AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253116262
Éditeur : Le Livre de Poche (30/11/-1)

Note moyenne : 3.28/5 (sur 29 notes)
Résumé :
Helen Baron, jeune femme de bonne famille, docteur en philosophie, a vu son monde s'écrouler le jour où ses parents ont été assassinés par son mari, Cordell Taylor-Caedon.
Cet homme raffiné et séduisant, amateur d'orchidées et de musique classique, s'est révélé sous son véritable jour : celui d'un redoutable tueur en série, surnommé Charly par le FBI. Bénéficiant du programme de protection des témoins, Helen, devenue Julia Holmer puis Constance Wilson, a quit... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
CelineCDI
  21 février 2013
Helen, qui a découvert un peu brutalement que son adorable mari était aussi, à ses heures perdues, un tueur sanguinaire (il a d'ailleurs assassiné ses parents, c'est pour dire!), est exilée en Écosse par le programme de protection des témoins. Elle essaie tant bien que mal de se reconstruire, notamment en se cachant derrière une montagne de graisse... Mais lorsqu'elle apprend que des corps viennent d'être retrouvés, et qu'ils sont accompagnés de larves d'insectes habituellement liés aux orchidées, elle comprend que son ex-cher et tendre est de retour sur le marché du crime.
Un excellent thriller, un peu long à démarrer du fait de la somme de personnages, mais très efficace et très distrayant. C'est la suite de Un violent désir de paix, que je vais lire, du coup, même si l'action est antérieure mais je me suis déjà attachée aux personnages et notamment à celui d'Helen, femme brisée qui cache ses failles sous ses bourrelets...
Commenter  J’apprécie          20
XL
  12 janvier 2011
Helen bénéficie de nouveau du programme de protection des témoins mis en place par le FBI et se cache en Ecosse sous le nom de Constance Wilson ; elle y retrouve sa combattivité. Lorsque Charly sort de son "inactivité" et met en place un piège machiavélique pour la pousser à se dévoiler, elle est prête pour l'affrontement final...
Un des grands plaisirs procurés par les romans d'Andrea Japp tient dans la finesse psychologique des personnages, principaux et secondaires. Dans cette série, la plupart des protagonistes de l'enquête sont récurrents et évoluent au fil des tomes : le lecteur est incité à l'empathie.
Commenter  J’apprécie          10
Fiorile
  08 novembre 2012
Remarque qui vaut pour ce livre mais pour un tas d'autres également : pourquoi les éditeurs ne précisent pas qu'il s'agit d'une suite ?? Il y a beaucoup de personnages et je les ai un peu mélangés au début, du coup... D'autant que l'intrigue est assez lente, qu'elle ne décolle jamais vraiment, et qu'entre nous, lier tueur en série et papillons... ça a déjà été fait, et bien mieux !
Commenter  J’apprécie          10
coca
  19 juin 2012
c'est un roman qui se lit rapidement mais que ne m'a pas particulièrement intéressé. L'intrigue n'est pas suffisamment captivante.
Commenter  J’apprécie          30
DidierLarepe
  10 juillet 2016
Une autre histoire avec la "grosse mariée" : là elle tue enfin le sérial killer.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (46) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   14 novembre 2015
Il est si ardu pour un être humain, ne souffrant pas de tendances schizoïdes, de conserver son intégrité morale et intellectuelle tout en engageant des liens avec des groupes dont les activités sont à l'opposé de ce qu'il croit, de ce qu'il tient pour juste. Il lui faut se fondre dans cette tribu ennemie, agir comme ses membres, adopter leur comportement, leurs règles, dans le plus infime détail. Le fil qui relie la réalité à la vérité est ténu. Le masque finit par tant coller à l'épiderme qu'il vient un moment où l'agent ne sait plus au juste où commence la mascarade, et où elle se termine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaouirkhettaoui   14 novembre 2015
Un pédé qui ne parvenait pas à s'accepter, que son appétence pour d'autres hommes dévalorisait, minait, puisqu'il était d'une éducation où les mâles mélangent virilité et objet du désir, voire positions. Sans doute aplatissait-il les femmes sous lui. La position dominante : dessus, toujours dessus. Ce n'est pas la plus propice au plaisir, ni pour l'un, ni pour l'autre, mais le sexe est si souvent démonstration de pouvoir, même inconsciente...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaouirkhettaoui   14 novembre 2015
La contrebande de pierres précieuses est une des plus difficiles à pister : énormément d'argent - indétectable par des chiens – sous un faible volume aisément dissimulable. Presque impossible à coincer, à moins d'informations précises. Sans compter que les cachettes les plus déroutantes, parfois les plus pathétiques, abondent. Des diamants bruts enveloppés d'un morceau de feuille de bananier, fourrés dans un anus ou dans un vagin, ou avalés jusqu'à l'émission dans les selles, en priant pour que la feuille ne soit pas abîmée, découvrant des arêtes de carbone impitoyables, capables de dilacérer n'importe quel tissu biologique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   14 novembre 2015
Dire ce que nous sommes, ce que nous faisons. Extrapoler notre culture vers le futur, tout en intégrant notre passé. Au-delà du signifié, attacher une importance nouvelle aux signifiants qui doivent nous véhiculer dans l'esprit de nos clients, mais également de nos concurrents.
Commenter  J’apprécie          60
rkhettaouirkhettaoui   14 novembre 2015
Dans un monde qui rêve de manger de la viande en étant végétarien, et que les saucisses poussent enfin sur les arbres afin qu'on n'égorge plus de mignonnes Piggy, leur emblème - une tête de cochon vagissante - ajoutait l'obsolescence au politiquement incorrect. Le beurre et l'argent du beurre, la chair sans l'agonie, la guerre sans les morts. Un besoin de douceur jusqu'à l'aveuglement.
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Andrea H. Japp (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Andrea H. Japp
Interview de Andréa H. Japp pour "Le fléau de Dieu".
autres livres classés : ÉtatsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1798 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre