AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Benoît Domis (Traducteur)
EAN : 9782352944850
336 pages
Bragelonne (24/06/2011)
3.44/5   101 notes
Résumé :
Lorsque Charley voit la maison de ses rêves pour la première fois, c'est comme si elle l'avait toujours connue, qu'elle y avait déjà habité. Et lorsqu'elle y emménage avec son mari Tom, son impression se transforme en véritable certitude. De sinistres souvenirs d'une vie antérieure la hantent. Ils sont si terrifiants et si violents que Charley décide d'entamer des séances d'hypnose. Malheur à celui qui s'aventure dans le passé...
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (42) Voir plus Ajouter une critique
3,44

sur 101 notes

tutesvuquandtaslu
  25 mars 2021
Une très bonne lecture. Suffisamment prenante pour ne pas voir le temps passé.
Les pages se tournent facilement et la plume de l'auteur vous happe rapidement.
Je n'ai pourtant pas été terrorisée (y arriverai-je un jour ?) mais j'ai su apprécier cette histoire que je ne souhaite à personne.
Un couple qui bat de l'aile, l'achat d'une vieille maison à rénover pour relancer l'étincelle disparue.
Très fan des descriptions de la campagne anglaise, je les ai préférées à notre héroïne, Charley, qui ne fait que subir.
Dès les premières pages, rien ne va. Une maison qui coûte cher, des travaux à n'en plus finir, un projet bébé qui se fait attendre, un mari de plus en plus distant et surtout, une certitude de plus en plus nette pour Charley : elle connaît cette maison, ce lieu où elle n'a jamais mis les pieds. Elle voit, ressent, se souvient de choses, d'événements, de personnes qui furent mais ne sont plus.
Une ambiance angoissante et une histoire rondement menée avec une fin qui n'en ai pas vraiment une.
Des ficelles un peu grosses pour moi mais je n'ai pas vu le temps passé et c'est tout ce que je demande à un livre.

L'avez-vous lu ? Connaissez-vous cet auteur ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          710
NicolaK
  12 mars 2022
Mon Peter James... L'un de mes deux auteurs préférés avec Robin Cook dans le genre thrillers médicaux. Mais avant de se lancer dans cet univers, il nous entraînait dans des univers angoissants et mes attentes n'ont jamais été déçues. Maintenant, il alterne thrillers médicaux et thrillers horrifiques, et c'est un auteur qu'il faut absolument suivre de près.
Dans Hypnose, nous vivons l'histoire avec Charley, qui quitte Londres pour la campagne avec son mari. Son plus grand regret, ne pas avoir d'enfant. Dans ce lieu isolé, le couple espère trouver le calme parce qu'ils ne supportent plus la frénésie de la capitale. Mais bien que ne connaissant rien du lieu où ils se retrouvent, hormis le fait qu'elle a eu le coup de foudre pour une maison, Charley a sans cesse des impressions de déjà vu. Connaissait-elle déjà cette demeure d'une manière ou d'une autre ?
Perplexe, voulant comprendre, elle a recours à l'hypnose, dans l'espoir d'expliquer l'inexplicable. Elle apprend qu'elle est un vieil esprit réincarné et c'est là que les événements étranges commencent à se produire... Réveiller le passé n'est pas toujours anodin, et certaines découvertes peuvent s'avérer plus que perturbantes.
J'ai adoré ce roman, les personnages atypiques décrits par l'auteur, je suis passée par les mêmes sensations que Charley au fur et à mesure que les pages se tournaient à toute allure. On a l'ambiance bien glauque, les sensations fortes, le suspense, les fantômes qui s'invitent quand on ne les attend pas vraiment. Seul petit reproche, la fin un chouia ouverte m'a un peu laissée sur ma faim, mais ce n'était pas vraiment dérangeant cette fois, j'ai pu l'arranger à mon idée et ça m'a convenu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          3030
Saiwhisper
  31 août 2020
Première immersion dans la plume de Peter James, un auteur pourtant reconnu pour sa quarantaine d'ouvrages souvent policiers. J'avoue que sa plume était très prenante, maîtrisée et immersive. Très vite, l'écrivain anglais a su m'embarquer dans son huis-clos campagnard où vont évoluer Charley et son mari Tom. le point de vue narratif tournera principalement autour de la jeune femme, car c'est elle le sujet principal, la clef de tout le mystère. En effet, alors que le couple décide d'acheter une vieille maison à rénover, l'héroïne va avoir l'impression d'avoir déjà mis les pieds dans cet endroit. Elle se souvient de certaines pièces qui n'existent plus. À cette impression d'être déjà venue s'ajoute celle de connaître certains habitants du village. Petit à petit, les choses empirent lorsqu'elle décide de suivre une thérapie basée sur l'hypnose que l'on nomme la « régression hypnotique ». J'avoue que je ne connaissais pas du tout ce processus psychothérapeutique qui a pour but d'accéder aux souvenirs, aux pensées enfouies, aux sentiments éprouvés durant l'enfance et, ici, aux vies antérieures. Bien qu'intéressée, j'ai eu du mal à y croire, mais cela ne m'a pas empêchée d'apprécier l'idée en fiction. Grâce à ces sessions psychiques, Charley va commencer par se poser des questions sur son nouveau lieu de résidence, sur sa réelle identité et sur son incapacité à fonder une famille. C'est à ce moment-là que je n'ai plus réussi à décrocher ! L'atmosphère était vraiment pesante, angoissante et intrigante !
Comme souvent dans le genre thriller surnaturel, la narratrice va rapidement se retrouver seule, avec une multitude de questions et des événements inexpliqués. L'auteur respecte bien les codes et n'hésite pas à agrémenter son récit d'indices suspects ou de rebondissements paranormaux. Il parvient également à bien gérer le rythme et va faire évoluer les choses de façon crescendo. Charley est une jeune femme pour laquelle j'ai ressenti de l'empathie. Tout d'abord, elle m'a touchée dans son rôle de femme au foyer essayant de fonder une famille. Après de nombreux essais infructueux pour tenter de concevoir, elle a décidé de tester plusieurs techniques comme acuponcture, la vie saine, la FIV ou encore les fameuses séances de régression hypnotique afin de comprendre si le blocage ne vient pas d'elle. Or, son époux m'a rapidement paru distant, fatigué, secret et habitué à son quotidien à Londres. On sentait que l'absence de Tom pesait sur elle. Pour s'occuper, Charley n'a rien trouvé de mieux que suivre son instinct et chercher des réponses sur son passé. Un acte compréhensible, car les journées devaient être longues, surtout dans une grande maison isolée, loin de tout… Charley m'a souvent paru assez lisse et larmoyante, car elle se contentait de vivre au jour le jour. Puis, au fil des chapitres, j'ai apprécié son évolution ainsi que les éléments qu'elle découvrait.
Pourtant pas spécialement nombreux, les personnages secondaires sont peu développés. C'est regrettable, car j'aurais vraiment souhaité en savoir plus sur eux. C'est notamment le cas de la mère adoptive de Charley, son amie Laura, le savant voisin Hugh, l'étrange et vieille voisine Rose ou encore les spécialistes de l'hypnose que la jeune femme va fréquenter. J'aurais désiré qu'on les exploite davantage, que l'on explore leur personnalité ou que l'on place la narration de leur côté au moins une fois. Car, à y réfléchir, j'ai eu l'impression qu'ils étaient assez creux et qu'ils se contentaient de jouer leur rôle. C'est dommage ! Il en va de même pour Tom, finalement très caricatural et répondant à l'archétype du mari lâche, fuyant ses problèmes et laissant sa compagne se débrouiller malgré la panique ou les faits inexpliqués.
Malgré l'entourage creux de la demoiselle, cet ouvrage m'a plu. J'ai apprécié le fait que l'on balaye plein de sujets que je ne maîtrise ou que je ne connais pas comme les thérapies parallèles/peu conventionnelles, la cryptomnésie, la vie antérieure, la réincarnation et l'épigénétique. Cet ensemble se mélange à merveille avec la psychologie et le paranormal. Certes, je regrette la fin assez rapide toutefois, j'ai aimé ce one-shot addictif, intriguant et oppressant. Ce n'est pas aussi bon que du King, mais cela promet un moment divertissant.
Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          213
leschroniquesdeminuit
  13 mai 2019
Il y a quelques semaines je découvrais les romans de Peter James au travers de son best-seller, La maison des oubliés. Une histoire de manoir hanté à faire parfois dresser les cheveux sur la tête. J'ai adoré son style à la frontière entre Shirley Jackson et Stephen King, une intrigue prenante, qui se lit très facilement et qui fait froid dans le dos. Impeccable. J'ai donc récidivé avec un de ces romans plus ancien trouvé à la médiathèque, dans l'espoir de renouer avec une ambiance un peu fantastique, idéale pour se changer les idées. Je vous fais donc aujourd'hui un retour d'impression sur un livre paru en 1990, Hypnose de Peter James.
« Il se tourna vers elle, gémit, puis donna un nouveau coup de patte à la porte. Elle s'agenouilla, attrapa son collier furieusement, puis senti une ombre s'abattre sur son épaule. Elle se retourna, mais ce n'était que la porte d'entrée, bougeant nerveusement dans la brise. L'odeur était plus forte ici, infecte. » p. 13
Charley et Tom Witney forment un couple qui traverse une mauvaise passe. Ensemble depuis l'adolescence ils tentent désespérément d'avoir un enfant et pour le moment rien de ce qu'ils ont mis en place n'a fonctionné. Lui est avocat spécialisé dans les divorces et elle vendeuse à mi-temps dans la boutique d'une amie, elle a quitté un travail qui la passionnait pour consacrer toute son énergie à leur projet parental. Ils vivent à Londres dans un petit pavillon mais sentent bien qu'ils ont besoin de renouveau pour ranimer leur histoire. D'autant plus que des difficultés financières se font sentir et que Charley, jeune femme fragile, prend sur elle toute la responsabilité de leur situation inconfortable, son mari ne manquant pas une occasion de la culpabiliser. La médecine ne parvenant pas à les aider, Charley envisage de se tourner vers des thérapies parallèles, sur les conseils d'une amie, qui pense que certains blocages pourraient provenir de situations non résolues dans des vies antérieures ou dans l'histoire familiale. Seulement Charley a été adoptée quand elle était bébé, et ne connait rien de ses aïeux. Sans être convaincue, un peu par dépit, elle décide de tenter l'expérience de l'hypnose régressive, juste pour voir.
« - du velours, Charley. Je veux que vous pensiez à du velours, tellement doux, partout autour de vous. Vous vous trouvez sous une tente en velours. Vos yeux sont lourds. Tout est doux, Charley dit-il de sa voix monocorde. Vous êtes en sécurité. » p. 113
Dans le même temps, le couple décide de déménager pour partir sur un nouveau projet. Une vie à la campagne leur semble plus appropriée pour fonder une famille. Ils visitent un propriété habitée encore il y a peu, et à restaurer, dans le Sussex à petite distance de la capitale. C'est le coup de foudre immédiat pour ce vieux moulin qui a le charme des anciennes demeures anglaises, toutefois, Charley a rapidement des impressions de déjà-vu. Tom et sa femme emménagent quelques semaines plus tard. Les travaux débutent en même temps que la première séance d'hypnose de Charley, et, évidemment, cette introspection va grandement perturber la jeune femme. La découverte des lieux se fait en même temps que celle du voisinage qui va leur faire un accueil chaleureux mais teinté d'une étrange curiosité.
« le couvercle de la plaque chauffante était levé, et le cadre de leurs photos de vacances, ou ce qui en restait, était posé sur le recto, déjà ramolli, en train de fondre. À l'intérieur, les photographies n'étaient plus que des gouttelettes figées de couleurs délavées. » p. 245
Ma première impression concernant ce roman de Peter James est celle d'une certaine similitude avec La maison des oubliés. Je voulais aller sur le même type de terrain, ça a été le cas. J'ai même pu retrouver deux-trois détails de cette histoire qui ont re-servi de manière évidente dans son roman plus récent - je rappelle qu'Hypnose a été écrit 25 ans auparavant. Ça ne m'a pas gênée dans ma lecture car quelques semaines se sont écoulées entre les deux livres et je me suis laissée emportée avec facilité dans cette nouvelle intrigue.
