AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782246821274
208 pages
Éditeur : Grasset (02/05/2019)

Note moyenne : 4.64/5 (sur 29 notes)
Résumé :
Laure et Antoine s’aiment depuis la fac et suivent ensemble l’itinéraire tracé des couples heureux et bien lotis. Il est journaliste, elle travaille dans un cabinet de conseil, ils viennent d’acheter un appartement à Paris. Il a perdu son père jeune, comme elle sa mère, mais ils sont entourés par une famille nombreuse qui se réunit chaque été à Saint-Lunaire, dans la propriété de Laure, pour s’aimer, rire et se détendre. Tout bascule quand l’étape suivante de ce par... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
ChaChou14
  20 mai 2019
J'ai lu ce roman de Maud Jan-Ailleret dans le cadre d'un jury du "Coup de coeur des lectrices" de Version Femina. Un véritable coup de coeur pour ce roman et pour cette auteure que je ne connaissais pas du tout. Une très belle découverte ce mois-ci !
Je remercie l'auteure d'avoir écrit sur un sujet délicat dans notre société contemporaine. Un sujet difficile à aborder et souvent tabou : le fait d'être parent et de ne pas pouvoir avoir d'enfants soi-même. Un fait souvent mal compris et mal vu par nos proches, par les amis. Une source d'incompréhension !
A travers ce roman, les couples souhaitant avoir des enfants mais qui n'y parviennent pas pourront se reconnaître dans les écrits et les faits : donner la mort, les fausses couches, l'handicap, les maladies génétiques, l'adoption, les examens médicaux. Une histoire inspirée de la vie de l'auteure qui a eu aussi des difficultés à avoir des enfants. Ce roman retrace les pensées et la vie difficile de ces couples. Ce roman est une véritable bouée de secours et une bouffée d'oxygène. Une bouteille lancée à la mer ! "Vous n'êtes pas seuls à vivre cette situation ! On peut s'en sortir même si c'est très difficile !". Tant qu'on n'a pas vécu cette situation, il est très difficile de voir les choses clairement.
La plume fluide, légère et maîtrisée de l'auteure nous plonge dans cet univers émotif. On se laisse saisir par l'histoire touchante de Laure et Antoine. Leur histoire à eux qui touche d'autres couples. Une histoire touchante et poignante jusqu'aux dernières pages. Si vous voulez sortir les mouchoirs, foncez lire ce roman !
Un roman que je vous recommande fortement de lire ! Un véritable coup de coeur pour le plume de Maud Jan-Ailleret, qui j'espère, sortira d'autres romans à l'avenir !

Lien : https://lecarnetdestitch.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          221
Isa0409
  31 mai 2019
Je fouinais dans ma librairie habituelle, à la recherche d'un roman à lire, d'un nouveau souffle, d'un coup de coeur, d'une évidence. Mon regard fut capturé par ce titre, d'une violence et d'un désespoir inédits : « Fais-moi des fils ou je meurs ». Je lis la quatrième de couverture pour conforter mon choix que je savais déjà arrêté.
"Promets-moi !
- Quoi ?
- de ne pas renoncer à être heureuse.
- Oui.
- Alors, dis-le franchement.
- Jamais je ne renoncerai à être heureuse.
- Plus fort !
- Jamais ! Jamais je ne renoncerai ! Jamais je ne renoncerai à jouir de la vie !
- Dis-moi que tu m'aimes ! Plus que tout !
- Je t'aime et je te promets tout ce que tu veux. Juré. Craché."
Voilà pour moi l'un des passages les plus représentatifs de ce roman, tout en sobriété, de Maud Jan-Ailleret. L'histoire est simple ; Laure et Antoine s'aiment depuis la fac, d'un amour inconditionnel et passionné. Après plus de 10 ans de vie commune, ils souhaitent tous les deux un enfant.
Oui mais voilà, la vie n'est pas si simple et la Nature reprend ses droits. Alors qu'elle est enceinte de 3 mois, sa visite chez le gynécologue tourne au drame ; le coeur du foetus ne bat plus, il n'y aura pas d'enfant. le monde s'écroule, les espoirs s'envolent, l'incompréhension, l'incrédulité surgissent. Pourquoi ? Cela arrive, malheureusement.
Le couple accuse le coup… mais reste optimiste. Après tout, c'est vrai, ce n'est qu'un coup de « pas de bol » comme ils disent.
Quelques mois plus tard, Laure est à nouveau enceinte… mais la joie (mesurée, prudente) sera de courte durée. A nouveau, Laure perd son enfant, son petit « crapaud », elle fait une fausse couche.
Ce merveilleux roman met l'emphase sur un sujet tabou, mais pourtant bien plus courant qu'on ne le croie : comment supporter être une femme, quand on ne peut être mère ? Et peut-on seulement être une femme si l'on n'est pas mère ? Comment accepter que la Nature ait annulé ce droit, cette possibilité ?
Avec une sobriété tour à tour délicate, puis brute, MJA nous fait vivre le malheur de Laure, désespérée de mettre au monde. Seule face à son corps, seule face à son homme, à ses amis, l'on est témoin de l'incompréhension. D'un naturel époustouflant, Laure se pose et nous pose les questions les plus simples, celles que l'on n'ose pas poser. Nos mains de lecteurs sont l'écrin d'un bijou d'une brute tendresse.
Accepter sa nature, accepter le destin, telles sont les clés du bonheur : « la gaieté est le secret des courageux ».
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
nathavh
  16 juillet 2019
C'est un premier roman inspiré de sa propre histoire que nous propose Maud Jan-Ailleret. Un roman émouvant, puissant et lumineux qui aborde un sujet tabou : le désir de devenir parents, et surtout la difficulté à pouvoir procréer.
Laure et Antoine sont amoureux, cela ne date pas d'aujourd'hui, cela fait dix-sept ans d'amour. Orphelins tous les deux, Laure sait depuis toujours qu'elle veut devenir mère à son tour.
La vie est belle, tout se passe pour le mieux au niveau professionnel, ils viennent d'emménager dans un nouvel appartement, il ne manque qu'une chose pour que leur bonheur soit complet, l'enfant tant attendu pour fonder une famille.
Le parcours du combattant commence, il sera semé de multiples embûches..
Fausse-couche, donner la mort au lieu de donner la vie, examens médicaux pour comprendre; le sort s'acharne, maladies génétiques, handicap, faire son deuil, penser à l'adoption, ce sont les sujets abordés dans ce roman.
Ce roman nous parle des difficultés mais surtout nous fait comprendre la douleur, la solitude, les émotions ressenties par chacun dans le couple.
Déception, colère, questionnement, mais pourquoi le sort s'acharne-t-il autant? le sentiment d'injustice, la solitude, l'incompréhension et les maladresses involontaires des proches qui en essayant de les réconforter blessent souvent sans s'en rendre compte.
Maud Jan-Ailleret nous fait vraiment entrer dans la tête de Laure et nous transmet beaucoup d'empathie,à la lecture j'ai vraiment fort ressenti les émotions.
Autre thématique difficile; comment faire le deuil d'un mort que l'on ne peut pas enterrer lors d'une primo fausse-couche ?
L'espoir est présent et est un fil conducteur.
"Ce projet d'enfant, c'est mon espoir. Sans espoir je vois bien que je m'éteins, je m'éteins."
"Le plus important c'est de ne pas renoncer à être heureux" , c'est ce que nous dit l'auteure. J'ai aimé ce passage qui reste l'essentiel, se plonger dans ses passions pour avancer, pour se réaliser.
Passé le stade de la révolte, l'acceptation, faire le deuil et envisager l'adoption, un autre parcours difficile.
Une lecture difficile, j'avoue avoir laissé couler les larmes à plusieurs reprises mais jamais l'auteure ne tombe dans le pathos. Au contraire, c'est lumineux, porteur d'espoir.
L'écriture est magnifique, la plume est fluide, légère, maîtrisée avec beaucoup de justesse et de pudeur.
Magnifique !
Un coup de ♥

Lien : https://nathavh49.blogspot.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
nellydaubry
  13 avril 2021
Un témoignage poignant et douloureux…
Difficile de lire ce livre quand l'on ait concerné de manière proche ou éloigné à l'un des sujets les plus douloureux au monde « la maternité »… Ne pas avoir d'enfant involontairement blesse profondément une femme, un couple. Plusieurs cas possible… décès de l'enfant, fausses couches, infertilité, maladies… Cela n'a pas d'importance, la sensibilité reste la même.
Ici Maud nous raconte son parcours pour avoir un enfant. Après 2 fausses couches et une mort in utero, des analyses plus poussées sont effectuées afin d'en connaître la cause. Et là le verdict tombe. Une nouvelle qui bouleversera encore plus sa vie, son avenir… Elle a une maladie qui l'empêche d'amener à terme ses grossesses.
Maud raconte ses joies d'être enceinte à plusieurs reprises et ses jours sombres. Elle ne mâche pas ses mots, ce qui rend son témoignage encore plus fort. À travers son histoire, on se dit finalement qu'il y a toujours plus malheureux que soit. Maud va nous montrer aussi que l'amour vrai et sincère dans un couple peut survivre à des moments difficiles de la vie mais avec pour maitre mot « la communication ». Se dire ce que l'on a sur le coeur, que cela fasse mal ou pas est très important dans un couple. Elle nous montrera aussi qu'avoir une famille proche de soi et un bon remède.
L'auteur nous embarque dès le départ dans un drame familial.
On vit avec Maud du début à la fin. Quand elle pleure, on pleure, quand elle est joyeuse, on est joyeux. Maud nous laisse rentrer dans sa vie la plus intime pour faire comprendre à la société qu'il faut parler de sujet tabou tel que les fausses couches, mais pas que… Elle abordera le deuil prénatal pour prétendre à adopter un enfant. Sujet bien délicat. Son mari, Antoine, malgré tout sera toujours à ses côtés et n'en finiront pas moins, encore plus souder par les épreuves. Si Antoine est blessé psychologique par les drames de l'enfantement, Maud n'en ai pas moins blessé psychiquement mais aussi physiquement. C'est Maud qui subit les opérations après fausses-couches. Mais ensuite, ils ne font qu'un et vaincrons les épreuves. L'amour les sauvera…
Ce témoignage est un hymne à l'espoir peu importe les difficultés que la vie nous réserve et nous fais traverser, peu importe que cela soit lié à un désir d'enfant, il faut garder espoir en la vie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Joe391211
  22 mars 2021
Voici un livre qui m'a énormément émue.

Tout d'abord, les personnages m'ont beaucoup touchée. Laure vit quelque chose de très difficile. Elle va perdre trois enfants pendant la grossesse et cela est une véritable épreuve qui va la marquer et la faire tomber dans une spirale horrible. de nombreuses questions se posent et elle va essayer de savoir pourquoi elle n'arrive pas à mener ses grossesses à terme. Lorsqu'elle apprend qu'elle a un problème génétique, c'est le coup de massue et le début d'un grand travail sur elle-même et sur la vie afin de pouvoir réaliser son rêve. Cependant, cela a des conséquences aussi sur son couple car Antoine ne sait plus non plus comment réagir face à l'envie de femme et face surtout à son état. Il a peur pour elle et pour eux. Je dois dire que c'est un homme que j'ai trouvé adorable et qui m'a émue. On sent que son impuissance le mine et que envers et contre tout il aime sa femme et ne veut que leur bonheur.

Ensuite, l'histoire m'a plu. C'est vraiment un récit qui touche et qui marque. Les émotions et les sentiments sont très bien retranscrits et par moment j'ai été révoltée mais aussi triste ou énervée. C'est un roman qui chamboule beaucoup. 

Enfin, la plume de l'autrice est très juste. Elle a voulu faire passer des émotions et montrer le plus précisément possible ce que vit une femme dans la situation de Laure mais aussi son entourage et c'est très réussi.

En résumé, je conseille ce livre pour mieux comprendre l'enfer que vivent ces femmes qui rencontrent des difficultés à devenir maman. J'ai lu un livre sur le même sujet ("Rien ne sera jamais plus comme avant..." d'Ellega Kieffer) il y a quelque temps et je suis vraiment touchée par ces récits si vrais et touchants.

Merci aux éditions Monpoche pour cette lecture.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
pabauxpabaux   19 mai 2019
Je me l'étais noté à lire.
Je l'ai trouvé en bibliothèque.
Je l'ai lu d'un coup, d'un seul.

Il arrive parfois que l'écriture soit une forme de thérapie. La musique, la peinture, l'écriture ...

L'auteur n'était sans doute pas destinée à devenir écrivain.

Elle n'était sans doute pas destinée à vivre de telle bombes dans sa vie.

Coucher sur papier ses émotions, ses ressentis, sa vie privée mise à nu relève d'un vrai défi. Un vrai parcours du combattant.

Lutter pour faire passer par écrit sa peine mais ne pas " tomber " dans là niaiserie, la pitié.

A travers ces lignes écrites avec douceur, angoisse mesurée, empathie, douleur, elle rend hommage à toutes ces femmes pour qui l'écriture n'est pas accessible , ou impensable, ou inconfortable ou tout simplement ces femmes qui vont chercher un autre chemin pour hurler leurs souffrances.

On ne guérit jamais de cela. On ne fait que refermée comme on peut nos plaies, nos blessures de vie.

Un magnifique livre avec autant de pudeur que de générosité.


Bravo.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Isa0409Isa0409   31 mai 2019
L'important c'est jusqu'où on rêve. On va sceller un pacte : on va y arriver. On va y arriver, mon Général, parce que c'est notre vie et qu'on doit affronter cette épreuve. Ensemble, on va mettre des couleurs dans tout ce gris. Vivons, créons, faisons-nous du bien. Fais-toi plaisir, [...] retrouve du sens. On en a plus que besoin ! Pour le reste, on verra bien.
Commenter  J’apprécie          60
nathavhnathavh   16 juillet 2019
Bah quoi, Daddy, Maman dit que Laure veut un bébé mais que les bébés ne tiennent pas dans son ventre. Elle dit que c'est comme les fleurs qu'on fait pousser, il y en a qui deviennent très belles et d'autres qui ne poussent jamais.
Commenter  J’apprécie          50
lessuperfluslessuperflus   15 mai 2019
Dés le début on se laisse embarquer dans l'histoire de Laure et Antoine. L'histoire d'un combat, d'un amour, d'une famille. Des phrases qui percutent, un rythme dense, un sujet qui parlera à bien plus de personnes qu'on ne le croit et qui est si peu abordé. J'ai adoré
Commenter  J’apprécie          20
Isa0409Isa0409   31 mai 2019
On dit que le chagrin est un vide qui se creuse, je découvre surtout que la peine est une marée qui monte sans s'arrêter.
Commenter  J’apprécie          30

Video de Maud Jan-Ailleret (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Maud Jan-Ailleret
Interview de Maud Jan Ailleret, co-fondatrice des Boîtes de Comm sur France 3 Lorraine
Notre sélection Littérature française Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4058 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

.. ..