AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266227521
Éditeur : Pocket (08/03/2012)
  Existe en édition audio

Note moyenne : 3.75/5 (sur 100 notes)
Résumé :
Le corps d'un adolescent est repêché dans la Manche.
Il porte une incision allant du cou à l'abdomen. Et derrière, un trou béant, plus aucun organe… Le commissaire Roy Grace, appelé sur les lieux, se voit confier l'enquête. Des fouilles plus approfondies vont mettre au jour deux autres victimes. Une fille et un garçon, présentant cette même cicatrice… A Bucarest, des enfants de la rue se voient proposer un avenir meilleur en Angleterre, par une généreuse bien... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
sandrine57
  22 avril 2012
A Brighton, deux femmes vont vivre leur pire cauchemar.
Lynn est confrontée à la maladie de sa fille qui atteint le seuil critique. Seule une greffe du foie peut la sauver mais les donneurs sont rares, d'autant que Caitlin a un groupe sanguin peu répandu. Mais Lynn est prête à remuer ciel et terre pour sauver sa fille, quitte à s'éloigner de la légalité.
Susan, enceinte de 6 mois, se méfie depuis toujours de la moto de Nat, son compagnon. D'ailleurs, il a promis de la revendre pour acheter une voiture familiale qui sera assurément plus pratique avec l'arrivée du bébé. Mais, un accident de la route va l'empêcher de réaliser ce projet. Nat est en mort cérébrale et, malgré l'espoir auquel elle veut s'accrocher, Susan sait bien que c'est la fin.

Loin de là, en Roumanie, les enfants des rues tentent de survivre à la faim, à la misère, à la solitude. Certains ont la "chance" de croiser la route d'une fée blonde, Marlene Hartmann. Par amour pour ces enfants perdus, cette belle allemande est prête à offrir aux volontaires une nouvelle vie en Angleterre. La petite Simona fait partie des heureux élus. Elle rêve déjà d'un appartement et d'un travail dans un hôtel.
A Brighton encore, un corps est retrouvé en mer, celui d'un adolescent délesté de tous ses organes vitaux. Sans le moindre indice sur son identité, le commissaire Roy Grace s'attaque à une enquête difficile qui va le mener vers la noirceur des hommes qui s'enrichissent de la misère humaine.

Ce cinquième opus des enquêtes du commissire Roy Grace de la police de Brighton fait plus dans l'efficacité que dans l'originalité. En effet, le sujet du trafic d'organes a déjà été maintes fois exploité en littérature comme au cinéma. Donc, quand Peter JAMES nous présente en même temps une adolescente anglaise en attente de greffe et une jeune roumaine alpaguée par une organisation qui lui fait passer divers tests médicaux, il ne faut pas être devin pour voir où tout cela va nous mener. Ceci dit, l'intrigue est bien menée, les personnages de victime très touchants: Caitlin qui cache sa peur sous son agressivité, sa réticence à recevoir l'organe d'un mort, Simona qui ne peut susciter que la compassion devant les épreuves que la vie lui a réservées malgré son jeune âge et aussi Lynn, la mère aux abois, prête à tout -même au pire- pour sauver sa fille. Autant il est difficile d'accepter ses actes, autant il est impossible de la juger.
Mais, autant l'avouer sans honte, si je lis les romans de Peter James, ce n'est pas pour les enquêtes, c'est pour Roy Grace, son héros. Cet homme me touche depuis le début. Avec lui, j'ai envie de savoir ce qui est arrivé à sa femme Sandy, disparue sans laisser de trace depuis 10 ans. Et cette fois-ci, les choses avancent un peu puisqu'enfin on en apprend un peu plus sur cette disparition. Les choses bougent, avancent et la vie de Roy prend un nouveau tournant. de ce point de vue, le livre est une totale réussite et j'ai bien sûr très envie d'en apprendre encore davantage. Je lirai donc la suite, sans doute possible.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
milamirage
  11 février 2012
Caitlin a quinze ans. Elle vit des relations difficiles avec sa mère depuis le divorce de ses parents et souffre en plus d'une grave maladie du foie. Elle doit subir une greffe rapidement, mais son groupe sanguin est rare, et donc les donneurs aussi… Un bateau, commandé par son père, remonte dans la Manche le cadavre d'un adolescent, amputé de ses organes vitaux. Quelque temps après, deux autres adolescents morts sont repêchés, également sans leurs organes. L'enquête va aboutir à Bucarest, où un important trafic d'organes sévit, prenant pour victimes les enfants des rues.
Mon avis : Bon roman policier, enquête rapide, efficace, qui tient le lecteur en haleine jusqu'au bout, avec en filigrane la misère des enfants roumains contraints à vivre dans la rue.
Public : roman pour les adultes.
Commenter  J’apprécie          110
Sirrah
  06 février 2017
Offert à l'achat de deux pocket, je n'avais pas pour objectif de le lire tout de suite, d'autant plus qu'il s'agissait d'un thriller et que ce genre ne fait pas du tout partie de mes prédilections. Mais il faut bien avouer que le résumé m'a pas mal intrigué.
Le thème du don d'organe étant un sujet déjà pas mal abordé, j'étais curieuse de découvrir ce que cela pouvait donner autour d'une intrigue policière.
Le résultat: J'ai dévoré ce livre!
Deux mondes sont en parallèle.
Celui de la misère, où pour survivre il faut s'endurcir et ne faire malheureusement confiance à personne, surtout face à trop de générosité; et de l'autre celui de voir son enfant sur le point de mourir à cause d'un système de santé ressemblant fortement à la roulette Russe.
Jusqu'où sommes nous près à aller par amour et pour sauver l'être aimé? Et à quel prix?
Une vie pour une vie.
La mort n'attend pas, quoi qu'il arrive.
L'enquête est menée de main de maître et permet de faire parfaitement le lien entre ces deux vies parallèles.
La fin est à mes yeux parfaite.
Une magnifique surprise qui m'a donné envie d'en lire plus de cet auteur au talent indéniable!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
nameless
  21 janvier 2013
Peter James, dans ses "remerciements", à la fin de ce roman nous rappelle que :
"Ce roman, comme toutes les aventures de Roy Grace, est une oeuvre de fiction. Il est toutefois vrai que, chaque jour, trois personnes meurent, en Grande-Bretagne, faute d'avoir bénéficié d'une greffe d'organe ; vrai aussi qu'un millier d'enfants et cinq mille adultes, dont certains issus de la troisième génération, vivent dans les rue de Bucarest - héritage du régime totalitaire de Ceausescu ; vrai enfin que certains sont victimes de trafic d'organes."
Commenter  J’apprécie          60
syannelle
  24 septembre 2012
Un bon thriller, comme la plupart de ceux de Peter James. L'intrique tourne autour du traffic d'organes, sujet qui n'est pas sans rappeler le film "Dirty Pretty Things" de Stephen Frears avec Audrey Tautou (2002). On suit Caitlin, une gamine de quinze ans qui attend une greffe de foie, mais qui n'a plus que quelques mois devant elle pour l'obtenir. Lynn, sa mère, ne peut patienter. Elle décide de se tourner vers un "organisme" de transplantation qui se révèle être en réalité un réseau de traffic d'organes mondial, qui attire dans ses mailles des jeunes Roumains pour les assassiner et leur prélever leurs organes. L'inspecteur Grace a du pain sur la planche, surtout après la découverte de trois corps dans les eaux de Brighton. Ces corps vont-ils lui permettre de se rapprocher de ce traffic et d'arrêter les responsables de cet odieux réseau?
Une note: 8/10
Bonne lecture à tous et toutes!
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
milamiragemilamirage   27 mai 2013
A présent sa peau était propre, mais son corps était sali de l'intérieur.
Elle avait trop mal pour pleurer. Et elle ne voulait pas montrer sa vulnérabilité au chauffeur tatoué, qui la surveillait sans rien dire, l'air lubrique, dans le rétroviseur.
Elle voulait rentrer chez elle. Retrouver Romeo, le chien, le bébé en pleurs. Ces gens qui tenaient à elle. Sa famille.
Commenter  J’apprécie          140
namelessnameless   21 janvier 2013
- Tu sais ce que Winston Churchill disait à propos de la conciliation ? lui demanda Roy.
- Non, dis-moi.
- Un conciliateur, c'est quelqu'un qui nourrit un crocodile en espérant qu'il sera le dernier à être mangé.
Commenter  J’apprécie          70
namelessnameless   21 janvier 2013
En-dessous, entre plusieurs brochures officielles du gouvernement en faveur des sans-abri, il avait scotché sa citation préférée, de Gandhi : "Au début ils t'ignorent, ensuite ils se moquent de toi, après ils te combattent et enfin tu gagnes."
Commenter  J’apprécie          50
SirrahSirrah   06 février 2017
Imaginez l'acte le plus horrible, multipliez-le par dix en termes de dépravation et vous serez encore loin de la réalité.
Commenter  J’apprécie          20
cmitzoucmitzou   21 juillet 2014
Aucun bruit suspect dans la maison. Dehors, la pluie continuait à tomber. Enceinte, Cleo lui semblait encore plus vulnérable que d'habitude. Il n'avait pas pris de nouvelles du psychopathe depuis quelque temps, même s'il avait entamé la procédure préparatoire au procès.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Peter James (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Peter James
Des enfants trop parfaits, de Peter James chez Fleuve Éditions
Naomi et John ont perdu leur fils unique, emporté par une maladie génétique rare à l'âge de 4 ans. Aujourd'hui, des années plus tard, ils se sentent enfi n prêts à refonder la famille dont ils ont toujours rêvé. Lorsqu'ils entendent parler du docteur Dettore, généticien visionnaire, ils voient en lui l'homme providentiel. Dettore connaît une méthode infaillible pour que leur prochain enfant ne soit pas atteint de la même pathologie. Comment résister à la promesse d'un bébé en bonne santé ? Ils auraient pourtant dû être alertés par la liste qu'on leur a remise : choix de la couleur des yeux, de la taille, des traits de caractère, des aptitudes sportives... Trop tard pour faire marche arrière. Naomi est enceinte, et déjà quelque chose ne tourne pas rond.
+ Lire la suite
autres livres classés : trafic d'organesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1684 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
.. ..