Il s'agit là d'un roman où le doute plane longtemps entre un vécu de phénomènes surnaturels et une entrée dans la folie pour son personnage principal, cela amène une intrigue intéressante. La plume de l'auteur est limpide, le suspense omniprésent et le récit prenant. J'ai lu les presque 400 pages à toute vitesse avec envie de connaître le dénouement. le personnage de Charley, entre force et fragilité est très attachant, et lorsque la situation a commencé à la dépasser, j'ai espéré que l'écrivain lui amènerai un protecteur ou du moins un guide.
Le thème de la régression vers des vies antérieures m'a intéressée, d'autant plus qu'on se pose la question de la véracité des « voyages » qu'elle réalise. Il sert de fil conducteur à cette histoire qui au final est plus une quête identitaire que la recherche d'explications de phénomènes étranges. J'ai donc trouvé que l'aspect fantastique n'était pas lourd, immiscé dans l'exploration des relations entre les personnages l'intrigue se déroule tranquillement, sans heurts.
«Son visage était une masse de chair noircie. Il avait les yeux ouverts, exorbités, vides d'expression. Alors qu'elle le regardait, une bande de peau se détacha, se courbant vers le haut, comme la peau d'un poulet resté trop longtemps sur un barbecue.» p. 366
J'ai apprécié la lecture de ce roman qui m'a fait voyager dans un domaine que j'affectionne. Cette lecture est simple, accrocheuse, je n'y vois pas un chef d'oeuvre mais des heures passées très agréablement. Quelques moments sont plus percutants avec des scènes de suspense mêlé d'un peu d'horreur, distillées au compte goutte et qui relancent efficacement l'histoire. Je confirme ici mon goût pour les écrits de Peter James et ne manquerai pas de lire d'autres opus de cet auteur à la bibliographie conséquente.
Lien : https://leschroniquesdeminui..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Tinaju
  27 mars 2019
J'avoue que j'avais hate de lire ce livre car l'hypnose est un sujet tellement vaste et riche. Il y a matière à faire un bon thriller.
J'ai vibrer avec l'héroine tout au long de ses aventures, mais à aucun moment je n'ai vraiment tremblé dans mes chaussettes. Et la fin m'a beaucoup déçue. Son mari qui l'a trompé avec sa meilleure amie revient et elle le reprend !
Bref, j'ai quand même passé un bon moment de lecture mais je ne pense pas en garder un souvenir impérissable.
Commenter  J’apprécie          150

Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
collectifpolarcollectifpolar   17 avril 2021
Alors qu’elle descendait de vélo, elle aperçut la voiture de Tom garée un peu plus loin dans la rue et ressentit un frisson d’excitation à la perspective de le retrouver – comme au premier jour, vingt ans plus tôt, alors qu’elle n’avait que seize ans. Plus, peut-être, songeait-elle parfois. En particulier après une de leurs disputes, de plus en plus fréquentes ces derniers temps, quand elle craignait qu’il fasse ses valises et qu’il la quitte en lui laissant simplement un mot d’explication sur la table.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
collectifpolarcollectifpolar   17 avril 2021
Leur promenade quotidienne empruntait presque invariablement le même itinéraire : ils marchaient d’abord le long du chemin, puis ils traversaient la passerelle en fer et montaient vers la forêt ; à hauteur de la propriété, elle pressait toujours un peu le pas et n’accordait même pas un regard au moulin abandonné ni, derrière, au jardin et à la maison dont l’étrange propriétaire vivait en recluse.
Elle poussa l’une des grandes portes et jeta un coup d’œil dans l’allée. Son yorkshire-terrier courait déjà en haut du perron. Sans marquer de pause sur le palier, il avança lentement le museau et se faufila par la porte d’entrée restée entrebâillée.
— Peregrine ! hurla-t-elle, consternée. Reviens immédiatement ! Peregrine !
Elle se précipita dans l’allée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
collectifpolarcollectifpolar   17 avril 2021
Les murs du couloir étaient couverts de ces portraits sans visages qui semblaient l’observer. Le terrier grattait à la porte du fond.
— Viens ici tout de suite ! chuchota-t-elle.
Il se tourna vers elle, gémit, puis donna un nouveau coup de patte à la porte. Elle s’agenouilla, attrapa son collier furieusement, puis sentit une ombre s’abattre sur son épaule. Elle se retourna, mais ce n’était que la porte d’entrée, bougeant nerveusement dans la brise. L’odeur était plus forte ici, infecte. Le chien geignit encore et tira sur son collier, comme s’il cherchait à lui dire quelque chose. Elle voulait s’en aller, mais l’insistance de l’animal la tracassait. Elle le relâcha et toqua à la porte. Le chien jappa de plus belle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
collectifpolarcollectifpolar   17 avril 2021
— Ohé ! appela-t-elle en direction de l’étage. Y a quelqu’un ?
Elle regarda autour d’elle, tâchant de détecter un mouvement, une ombre, et remarqua les photographies encadrées sur les murs. Des photos de femmes distinguées, élégamment vêtues. Mais leurs visages avaient été soigneusement brûlés, leurs cheveux coiffés à la mode des années quarante ou cinquante n’encadrant plus que des trous carbonisés. Très surprise, elle regarda de plus près. Quelle horreur ! La vieille femme était encore plus timbrée qu’elle l’avait pensé.
Les murs du couloir étaient couverts de ces portraits sans visages qui semblaient l’observer. Le terrier grattait à la porte du fond.
— Viens ici tout de suite ! chuchota-t-elle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
collectifpolarcollectifpolar   17 avril 2021
Le chien détala sous le portail délabré.
— Peregrine ! l’appela la femme. Peregrine ! Reviens tout de suite !
Personne n’entrait jamais là, à part quelques fournisseurs locaux, et eux-mêmes avouaient en privé que cet endroit leur donnait la chair de poule. Jusqu’alors, son chien, pourtant fouineur et curieux, n’y avait jamais fourré son nez.
— Sois gentil ! Reviens !
Mais le mugissement du seuil du moulin en contrebas couvrit sa voix. Elle attendit un moment.
— Allez ! insista-t-elle. Peregrine !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Peter James (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Peter James
LE CERCLE DE PIERRES - M. W. Craven #LeCercledepierres #prixgolddagger #romanpolicier Une enquête de Washington Poe PRIX GOLD DAGGER DU MEILLEUR ROMAN POLICIER Sebastian Danchin (traduit par) Collection : Suspense Date de parution : 22/09/2022
Le meilleur policier de l'année ! Couronné par la Crime Writers' Association du Gold Dagger award Dans la région sauvage du Lake District, au centre de cercles de pierres, un tueur brûle vif des hommes fortunés âgés de soixante à soixante-dix ans. Aucun lien apparent entre les victimes, aucun indice, jusqu'au jour où l'on découvre gravé sur le torse de l'une d'elles un nom : Washington Poe. Celui de l'inspecteur-chef mis à pied pour une erreur ayant entraîné la mort d'un suspect ! Contraint par sa supérieure Stephanie Flynn de reprendre du service, Poe doit faire équipe avec Tilly Bradshaw, une geek surdouée mais socialement inadaptée. Et avec son ami d'enfance, le policier Kylian Reid. Ensemble, ils remontent quelque vingt-cinq ans en arrière… Poe comprend bientôt qu'il a été manipulé, mais, surtout, qu'il y a bien pire que de mourir immolé ! À lui de choisir désormais comment justice devra être rendue… « Une enquête palpitante et effrénée. » The Times « L'entrée en matière parfaite d'une nouvelle série qui s'annonce géniale. » Mick Herron « Sombre, percutant et captivant. » Peter James « Un page turner haletant. » The Sun
Le livre : https://www.lisez.com/livre-grand-format/le-cercle-de-pierres-prix-gold-dagger-du-meilleur-roman-policier/9782809844603 Faceboook de l'Archipel : https://www.facebook.com/editionsdelarchipel Instagram de l'Archipel : https://www.instagram.com/editions_a
+ Lire la suite
autres livres classés : régressionVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2418 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre