AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de nameless


nameless
  14 août 2014
Fidèle à sa réputation et surtout à son talent, Peter James nous offre une intrigue de 559 pages (version Milady) dans laquelle nous plongeons sans tuba ni palmes, tant elle nous immerge en eaux profondes dès les premières pages.

Comme d'habe chez cet auteur, l'intrigue est construite sans angle mort inexplicable en fin de lecture. le choix des mots est efficace (merci peut-être à Nenad Savic, traducteur). Mais....

Mais... Attention le choix du "mais" n'est pas anodin puisque tout ce que l'on peut dire dans une conversation avant le "mais", ne compte pas : ne vous attendez pas à un polar-thriller qui révolutionnerait le genre. Dans Faith, les gentils sont vraiment des gentils et les méchants, vraiment des méchants. Chacun en fin d'opus sera puni ou récompensé en fonction de ses fautes ou mérites.

Tout se termine happy-endement, comme on s'y attendait. Pour autant, une lecture très prenante, engloutissante, agréable, à réserver peut-être pour la plage. Je sais, je fais une fixette sur les lectures de plage, mais il est frustrant d'habiter Montpellier sans avoir le temps d'aller à la plage en août parce que l'on bosse. Vivement septembre !!
Commenter  J’apprécie          70



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (7)voir plus