AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9941246734
Éditeur : Casterman (10/03/2017)

Note moyenne : 3.92/5 (sur 32 notes)
Résumé :
En 1938, un jeune franco-américain de 17 ans, Gavin, est en vacances avec ses parents sur la côte normande. Il y tombe amoureux d’une séduisante jeune française, Joanne, et va vivre sur place, l’espace de quelques semaines, le plus bel été de son existence.
Six ans plus tard, le 6 juin 1944, dans la ligne de mire des batteries allemandes, Gavin s’apprête à remettre les pieds sur le sol normand, au sein de la première vague d’assaut en passe de débarquer à Om... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (5) Ajouter une critique
Skritt
  08 août 2015
Ce troisième tome de Airborne 44 ne fait pas suite aux deux précédents tomes mais entame un nouveau diptyque ayant pour personnage principal Gavin, un jeune américain.
Il passe ses vacances en Normandie avant la guerre et y rencontre l'amour, son premier amour, mais il doit rentrer au pays. La guerre éclate et il revient quelques années plus tard au même endroit, sur la même plage, surnommée alors Omaha Beach.
Tout aussi bien travaillé que les deux premiers tomes, ce troisième opus nous fait découvrir la vie d'un jeune homme faisant le débarquement en Normandie. Il est jeune, amoureux, et la guerre est une pure folie. Nous voilà à ses côtés en essayant de comprendre ce que peut vivre un jeune homme étranger loin de chez lui, mais en même temps si proche de son amour.
Les personnages sont bien traités et le parallèle pendant quelques pages avec un jeune allemand dans le bunker est saisissant.
Le graphisme est beau et les scènes d'action sont très rythmées. Sans rentrer dans l'horreur de la guerre, nous sommes pris entre la mer et le feu nazi, avec ce jeune américain. le dessin comme les couleurs sont soignées et donnent ici toute l'envergure à la bande dessinée. Plus fort que les mots, le dessin ici se suffit presque à lui-même.
Un très bon album qui continue une série d'un très bon niveau.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
umezzu
  01 février 2016
Le diptyque Omaha Beach / Destins croisés de la série Airborne 44 constitue un excellent roman graphique historique, reconstituant avec soin la période du débarquement en Normandie, en se plaçant avec beaucoup d'humanité au niveau de citoyens ordinaires.
Dans ce premier tome, Ohama Beach, Philippe Jarbinet dessine la rencontre en 1938 sur les plages bas normandes d'un jeune américain, Gavin Jentro, d'origine française par sa mère, et de Joanne, une fille du cru. L'amour s'ensuit et dure plus qu'un été, par la force des correspondances. Arrive la guerre, l'occupation pour Joanne, puis l'incorporation pour Gavin. La correspondance s'est espacée, mais le souvenir reste présent. En Normandie, Joanne perd son père vétérinaire tué par erreur par un groupe de miliciens menés par un ami d'enfance de Joanne. Les jeunes militaires allemands postés dans les bunkers face à la Manche devinent qu'un combat s'annonce et qu'il sera inutile la guerre étant déjà perdue.
Puis vient le D-day tracé avec efficacité par Jarbinet : déchaînement des défenses côtières, mines, mitrailleuses, vagues d'assaut ballottées par la mer tentant malgré tout d'atteindre leur objectif. Gavin est là, de retour sur les plages de ses amours, survivant à cet enfer, pour mener des éclaireurs dans l'arrière pays. Mais ce retour vers Joanne va se conclure par un choc pour Gavin.
Les choix de colorisation sont pertinents, car ils font passer le dessin réaliste de Jarbinet de moments de tranquille vie quotidienne aux tons pastels aux scènes de guerre, plus contrastées. Une belle réussite visuelle pour un scénario intelligent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MissG
  10 septembre 2013
Ce deuxième diptyque de la série "Airborne 44" commence le jour du débarquement en Normandie, dans ce qui fut qualifié du "jour le plus long".
Mais très vite un flashback s'opère et le lecteur plonge dans les souvenirs de Gavin, un jeune américain dont la mère est française, venu passer ses vacances en Normandie, région natale de sa mère.
Il y croise Joanne, une jeune française, dont il tombe amoureux.
A la fin des vacances chacun repart de son côté mais l'amour reste et pendant toutes ces années, Joanne et Gavin vont s'écrire.
Puis la guerre survient, Joanne témoin de rafles de Juifs s'interroge : "Je n'y suis peut-être pour rien mais je n'ai pas envie de vivre dans ce pays tel qu'il est devenu ! Je vais avoir vingt-cinq ans et j'ai l'impression d'être vide … inutile.", et finit par entrer dans la résistance, tandis que Gavin est appelé et finit par être entraîné pour le débarquement sur les côtes françaises.
En ce matin du 6 juin, ce sont tous ces souvenirs qui reviennent à Gavin, alors qu'il s'apprête à débarquer sur la plage de Vierville rebaptisée Omaha Beach : "La plage de Vierville ! Six ans que je l'ai quittée ! Je ne l'ai jamais vue depuis la mer … c'était un paradis ! Aujourd'hui, elle ressemble à l'enfer !".
L'auteur a réussi à montrer la confusion qui régnait dans ce débarquement, les conditions météorologiques étant peu favorables et la plage d'Omaha étant la plus difficile d'accès elle fut la plus sanglante.
Les images sont moins violentes que celles d'un film mais sont tout de même parfois assez dures.
Là encore, Philippe Jarbinet s'est documenté et n'a aps hésité à demander conseil, cela donne une base historique crédible à son récit.
Il se place aussi du côté des soldats allemands en poste sur les plages de Normandie, en montrant la jeunesse et l'inexpérience de la plupart : "Je ne suis jamais allé au combat. Ca me fait mal de le dire mais j'ai une trouille monstre.", qui se trouveront démunis face à ce débarquement de masse.
J'ai noté un changement dans les nuances de couleurs par rapport au premier diptyque.
Les tons sont plus colorés et plus doux, il y a aussi une réelle différence entre les personnages, ce qui leur permet de bien se démarquer dans l'esprit du lecteur.
"Omaha Beach" est un volume qui oscille entre la gaité de vivre, l'insouciance, et toute l'horreur de la guerre, avec des corps mis en charpie et des soldats qui appellent leur mère.
L'histoire d'amour a du mal à être la plus forte face à tant d'atrocités et de sang versé, il reste maintenant à découvrir la façon dont l'auteur va relier ces deux diptyques pour donner tout son sens à la série.
Lien : http://lemondedemissg.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
fabricel
  25 septembre 2012
Jarbinet, à travers ses dessins à l'aquarelle superbes de réalisme, revient avec un nouveau diptyque qui se déroule cette fois au moment du débarquement en Normandie. Des images saisissantes, un dynamisme incroyable dans la bataille nous font vivre ces instants d'horreur en compagnie des soldats américains. A découvrir.
Commenter  J’apprécie          40
pilou62200
  13 juillet 2014
Une même série et une histoire toute nouvelle pour ce second cycle de Airborne 44. Mais toujours autant de plaisir à la lire, avec une belle histoire sentimentale, en plein milieu d'un conflit mondial, et de ses atrocités....
De très beaux dessins agrémentent l'ensemble.
A lire assurément !
Commenter  J’apprécie          10

Les critiques presse (2)
BDSelection   23 septembre 2011
Dans ce premier opus, Philippe Jarbinet nous évoque le débarquement en Normandie à travers le prisme d’un jeune couple, éperdument amoureux, que la guerre va séparer […] Le lecteur, lui, ne pourra qu'être bouleversé par le poids des textes et le choc des images…
Lire la critique sur le site : BDSelection
Sceneario   30 août 2011
Le lecteur est aussi enchanté, émerveillé et stupéfait par la beauté de ses planches en couleurs directes. [...] Jarbinet nous montre l'étendue de son talent, la diversité et la facilité qu'il a à nous entraîner dans des scènes sereines, tranquilles où nous profitons de la beauté des décors pour mieux nous plonger dans les scènes de combats lors du débarquement. Le lecteur est au côté de Gavin durant ce passage. Et là, c'est assez impressionnant.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations & extraits (4) Ajouter une citation
MissGMissG   10 septembre 2013
Je n’y suis peut-être pour rien mais je n’ai pas envie de vivre dans ce pays tel qu’il est devenu ! Je vais avoir vingt-cinq ans et j’ai l’impression d’être vide … inutile.
Commenter  J’apprécie          30
MissGMissG   10 septembre 2013
La plage de Vierville ! Six ans que je l’ai quittée ! Je ne l’ai jamais vue depuis la mer … c’était un paradis ! Aujourd’hui, elle ressemble à l’enfer !
Commenter  J’apprécie          30
BridgetfBridgetf   27 août 2016
Sommes-nous donc condamnés à n'être que des errants quand nous nous éloignons de chez nous ?
Commenter  J’apprécie          10
MissGMissG   10 septembre 2013
Je ne suis jamais allé au combat. Ca me fait mal de le dire mais j’ai une trouille monstre.
Commenter  J’apprécie          01
Videos de Philippe Jarbinet (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Philippe Jarbinet
AIRBORNE BA T3_6 .Découvrez la bande d'annonce du tome 3 de la série "Airborne44" créée par Philippe Jarbinet. Sortie de l'album en librairie le 14 septembre 2011.
autres livres classés : seconde guerre mondialeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1023 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre