AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253116505
Éditeur : Le Livre de Poche (01/03/2006)

Note moyenne : 3.45/5 (sur 22 notes)
Résumé :
Helen Baron, qui se cache depuis plusieurs années sous l’identité de Julia Holmer, vient d’échapper de peu à son mari, Cordell, un des tueurs les plus recherchés du pays. Elle trouve refuge à Quantico, où elle est hébergée dans une des résidences du FBI.
Lorsque Cordell assassine de nouveau une femme qui ressemble terriblement à Julia, l’ombre d’une piste se dévoile aux enquêteurs : un fragment de brindille, semble-t-il, retrouvé dans les liens de la victime.... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
XL
  12 janvier 2011
Charly a de nouveau pris tout le monde de vitesse et Helen échappe de peu à ses griffes. Il est tenté de la reconquérir ; elle est décidée à le perdre... Ayant accepté de servir d'appât pour en finir, "Terry" emménage dans un atelier isolé dont le système de sécurité présente a priori un unique point faible.
Toutefois, un autre prédateur, fasciné par Charly et ses semblables, est maintenant sur la piste d'Helen ce que Cordell ne saurait accepter : il est hors de question que sa proie lui échappe... ou qu'une tierce personne s'immisce dans l'histoire d'amour et de haine qui le lie intimement à sa femme.
Un mystérieux internaute semble tirer les ficelles.
Commenter  J’apprécie          10
MissG
  16 janvier 2011
Le début du livre est particulier car il s'ouvre sur la confrontation entre Helen/Julia et son mari Cordell.
Dès le début le lecteur se retrouve dans la tête et dans les pensées de Helen, par rapport à sa vie actuelle, son passé, son présent et peut-être son futur.
Le personnage de Cordell m'a fait penser pendant un moment à Hannibal Lecter, mais c'est un personnage à part entière malgré des quasi similitudes (amour des bonnes choses, notamment du vin, des passions, pour Cordell les orchidées).
L'histoire en elle-même n'est pas très surprenante à part 2 petits rebondissements à la fin.
Par contre le gros travail de l'auteur a été fait sur la psychologie des personnages, qui sont tous très travaillés, qu'il s'agisse de Helen, de Cordell ou des agents du FBI.
Le personnage de Helen est vraiment très intéressant à suivre et le jeu du chat et de la souris avec son mari est bien écrit et prenant.
C'était ma première lecture d'Andrea H. Japp et je ne regrette pas, la fin est frustrante car elle donne envie de connaître la suite et l'issue de la traque.
Lien : http://lemondedemissg.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
DidierLarepe
  10 juillet 2016
Une autre histoire de la "grosse mariée".
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   02 mars 2013
La honte est un beau sentiment. Elle sous-entend une sorte de générosité, une blessante lucidité, aussi. Mais c'est un sentiment dévastateur. Une critique de soi-même. Ce sont les pires. Il faut avoir failli pour avoir honte, et avoir honte prouve que l'on possède toujours une âme. Un de ces précaires et épuisants équilibres entre le respect et la haine de soi.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   02 mars 2013
Seuls les hommes et les animaux se comportent. Le terme sécrète sa propre logique. Ça s'analyse une logique, ça se comprend. Au contraire, ce qu'elle voyait défiler ici depuis des années était hors de l'humain et si éloigné de l'animal. Il ne s'agissait même plus de « psychologie déviante », comme aiment à le tartiner certains journaux, à défaut d'avoir pu dénicher une belle inondation, un crime passionnel regorgeant d'hémoglobine, ou encore un scandale sexuel bien cradingue pour meubler leurs colonnes durant quelques jours.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   02 mars 2013
Une femme enceinte n'a plus les mêmes hormones. Quand elle accouche de son bébé, ses hormones d'avant reviennent. C'est comme un cyclone, et ça la secoue. Ils appellent cela le blues post-partum. La maman alterne entre son bonheur d'avoir le bébé et ce gros choc.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   02 mars 2013
Les bêtes croient les hommes, elles deviennent ce que veulent les hommes. C'est leur grandeur et leur calvaire. Tant d'hommes aussi. Tant d'hommes hérissés des haines et des envies de massacre d'une poignée d'autres
hommes plus retors, plus manipulateurs.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   02 mars 2013
Les proies ne savent pas. Même les fauves les plus solitaires savent se réunir afin de concentrer leurs forces. Mais elles, elles s'affolent, courent droit devant, s'isolant du troupeau plutôt que de faire face en groupe, dissuadant alors le
chasseur d'une incertaine curée.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Andrea H. Japp (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Andrea H. Japp
Interview de Andréa H. Japp pour "Le fléau de Dieu".
autres livres classés : policier françaisVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1821 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre