AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782213682303
224 pages
Fayard (20/08/2014)
3/5   10 notes
Résumé :
« Je ne crois pas qu’il soit du rôle d’un père de faire poursuivre un enfant par des hommes en uniforme » – Il s’abreuva dans une flaque à flanc de colline, tira une pomme de sa poche. – Il arpentait la montagne aux trousses d’un fils qui n’était même pas le sien. – Les ondes colportaient les abus des maris sur les femmes, des pères sur les fils – Cela faisait donc, Cecil compta, cinq jours : cinq jours qu’Abel court, court toujours, droit devant… – Ils avaient fait... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Bazart
  13 octobre 2014
Une famille recomposée, un peu compliquée, se fissure, Abel un enfant de dix ans vif et tonique fugue. Se sentant délaissé le garçonnet veut retrouver son père mort dans un accident de parapente avant sa naissance. Ses cendres ont été dispersées au-dessus des Alpes, les adultes ne lui ont-ils pas toujours raconté que son père était parti dans la montagne pour toujours ? Il court donc, Abel, il court dans la montagne son beau-père sur les talons. Cecil, beau-père aimant, intello, piètre randonneur, suit la trace du fils.
Cette poursuite se transforme vite en randonnée initiatique faite de rencontres étonnantes : Un astronome Allemand, un moine chercheur d'or, des jusquauboulistes d'altitude défenseur de « la Pétanque intéressée » et un chasseur de sanglier dialoguant avec sa chienne.
Ecriture soyeuse, vive et poétique, Gaspard-Marie Janvier nous entraine dans un conte moral et tendre oùl'Ogre est un chasseur bienveillant, les trois ours des bucherons hospitaliers, il faudra bien des épreuves pour qu'Abel accepte Cecil et le sente comme un père.
C'est bien connu : « les enfants sont le fruit des femmes pas des hommes et quel que soit celui qui fait germer la pomme, le père pour l'enfant c'est celui qui est là…… » Et Cecil est tout simplement celui qui est là.
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
nathaliebullat
  03 novembre 2014
LA TRACE DU FILS de Gaspard-Marie Janvier chez Fayard .
Ecrit avec une très belle plume, LA TRACE DU FILS est un roman sur la mutation de la famille qui peut produire de la souffrance .. roman qui casse le mythe de l'amour éternel et de la famille traditionnelle.
Beigbeder titre un de ses romans « « l'amour dure trois ans » . et bien GM JANVIER lui nous déconcerte en annonçant que l'amour n'est pas fait pour durer plus de dix ans !! que s'aimer pour la vie, les gens de notre temps n'y parviennent plus..oui mais les enfants dans tout cela ?..le monde moderne n'engendre t-il que des fils de personne ?? Voilà l'histoire de Cécil père de trois enfants , divorcé de Bigmother et remarié à Bénédicte artiste peintre, jeune veuve de Didier, décédé dans un accident de parapente et mère d'un petit garçon Abel.. Abel c'est le nom du premier enfant assassiné dans la Bible !! Serait ce un symbole pour l'auteur ? symbole de l'enfant déraciné … parce qu'Abel onze ans va fuguer. Il veut rejoindre son vrai père dans la montagne, il parle aux arbres, aux oiseaux, aux fontaines . Et Cécil, son beau père, le citadin, submergé d'inquiétude, va le poursuivre dans les hautes cimes, il ne veut pas prévenir la police.. ce que fera par la suite sa première épouse..Cécil aime cet enfant comme le sien mais il est envahi par une peur honteuse d'être moins bien que le géniteur d' Abel.
L'auteur nous décrit une course poursuite dans le décor grandiose des Hautes-Alpes, on y croise des personnages semblant n'avoir jamais quitté leur montagne .. Vidossang , un chasseur de sanglier avec sa chienne Ju est de loin le plus intéressant. Quand média et police seront informés de cette fugue ,Cecil sera soupçonné d'enlèvement. Je vous laisse découvrir si ces deux là se retrouveront ..La morale de ce roman est que « les enfants sont le fruit des femmes pas des hommes et quel que soit celui qui fait germer la pomme, le père pour l'enfant c'est celui qui est là…… »
un beau livre, un peu difficile écrit dans un style très riche, cela manque un peu de fluidité, de simplicité et pourrait décourager certains lecteurs.. Aurions nous perdu l'habitude de la belle écriture ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LeaTouchBook
  03 novembre 2014
La Trace du Fils ressemble à un conte, un conte contemporain qui nous amène dans une chasse, une traque philosophique. Celle d'un fils cherchant son père, et d'un père cherchant un fils. Chacun à la recherche de leur rôle respectif.
On commence le récit en pensant que Cécil va très vite retrouver ce fils, mais c'est sans compter sur le fait que c'est à travers du temps et de l'expérience que le protagoniste va apprendre la responsabilité, ce que signifie être père. En effet au-delà de l'histoire, il y a une vraie réflexion de la part de l'auteur. Comment remplacer celui qui est absent (le vrai père d'Abel) ? On s'attache très vite à ces personnages; tant Abel qui veut retrouver son père disparu dans les montagnes, que Cécil qui ne souhaite qu'une chose : retrouver un fils, ce fils.
Dans l'absence l'un de l'autre, Cécil se rend compte de leur lien, leur ressemblance et cet amour grandissant. de nombreuses questions se posent pour le lecteur : va t-il le retrouver ? Si oui comment les retrouvailles se passeront-elles ?
De plus, à côté de ces deux personnages arrivent une flopée de protagonistes extraordinaires : les gens poursuivant Cécil mais aussi les rencontres étranges et originales qui se font dans la montagne. Rencontres qui permettront à tous d'évoluer. J'ai réellement apprécié le fait de découvrir des êtres aussi différents ayant une préférence pour le moine Enzo et le présentateur de téléréalité Urbain qui aident à la réflexion mais aussi à l'humour du roman.
L'écriture est poétique, fluide, agréable et permet d'autant plus d'apprécier notre lecture. Chaque partie de longueur inégale nous amène progressivement vers un final digne des plus grands westerns ! Un très bon de cette rentrée littéraire !

Lien : http://leatouchbook.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
brigaldufenec
  01 février 2015
Un divorce pour un enfant n'est jamais chose agréable. Une nouvelle vie avec un autre est très bien pour la mère. Mais l'enfant, lui, qui n'a rien demandé de tout ça, va avoir beaucoup de difficultés à gérer la vie quotidienne. Même si il accepte la séparation, Abel ne la digère pas. Alors, il fugue. Son beau-père, Cécil, qui, lui n'a pas connu son père, va le suivre. Qui est en fuite? Qui recherche qui? Cette traque est tout simplement la recherche d'un père et d'un fils même si il n'y a aucun lien biologique. C'est tout simplement pour l'homme, pouvoir donner de l'amour à un enfant et pour l'enfant, savoir recevoir cet amour. Vont-ils se retrouver? Comment se passeront ces retrouvailles? Tout au long du livre, ces questions sont présentes. Toutes les personnes confrontés à l'affaire vont donner leur avis. Mais seuls Abel et Cécil ont la réponse.
L'auteur a très bien retranscrit les sentiments de chaque personnage. Il les a rendus vivants. En lisant ce livre, j'avais l'impression de voir un film.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
claraetlesmots
  20 juin 2015
Abel dix ans a fugué dans la montagne. Son beau-père Cecil se lance à sa recherche sans que les autorités, dans un premier temps, ne soient prévenues Marié à Benédicte, ils forment une famille recomposée (déjà marié et père, Cecil avait rencontré Bénédicte dont le mari allait trouver la mort lors un accident alors qu'elle était enceinte à l'époque de l'enfant qui serait Abel).
Et voilà que Cecil non préparé part à la recherche de ce fils. Et si Abel cherchait son vrai père Daniel dans les sommets, la figure d'un père qu'il n' a pas connu mais glorifié par sa mère? Cecil a toujours considéré Abel comme son propre enfant mais est-il à la hauteur ? Et ce sont ces questions ou d'autres comme la place du père et de son propre rôle qui accompagnent Cecil. Une histoire qui oscille vers le conte avec des rencontres inattendues. de son coté, Bénédicte elle-aussi s'interroge. le couple qu'elle forme avec Cecil traverse une mauvaise passe, est-ce le début de la fin?
Un roman à l'écriture recherchée, exigeant également par sa construction qui peut étonner ou déconcerter. Mais nécessaire (selon moi) pour "définir" de ce que c'est un père à travers toutes les valeurs et les fondements de notre société. Et dans ce décor des Hautes-Alpes avec des rencontres saupoudrées de fantaisie ou d'humour, on évite le traité sociologique. Et tous les personnages apportent leur regard, leur avis et permettent ainsi à Cecil d'avancer dans sa quête.
Un livre surprenant à plus d'un titre mais dont les réflexions font réfléchir. Ce roman inattendu, original mais maîtrisé sur la famille a su me séduire entièrement!
Lien : http://claraetlesmots.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (1)
Chro   19 novembre 2014
Il y a plusieurs romans dans cette Trace du fils, nouveau livre de Gaspard-Marie Janvier après le très remarqué Quel trésor (un épais récit d’aventures à l’ancienne, façon Stevenson, avec des rebondissements toutes les deux lignes et des imparfaits du subjonctif ostentatoires).
Lire la critique sur le site : Chro
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
brigaldufenecbrigaldufenec   01 février 2015
Il vous a mis dans une sacrée bouillabaisse le minot, mais lui, quand il sera dans vos bras, c'est bingo! Il aura retrouvé la famille, avec la leçon en prime. Vous aurez beau dire, ça vaut toutes les Sorbonnes, ça. C'est pas que je veux critiquer, professeur, mais l'éducation des petits, ça pisse plus loin. Toutes ces femmes, ça vous les poupoule, ça te leur donne l'ordinateur et le portable, ça te leur enlève les arêtes du bifteck, qu'après , y seront jamais contents. Mais qui c'est qui leur coupe, le cordon, hein Maju? Eh! Maju! T'as l'air bien chose à cette heure? Voilà ce que c'est de galoper des milles et des cents.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
claraetlesmotsclaraetlesmots   20 juin 2015
Cecil eût aimé en un jet dire à la foi son amour et sa peine, sa honte et sa fierté, ses larmes d'avoir été chassé de sa première famille, son angoisse de n'avoir pas su reconstruire ailleurs. Ainsi allait-il chuter de jardin en jardin jusqu'à la tombe?
Commenter  J’apprécie          30
BazartBazart   12 octobre 2014
Ainsi son premier père pourrait lui arriver dans une volée de neige blanche.

Commenter  J’apprécie          110
nathaliebullatnathaliebullat   03 novembre 2014
le secret est le cancer des familles on ne le voit pas agir et quand on le découvre il est déjà trop tard
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Gaspard-Marie Janvier (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gaspard-Marie Janvier
Gaspard-Marie Janvier - La trace du fils .Gaspard-Marie Janvier vous présente son ouvrage "La trace du fils". Parution le 20 août 2014 aux éditions Fayard. Rentrée littéraire 2014. http://www.mollat.com/livres/janvier-gaspard-marie-trace-fils-9782213682303.html Notes de Musique : ?L'amour Est Enfant Dub (meeting Control Tower)? (by Volfoniq). Free Music Archive.
autres livres classés : DevoirVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1271 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre