AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782203037076
48 pages
Casterman (25/01/2012)
3.98/5   45 notes
Résumé :
Je marche dans une guerre qui broie tout : les hommes, les
femmes, les enfants, les paysages... Rien, ni personne, ne lui
échappe... Même mes souvenirs semblent vouloir mourir... Je
marche dans une guerre noire, mais je garde l'espoir qu'il y ait
au bout...
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
3,98

sur 45 notes
5
4 avis
4
4 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis

bibiouest
  19 juillet 2020
Fin du deuxième diptyque, Gavin a survécu au débarquement après des combats acharnés et meurtrier.
Mêlant récit de guerre et histoire sentimentale, l'auteur a encore une fois réussi son pari. La Normandie est bien retranscrite ainsi que les uniformes de l'armée.
Une belle deuxième série, avec une leçon de morale qui laisse cependant perplexe...(La guerre c'est pas bien et les Hommes sont incorrigibles!!! )
Commenter  J’apprécie          340
Diabolau
  29 octobre 2020
Peut-être encore meilleur que le précédent, ce qui n'est pas peu dire, ce second tome du second diptyque d'Airborne 44 nous narre l'effroyable épopée de Gavin Jentro au cours des terrifiants épisodes de la "bataille des haies" dans le bocage normand, de Carentan et de Saint-Lô, et cette fois, ce sont quelques épisodes de l'excellente série "Band of brothers" que l'on voit ressusciter sous nos yeux, lorsque la Easy Compagnie de la 101e aéroportée fait face aux fallschirmagers (parachutistes allemands) avec leur Edelweiss sur le casque.
Joanne Delançay, de son côté, a un destin tout aussi chaotique, entre résistance, répression et dommages de guerre collatéraux.
Après tout ce merdier, les retrouvailles entre les deux tourtereaux collent limite les larmes aux yeux.
Quant au titre "destins croisés", il prend tout son sens lorsqu'on voit surgir les protagonistes du premier diptyque, Gabrielle et Luther Yepsen.
La réaction intelligente et humaine de quasi tous les personnages, seconds rôles compris, face aux bavures et à la conscience des sacrifices énormes que font ces soldats, tranche franchement avec la haine ordinaire et l'esprit de vengeance qui prédominent trop souvent dans la littérature. Jarbinet a un grand respect pour ses personnages, et pour l'humanité.
C'est magnifiquement bien mené, c'est superbement écrit, c'est beau comme une toile de maître, et tout ça par un seul type. C'est juste un chef d'oeuvre, et ça nous rappelle si besoin est que si c'est dur d'avoir 20 ans en 2020 (dixit Macron), avoir 20 ans en 1944, c'était encore "autre chose".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
umezzu
  01 février 2016
Le diptyque Omaha Beach / Destins croisés de la série Airborne 44 constitue un excellent roman graphique historique, reconstituant avec soin la période du débarquement en Normandie, en se plaçant avec beaucoup d'humanité au niveau de citoyens ordinaires.
Ce second tome dénoue la situation du premier tome, où le jeune GI Gavin Jentro découvrait que son amour, la normande Joanne, était enterrée dans le cimetière local. Par le jeu d'un échange de papiers, ce n'est pas elle qui est morte, mais une amie, elle aussi entrée dans la résistance.
Jarbinet décrit l'horreur de la guerre du bocage, ces mètres gagnés dans des champs, entre les haies, chèrement payés en pertes humaines. Jentro survit, retrouve Joanne, qui après avoir apporté ces connaissances médicales à la Résistance va suivre l'avancée des troupes américaines dans une unité de soins d'urgence. Jentro lui poursuit cette guerre, où le danger est partout présent, même quand l'ennemi a quitté le terrain.
Philippe Jarbinet conclue magnifiquement son récit en deux parties prenantes : une consacrée à la machine de guerre américaine, et à ces jeunes gens envoyés comme chair à canon, l'autre aux soins médicaux en temps de guerre. le dessin ne cache rien, mais parvient à transcrire l'aspiration des protagonistes à revenir à des temps de paix pour enfin vivre leur vie commune.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Skritt
  09 août 2015
Ce quatrième tome de la série, et deuxième du diptyque sur le débarquement des américains avec comme toile de fonds une belle histoire d'amour est certainement l'album le plus réussi.
L'histoire alterne scènes de guerre, pensées du soldat jusqu'au dénouement. le scénario est bien ficelé, ne laissant pas de répit au lecteur. Nous suivons Gavin, le soldat américain, qui pensait avoir perdu l'amour de sa vie avant de la retrouver dans une ville détruite où elle officie en tant qu'infirmière.
L'auteur arrive à mettre des mots et des dessins sur le ressenti des soldats de l'époque peu glorieuse de l'Europe. C'est assez poignant et bien réalisé.
Le dessin est toujours aussi bon avec des couleurs à l'ambiance parfois violente et sombre. Les cases sont d'une mise en page assez classique, mais dans ce genre de récit, on ne demande des innovations.
Cet album est excellent et termine une histoire sur deux tomes. Cette série sort du lot, c'est vraiment très bon.
Commenter  J’apprécie          20
MissG
  10 septembre 2013
"Nos parents se sont faits dévorer leur jeunesse par la première guerre mondiale. Nous, on aura perdu la nôtre dans la seconde … L'humanité me désespère.", telle est la parole désabusée de Joanne au milieu des ruines après avoir retrouvé Gavin.
Elle a vu les horreurs des combats en soignant et opérant les soldats, lui est arrivé par la plage d'Omaha dans un bain de sang : "Indescriptible ! … Tous ces gars que j'ai connus et qui ont disparu pour toujours. Je n'ai pas envie d'en parler. Quoi que je dise, je serai en-dessous de la vérité.".
Devant tant d'horreurs et même des années après, une question légitime se pose : "Il a servi à quoi, ce massacre ? Moi, je n'ai jamais trouvé la réponse.".
Soldats américains, allemands ou français, tous se la posent dans un cimetière de croix blanches, ayant du mal à comprendre ce qu'ils ont vécu durant leur jeunesse.
L'avant-propos de l'auteur est intéressant, la réponse à la question est une paix que l'on espère durable en Europe, en tout cas c'est la période la plus longue sans conflit et qui a mené à la construction de l'Europe telle que nous la connaissons aujourd'hui.
Voilà l'un des propos que cherchait à montrer l'auteur avec cette série.
Mais il s'agit aussi de destins croisés, de ceux de Joanne et Gavin, mais aussi de Luther et Gabrielle.
L'astuce est habile et le lien bien fait, même si le lecteur comprend assez vite de quoi il en retourne.
La fin est à l'image de la série, à tendance pessimiste malgré des instants de bonheur : "Je n'aime pas le monde qu'on fabrique pour nos enfants.", comme le dit Luther dans les années 60 alors que les Etats-Unis sont de nouveau en guerre.
Quant à la dernière image, elle est particulièrement forte et hautement évocatrice d'évènements tragiques qui surviendront dans plusieurs dizaines d'années.
Je reconnais qu'il y a quelques facilités dans la construction des personnages ou dans certaines situations, Gavin et Joanne se retrouvent trop facilement et comme par un coup de baguette magique par exemple.
L'ensemble reste plaisant et les dessins sont de très belle qualité tout comme la mise en couleurs, ce qui contribue à rendre la lecture agréable.
Récit de paix à l'image humaine, c'est-à-dire non durable et toujours plus sanglante, "Destins croisés" conclut très bien cette série intéressante et à plusieurs volets de lecture d'un auteur que je découvrais et qui m'a laissé une bonne impression.
Lien : http://lemondedemissg.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (1)
Sceneario   02 mars 2012
Avec ce tome 4, se conclut une bien belle page d'histoire sur fond de guerre.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
DiabolauDiabolau   29 octobre 2020
Nous devons les combattre alors que nous avons tout à apprendre d'eux. Ils sont méthodiques, organisés et courageux.
Non pas que nous ne le soyons pas, courageux, mais ils ont 5 ans de guerre derrière eux et surtout une motivation insurpassable... La certitude absolue que s'ils ne nous arrêtent pas en Normandie, ils ne nous arrêteront nulle part. S'ils perdent la France, ils perdront l'Allemagne.
Nous, nous n'avons pas envie d'être ici et nous avons encore un pays où retourner vivre en paix.
Eux, ils savent qu'on va raser le leur. Ils ont le dos au mur, ce qui leur donne une rage que nous n'aurons jamais !... Pouvons-nous les vaincre sans cette rage ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Radwan74Radwan74   02 septembre 2020
Quel dieu ? Celui de l’univers ou celui que les hommes prient pour arranger leurs petites affaires privées ? Parce que celui-là, les allemands ont le même que nous et je crains le conflit d’intérêts ! Sans compter que depuis des siècles, on fait couler des rivières de sang bien rouge et comme on n’a pas le cran d’assumer notre goût du meurtre, on se raconte des histoires pour obtenir l’absolution.
Commenter  J’apprécie          20
MissGMissG   10 septembre 2013
Indescriptible ! … Tous ces gars que j’ai connus et qui ont disparu pour toujours. Je n’ai pas envie d’en parler. Quoi que je dise, je serai en-dessous de la vérité.
Commenter  J’apprécie          20
MissGMissG   10 septembre 2013
Nos parents se sont faits dévorer leur jeunesse par la première guerre mondiale. Nous, on aura perdu la nôtre dans la seconde … L’humanité me désespère.
Commenter  J’apprécie          20
Radwan74Radwan74   02 septembre 2020
Les tirs de mitrailleuses MG-42 allemandes peuvent jaillir de n’importe où !
A une cadence de 20 balles d’un poids de 12,8 grammes et de calibre 7,92 filant à 880 mètres par seconde, une rafale vous coupe en deux de la tête aux pieds d’un seul coup !
[…]
Avant même d’entendre le premier coup de feu, vous n’êtes plus qu’une bouillie sanglante qui s’écroule dans la boue.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Philippe Jarbinet (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Philippe Jarbinet
WIP AIRBORNE 44 # 9
autres livres classés : seconde guerre mondialeVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4362 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre