AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2258148197
Éditeur : Les Presses De La Cite (21/02/2019)

Note moyenne : 3.81/5 (sur 56 notes)
Résumé :
SURGIE DES TOURBIÈRES SCANDINAVES, UNE NOUVELLE VOIX DU POLAR NORDIQUE.

Pour travailler à sa thèse de biologie, Nathalie retourne vivre dans sa région natale, au cœur d’une Suède humide et reculée. Dans la petite maison qu’elle habite en forêt, elle se laisse rappeler à son enfance douloureuse, à l’époque où la disparition de la jeune Tracy avait inauguré une succession de drames. Un jour, un cadavre est retrouvé dans la tourbière. Dix années auparava... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (56) Voir plus Ajouter une critique
Souri7
  11 mars 2019
♨️Les morts ont faim... attention à ne pas succomber vous aussi...♨️

Nathalie Ström, biologiste et experte en gaz à effet de serre notamment dans le domaine des tourbières, se retrouve à mener ses recherches à Fengerskog, endroit où les tourbières sont légions... mais également où le passé de Nathalie l'attend avec impatience.

Les âmes englouties a été littéralement engloutie par mes soins. Au départ, je vous avoue que le résumé m'ennuyait plus qu'autre chose puisque trop d'éléments étaient dévoilés. J'avais peur en le lisant de n'avoir droit qu'aux passages basiques. Que nenni ! 😱

Dès les premières pages, le lecteur est plongé dans l'atmosphère humide, sombre, solitaire et brumeuse des tourbières. le tout est accentué par le côté mystérieux de l'intrigue et des données historiques à vous glacer le sang. Et pour couronner le tout, le ton mystérieux vous est donné dès le prologue avec l'attaque de Johannes. L'enquête menée par l'inspecteur Leif et la photographe de la police, Maya prend rapidement corps. Au fil des découvertes, l'auteur nous permet d'en apprendre plus sur la région, son histoire et le passé de son personnage : Nathalie. Les flash-back sont conséquents, mais habilement distillés pour accrocher le lecteur et le garder en attente de la suite.
Le récit s'articule essentiellement autour de deux personnages : Nathalie et Maya. La première tente d'affronter son passé pour reconstruire son avenir ; la seconde de comprendre cette société mystérieuse qui l'attire par sa beauté et sa dangerosité.

Susanne Jansson captive son lecteur avec ce premier roman addictif. le côté policier et thriller est renforcé par une atmosphère mystérieuse merveilleusement distillée. le lecteur perd rapidement le sens des réalités ne sachant plus à quel sens se fier.

Un roman passionnant mêlant passé, histoire et mystères. La tourbière est peut-être un lieu brumeux, mais elle aime garder ses secrets...☠️
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          1360
Kirzy
  10 mars 2019
La qualité première de ce polar nordique est d'être complément ancré dans un terroir spécifique, celui des tourbières du Nord de l'Europe, ici la Suède. On les voit ces paysages plats, désertiques, marécageux, balayés par des tempêtes aussi soudaines que violentes. L'auteur s'y attarde, ce qui crée une ambiance fascinante, hermétique et ouatée, emplie de secrets qui peuvent remonter, un terroir parfaitement propice au thriller ou polar.
L'autre bonne idée est d'avoir adjoint une touche de fantastique en introduisant les croyances populaires. La Tourbière des sacrifices. A l'Âge de fer, les tourbières étaient considérées comme une entrée dans un autre monde, celui des morts. Des sacrifices humains accompagnés d'offrandes y étaient perpétrés, des momies naturelles y ont été retrouvées, parfaitement conservées grâce à l'acidité des lieu, le peu d'oxygène ainsi que les basses températures. Je suis allée consultée sur le Net des photographies de ces momies … incroyables comme celle de l'Homme de Töllund ( Danemark ), mort au IIIème siècle avant notre ère mais dont on distingue parfaitement tous les traits jusqu'à une barbe de trois jours ! Ce thriller atmosphérique se teinte ainsi de surnaturel avec des « fantômes » qui hanteraient ces lieux depuis toujours, comme une brume enserrant les vivants qui s'aventureraient dans ces tourbières.
« Pourquoi n'était-elle pas allée analyser une autre tourbière ? Pourquoi ne s'en était-elle pas tenue au monde scientifique où tout était classable et où une tourbière n'était rien de plus qu'une accumulation de réactions chimiques et biologiques bien documentées selon des modèles définis ».
Nathalie, biologiste, revient sur cette terre de son enfance qu'elle a fuie. L'intrigue prend son temps pour nous faire découvrir tous les secrets de ces lieux : disparitions, légendes, enquête, souvenirs d'enfance, tout s'enchâsse bien dans un récit fluide, les pages se tournent toute seules.
Dommage donc que ce roman manque de personnages marquants, forts, mis à part l'héroïne Nathalie, ils sont à peine esquissés. Surtout, j'ai regretté un dénouement un peu maladroit, car trop rapide, il aurait pu être plus étayé pour gagner en intensité. Reste un très agréable moment de lecture.
Lu dans le cadre d'une masse critique privilégiée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          722
Ptitgateau
  28 février 2019
Pour aborder cette histoire et vous mettre en condition, il sera nécessaire de vous laisser envelopper de brumes mystérieuses émanant de la tourbière "insatiable" qui sévit dans ce coin de Suède. Mais prenez garde au vent qui se lève, puis s'apaise soudain sans plus d'explication.
Dans ces trois premières lignes, sont résumées l'ambiance et tout ce qui fait l'intérêt de ce roman.
Nathalie, étudiante en biologie, vient passer quelques temps dans ce lieu chargé de légendes et de superstition. Elle y fait connaissance de Johannes, étudiant en art qui a l'habitude de faire son footing quotidien dans la tourbière. Un jour, une intuition conduit Nathalie à se mettre à la recherche de Johannes. Elle découvre son corps inanimé et appelle les secours. Il a été victime d'une agression.
L'inspecteur Leif Berggren, aidé de de Maya, photographe vont se lancer dans l' enquête… Mais la tourbière révélera-t-elle ses secrets ?
Comment qualifier ce roman : un thriller, aucun doute, un policier, oui, car il y a bien une enquête menée par un inspecteur qui ne montre pas vraiment de motivation bien que sa partenaire photographe essaie de le dynamiser et se montre beaucoup plus entreprenante, un roman fantastique certes, la tourbière y semble personnifiée et exigeante, c'est ce que pensent les quelques habitants qui y sont restés.
Mais peu importe, Thriller, policier, fantastique ou autre, je pense que l'objectif de l'auteur était de produire une ambiance et c'est vraiment réussi.
Durant la quasi intégralité de la lecture, me sont venues des images, des sentiments, des sensations. J'espère qu'un jour, ce roman sera adapté au cinéma, les descriptions s'y prêtent, les personnages laissent deviner des non-dits, de quoi réaliser un film captivant et esthétique.
Belle découverte que ce premier roman de Susanne Jansson.
Je remercie Babelio et les éditions Presses de la Cité pour ce partenariat.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          705
nadiouchka
  04 décembre 2018
Une jeune écrivaine suédoise, également journaliste et photographe, nous offre son premier roman, un roman policier (je dirais un thriller), « Les Âmes englouties ». Et quel cadeau de la part de Susanne Jansson !
On va suivre Nathalie Ström qui « lorsqu'elle dut choisir un filière au lycée, se tourna vers les sciences naturelles et passait son temps à faire des expériences. »
Afin de peaufiner sa thèse de biologie, elle retourne dans sa région natale et habite dans une petite maison près de tourbières. D'ailleurs, celle qui se trouve de chez elle s'appelait « La Tourbière des Sacrifices ». Voilà, le mot est lâché.
Tourbières ? L'un des ingrédients principaux de cet ouvrage. D'ailleurs, petite parenthèse personnelle, cela m'a rappelé ces grands espaces de tourbières en Irlande, lorsque j'y suis allée. Paysages impressionnants et j'ai, ainsi, pu visualiser ceux du récit.
Ce mot de « tourbière » évoque immédiatement de nombreux éléments qui figurent dans l'ouvrage : excellente conservation de ce qui s'y trouve (on verra de quoi…) - des légendes (elles sont nombreuses et notamment celle de « La Fille aux Airelles ») - des disparitions non résolues auxquelles s'ajoute celle de la jeune Tracy – des cadavres qui ressortent petit à petit (des âmes qui avaient été englouties) – l'ombre d'un serial killer – des tombes - des secrets… Résultat : un thriller palpitant dans lequel Nathalie, aidée par Johannes, va mener une véritable recherche, preuves scientifiques à l'appui.
Une enquête est menée parallèlement par Maya Linde, photographe judiciaire – on rencontre un certain Göran qui affirme que l'endroit est peuplé de revenants - on rencontre également un certain couple habitant un manoir où Alex est l'homme à tout faire – et bien d'autres personnages… Ils vont tous se croiser, se rencontrer. L'ambiance est bien surnaturelle avec des situations dangereuses.
Mais il faut laisser planer le mystère à présent. On mélange tous ces ingrédients et on obtient un récit très puissant, un premier roman envoûtant avec un grand coup de théâtre pour la solution de l'énigme car le suspense est bien mené jusqu'au bout.
Ce livre m'a absolument « emballée », un livre lu d'une traite car impossible de m'arrêter et c'est bien l'un des talents de Susanne Jansson. J'aurais aimé en dire plus mais le but n'est pas de raconter une telle histoire. J'ai posé les premiers jalons pour attiser la curiosité des lecteurs.
C'est vraiment un récit à découvrir et quand je lis : « Surgie des tourbières scandinaves, une nouvelle voix du polar nordique », je ne peux qu'acquiescer et souhaiter un grand succès à l'auteure qui m'a gagnée à sa cause.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          442
isabelleisapure
  21 février 2019
J'ai plongé dans ce thriller sans rien connaître de l'intrigue, ayant volontairement ignoré la quatrième de couverture et je dois dire que la découverte fut passionnante dans l'atmosphère angoissante des tourbières.
Pour ses études de biologie Nathalie revient dans sa région natale où elle a vécu jusqu'à la disparition dramatique de ses parents.
Peu après son retour, le passé la rattrape lorsque son ami Johannes est laissé pour mort après une mystérieuse agression.
A partir de là, l'histoire se nimbe de mystère au milieu de ces tourbières aussi sauvages qu'hostiles.
Le talent de l'auteur rend l'atmosphère lourde, quasi irrespirable.
Bien plus qu'aux personnages, je me attachée à cette terre inhospitalière, personnage à part entière d'une histoire opaque où les morts se vengent des vivants.
Une fois commencé, difficile d'interrompre sa lecture tant le rythme est soutenu, l'écriture nerveuse, précise, particulièrement dans la description des paysages et de l'environnement.
Je ne suis pas particulièrement attirée par la littérature nordique, mais là, j'en redemande !


