AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Le chat du bibliothécaire tome 2 sur 5
EAN : 9782290358436
384 pages
J'ai Lu (10/11/2021)
3.85/5   107 notes
Résumé :
Vieil homme charmant à la tête de l'une des plus grosses fortunes d'Athena, James Delacorte demande à Charlie Harris d'effectuer l'inventaire des livres les plus rares de son onéreuse bibliothèque. Mais peu après le début de cette collaboration, Delacorte est retrouvé mort à son bureau. Voilà que Charlie se retrouve avec un cadavre sur les bras et un meurtre à élucider incognito, dans l'ombre du bureau du shérif! Pour Charlie, c'est certain, l'assassin est l'un des ... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (25) Voir plus Ajouter une critique
3,85

sur 107 notes
5
6 avis
4
12 avis
3
6 avis
2
1 avis
1
0 avis

Un petit polar léger où les protagonistes principaux sont un bibliothécaire et son chat, voilà qui avait de quoi me plaire, d'autant qu'il s'agit du second tome des aventures de Charlie Harris, le premier m'ayant déjà fait passer un bon moment.

Dans ce volume, il va devoir résoudre le meurtre d'un homme âgé qui venait de lui demander de faire l'inventaire de sa collection de livres rares.

Cet homme était par ailleurs très riche et hébergeait chez lui plusieurs membres de sa famille, lesquels semblent assez antipathiques et ont donc de bons mobiles de crime.

Une enquête de police va être menée, et Charlie sera leur informateur privilégié.

J'ai cette fois encore passé un bon moment avec Charlie et surtout Diesel, son chat de 15 kilos. Nous ferons également la connaissance du fils de Charlie, un personnage amené à rester un moment dans le coin.

Cette plongée dans une grande demeure et une famille aussi particulière a été agréable, ce roman n'est pas vraiment violent, le suspense est bien présent et les personnages principaux sont attachants.

Un polar léger avec un peu d'humour qui permet de faire la transition après un ouvrage beaucoup plus dense.

Commenter  J’apprécie          340

Ayant apprécié le premier tome de la série le chat du bibliothécaire, c'est tout naturellement que je me suis plongée dans le tome deux : Inventaire fatal, de Miranda James.

Vieil homme charmant à la tête de l'une des plus grosses fortunes d'Athena, James Delacorte demande à Charlie Harris d'effectuer l'inventaire des livres les plus rares de son onéreuse bibliothèque.

Mais peu après le début de cette collaboration, Delacorte est retrouvé mort à son bureau.

Voilà que Charlie se retrouve avec un cadavre sur les bras et un meurtre à élucider incognito, dans l'ombre du bureau du shérif !

Pour Charlie, c'est certain, l'assassin est l'un des membres de la famille Delacorte, tous plus excentriques les uns que les autres..

Aidé de son fidèle Diesel, il part à la recherche de preuves quand un second crime se produit.

Charlie et son maine coon n'ont plus le choix : ils doivent à tout prix élucider l'affaire avant qu'il n'y ait une troisième victime..

Inventaire fatal est un excellent roman, dans la lignée du premier.

Je dois vous avouer que je l'ai même préféré.

En effet, ici arrive le fils de Charlie et avec lui de nouvelles inquiétudes pour notre bibliothécaire, l'élucidation de certains non-dits..

J'ai trouvé ce second tome plus approfondit au niveau des sentiments. Charlie fait moins froid.. plus humain.

Diesel, le Maine Coon, est toujours présent. Et on voit ici l'arrivée d'un nouveau compagnon à quatre pattes.. Mais je ne vous en dirait pas plus pour ne pas gâcher la surprise si vous souhaitez le lire :)

Les personnages sont très intéressants et j'ai adoré découvrir cette famille très spéciale qu'est celle de James Delacorte. Un inventaire de ses livres rares doit être fait et Charlie accepte de s'y coller.. sans imaginer un seul instant dans quoi il va s'embarquer.

Tout m'a plu dans Inventaire fatal. Aussi bien les personnages (humains comme animaux) que l'ambiance, l'histoire très bien ficelée.

J'ai eu un coup de coeur pour ce second tome que je vous invite à découvrir et que je note cinq étoiles.

Commenter  J’apprécie          250

« — Quelle famille ! commenta Sean en secouant la tête. On les croirait sortis d'un roman d'Agatha Christie. »

Effectivement, il y a comme un effet Canada Dry dans ce second volume des enquêtes de Charlie Harris et de son chat Diesel...

Il est approché par un bibliophile richissime, James Delacorte qui lui demande de bien vouloir vérifier et actualiser le catalogage de sa vaste bibliothèque. Il pense que des volumes pourraient avoir été volés et il est sûr que quelques livres au moins ont été déclassés volontairement…

La famille Delacorte, qui vit à ses crochets dans une vaste demeure, est composée d'originaux de toute sorte, assez peu sympathiques dans l'ensemble. Sans oublier le majordome et des employés de maison.

Charlie Harris, assisté de son fils Sean qui est revenu momentanément vivre chez lui, ont à peine commencé cette lourde, mais bien rémunérée, tâche que James Delacorte rejoint prématurément son Créateur.

Est-ce que tout est prévisible dans ce roman qui ne renouvellera pas le genre ? Je dois répondre affirmativement. Mais il y a tout de même du plaisir de lecture au programme. Les personnages récurrents sont tous sympathiques et on peut aimer se retrouver en pays connu. Je lirai probablement le troisième épisode.

