AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782266164917
442 pages
Fayard (01/10/2007)
  Existe en édition audio
4.08/5   52 notes
Résumé :
Une révolution vient d'être accomplie: la médecine reconnaît enfin l'utilité des thérapies douces ou alternatives. Plus personne ne conteste, grâce aux apports de la science, l'influence de l'esprit sur le corps ni celle du corps sur l'esprit. Les émotions positives ont une action bénéfique sur notre santé. Les effets de la relaxation, de la méditation et de l'hypnose sont prouvés. L'ostéopathie et les méthodes d'éducation corporelle influent sur la mémoire émotionn... >Voir plus
Que lire après La solution intérieure : Vers une nouvelle médecine du corps et de l'espritVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
La solution intérieure évoque les médecines alternatives ou complémentaires, allant du yoga à la chiropraxie, en passant par l'hypnose, la méditation, les massages... Ancien chirurgien urologue, Thierry Janssen accompagne aujourd'hui des patients en tant que psychothérapeute. Ce livre est bien plus qu'une liste de ces pratiques, l'intérêt de cet ouvrage repose sur le fait que l'auteur cite des études et des exemples tirés de sa pratique qui montrent le succès de ces méthodes. Il nous questionne en plus sur l'avenir de la médecine allopathique très déshumanisée et sur une vision plus intégrative de la prise en charge des malades.

Adepte de ces médecines depuis quelques années, je suis convaincue qu'une approche plus globale du patient est indispensable, alliée à plus de psychologie. Ce livre et la philosophie de Thierry Janssen sont une bouffée d'espoir pour une approche plus enrichissante de la médecine, un message qui fait du bien par les temps qui courent…

J'ai adoré écouter ce livre en version audio surtout qu'il est lu par l'auteur ! le sujet est éminemment inspirant et Thierry Janssen a une voix tellement douce, apaisante, posée que sa lecture est une thérapie en soi ;-)

En résumé, un excellent ouvrage pour en apprendre davantage sur les médecines complémentaires et leurs bienfaits ! Je me réjouis de découvrir le reste du travail du thérapeute.
Commenter  J’apprécie          30
L'auteur décrit les autres méthodes possibles pour appréhender le fonctionnement du corps et de l'esprit, de l'Homme. D'autres méthodes que la médecine traditionnelle allopathique réductionniste dans son mécanisme logique de soigner "l'organe" posant problème sans s'occuper de la personne dans sa globalité.
Un très bon livre qui donne espoir dans une prise en charge globale de la personne dans le futur.
Commenter  J’apprécie          80
J'aime bien ce style de livres qui, comment dit-on ?, remettent les pendules à l'heure.
S'il était à moi, c'est un livre que je "ferais tourner" auprès de tous mes amis et collègues. Pour qu'un maximum de personnes en profitent, s'intéressent, au moins se penchent sur le sujet.
Pour ma part, je suis intimement persuadée que ce qui y est écrit est fondé. La pratique du yoga me le confirme chaque fois que j'ai le bonheur de pratiquer (de plus en plus souvent, donc !).
Si vous êtes tenté par cette lecture, vous pourriez dans un premier temps consulter plusieurs interviewes de Thierry Janssen, vraiment intéressantes :
http://www.psychotherapie-integrative.com/medecine-integrative.htm
Commenter  J’apprécie          41
Une réflexion menée par un scientifique installé dans le fauteuil d'une des meilleures universités de médecine. Il parle des médecines alternatives et y est favorable. On le lit et on l'écoute aussi. Et puis à chacun de conserver son libre arbitre et de se faire son opinion.
Commenter  J’apprécie          43
une réflexion avec un regard scientifique et ouvert sur les différentes médecines
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
Comme beaucoup de médecins et de thérapeutes, je constate l'ampleur du mal être de mes contemporains. Je rencontre tous les jours des gens épuisés qui déclarent avoir besoin de repos tout en justifiant l'obligation de travailler au delà de leurs limites afin de pouvoir se payer des vacances. Ils oublient que le remède à leur fatigue ne réside pas dans la consommation d'un séjour balnéaire. Encore moins dans l'ingestion de stimulants ou de calmants. Seul un changement d'attitude au quotidien permet de résoudre le problème à sa base de manière efficace et définitive. Cela suppose de définir ses priorités, d'identifier ses besoins essentiels , de mobiliser la volonté de son esprit et de respecter la sensibilité de son corps . Au lieu de cela beaucoup de gens préfèrent justifier leurs contradictions en accusant la société et les lois du monde moderne. Ils poursuivent leurs consommation de médicaments, rêvent aux deux semaines de repos qu'ils s'offrent chaque année, et fument et boivent pour oublier leur inconfort.
Commenter  J’apprécie          180
En ces temps troublés, la spiritualité devrait être une priorité. La priorité. Une spiritualité affranchie des raisonnements philosophiques et des dogmes religieux, nourrie par la méditation et la contemplation, fondée sur l'expérience du silence, de la paix et de la joie intérieure, basée sur l'acceptation sans condition de ce qui est mais refusant toute résignation, animée par l'amour inconditionnel, au service de l'essentiel. Cette spiritualité-là nous aiderait à dépasser les préoccupations égotiques de notre personnalité apeurée pour réaliser l'essence qui nous rend confiant et pleinement vivant. Elle prolongerait le travail de connaissance de notre Moi entrepris par la psychologie et la psychothérapie, pour révéler la nature profonde de ce que l'on appelle le Soi. Non pas ‘notre Soi' mais ‘le Soi'. Le divin en nous. Le divin en tout. La pure conscience paisible et silencieuse, vacuité dans laquelle tout naît et tout disparaît, vide rempli de tous les possibles, espace de vérité, de liberté et de responsabilité.
Commenter  J’apprécie          160
Une philosophie différente
Cet intérêt pour d'autres médecines paraît tout à fait justifié quand on sait que, d'après l'Organisation mondiale de la santé (OMS), 80 % des systèmes de soins dans le monde relèvent des médecines traditionnelles.
En fait, la plupart des thérapies alternatives et complémentaires sont directement issues des médecines traditionnelles. Certaines sont très anciennes. L'OMS les définit comme «un ensemble de pratiques où les patients sont considérés dans leur globalité, au sein de leur contexte écologique. Ces thérapies insistent sur le fait que la maladie ou l'état de mauvaise santé n'est pas seulement causé par un agent extérieur ou une disposition pathologique particulière, mais est avant tout la conséquence du déséquilibre d'une personne par rapport à son système écologique».
En d'autres termes : les thérapies alternatives et complé mentaires tiennent compte des différentes dimensions de l'être humain - physique (le corps et le mouvement), émotionnelle (les ressentis et les sentiments), intellectuelle (le cerveau et ses capacités cognitives) et spirituelle (la compréhension de soi, du monde et des aspects transcendants de la vie) -, en relation étroite avec l'environnement. De leur point de vue, la bonne santé est définie comme un état d'équilibre, une relation harmonieuse entre le corps, les émotions et les pensées d'un individu. Elles préconisent donc une communication fluide entre ces trois aspects de la personne et des rapports intelligents entre l'individu, ses semblables et son milieu de vie.
L'approche est large, globale, holistique. Très différente de celle à laquelle les mentalités occidentales sont habituées.
Commenter  J’apprécie          30
T.Janssen a une approche scientifique puisqu'il est un représentant de la médecine allopathique et chirurgicale occidentale. Il s'attache a aller voir du côté des médecines traditionnelles et irrationnelles du point vue des connaissances scientifiques actuelles. J'ai beaucoup apprécié l'approche basée sur des exemples de guérisons ou de maladies difficilement compréhensibles, et les tentatives d'explications apportées. Le fait que parfois T.Janssen dise qu'on ne comprend pas avec les connaissances d'aujourd'hui d'une part, et que d'autre part il faut aussi parfois rester distant par rapport aux médecines alternatives est également appréciable. Un travail de chercheur qui veut faire bouger les lignes. Très clair malgré la difficulté du sujet.
Commenter  J’apprécie          40
D'un point de vue chronobiologique, se reposer en été est une aberration. C'est en hiver que le corps est fragile, son immunité diminuée et des taux de cortisol abaissés. La tradition des vacances estivales n'est donc pas une nécessité biologique, mais plutôt une erreur historique. Elle remonte au temps où, la majorité des enfants étant scolarisés, il a fallu les libérer des contraintes de l'école durant les mois d'été afin qu'ils puissent aider aux travaux des champs.
Commenter  J’apprécie          60

Videos de Thierry Janssen (38) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Thierry Janssen
Chirurgien devenu psychothérapeute, Thierry Janssen se consacre à une approche globale de l’être humain, au développement de la médecine intégrative et à une vision plus spirituelle de la société.
Ses livres, dont La Solution intérieure (2006), La maladie a-t-elle un sens? (2008) et Écouter le silence à l’intérieur (2018), sont des best-sellers. Considéré comme un guide ou un ami spirituel par beaucoup, il est le fondateur de l’École de la Posture juste.
Dans la catégorie : Troubles psychiatriquesVoir plus
>Maladies>Maladies du système nerveux. Troubles psychiques>Troubles psychiatriques (235)
autres livres classés : Médecines parallèlesVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (151) Voir plus



Quiz Voir plus

Ecrivain et malade

Marcel Proust écrivit les derniers volumes de La Recherche dans une chambre obscurcie, tapissée de liège, au milieu des fumigations. Il souffrait

d'agoraphobie
de calculs dans le cosinus
d'asthme
de rhumatismes

10 questions
278 lecteurs ont répondu
Thèmes : maladie , écriture , santéCréer un quiz sur ce livre

{* *}