AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2366731809
Éditeur : bibliocratie (09/03/2015)

Note moyenne : 4/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Ils se rapprochèrent encore pour partager le point de vue sur l'écran de l'appareil photo. Elle sentit sa chaleur dans la fraîcheur de la nuit. Et sa voix, de plus prêt, prenait une tonalité légèrement différente, un peu plus grave avec une pointe d'éraillement. "Voilà, regardez, je les découvre avec vous... Et je les aime beaucoup. L'ambiance est un peu angoissante mais l'image me plaît. Et vous y êtes belle, d'une beauté un peu fantasmagorique. Un halo pâle mais e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
MaPassionLitteraire
  13 mars 2015
Je remercie dans un premier temps Agnès Janin qui a eu la gentillesse de me faire découvrir son roman en service de presse, La promesse du chant des grillons.
Le titre n'est-il pas tout simplement magnifique? Quand à la couverture du livre, possible qu'elle soit l'oeuvre de ce fameux photographe que nous découvrons dans ce roman?! Cette jolie route de campagne m'aurait sans doute séduite davantage en couleurs mais elle évoque particulièrement bien l'ambiance du paysage champêtre décrit à la perfection par l'auteure.
Ce roman est original dans le sens où jamais l'auteure ne nous donnera le prénom des deux protagonistes principaux. L'histoire est doucereuse et fébrile, contée à la troisième personne du singulier. Ne pas connaître le prénom d'elle et de lui n'est pas vraiment indispensable finalement même si c'est un peu déroutant en début de lecture, mais finalement on s'attache très rapidement aux personnages.
Ce roman conte l'histoire parallèle d'une femme et d'un homme se retrouvant tous deux accablés par la vie.
Elle, est agriculture, de nature casanière, vivant seule et isolée du monde extérieur. On ne connaît pas réellement ses blessures du passé, mais on comprend rapidement que la vie lui a laissé de désagréables souvenirs, la laissant en proie à un passé douloureux. Elle vit isolée dans une charmante maison campagnarde avec pour seule compagnie son jardin et ses animaux de ferme.
Lui est photographe et arrive dans ce petit village dans le but de fuir la capitale et une vie parisienne oppressante qui ne lui convient plus.
Les descriptions minutieuses de la maison de la jeune femme et de la vie qu'elle y mène sont dignes d'un talent à la Balzac. Ce roman offre un tableau très nuancé de la vie rurale, rustique et des différents villageois qui se côtoient dans cette petite bourgade. Les qualités rédactionnelles de l'auteure sont étonnantes à ce niveau. Si l'auteure prend le temps de décrire soigneusement les lieux et le cadre de vie, l'auteure prends également le temps de rentrer dans le vif du sujet.
L'histoire est simple mais sincère avec une ambiance champêtre et nous sommes en admiration devant cette simplicité. Si l'histoire peut nous paraître en effet un peu trop rudimentaire, elle est largement comblée par le style et l'écriture de l'auteure qui nous charme de part la précision des descriptions et la profondeur de ses mots et de son récit, même si j'aurai apprécié y voir des moments un peu plus licencieux à la fin pour donner un peu plus de volume à l'histoire.
Certains passages sont un peu étonnants avec notamment, Marc, un agriculteur que nous découvrons dans le récit et qui désire poser pour le photographe en tenue d'Adam. J'ai cru que l'auteure allait nous donner un peu de piquant à l'histoire... Il y a aussi les changements d'humeur un peu brusques et inexpliquées d'elle que nous ne comprenons pas toujours en raison d'un passé trouble que l'auteure a volontairement laissé dans l'ombre.
Pour conclure, ce roman simple et agréable vous fera profiter de doux moments de lecture qui vous expédiera en pleine campagne où la nature fera corps avec vous et où le soleil et le vent viendront vous effleurer délicatement le visage au gré de votre lecture. Vous profiterez d'une rupture totale avec le monde qui vous entoure, surtout si en tant que citadin, vous rêvez d'une vie paisible à la campagne.
Lien : http://mapassionlitteraireen..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Vivi81
  24 février 2015
Tout d'abord, pour résumé l'histoire, je vais utiliser le résumé que m'en a fait Agnès Janin, car, qui d'autre que l'auteur même pour résumer le mieux un livre ?

« Une femme qui y a élu domicile il y a quelques années pour se sauver d'elle-même. Un homme fraîchement arrivé qui veut laisser derrière lui une vie fastueuse, mais qui l'indiffère. Leurs chemins vont s'entremêler pendant une semaine sans jamais se croiser vraiment. Jusqu'à la rencontre. Leurs joies, leurs doutes, leurs peurs, leurs habitudes, tout ce qui fait leur quotidien et leurs grands rêves. Leurs rencontres, leurs relations avec tous ces autres qui les touchent et les bousculent. La façon dont eux deux vont pouvoir tracer leur chemin l'un vers l'autre. Voilà ce que ce livre renferme. »
Je rajouterais donc certains éléments. Une jeune femme renfermée sur elle-même, surement blessée et meurtrie par un passé douloureux, solitaire par choix, mais je dirais plutôt qu'elle se force à l'être. Un homme qui fuit sa vie parisienne pour trouver le calme et le repos, se ressourcer et se recentrer sur lui-même. Un petit village plus que chaleureux, mais avec quelques secrets. Un cadre bien particulier, des agriculteurs, des paysages à couper le souffle. C'est vraiment LE roman de l'hiver.
Il pense à elle, elle pense à lui. Ils ne se connaissent pas et ne se sont encore jamais rencontrés, mais il se voit rêver d'elle, et, elle est obsédée par lui...
