AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266275313
Éditeur : Pocket (13/04/2017)

Note moyenne : 3.91/5 (sur 76 notes)
Résumé :
« Jeune femme célibataire, 29 ans, rousse incendiaire, vie sentimentale réduite en cendres. Cherche partenaire pour rallumer sa flamme. »
Grâce à cette annonce en ligne, Red Westwood rencontre Bryce Laurent, un homme séduisant, riche, qui la comble de cadeaux. Un vrai coup de foudre.
Pourtant, le bonheur ne dure pas. Terrifiée par sa jalousie, ses mensonges et sa violence, elle l'expulse de son appartement et de sa vie. Mais le cauchemar de Red ne fait... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (41) Voir plus Ajouter une critique
nameless
  05 janvier 2017
J'ai craqué. Deux fois. La première en choisissant de lire cette dernière enquête de Roy Grace, qui fut dans une époque révolue, l'un de mes héros de polars préférés et dont j'ai suivi chacune des aventures depuis ses origines, je suis à jour dans les productions de son créateur. La seconde, en cours de lecture, quand j'ai constaté que malgré mes avertissements précédents, Peter James n'a rien fait pour s'améliorer. de plus en plus nettement, il devient l'auteur dont le contrat éditorial l'oblige à pondre annuellement un machin à date fixe, qui vit sur sa notoriété, s'imaginant peut-être à tort que ses lecteurs ne se rendent compte de rien et vont continuer à investir 19,90 € uniquement sur son nom. Et bien non, pas en ce qui me concerne ! Qu'on se le dise, entre Peter James et moi, c'est fini, je le largue ! Il ne m'a pas écoutée, tant pis pour lui, il finira sa vie seul, sans ma présence bienveillante.

471 pages et 119 chapitres, calculez vous-mêmes la longueur des chapitres qui souvent ne dépassent pas une demie-page bâclée. Au programme, un pervers, Bryce, qui après avoir été largué par Red, a décidé de lui pourrir la vie, ainsi que celle de tous ceux qui approchent sa dame de coeur selon ses critères psychiatriques. de la psychologie niveau Marabout Junior, cette collection étant respectable pour ceux qui sont juniors, ce qui n'est plus mon cas... de la dilution d'intrigue qui atteint le concept homéopathique de la mémoire de l'eau. Des dialogues étirés jusqu'à se rompre, bourrés de poncifs. J'en ai assez que Peter James évoque Cleo et Noah, son tout récent fils, à travers des images d'Epinal qui feraient rire à Epinal, qu'il triture une fois encore le mystère qui entoure Sandy, sa première femme, mystérieusement disparue. Combien d'opus seront-ils nécessaires pour lever le voile sur cette énigme intime  ? N'a-t-il pas l'impression d'user la patience de ses ex-admirateurs ?

Pourquoi, dans ces conditions, attribue-je 3*** ? Sans doute parce qu'il ne faut pas oublier les sensations agréables que nous ont procurées des ex, ou cracher dans la soupe, ou jeter le bébé avec l'eau du bain, ou humilier ceux que l'on a aimés. Rendez-vous compte, j'ai tout fait pour lui, j'ai adoré Des enfants presque parfaits, et même ses premiers romans publiés par Milady et il n'a fait aucun effort pour moi en contre-partie. Shit !

Un roman qui peut, peut-être satisfaire des lecteurs nouveaux qui ne connaissent pas l'historique de la série, mais pas moi. Je suis fâchée. Je ne parlerai plus jamais de Peter James. Mais au fait, à quelle date doit sortir son prochain roman ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          429
sandrine57
  28 juin 2018
C'est à la fois heureux et fébrile que le commissaire Roy Grace prépare son mariage. Dans moins d'une semaine, il s'unira avec la belle Cloé pour le meilleur et pour le pire. Mais en attendant, le crime ne prend pas de vacances à Brighton. Un médecin, veuf et père de deux enfants a été retrouvé immolé près d'un terrain de golf. Et, ce qui ressemblait fort à un suicide s'avère finalement un meurtre. le feu semble d'ailleurs être un phénomène récurrent dans la ville. Un restaurant, une voiture et une supérette ont déjà été incendiés et les incendies continuent. Une personne semble être au centre de tous ces évènements : Red Westwood. Cette belle jeune femme rousse est victime du harcèlement de son ex-fiancé, un homme jaloux, possessif, manipulateur, mythomane et violent qui n'accepte pas leur rupture. Depuis qu'elle a eu le courage de le quitter Red vit dans l'angoisse, calfeutrée dans un appartement sécurisé. Mais Bryce Laurent est déterminé à la punir et ses multiples talents font de lui une proie difficile à appréhender pour le commissaire et son équipe qui se sont lancés à ses trousses.
Et voici déjà la dixième enquête du commissaire Roy Grace et cette fois Peter James a décidé de ne pas le ménager : préparation de son mariage, cauchemars concernant Sandy, perte d'un membre de son équipe, voyage de noces incertains et retour d'un vieil ennemi. Sans compter bien sûr le psychopathe qui rôde en ville, incendiant tout sur son passage et menaçant la vie d'une chic fille qui a juste commis l'erreur de tomber amoureuse de lui. Comme d'habitude l'enquête et trépidante même si on se lasse des tics d'écriture de James et que les scènes de la vie conjugale de son commissaire laisse un peu à désirer. Ils sont bien pathétiques ces échanges de ''qu'est-ce que je t'aime'', ''je t'aime immensément'', ''je t'aime tellement'', etc. Bref, Roy Grace roucoule et frôle le ridicule.
Une cuvée dans la moyenne, boostée par le twist final qui donne vraiment envie de lire la suite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          322
Livresque78
  12 mai 2016
Je préfère vous prévenir, un grand malade se balade à l'intérieur de ce livre.
C'est ma seconde lecture de l'auteur, dont j'ai lu "Des enfants trop parfaits".
Du suspense tout au long du livre, le contrat est donc rempli.
Une jeune femme, Red, cherche desesperement le grand amour, mais l'homme parfait ne se trouve pas à tous les coins de rue, ni le plus grand des psychopathes d'ailleurs. Pourtant, le psychopathe, incendiaire, elle l'a trouvé et bien trouvé, il ne la lâche plus.
Des policiers aux personnalités et aux vies intéressantes, qui étoffent cette histoire. Nous découvrons aussi le point de vue de l'assassin, ce qui permet de rentrer dans sa folie sans pour autant savoir où et quand il va frapper, ni les coups tordus qu'il prépare.
Lien : https://livresque78.wordpres..
Commenter  J’apprécie          240
Chtitepuce
  16 mai 2016
Pour l'éternité à la couverture et au résumé alléchant promettait un thriller passionnant. Malheureusement, je suis ressortie un peu déçue de ma lecture…
Red Westwood est une ancienne femme maltraitée. Son ex-petit-ami, Bryce Laurent, un homme beau et charismatique, s'est révélé être un manipulateur narcissique et violent. Aidée par la police et une association, Red essaie de reprendre une vie normale avec son nouveau petit ami, Karl Murphy, veuf et père de deux enfants.
Le bonheur est de courte durée quand on retrouve le corps de Karl calciné au fond d'un fossé, un suicide paraît-il, ce n'est pas de l'avis de l'inspecteur Roy Grace.
Pour la petite information, Pour l'éternité est le dixième livre paru en français de Peter James ayant pour personnage principal, Roy Grace. Autant vous dire tout de suite que ce n'est pas du tout gênant, comme dans la plupart des thrillers. Il y a un fil rouge qui apparaît sur la vie personnelle de Roy, mais n'empêche en rien la compréhension du récit. J'avoue même que je me suis plus intéressée à la petite histoire parallèle bien que courte.
Pour en revenir à l'histoire principale, on suit donc l'enquête de Roy sur le meurtre de Karl. Déguisé en suicide, dès la rencontre avec Red tout devient plutôt clair pour la police de Brighton, surtout que plusieurs incendies ont eu lieu dans des endroits connus et aimés de Red.
Si nous sommes en présence d'un bon psychopathe, voyeur et mortellement fou de Red. Celle-ci ne tient pas la comparaison. Je n'ai pas toujours compris ses choix, malgré la peur qui l'habite vis à vis de Bryce. de plus, elle rabâche souvent la même histoire sans se poser réellement de question, s'apitoyant sur son sort, se sentant coupable. Je l'ai trouvé molle sauf vers la fin, mais là encore son comportement était plutôt incohérent pour moi.
Je me suis beaucoup plus attachée à la brigade qui s'occupe de l'enquête. Roy est un personnage bien campé qui prend à coeur son travail, mais est aussi tiraillé par son mariage qui approche et sa nouvelle femme qui partage maintenant sa vie.
L'auteur alterne les points de vue dans de court chapitre. Un style qui me tient à coeur, il donne du rythme et permet de s'attacher à tous les personnages, quand c'est possible. Ce fonctionnement permet de voir à quel point Bryce est timbré et de garder un certain suspens sur ce qu'il prépare. Ce rythme m'a permis de m'attacher à des personnages secondaires qui relancent la motivation des enquêteurs.
Malgré tout, cette alternance ne fait que montrer une intrigue plutôt décousue, l'enquête avançant en accordéon, faisant des bonds sans réelle logique.
Pour l'éternité avait tous les ingrédients du bon thriller, il aurait pu être bien rythmé si on n'avait pas tournée autour du pot pendant une bonne partie du roman. La fin passe en un claquement de doigt, mais à satisfait mon petit côté sadique. de plus, je n'ai pas réussi à m'identifier à Red et ses choix alors que sa situation paraissait crédible. Roy Grace relève un peu le tout par sa personnalité attachante et travaillée.
Lien : https://lapucealoreilleblog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
chevalierortega33
  25 avril 2016
Ce roman est le dixième de la série « Roy Grace », cependant il peut se lire sans avoir suivi l'historique de ce flic au passé mouvementé. C'est tambour battant que nous l'accompagnons ainsi que ses collègues dans cette traque du harceleur de Red, jeune femme malencontreusement passée par un site en ligne pour rencontrer son âme soeur. le lecteur ressent bien le rythme très scénarisé de cette intrigue, l'auteur y est rompu de par ses activités de cinéaste et de scénariste de télévision. Dans une Angleterre balnéaire et un peu chic, le harceleur aux multiples facettes nous surprend par son ingéniosité. Lorsque l'on sait que l'enquête est inspirée de faits et de personnages réels, nous en sommes encore plus horrifiés d'autant que par la narration, nous passons un long moment dans la peau et les pensées de ce psychopathe… bel hommage à ceux qui luttent contre les violences faites aux femmes. Au-delà du récit extrêmement bien documenté, le lecteur retiendra la difficulté quotidienne des policiers à gérer leur vie privée et les deuils dont leurs équipes sont affectées. Une ode à la fraternité dans l'adversité !
Que dire sans spolier la fin … il y aura sans doute un tome 11 et merci Monsieur James pour ce bon moment de lecture et sa suite …
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   22 juin 2016
— J’étais amoureuse de lui, folle de lui, même. Au début, je pensais que nous étions des âmes sœurs. Il disait que nous nous étions rencontrés dans une vie antérieure. Aussi stupide et naïf que cela puisse paraître, je le croyais.
— Ce n’est ni stupide, ni naïf. C’est souvent ce que ressentent les gens quand ils tombent amoureux.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   22 juin 2016
C’est le moment de contempler tes remords et tes regrets. De penser au bonheur qui nous attendait. On dit parfois : c’est la vie. Mais ce serait trop simple. La vérité, c’est qu’on récolte ce que l’on sème.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   22 juin 2016
J’étais vraiment dingue de lui. Personne n’avait jamais été aussi amoureux de moi. Je l’idolâtrais. Il était si gentil, si drôle et si… C’est un peu gênant à dire, mais il était super au lit. Il connaissait toutes mes zones érogènes et en découvrait de nouvelles !
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   22 juin 2016
Remporter la guerre contre le crime était mission impossible. Il y aurait toujours des délinquants et des criminels, issus de toutes les classes sociales, pour agresser, voire tuer. L’un des rôles de la police était de rassurer l’opinion publique.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   22 juin 2016
Il avait des projets plus excitants que boire avec ses amis golfeurs. La femme qu’il rejoignait était très sexy, et la perspective de la revoir, après trois jours de séparation, le mettait dans un état qu’il n’avait pas connu depuis l’adolescence.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Peter James (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Peter James
Des enfants trop parfaits, de Peter James chez Fleuve Éditions
Naomi et John ont perdu leur fils unique, emporté par une maladie génétique rare à l'âge de 4 ans. Aujourd'hui, des années plus tard, ils se sentent enfi n prêts à refonder la famille dont ils ont toujours rêvé. Lorsqu'ils entendent parler du docteur Dettore, généticien visionnaire, ils voient en lui l'homme providentiel. Dettore connaît une méthode infaillible pour que leur prochain enfant ne soit pas atteint de la même pathologie. Comment résister à la promesse d'un bébé en bonne santé ? Ils auraient pourtant dû être alertés par la liste qu'on leur a remise : choix de la couleur des yeux, de la taille, des traits de caractère, des aptitudes sportives... Trop tard pour faire marche arrière. Naomi est enceinte, et déjà quelque chose ne tourne pas rond.
+ Lire la suite
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1786 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
.. ..