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          420
Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
Souri7Souri7   11 mars 2019
Se retrouver chez son ancien voisin, en tant qu’adulte, était une sensation étrange. Elle aurait préféré réaliser que tout était terminé, que des tonnes d’eau avaient coulé sous les ponts de l’enfance. Mais c’était plutôt le contraire qui se produisait. Assise dans la maison de Göran, elle prenait conscience que, pendant toutes ces années, l’eau s’était en fait figée. Qu’elle avait attendu son retour pour dégeler. Qu’elle avait attendu qu’elle y replonge les pieds pour s’animer.
Elle raconta à Göran qu’elle avait fait des études de biologie et lui parla ensuite de sa thèse.
— Sur les marécages ? répéta-t-il, un petit sourire aux lèvres. Choix de sujet intéressant pour quelqu’un qui vient de la région…
Elle lui fit un sourire hésitant en réponse, pas certaine de comprendre ce qu’il insinuait. Elle lui expliqua qu’elle avait loué la petite maison appartenant au Manoir de la Tourbière.
Le vrai sujet qu’ils auraient dû aborder restait suspendu au-dessus d’eux. Aucun des deux ne voulait l’évoquer, redoutant sans doute les conséquences.
— Ce n’est pas le premier, dit finalement Göran.
— Quoi ?
— Tu sais bien ce que je veux dire. Celui à qui tu as sauvé la vie.
— Comment tu le sais ?
— Je parle avec les gens, Nathalie. Et je lis les journaux. Je sais additionner deux plus deux. Ce n’est pas le premier, répéta-t-il d’une voix grave. Et tu le sais, toi aussi.
Nathalie le dévisagea.
— Il a eu de la chance, poursuivit Göran. Que tu le retrouves. Mais, depuis que tu es partie, beaucoup de gens ont disparu.
Il tourna la tête vers la fenêtre et resta un moment silencieux à regarder dehors.
— Plus que d’ordinaire, en fait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
Souri7Souri7   10 mars 2019
Après avoir tour à tour sauté et s’être traîné sur le sentier, il fit une pause et jeta un œil sur la tourbière. C’est alors qu’il réalisa qu’il ne pleuvait plus. Et que le vent était tombé. Tout était calme et paisible.
C’était si étrange.
La lune apparut derrière les nuages dans le ciel sombre. La brume prit forme et se déroula lentement sur le sol humide.
Il eut l’impression d’entendre un bruit. Était-ce le vent ? Ou un animal ? On aurait presque dit des gémissements. Ou des cris lointains.
Il perçut un rai de lumière un peu plus loin sur le sentier.
Une lampe de poche. Quelqu’un !
— Hé ho ! cria-t-il.
Aucune réponse.
— J’ai besoin d’aide. Je me suis fait mal…
Le faisceau lumineux s’approcha jusqu’à l’éblouir. Il fut obligé de mettre sa main en visière pour se protéger les yeux.
— Hé !
La lumière pointa dans une autre direction et, l’espace d’un instant, il put à nouveau voir.
Qu’est-ce qui se passe ? eut-il le temps de penser.
Puis tout devint noir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
FortunaFortuna   16 mars 2019
Mais des phrases qu'elle avait lues ces derniers temps lui revenaient. Sur la tourbière qui pendant des milliers d'années avait été considérée comme un lieu possédant une âme, difficile à définir et à catégoriser. Un non-pays détrempé et inexploitable hors du contrôle de l'homme. un lieu où des sources d'énergie invisibles attiraient les gens, prenaient et donnaient ce qu'elles voulaient.
Un pays limitrophe entre la terre et l'eau, entre le sec et l'humide, entre le stable et l'instable. Entre la vie et la mort.
Le croassement d'un corbeau rompit le silence. Elle ferma les yeux et prit une profonde inspiration.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
leolechatleolechat   15 mars 2019
Pour elle, son corps était un organisme rempli de compost. Comme n'importe quelle espèce de plante ou d'animal. Ça lui donnait un sentiment de liberté totale. Semblable à un chuchotement venu d'en haut, venu de l'intérieur, lui disant de lâcher prise. L'espace d'un instant, elle s'était sentie comme une feuille qui se détachait d'une branche pour virevolter dans les airs avant de tomber sur le sol où le processus de décomposition prendrait le relais.
Libre de tomber.
Comme une simple feuille.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
PtitgateauPtitgateau   26 février 2019
La lumière des lampes à pétrole projetait de grandes ombres vacillantes sur les murs. On aurait dit des chauves- souris dans la nuit.
La chaleur de la maison faisait craquer les boiseries. Le sol aussi émettait des petits bruits.
Commenter  J’apprécie          180
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1623 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
.. ..