J'ai vraiment été curieuse, à chaque fois, j'ai voulu en savoir plus. "Juste une page" je me disais, puis finalement, j'ai dévoré. Il y a également eu des passages où j'ai stressé pour les personnages, le suspense était présent, puis d'autres fois, je me suis vue dans cette jeune femme solitaire, et j'aurais aimé moi aussi vivre les moments qu'elle partage avec les habitants de son village. Les personnages sont terriblement attachants ainsi que les lieux. J'ai vraiment eu, d'une part, beaucoup de mal à lâcher ce roman, et d'autre part à le terminer... Je ne voulais vraiment pas que l'histoire s'arrête, elle aurait pu continuer mille pages encore, cela ne m'aurait pas déranger.
Le roman est assez simple dans le fond et il glisse tout seul, mais l'ambiance y est tellement chaude et chaleureuse que l'on souhaiterait rester dedans sans cesse, et c'est ça qui le différencie des autres romans et fait qu'il soit vraiment unique.
J'ai apprécié la présentation des chapitres, d'abord "elle" en précisant le jour puis "lui" puis "elle"... On les suit chacun de leurs côtés. J'ai eu la joie de découvrir que le dernier chapitre s'intitulait "eux, samedi soir, dimanche " et j'ai franchement trouvé ça génial ... Les voir enfin réunis !
Quant au final, il est juste parfait !!!
Pour un premier livre, je trouve qu'Agnès Janin s'en est très bien sortie et j'ai l'espoir qu'elle en publie un autre. le seul point qui m'a gêné, c'est que "lui" n'est pas de prénom, et "elle" non plus. Tous les autres personnages du livre ont un prénom sauf les deux principaux et cela m'a vraiment déstabilisé.
Lien : http://libebook81.blogspot.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
BenedicteBiblio
  15 mars 2015
Un énorme merci pour cette découverte et cette expérience, je souhaite à ce livre beaucoup de succès !
Ce roman nous conte l'histoire d'un homme et d'une femme. Il est photographe. Elle est agricultrice. Ils semblent tous deux sortir d'un passé difficile, avec des blessures. En l'espace de quelques jours, leurs chemins vont subtilement s'entremêler, sans jamais réellement se croiser. Jusqu'au jour de leur rencontre.
J'ai tout de suite été attirée par le titre que je trouve plutôt doux, poétique, j'avais hâte de découvrir ce qu'il pouvait dissimuler. Je ne vous cache que la lecture du roman sur mon ordinateur a été difficile les premiers temps. Je n'ai pas encore tout à fait l'habitude de lire un livre à travers un écran. Néanmoins, cette lecture a plutôt été une bonne surprise. Par le biais de phrases courtes et percutantes, l'auteure nous fait petit à petit pénétrer dans le quotidien de ses deux principaux protagonistes. J'ai adoré le fait de pouvoir partager simultanément une journée de notre agricultrice, puis cette même journée avec cette fois-ci, les ressentis et éléments de vie du photographe. Et surtout, Agnès Janin possède une écriture que je trouve très sensorielle. le bruit du vent, la chaleur d'une tasse de thé, les rayons du soleil qui transpercent les volets… autant de petites images saisies au vol, et qui me parlent toujours énormément. Les personnages sont attachants, on sent qu'ils ont souffert et on espère les voir accéder au bonheur qu'ils méritent. Un regret cependant : qu'ils ne soient pas réellement nommés dans le roman. J'aurais beaucoup aimé qu'ils soient désignés par un prénom. Malgré tout, l'emploi des pronoms « Il » et « Elle » conserve un certain charme… On peut peut-être d'autant plus facilement s'identifier aux personnages.
Tout ne m'a cependant pas plu. J'y ai trouvé des longueurs. Je me suis ennuyée au cours de certains passages. J'ai mis du temps à m'habituer aux phrases courtes mais descriptives, ainsi qu'à la lenteur de l'écriture. Mais j'ai été touchée par cette ambiance simple et authentique, ainsi que par le final qui est tout simplement parfait à mon goût. Aussi ce n'est pas un coup de coeur, mais plutôt un livre qui aura réussi à me toucher par certains côtés (ce n'est déjà pas si mal !). Je remercie encore Agnès Janin pour m'avoir confié et fait découvrir son roman.
Lien : http://labibliothequedebened..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
BenedicteBiblioBenedicteBiblio   15 mars 2015
Elle décida aussi d’ouvrir un nouveau pot de confiture. Elle les passe tous du doigt en revue, après avoir soulevé le rideau voilant l’intérieur du placard. Abricot, Framboise, Groseille … Ce sera Rhubarbe ! Elle avait envie d’acidité sur sa langue. Elle remit aussi de l’eau à chauffer et dégusta ses tartines debout en faisant des allées et venues devant la fenêtre. Le chat arriva miaulant à la porte. Elle alla lui ouvrir et s’assit sur le perron. Le vent se calmait, le soleil dardait ses rayons avec de plus en plus d’entrain.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Vivi81Vivi81   23 février 2015
On entendait les grillons et ça, ça la faisait encore rêver. La promesse du chant des grillons. Ne rêver à rien de précis, c'était juste doux. Doux et prometteur. La vie pouvait avoir cette douceur de miel qui coule dans la bouche.
Commenter  J’apprécie          20
Vivi81Vivi81   23 février 2015
Elle ferma les yeux, assaillie. Et elle perdit pied. Elle était dans l'océan, l'eau salée dans sa bouche, tourneboulée par les vagues, un coup sous l'eau raclant le fond, le sable, un coup à la surface portée par un rouleau. Puis elle replongeait puis ... Si elle se noyait tant pis.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : romanVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Agnès Janin (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1732 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre