AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782228901215
235 pages
Éditeur : Payot et Rivages (01/09/2006)
3.43/5   7 notes
Résumé :

Automne 1971 : Chine et URSS sont dans un face-à-face tendu le long de leur frontière commune, sur les rives des fleuves Amour et Oussouri. Une rencontre inattendue à Khabarovsk, côté soviétique, avec un Russe né en Chine un demi-siècle plus tôt va conduire l’auteur dans la bouleversante recherche du passé d’un homme, Vladimir, et d’une ville chinoise, Harbin (Kharbine pour les Russes) aux d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
MarcoPolo85
  30 décembre 2015
Le titre pourrait être: Harbin, naissance, vie et mort d'une ville russe. Mais, je préfère celui de Michel Jan qui donne un aspect plus universel au livre.
Voici le contexte de ce récit. Fin du XIXème siècle, la Russie construit sur le territoire chinois un ligne de chemin de fer permettant de raccourcir les trajets menant à Vladivostok. C'est sur ce territoire, aussi, que naît Harbin, station ferroviaire et proche de quelques beaux filons d'or.
Ce sont les russes qui fondent cette dernière et lui donnent son essor. La ville s'enrichit rapidement et, avec la Révolution bolchevique, Harbin se retrouve dans un monde où le communisme n'a pas lieu (en tout cas, au début).
Pensant vivre loin des turpitudes de Moscou au début du vingtième siècle, elle se retrouve, néanmoins et à partir des années 40, au coeur des rivalités avec les japonais puis les chinois.
La ville, très européenne, devient au fur et à mesure Asiatique. Les populations (chinoises essentiellement) font disparaître tout ce qui ressemble à la culture russe, à commencer par la cathédrale Saint Nicolas.
Michel Jan, notre auteur, a fait de nombreux allers-retours vers ces contrées d'Extrême Orient. Il a rencontré ces gens qui ont vu les mutations majeures de cette zone de Mandchourie, notamment ces russes qui y vivaient. Ces derniers ont, longtemps été considérés comme des ennemis de l'U.R.S.S., et beaucoup d'entre eux ont été déportés dans les camps.
Quel malheur pour ces individus qui vivaient juste de l'autre côté de la frontière.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
OlivOliv   10 juillet 2019
Peu avant de nous rendre au dîner, nous écoutâmes les émissions des stations soviétiques situées au nord du fleuve, au-delà de la frontière. Du côté de Khabarovsk ou de Blagovechtchensk, la voix posée de la présentatrice avait annoncé le concerto pour violon de Tchaïkovski, et dès les premières mesures une présence musicale russe avait envahi ce coin de terre chinoise. Ce n'était pas la première fois que j'étais troublé par une telle proximité, comme si les deux mondes, contigus mais différents et hostiles, étaient à la recherche d'une rencontre et d'un dialogue impossibles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70

>Europe de l'est, Russie, URSS, CEI : histoire>Europe de l'Esr, Russie : 1855...>20e siècle et régime communiste (43)
autres livres classés : chineVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Classiques en Chine

Hymne aux femmes de toute condition dans une société féodale, ce chef d'oeuvre de la littérature classique chinoise fait évoluer plus de 400 personnages. De quel roman s'agit-il ?

L'histoire des trois Royaumes
La Cité des femmes
Epouses et Concubines
Le rêve dans le pavillon rouge

10 questions
78 lecteurs ont répondu
Thèmes : chine , littérature chinoise , culture chinoiseCréer un quiz sur ce livre