Commenter  J’apprécie          220

Traducteur Guillaume le Pennec

Lors du premier épisode Succès fatal", je me suis surtout focalisée sur Diesel, le chat de race maine coon.

Cette fois, pour le deuxième épisode, je vais vous parler un peu plus des autres protagonistes.

Le bibliothécaire, enquêteur à ses heures perdues, est Charles Harris, Charlie pour les intimes. Il est retraité, veuf, père de deux grands enfants, bénévole dans la bibliothèque de la ville, catalogueur de livres rares à la bibliothèque de l'université.

Sean, son fils, est avocat d'affaires. Il vient de débarquer à l'improviste chez son père, accompagné de Dante, un caniche. Laura, sa fille, habite Los Angeles.

Azalea est la gouvernante léguée avec la maison de feue sa tante Dottie.

Kanesha, l'enquêtrice pas commode est la fille d'Azalea.

James Delacorte est un homme riche, très riche, possesseur d'une immense collection de livres rares d'une valeur inestimable. Il demande à Charlie d'effectuer l'inventaire de sa bibliothèque.

Nigel Truesdale est son dévoué majordome.

Les principaux rôles sont distribués.

L'histoire peut commencer.

Mais, bien sûr, je ne la raconterai pas.

Commenter  J’apprécie          160

Le cosy mystery a décidément le vent en poupe et les séries fleurissent avec des héros pour la plupart sympathiques, des crimes non sanglants, des intrigues pas vraiment complexes, une fin ouverte sur la suite de la série, bref de quoi passer un bon moment sans prise de tête.

L'"enquêteur " mis en scène par Miranda James (en fait un homme qui se cache derrière ce pseudo plus apte à attirer le lectorat féminin) est un bibliothécaire érudit, Charlie, assisté d'un gros chat, Diesel, (un bon point pour le roman j'ai découvert cette race main coon dont je n'avais jamais entendu parler) qui se trouve confronté à des morts suspectes. Ici c'est un vieux collectionneur de livres rares qui est empoisonné alors qu'il venait de faire part à Charlie de ses soupçons concernant les prélèvements frauduleux d'un membre de sa famille dans son inestimable bibliothèque.

Mais qui donc a pu faire le coup ? Les suspects ne sont pas bien nombreux dans le cercle rapproché de la victime mais chacun d'entre eux pourrait avoir un bon motif de faire passer de vie à trépas l'amateur de beaux livres.

Certes le suspens est loin de couper le souffle et certaines coïncidences sont un peu lourdes à digérer (au propre comme au figuré!). Les développements sur la vie quotidienne du héros et de son compagnon félin réjouissants dans les premières pages, deviennent à la longue bien lassants.

Je suis quand même parvenue rapidement à la fin de ma lecture sans irritation extrême mais sans plaisir particulier.

A mon avis voici un roman qui bénéficie d'une splendide couverture ( qui a probablement déclenché mon achat ...) et qui me parait tout à fait destiné à un lectorat adolescent qui souhaite sortir des traditionnels sentiers battus d'Agatha Christie. Il est vrai que cette intrigue située aux Etats Unis à l'époque contemporaine me parait terriblement décalée et aurait plutôt trouvé une place de choix dans l'Angleterre des années 1950.

Décidément après avoir laissé loin derrière moi la littérature feel good qui m'insupporte, la chick litt qui me hérisse le poil, devrais-je maintenant renoncer au cosy mystery ? Mince ! Mon choix de lecture dans la littérature contemporaine va être drastiquement réduit ! Devrais-je donc définitivement revenir aux classiques ?

Commenter  J’apprécie          71

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation

J'avoue ne pas comprendre l'actuelle fascination pour la lecture sur écran. Rien d'autre que des suites de mots. Je n'imagine pas me détendre en lisant sur une espèce de machine. Mais je suppose que, en la matière, comme en beaucoup d'autres, je suis un dinosaures.

Vous n'êtes pas le seul [...]. Pour ceux qui aiment les livres électroniques, ils feront très bien l affaire. Et je suis ravi qu'ils lisent. Mais je préfère tenir un ouvrage bien réel entre les mains.

Commenter  J’apprécie          40

Moi qui n'avais jamais rien volé de ma vie, je fus saisi de l'envie impérieuse de glisser ces trois volumes dans ma sacoche pour les rapporter chez moi. Seul un autre bibliophile pouvait comprendre ce genre de pulsion.

Commenter  J’apprécie          70

... une octogénaire énergique qui venait chaque jour emprunter trois livres à la bibliothèque. Elle les rapportait le lendemain pour en sortir trois autres. Elle m'avait un jour décrit l'avantage de son veuvage : elle n'avait plus à entendre un vieux schnoque exiger qu'elle "éteigne la lumière et pose ce fichu bouquin".

Commenter  J’apprécie          30

Les gens qui n'ont pas d'animaux de compagnie ne comprennent pas le genre de lien que l'on peut développer avec eux.

Commenter  J’apprécie          60

Le bloc de texte – toutes les pages à l’intérieur d’un livre – se compose de feuilles, feuillets, pages et cahiers. Une feuille de papier est repliée en deux. La moitié de la feuille pliée s’appelle le feuillet, et chaque face du feuillet est une page. Un cahier est constitué de deux feuilles ou plus, soit quatre pages, superposées et repliées ensemble. Les cahiers sont ensuite reliés les uns aux autres, à l’aide de colle ou par couture, pour former le bloc de texte d’un livre.

Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : cosy mysteryVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2503 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre