AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Colette Jannot (Collaborateur)
ISBN : 2749902576
Éditeur : Michel Lafon (14/04/2005)
Résumé :
Quatrième de couverture
Elle respire la gaieté, la santé, la joie de vivre et pourtant..........
Pour la première fois, l'enfant chérie de la télévision accepte de se livrer en confiant un secret douloureux : la grave maladie qui l'a privée, à vingt-deux ans, du bonheur d'être mère un jour.
Pour la première fois aussi, elle évoque l'accident tragique de Didier Pironi, le pilote de Formule 1, qui fut l'amour des a vie.
Ce récit émouvant, j... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
AngieLo
  29 mai 2016
J'ai d'abord voulu lire ce livre parce que pour moi l'actrice Véronique Jannot est une personne vraie, simple, sincère, qui n'accorde aucune place au superficiel et ne cherche pas à plaire à tout prix contrairement à de nombreuses personnalités publiques. Plusieurs interviews m'ont confortée dans cette idée. Mais, en lisant ce livre, cela a bien été au-delà. J'ai, bien sûr, découvert le récit émouvant de la vie de cette femme, son combat de tous les instants. J'ai découvert, à travers son histoire, le bouddhisme et quelques notions vraiment très intéressantes qui s'y rapportent et m'ont donné envie d'en savoir plus - Heureusement l'auteure nous donne quelques pistes avec ses livres de chevet listés en fin d'ouvrage. Ce livre nous amène inéluctablement à se poser les bonnes questions sur notre existence, à notre souhait d'accéder au bonheur et comment y parvenir ... et pourquoi pas trouver le chemin. Alors si vous doutez de vous, de votre existence, de votre souhait de changer des choses dans votre vie, ce livre est pour vous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
solfanie
  27 décembre 2012
Le parcours d une femme dans toute sa simplicité . Complexe bien entendu et touchant .a la fois .. Un virage de bonheur à 360 degrés qui n est pas sans rappeler le chemin que je fais ...
Commenter  J’apprécie          50
michoko
  06 janvier 2016
Une belle surprise ce livre, je dirais même un vrai coup de coeur !
Une première partie sous forme de biographie - entre succès et épreuves - , et une seconde partie où Véronique Jannot nous raconte son éveil à la spiritualité, au bouddhisme, son engagement et ses actions en faveur du peuple tibétain.
Le tout dans une écriture simple et fluide, que du bonheur !
Commenter  J’apprécie          30
Joe391211
  24 novembre 2011
Un superbe livre plein de belles émotions. Il vous prend aux tripes, c'est bouleversant. Sa façon d'expliquer les grands principes du bouddhisme est aussi très intéressante. J'ai beaucoup aimé. A découvrir!
Commenter  J’apprécie          40
Chrisdu26
  17 avril 2012
Autobiographie émouvante.
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
AngieLoAngieLo   29 mai 2016
Il ne faut pas rester fixé sur ce que l'on attend d'un être, quel qu'il soit, mais voir ce qu'il vous donne, et qui est peut-être finalement plus important que ce que vous espériez de lui. Si l'on ne change pas la vie ni les êtres, on peut changer le regard que l'on porte sur eux.
Commenter  J’apprécie          100
michokomichoko   03 janvier 2016
J'ai toujours trouvé ahurissant que tant de personnes considèrent comme normal de dépenser des fortunes pour entretenir leur voiture mais refusent d'investir quelques euros pour leur santé s'ils ne sont pas remboursés par la Sécurité sociale. N'est-ce pas oublier un peu vite que notre corps est notre premier véhicule ?
Commenter  J’apprécie          61
AngieLoAngieLo   29 mai 2016
Les grandes villes sont dures pour le coeur. Elles faussent les rapports entre les êtres, nourrissent l'indifférence et accentuent les disparités. La société de consommation y est poussée à l'extrême et le superflu devient très vite essentiel. D'où tant de malaise et de mal-être. J'aime être à la campagne. Les choses et les gens y sont plus vrais.
Commenter  J’apprécie          50
AngieLoAngieLo   29 mai 2016
J'ai beaucoup appris, sur moi-même comme sur l'âme humaine. Chacun dit chercher le bonheur, mais engageons-nous réellement nos pensées et nos actions dans ce sens, ou bien attendons-nous que ce bonheur vienne d'ailleurs comme si c'était un dû ? Certains se servent de la douleur physique ou psychologique comme justification de leur comportement asocial. Elle devient leur mode de communication et leur façon d'exister. Cette attitude fausse tout dans leur rapport à la vie, aux autres et à eux-mêmes. Ils se ferment - inconsciemment ou non - la porte d'un retour vers la lumière.
Parce que, au-delà de la douleur, ils se complaisent dans la souffrance. Or il y a une nuance entre les deux mots ! Pour ma part, j'ai mis des années à comprendre ce que j'avais lu dans le livre d'un maître tibétain : "La douleur est inévitable, mais la souffrance est facultative." Seulement de quelle façon quitter la souffrance ? D'abord il faut le vouloir vraiment. De toutes ses forces. Ne plus arrêter en soi ces pensées douloureuses, mais les laisser vous traverser. Si l'on ne peut les empêcher de surgir, on peut décider de ne pas les retenir.
Une grande souffrance ouvre le coeur et l'âme, elle vous oblige à sortir de votre univers habituel. Elle peut être très négative si vous vous enfermez dedans, et très positive quand, justement, elle vous fait accéder à une autre dimension, forçant au recul l'égocentrisme dans lequel nous avons tellement tendance à plonger.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
AngieLoAngieLo   29 mai 2016
Savoir accepter et aimer les êtres pour ce qu'ils sont et ne pas attendre d'eux ce qu'ils ne peuvent donner, encore une grande leçon de sagesse et, par là-même, de non-souffrance. Encore une fois, on a trop souvent tendance à attendre son bonheur de l'autre alors que c'est en soi qu'il faut d'abord le trouver pour être plus fort. Ce n'est pas de l'égocentrisme, ni de l'indifférence à l'égard de ceux qu'on aime. Le "détachement", c'est le renoncement à l'idée de "possession". Plus on parvient à aimer sans "attachement" mieux on peut comprendre l'autre, se mettre à sa place ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Dans la catégorie : CinémaVoir plus
>Représentations scéniques>Cinéma, radio, télévision>Cinéma (744)
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
691 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre