AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

François Lasquin (Traducteur)
ISBN : 281120413X
Éditeur : Milady (24/09/2010)

Note moyenne : 3.55/5 (sur 46 notes)
Résumé :
John et Susan ont tout pour être heureux. Jeunes, beaux et plein d'espoir, leurs carrières professionnelles respectives sont brillantes : John est le fondateur d'une agence de création multimédia et Susan la première collaboratrice d'un éditeur respecté. Confiants, ils se portent acquéreurs d'une magnifique maison londonienne, peut-être un tantinet onéreuse mais trop séduisante pour qu'ils résistent.

Le problème est que, très vite, tout ce petit un... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
democratz
  21 janvier 2017
Je n'ai jamais été déçu de mes lectures des romans de Peter James. C'est donc avec un grand plaisir que j'ai décidé de me lancer dans "verité", un bon pavé de 700 pages.
Même si l'histoire a mis environ 200 pages avant de démarrer, j'ai encore plongé dans un univers très prenant et surprenant car une fois n'est pas coutume chez cet auteur, ce livre est un thriller fantastique qui traite d'un sujet d'actualité : la gestation pour autrui (GPA, pratique interdite en France).
Ce qui est une marque de fabrique avec Peter James c'est que bien souvent ses personnages sont dans la tourmente et que l'auteur n'hésite pas à les enfoncer d'avantage, les emmenant sur le chemin du declin conséquence des choix malheureux des protagonistes.
Dans ce roman, il y a peu de place pour l'optimisme. L'auteur nous fait reflechir sur nos prises de décisions et sur la nocivité des repercussions de nos erreurs professionnelles sur notre vie privée.
Dans quelle mesure peut-on tenter de sauver sa carrière ou de maintenir son train de vie sans pour autant nuir à sa vie de famille? C'est aussi une des questions que pose l'auteur à travers son livre et sa réponse est glacante.
Ce fut un véritable régal et une expérience de lecture des plus marquantes car meme si l'histoire semble tirée par les cheveux, il n'en demeure pas moins que dans le monde, il existe encore des personnes (en rapport avec des sectes) qui pronent la pratique d'un art occulte pour atteindre une certaine forme de spiritisme éloigné de nos croyances habituelles.
Un livre à lire si vous êtes des fans de Stephen King ou Maxime Chattam.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
heartnsoul
  19 octobre 2016
Je n'ai jamais été déçu de mes lectures des romans de Peter James. C'est donc avec un grand plaisir que j'ai décidé de me lancer dans "verité", un bon pavé de 700 pages.
Même si l'histoire a mis environ 200 pages avant de démarrer, j'ai encore plongé dans un univers très prenant et surprenant car une fois n'est pas coutume chez cet auteur, ce livre est un thriller fantastique qui traite d'un sujet d'actualité : la gestation pour autrui (GPA, pratique interdite en France).
Ce qui est une marque de fabrique avec Peter James c'est que bien souvent ses personnages sont dans la tourmente et que l'auteur n'hésite pas à les enfoncer d'avantage, les emmenant sur le chemin du declin conséquence des choix malheureux des protagonistes.
Dans ce roman, il y a peu de place pour l'optimisme. L'auteur nous fait reflechir sur nos prises de décisions et sur la nocivité des repercussions de nos erreurs professionnelles sur notre vie privée.
Dans quelle mesure peut-on tenter de sauver sa carrière ou de maintenir son train de vie sans pour autant nuir à sa vie de famille? C'est aussi une des questions que pose l'auteur à travers son livre et sa réponse est glacante.
Ce fut un véritable régal et une expérience de lecture des plus marquantes car meme si l'histoire semble tirée par les cheveux, il n'en demeure pas moins que dans le monde, il existe encore des personnes (en rapport avec des sectes) qui pronent la pratique d'un art occulte pour atteindre une certaine forme de spiritisme éloigné de nos croyances habituelles.
Un livre à lire si vous êtes des fans de Stephen King ou Maxime Chattam.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Peluche0706
  03 janvier 2014
Susan et John Carter emménage à Londres et se retrouve assez vite en situation financière délicate à la suite de déconvenues professionnelles. M. Sarotzini, un banquier assez étrange leur propose de les remettre à flots à condition que Susan devienne mère porteuse pour son compte.
C'est un livre, que dis-je un pavé, très prenant ! L'intrigue est rondement menée même si elle tarde à venir. Des rebondissements sont présents tout au long du livre et nous porte dans un engrenage. Je compte bien lire d'autres livres de cet auteur !
J'ai lu dans une des critiques qu'il y aurait une suite ! J'ai hâte !
Commenter  J’apprécie          60
PinkLady
  04 octobre 2017
C'est mon 3ème Peter James et encore une fois ... J'AI ADORÉ !!!!!!!!
Cet auteur est vraiment très fort pour nous proposer des histoires prenantes qui nous rendent incapables de poser le livre avant de l'avoir fini ! Ce petit pavé fait 700 pages mais il se lit très rapidement tant le texte est fluide et sans lenteurs. Chaque paragraphe a du sens et il n'y a jamais de pages en trop !
Chacun de ses livres (en particulier les one-shots qui sont souvent en rapport avec le domaine médical) donne à réfléchir tant les sujets sont d'actualités. Dans ce livre, la tournure des évènements peut paraître un peu surréaliste mais malheureusement, je suis sûre que dans certaines sectes ce genre de choses se pratiquent ...
Et comme d'habitude, le dernier chapitre nous remet un coup de massue avec une information de dernière minute qui laisse présager du pire pour l'avenir.
Je n'en dirais pas plus et vous laisse découvrir ce livre qui est vraiment top !
Commenter  J’apprécie          00
AlineInacio
  30 juin 2017
L'histoire s'installe très progressivement.
Une fois l'intrigue et les personnages en place, le récit reste lent, trop pour un pavé de plus de 700 pages. le rythme demeure constant tout au long du récit même si par moment j'ai cru que l'action allait enfin prendre une autre dimension. 
Je ne me suis pas attachée à l'héroïne dont les réactions ont fini par me déconcerter voire m'agacer. Pour son mari, c'est mieux. Peter JAMES réussit à provoquer un certain sentiment de compassion à son égard et son attitude à plus de sens.
Deux autres personnages essentiels au roman sont plus attirants au regard de leur complexité et du mystère qui les entoure j'ai donc regretté de ne pas en savoir plus.
Le dernier chapitre a enfin éveillé mon intérêt mais, malheureusement, je suis restée sur ma faim.  
Pour un thriller, j'ai trouvé que cela manquait donc d'intensité, à l'exception peut-être d'une scène de mutilation pour laquelle il vaut mieux avoir les tripes bien accrochées. 
Ce roman a fini par m'ennuyer.
Résultat, bien que le prologue soit accrocheur et que l'intrigue soit bonne, "vérité" n'est pas à la hauteur de mes attentes. Trop long.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations & extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
AlineInacioAlineInacio   30 juin 2017
On dit parfois : "J'ai vécu un véritable enfer". Kündz avait souvent rencontré cette locution dans les livres ou dans les films, mais il savait que ce n'était qu'une métaphore. Même parmi les rescapés de l'Holocauste, rares étaient ceux qui avaient vécu l'enfer au même degré que les gens qui avaient provoqué l'ire de  M. Sarotzini.
Commenter  J’apprécie          00
BecassineifyBecassineify   28 octobre 2016
Il songea un instant à briser le verre pour s’en faire une arme, mais il était trop tard et il le savait bien. Il n’avait opté ni pour le combat ni pour la fuite, et maintenant il était pris au piège de sa propre adrénaline. Son cerveau était sur le point de se tétaniser.
Commenter  J’apprécie          00
BecassineifyBecassineify   28 octobre 2016
Quand on est pauvre, on ne prend jamais l’avion. Quand on est pauvre, on est piégé, on passe sa vie à tourner en rond comme une mouche dans un pot de confiture vide, en quête d’improbables reliefs, trop affamé pour se soucier de savoir si on en ressortira ou pas.
Commenter  J’apprécie          00
BecassineifyBecassineify   28 octobre 2016
... dont un imperméable plié sur le bras droit en dépit du temps radieux trahissait le tempérament foncièrement pessimiste.
Commenter  J’apprécie          10
BecassineifyBecassineify   28 octobre 2016
John aurait préféré passer la soirée sur une table d’opération, à se faire retirer la vésicule biliaire sans anesthésie, plutôt que de se farcir un opéra dans son intégralité, mais il se garda bien de le dire.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Peter James (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Peter James
Des enfants trop parfaits, de Peter James chez Fleuve Éditions
Naomi et John ont perdu leur fils unique, emporté par une maladie génétique rare à l'âge de 4 ans. Aujourd'hui, des années plus tard, ils se sentent enfi n prêts à refonder la famille dont ils ont toujours rêvé. Lorsqu'ils entendent parler du docteur Dettore, généticien visionnaire, ils voient en lui l'homme providentiel. Dettore connaît une méthode infaillible pour que leur prochain enfant ne soit pas atteint de la même pathologie. Comment résister à la promesse d'un bébé en bonne santé ? Ils auraient pourtant dû être alertés par la liste qu'on leur a remise : choix de la couleur des yeux, de la taille, des traits de caractère, des aptitudes sportives... Trop tard pour faire marche arrière. Naomi est enceinte, et déjà quelque chose ne tourne pas rond.
+ Lire la suite
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1182 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
. .