AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2080810324
Éditeur : Flammarion (07/01/1993)

Note moyenne : 2.86/5 (sur 18 notes)
Résumé :

Le Cri primal est la description originale d'une découverte extraordinaire ouvrant une ère de compréhension des maladies mentales et des motivations les plus profondes de l'être humain. Best-seller dès sa parution aux Etats-Unis en 1970, il a été acclamé par les professionnels de nombreux pays comme le livre le plus important dans l'histoire de la psychologie, car, pour la première fois, la nature de la né... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
bilodoh
  16 octobre 2014
HAAAAAAAAAAARG! Ça fait du bien ?

Une psychologie miracle des années 70 : au dos du livre on annonce que « la nature de la névrose est révélée ainsi que son traitement et sa guérison […] ils ne connaissent plus les drogues, l'alcool, les cigarettes, les insomnies, les dépressions, les perversions… » Beau programme ! Malheureusement, le passage du temps rend un peu sceptiques, car si les névroses étaient totalement guéries depuis des décennies, il me semble que la population américaine (et mondiale) serait en bien meilleure santé !

Le livre est vendeur, avec de belles histoires de cas, souvent touchantes, des guérisons durables, des petits et des grands cris. Sans être convertie par sa prose, je songe qu'il est vrai que la vie urbaine dite civilisée laisse souvent peu de place au cri libérateur.

Une thérapie dont la popularité est demeurée vivace… auprès de certaines tenniswomen?
Commenter  J’apprécie          324
Mimimelie
  17 juin 2013
Pour schématiser : “Selon Janov, au cours d'une séance de psychothérapie de groupe, alors qu'il demandait à un de ses patients d'appeler son père et sa mère, morts depuis de nombreuses années, l'individu a poussé un cri glaçant et plein de désespoir "comme une personne qu'on assassine", puis est tombé au sol pris de convulsions et de hoquets de pleur comme celles d'un nourrisson. Après cette épisode de cris, de pleurs, d'appel à l'aide, le patient serait parvenu à faire des progrès dans la compréhension de ses troubles pathologiques, notamment en reliant son sentiment de vide à la négligence dont il avait été l'objet de la part de ses parents dès le plus jeune âge.
Fortement impressionné par cette expérience, Arthur Janov s'est alors intéressé aux souffrances secrètes et enfouies de l'enfance dont le souvenir n'est pas accessible immédiatement. Sur un plan thérapeutique, ses efforts ont consisté à reproduire ce type de "déclenchement" des émotions primales pour élaborer une méthode de guérison. La thérapie primale qu'il propose se fonde sur sa compréhension des dynamiques du refoulement et du moyen de faire remonter l'histoire passée à la surface au travers de l'exploration des émotions et des sensations qui travaillent les patients et constituent le fond de leur mal-être » (cf.wikipedia).
Cette théorie a beaucoup séduit, et a beaucoup été décriée également du fait que son auteur y opposait les thérapies traditionnelles inefficaces selon lui.
Quoi qu'il en soit, si elle fonctionne, il m'apparaît qu'il faut avoir une sacrée motivation ou une sacrée dose de souffrance, pour s'y soumettre, parce rien que de savoir que les séances se déroulent dans des salles insonorisées et matelassées fait froid dans le dos...
Et puis, après tout, j'y pense, n'y a-t-il pas un petite tyrannie qui se fait un peu trop jour à l'heure actuelle, où pour un oui ou pour un non il vous est conseillé de « consulter »... comme si la souffrance ne faisait pas partie de la vie (je ne parle pas de la souffrance physique causée par une maladie ou autre, qui est tout autre chose), comme si il fallait « aller bien » à tout prix et en toutes circonstances....
Ne serait-on plus libre de ne pas aller bien ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          123
Boubette1
  15 mars 2015
Et voilà! Maintenant que j'ai mis la note de 5/5 à ce bouquin pour névrosés, je ne ferai plus illusion sur mon état mental!
J'ai trouvé ou retrouvé ce pavé poussiéreux dans ma bibliothèque alors que je n'avais plus rien à bouquiner. Je ne sais toujours pas quand ni comment il y est arrivé mais passons sur mon côté désordonné.
Une incroyable surprise! J'ai bien du mal à comprendre pourquoi la méthode Janov ne s'est pas développée davantage en Europe. Je m'explique.
Par la force des choses (assez banales somme toute, enfant d'un divorce extrêmement violent puis dépression à la trentaine...) je suis déjà passée par la case psychothérapie et j'en suis sortie très désappointée. Les deux thérapeutes que j'ai "essayés" semblaient prendre un malin plaisir à "coatcher" le présent, au lieu de décortiquer le passé (l'enfance) où tous les traumatismes ont été contenus pour exploser plus tard sous la forme d'une dépression assez grave, en dépit d'une vie très heureuse.
Bref: j'ai été un peu estomaquée de découvrir l'écriture de Janov, sa précision dans la description du mal être mental, l'angoisse et la déprime, les conséquences dans le rapport aux autres, dans le rapport à la vie en général. C'est d'une justesse à couper le souffle et, croyez-moi, des bouquins comme ça, j'en ai cherchés quand la dépression m'est tombée dessus! J'ai compris énormément de choses, bien davantage qu'avec les psy. Quant à la méthode de Janov en elle-même, elle peut sembler barbare, voire ridicule, et je peux comprendre cette opinion. Elle m'a fait sourire quelquefois, pourtant, je ne peux que la respecter, car je suis d'accord avec la théorie.
C'est un livre que je me permettrais de conseiller à tous ceux qui traversent le désert d'une dépression ou l'horreur des crises d'angoisses.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Olivius
  11 novembre 2016
Un propos qui fleure bon la thérapie "New âge" des années soixante ! Une théorie qui amalgame bien maladroitement plusieurs thématiques déjà très connues avant la parution de cet ouvrage. Cette thérapie primale n'est à mon sens rien d'autre qu'une mauvaise parodie de psychanalyse, elle reprend l'idée de la catharsis en y intégrant une assertion assez saugrenue : la névrose devrait (forcément) être abordée de cette manière, rien que ça ! Donc, selon cette théorie, nulle amélioration, nulle rédemption sans "curage" de l'inconscient; principe que Freud avait déjà découvert longtemps avant. Sauf que l'auteur insiste bien (trop) sur le principe qu'il défend, qui, si on l'analyse attentivement, n'est rien d'autre qu'une cure psychanalytique arrangée à la sauce new-âge ! Pour moi c'est franchement mauvais, de nos jours personne ou presque n'utilise cette méthode, d'ailleurs vous ne la trouverez quasiment nulle part, pourquoi ? Peut-être parce que cela fait longtemps que l'on a compris qu'elle ne représentait rien ? Ce que Janov décrit dans son livre n'est absolument pas original, en outre il réduit beaucoup le champ des possibles autour de l'idée de guérison psychique, comme s'il vendait un savon ou une marque de biscuit ! J'ai attribué deux étoiles à ce livre car, bien sûr, Janov reprend quelques idées psychanalytiques connues, ce qui peut permettre à des personnes non initiées d'en apprendre un peu, mais sans cela une seule étoile aurait largement suffit !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
bilodohbilodoh   16 octobre 2014
Quelquefois, pour commencer, le malade a juste besoin de crier.Il crie pour les centaines de fois où on l’a fait taire, où on l’a ridiculisé, humilié ou battu. Il crie aujourd’hui parce qu’il a souvent été blessé sans avoir droit au luxe de saigner! (p.112)
Commenter  J’apprécie          240
Video de Arthur Janov (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Arthur Janov
Interview Arthur Janov - 9 janvier 1982 - Antenne 2
autres livres classés : psychologieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
296 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre