AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791092791266
Éditeur : House Made of Dawn (30/05/2015)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Les SDF du métro parisien sont devenus la cible d'un monstre inédit : Le Grippeminaud. Il traque et viole les laissés pour compte à travers les couloirs du métro. Sa quête : les maladies de peau, les odeurs insoutenables, la crasse et la souillure. Sa folie l'emmènera toujours plus loin, toujours plus en profondeur dans les couloirs sombres et déserts, à la recherche de son Graal : l'homme au masque d'aluminium, qui semble dissimuler la pire des maladies contagieuse... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Aelynah
  03 août 2015
Pour ce partenariat j'ai voulu tenter les écrits des éditions House made of Dawn qui semble sortir des sentiers battus de mes lectures habituelles.
Me voici donc entamant le grippeminaud de Norman Jangot.
Le sujet en lui-même déjà est assez particulier puisqu'il parle d'un criminel violeur de SDF attiré par leurs odeurs et sécrétions corporelles, leurs maladies de peau ou leur crasse imprégnée.
J'étais donc à la fois mitigée et curieuse de découvrir cette nouvelle d'une cinquantaine de pages et surtout la plume de son auteur.
Autant j'ai hautement apprécié le style fluide et entraînant de Norman Jangot et ses descriptions réalistes autant je me suis parfois sentie aussi mal à l'aise que le parisien coincé en pleine cohue dans ce métro bondé.

Sentiment partagé d'envie et de rejet

Je ne sais comment expliquer ce mélange bizarre d'impatience et de dégoût que j'ai expérimenté tout au long de ma lecture.
Impatience de suivre ce grippeminaud, violeur de SDF et féru de maladies corporelles, d'odeurs nauséabondes et de crasse et en même temps les descriptions, les images qui surgissaient dans ma tête à la lecture des phrases et des mots de l'auteur me renvoyait une sensation de nausée et de dégoût.
Si le but était de choquer l'odorat et l'imagination du lecteur, Norman Jangot a hautement réussi son coup.
On ne peut rester insensible à la lecture de cette nouvelle.

Le grippeminaud est l'image d'un homme perverti et avide de lexomil comme un gourmand de chocolat. Il vit dans son monde et semble à la fois réaliste des risques qu'il prend à côtoyer ces maladies, ces corps putrides et à la fois attirés par eux comme un papillon par la lumière tel un drogué.

Sa recherche de la victime absolue, de celle qui sera l'apothéose de sa jouissance le tire en avant vers des risques toujours plus grands. Pourtant il semble ne pas en tenir compte obnubilé par celui qu'il a croisé un matin dans cette rame, celui qui en un instant a transformé sa vie de grippeminaud. Car il est là, il le veut et est prêt à tout pour le trouver.

Comme il le dit lui-même :"...Je me dirige vers mon paquet cadeau, mon fantasme, la clef de voûte de ma révulsante lubie, mon point d'orgue macabre et pestilent, le Saint-Graal de la mort et de la maladie, le nirvâna des bubons infectieux et la quintessence de la déchéance humaine s'offrant à moi sur un plateau d'argent, à la lueur des flammes des bougies..."

C'est donc un personnage qui nous trouble par ses besoins et ses désirs hors du commun et je l'avoue assez incompréhensible pour la femme que je suis.

Un final plein d'humour et d'ironie

Pourtant la plume de l'auteur réussit à nous le rendre intéressant. On le suit jusqu'au bout, jusqu'à ce final qui va nous laisser sans voie et en même temps hilare. Quelle ironie !!!

Ce ne sera pas une nouvelle que je relirai comme je le fais souvent de mes autres lectures. Trop de choses m'ont dérangée, dégoûtée, choquée dans ce récit pour me laisser un goût de reviens-y.

Pourtant malgré cela je ne regrette pas cette découverte. Elle me permet de me rendre compte que certains auteurs sont capables de nous faire ressentir des choses autres que la joie, l'humour ou la beauté. Et que cette laideur sait elle aussi parler au lecteur et le faire réagir.

Merci pour cette lecture dérangeante qui m'a fait ressentir des sentiments encore inconnus.
Je vous conseillerais tout de même de ne pas la mettre entre toutes les mains mais ce n'est qu'un avis de timorée face à un style décalé et importun.
Lien : http://aelyfofo.wix.com/lesp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
kerrylegres
  18 juin 2015
Ne vous méprenez pas, ceci n'est pas un roman mais plutôt un court lettrage comme indiqué chez l'éditeur, l'ebook fait donc une soixantaine de pages. Je l'ai lu en à peine une heure hier soir. Moi qui n'aime pas trop les nouvelles et histoires courtes, car je trouve qu'on ne peut rien y raconter, et bien, j'ai changé d'avis. Ici, au contraire, on en sait bien trop...
Alors, je vous préviens, ce livre est gore. Pas dans le sens horreur/épouvante mais il est dégoutant. Choquant. Répulsif. Immonde. Et pourtant, je n'ai pas pu m'empêcher de tout lire pour savoir où voulait en venir l'auteur, comprendre le pourquoi de cette histoire si sale. Mais après coup, je me demande encore comment on peut écrire une histoire comme ça, ce n'est pas une critique, juste un vrai questionnement...
En fait, quand j'ai commencé ce court lettrage, je n'avais pas lu le résumé, je ne savais donc pas du tout à quoi m'attendre en ouvrant ma liseuse. Alors au début, je me suis dit "tiens on dirait moi, le gars, il fait une crise d'angoisse en plein milieu de la foule", j'avais hâte de connaître la suite des évènements. Parce que finalement tout le monde a déjà ressenti une angoisse comme la sienne un jour dans sa vie, mais on se rend compte que ça prend une toute autre tournure. J'ose espérer que ça n'a jamais rien déclenché de tel chez vous !
Donc je l'ai lu cette suite et je me suis dit "mais quelle horreur de m'être comparée à ce monstre !". Je me suis bien faite avoir, très dérangeant surtout quand on découvre la perversité de cet homme. Cette histoire rebute. Vraiment.
Je perds mes mots devant mon ordinateur, je ne sais pas trop quoi dire à son propos. Tout comme pour sa note, je suis incapable de noter cet ebook, impossible de savoir si j'ai aimé ou non.
Non, je n'aime pas le personnage principal, heureusement d'ailleurs, l'histoire est tout simplement abjecte mais j'ai apprécié la plume de l'auteur, simple et concise, allant droit au but.
L'auteur sait raconter son histoire, il arrive à nous faire rentrer dans la tête de ce malade, on croirait presque que nos pensées se mêlent à celles de ce psychopathe, ça ferait presque peur.
Je n'ai cependant pas perçu l'humour noir, sauf à la fin, fin que j'ai adoré. Il fallait que cela se termine comme ça pour mon bien-être psychique après avoir découvert cette histoire à rendre dingue. Merci.
Pour finir, je dirais que j'aimerais découvrir la plume de l'auteur dans un autre registre pour me faire un vrai avis.
Est-ce que je vous le conseille ? Sincèrement, je n'en sais rien, ça en revient toujours au même ce livre m'a perturbé, on parle d'un violeur quoi... Donc, je vous laisse décider en vôtre âme et conscience car je ne sais pas quoi penser de ce livre à part ce que je vous en ai dit...
Lien : http://lalecturedeslivres.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LunaZione
  10 juin 2015
J'ai lu le Grippeminaud dans le cadre de mon partenariat avec les éditions House Made of Dawn. le résumé me tentait pas mal, du coup, j'avais vraiment hâte que ce livre sorte pour le découvrir.
Honnêtement, je pensais que l'histoire me plairait davantage que ça. Mais je crois surtout que j'avais mal lu le résumé : je pensais qu'il s'agissait d'un tueur et non d'un violeur. C'est assez déroutant de suivre le "méchant" et de subit toute sa perversité : l'auteur ne nous épargne rien ! C'est vraiment sale comme histoire et ça m'a franchement mis mal à l'aise... Après, c'est plutôt une bonne chose : c'est toujours intéressant d'être dérouté par une histoire (et au moins ça prouve que mon sens moral est tout ou partie toujours intact ! :p).
Par contre, je n'ai pas toujours compris ce qu'il se passait réellement. Parfois les faits semblent nous montrer quelque chose et le tueur va dire quelque chose qui va nous faire penser le contraire dans les minutes qui suivent...
Cependant, la fin est vraiment super ! Je ne m'y attendais pas alors que finalement, elle est assez prévisible. Et puis, elle m'a bien fait rire : que d'ironie !
L'écriture de Norman Jangot est assez agréable bien que, comme je le disais un peu plus haut, j'ai parfois eu un peu de mal à le suivre. Il est sans doute également un peu trop précis dans les détails pour ma petite âme sensible, mais, franchement, je suis convaincue que c'est une bonne chose : ça donne tellement de caractère à son histoire !
Une très très bonne découverte !
Lien : http://lunazione.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
autres livres classés : humour noirVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Norman Jangot (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
14894 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre