de rester en bonne santé, de vivre longtemps ?
Naomi et John se tournent donc vers le docteur Leo Dettore, un généticien très doué et très indépendant. Ils acceptent de courir tous les risques pour avoir un nouvel enfant, qui lui ne sera pas malade. Ils voudraient bien un garçon, et ne veulent pas trop choisir d'autres critères. le Dr Dettore essaie de les convaincre de choisir beaucoup plus d'options, de critères ... Que veut-il vraiment ? Encourager la conception de bébés "sur mesure" ? Mener des expériences sur des enfants, sur les mères ?
Quel sera le résultat d'une telle conception et d'une telle grossesse ? Quelle vie pour les enfants nés ainsi, pour les parents ? Il vous faut lire ce thriller pour savoir la suite.
Un thriller bien mené, avec des questions de génétique et de bioéthique intéressantes. A lire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          406
Livresque78
  19 juillet 2015
Peter James, un grand auteur qui a écrit de nombreux thrillers à succès, signe ici un roman captivant mais dérangeant. Dérangeant car il parle de manipulations génétiques et d'enfants, les deux sujets qui lorsqu'ils sont associés créent la polémique et à juste titre.
On peut tout à fait comprendre John et Naomi, qui après avoir perdu un premier petit garçon dans de terribles souffrances, veulent s'assurer que ce nouveau bébé vivra une belle vie dans laquelle la maladie n'aura pas sa place.
Mais faire appel à la science, surtout à un homme dont les ambitions prédominent tout, est risqué.
Un thriller rondement mené, qui embarque le lecteur dans une histoire que la déontologie interdit, mais que l'avancée de la science permettrait probablement: faire un bébé sur mesure. Choisir le sexe de son enfant, ses yeux, ses cheveux, sa taille et ne parlons pas de ses capacités intellectuelles et physiques, vous voulez un garçon de 2 mètres qui deviennent champion de natation? Je vous arrange ça.
Pour John et Naomi, les exigences ne sont pas bien grandes, ils veulent un enfant à aimer, tout simplement, mais la science en a décidé autrement. Car leur principale erreur a été de laisser la science se substituer à la nature.
Un roman qui parle des limites que l'être humain doit donner au progrès, de ce que l'homme est prêt à sacrifier pour un avenir meilleur...
Un sujet qui pousse à s'interroger et qui amène à réfléchir. Sommes nous encore maître de notre destin? Les grands cerveaux de ce monde vont-ils bientôt décider de ce qui est le mieux pour l'avenir de notre civilisation? le font-ils déjà, à l'insu de tous?
Un très bon thriller signé par un grand auteur, qui sait comment instiller l'idée qui dérange et qui turlupine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          380
cannibalector
  13 mai 2016
Naomi et John ont perdu leurs fils de 4 ans d'une maladie génétique grave.
Plus jamais ça!
Ils font donc appel à un généticien très controversé qui leur promet un garçon non seulement sans tares génétiques mais avec des aptitudes exceptionnelles qu'ils choisissent dans un liste d'options.
Mais rien ne se passe comme prévu: la première échographie leur annonce une fille puis le généticien meurt dans un accident d'hélicoptère, enfin une mystérieuse secte massacre les familles ayant eu recours à ce docteur.
Ce thriller d'anticipation est un "one shot" de l'auteur célèbre pour ses enquêtes policières mettant en scène le commissaire Roy Grace, se déroulant à Brighton : polars psychologiques et noirs dénonçant généralement un travers de la société britannique.
Le problème est qu'il ne change pas de style or un thriller demande de l'action, des changements de rythme, des rebondissements et surtout du suspens.
Rien de tout cela dans ce roman:seulement les atermoiements du couple, des méchants caricaturaux et une fin prévisible.
Beaucoup de discours sur l'amour dans le couple qui est plus fort que tout " notre amour est comme une forteresse, personne ne la prendra": ouai, bof, je me suis bien ennuyé.
Mais ce n'est que mon humble avis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          361
Souri7
  24 septembre 2016
Bon, début de livre un peu poussif au départ (normal, on "plante" le décor et, par la même occasion les petites graines ). Une intrigue qui monte ensuite petit à petit en pression avec la mort du Dr Dettore, la présence de 2 embryons et non d'un, la secte du Troisième Millénaire qui massacre les couples et leurs enfants ayant fait appel au Dr.... la naissance et l'évolution des enfants ... avec un "beau" final digne de l'histoire.
Dettore explique aux parents que l'implantation de jumeau c'était une manière de permettre à l'enfant d'avoir un autre individu qui pourrait le comprendre. (grosso modo, les parents étaient des idiots non dignes de ces enfants à venir ).
Ensuite, comment veux-tu perpétuer l'espèce quand tu as les enfants qui qualifient la reproduction de "sale", "primitif" digne de l'homme des cavernes Phoebe et Luc qualifient leurs parents d'"Entités Parentales" avec un tel mépris ... Ajoute à cela qu'il est question d'enfants qualifiés d'"Entités Nouvelles" (non issu d'une mère si j'ai bien compris ).
Enfin, je doute que ces enfants perpétuent l'espèce... Pas étonnant aussi : 2 heures de sommeil par jour et 22h de travail intellectuel... soit 96 360 heures de vie grosso modo Il ne faut pas s'étonner que le corps ne suivent pas....
En y réfléchissant un peu, je me suis aperçue qu'on pouvait qualifier Phoebe et Luc de cobayes de laboratoire des temps modernes. Indépendant très jeune de leurs parents comme les animaux une fois sevrés, et n'ayant pour seul but dans la vie que d'apprendre.
Bilan du livre positif bien que certains éléments restent floues notamment les histoires d'"Entités Nouvelles"... j'aurai aimé en savoir un peu plus ainsi que sur ce qu'ont pu faire les enfants pendant les années passées sur l'île. L'intrigue de la secte est vraiment bâclée avec une fin rapide et expédiée manu-militari... cela gâche un peu le suspens (
La fin du roman est poignante, mais inévitable... On a beau avoir la science de son côté, tôt ou tard, on est tous égaux devant la mort. le plus dur c'est de se dire que Naomi s'est lancé dans cette aventure pour avoir un enfant en bonne santé et ... là on se doute qu'elle va devoir enterrer ses deux enfants comme le premier avant qu'ils aient pu "vivre"...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
Citations et extraits (38) Voir plus Ajouter une citation
cicou45cicou45   02 juin 2015
"_Tu sais à quoi on reconnaît un véritable ami ?
John secoua la tête :
_Non, dis-moi.
_C'est quelqu'un qui sait tout de toi...Et qui t'apprécie quand même."
Commenter  J’apprécie          560
cicou45cicou45   05 juin 2015
"Ce qui est bien, avec le cerveau, c'est qu'il révise constamment le passé, enlève certains passages, en ajoute d'autres, pour le rendre plus présentable, plus conforme à ce que nous aurions voulu qu'il soit."
Commenter  J’apprécie          381
BlackKatBlackKat   09 juillet 2015
Vous n’êtes qu’une génération de plus dans la chaîne ininterrompue, sur plusieurs milliers d’années, d’êtres humains détruisant la Terre. Des Homo Sapiens ! Ironisa-t-il. Sapiens, ça veut dire sage. Votre espèce manque cruellement de sagesse. Le monde vous échappe. Vous avez créé des armes de destruction massive, nucléaires et chimiques, accessibles à n’importe qui. Vos scientifiques ont apporté la preuve que Dieu n’existe pas, mais la planète est mise à feu et à sang par des fanatiques religieux, et vous laissez faire. Vous détruisez l’écosystème, parce que vous n’arrivez pas à décider d’une politique commune. Chaque semaine, vous imprimez plus d’informations qu’aucun être humain ne sera capable d’en lire dans sa vie entière. Et vous voudriez nous donner des conseils? Je trouve cela présomptueux de votre part.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Annabelle19Annabelle19   18 mai 2016
Pourquoi des créatures comme la fourmi et le cafard avaient apparemment cessé d'évoluer des millions d'années plus tôt, alors que d'autres, comme les êtres humains, continuaient toujours ? Pourquoi, chez certains animaux, le cerveau avait-il arrêté de grandir il y avait des centaines de milliers d'années ? L'intelligence nuisait-elle à la survie ? Les humains finiraient-ils par se détruire parce qu'ils devenaient trop intelligents ?
Ou, comme il l'étudiait dans son laboratoire, les hommes risquaient-ils de se détruire parce que les technologies qu'ils mettaient au point progressaient plus rapidement que leur propre cerveau ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          61
cicou45cicou45   06 juin 2015
"Personne ne sait de quoi l'avenir sera fait. Peut-être deviendrions-nous fous si nous le savions. Nos rêves nous permettent de nous échapper."
Commenter  J’apprécie          210
Videos de Peter James (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Peter James
Des enfants trop parfaits, de Peter James chez Fleuve Éditions
Naomi et John ont perdu leur fils unique, emporté par une maladie génétique rare à l'âge de 4 ans. Aujourd'hui, des années plus tard, ils se sentent enfi n prêts à refonder la famille dont ils ont toujours rêvé. Lorsqu'ils entendent parler du docteur Dettore, généticien visionnaire, ils voient en lui l'homme providentiel. Dettore connaît une méthode infaillible pour que leur prochain enfant ne soit pas atteint de la même pathologie. Comment résister à la promesse d'un bébé en bonne santé ? Ils auraient pourtant dû être alertés par la liste qu'on leur a remise : choix de la couleur des yeux, de la taille, des traits de caractère, des aptitudes sportives... Trop tard pour faire marche arrière. Naomi est enceinte, et déjà quelque chose ne tourne pas rond.
+ Lire la suite
autres livres classés : eugénismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1821 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
.. ..