AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782203074767
56 pages
Casterman (23/04/2014)
3.93/5   29 notes
Résumé :
Dans le prolongement de la tétralogie d’Airborne 44, le premier volet d’un nouveau diptyque, mené avec brio sur fond de Seconde Guerre mondiale.

Décembre 1944. Alors que dans les Ardennes, l’Allemagne nazie acculée vient de lancer une spectaculaire contre-offensive, tous les avions disponibles sont requis pour aller sur place soutenir les troupes alliées, durement combattues. Y compris les appareils civils de l’Air Transport Auxiliary, une organisatio... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
tchouk-tchouk-nougat
  10 juin 2014
Chaque tome d'Airborne 44 est une incroyable histoire humaine malgré cette sale guerre. C'est donc avec plaisir que je découvre le nouveau dyptique de cette série de Jarbinet qui comporte autant d'émotion aussi bien exprimée par un dessin sensible aux douces couleurs aquarelles.
Tessa, Tom et Seb sont trois américains qui se sont engagés dans l'aviation et dans la guerre. Ce tome s'attache surtout au chemin qui les amené là, dans ses cockpits bien loin de leur californie. Une rencontre et une amitié émouvante entre trois jeunes gens.
Jarbinet a ce talent incroyable pour faire passer ces émotions et nous faire participer à de petites aventures humaines qui deviennent de grandes histoires de guerre. Presque des petites anecdoctes en ces temps durs de 1944, où les tous les sentiments du genre humain semblent exacerbés.
Le dessin est toujours aussi beau et empreint d'une sensibilité qui concourt à faire de cette série une oeuvre pleine d'émotions. Je ne regrette qu'une chose, que nos deux héros soient si semblables graphiquement parlant. Tant qu'ils ont leur chapeaux différents ça va, mais dès qu'ils l'enlèvent je suis incapable de dire qui est qui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Mangouste86
  27 septembre 2014
Jarbinet est un auteur que j'aime beaucoup et je crains donc de n'être que très partiellement objectif.
Ce cinquième opus de la série est très réussi et l'on ferme cet album avec le fébrile désir de se lancer sur le prochain dès que possible. le dessin est encore d'une grande finesse et d'une esthétique très travaillée.
Le contexte de la bataille des Ardennes et ses planches froides de neige contrastent avec le soleil américain écrasant des flash-back. Pas fan de ce style de narration d'habitude, je dois avoué m'être ici laissé embarqué.
Plus largement, cet album met en exergue le rôle des femmes durant la seconde guerre mondiale, rôle éminent, nécessaire à l'effort de guerre et émancipateur pour beaucoup d'entre elles.
Bref, ce fut un excellent moment de lecture pour une série qui tient toutes ses promesses.
Commenter  J’apprécie          60
umezzu
  02 février 2016
Un épisode de la série Airborne 44 qui introduit les relations entre Tessa, jeune aviatrice intrépide, et Tom et Seb, deux copains qu'elle a connu au pire de la grande dépression, lorsque, suite à la mort de son père, elle a fini comme eux à migrer vers la Californie y chercher un avenir meilleur.
En cet hiver 1944, alors que la contre attaque allemande dans les Ardennes est en cours, Tessa se fait abattre et atterrit de l'autre côté des lignes ennemies. Seb, et la tête brûlée qu'est Tom, vont être largués en parachute sur la région. L'occasion de tenter de la retrouver...
Mais en fait, l'essentiel de la BD est consacré à la crise de 1929, à ces fermiers jetés hors de leurs propriétés, car ne pouvant plus rembourser leurs prêts aux banques, à la misère qui touche les saisonniers, exploités en Californie comme ailleurs. Jarbinet revisite les Raisins de la colère.
L'album est toujours graphiquement réussi, mais toute cette histoire de relation à trois est un peu confuse et manque de souffle. La partie flash back s'étend trop sur le récit et du coup le retour en 1944 est abrupt. Peut être que cette présentation était nécessaire pour expliquer les relations entre les personnages. A voir dans le tome suivant de cette série.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
badpx
  21 février 2021
Un peu comme le premier tome de la série, j'ai eu un peu de mal à suivre et à accrocher. Premier point, les personnages se ressemblent beaucoup, et sans une répétition fréquente de leur nom, je m'y perds, je ne sais plus qui est qui.
Le principe reste le même : le premier tome du diptyque est la présentation des personnages et la mise en situation pour arriver à la grande scène qui se déroulera dans le second tome.
C'est encore une fois une histoire d'humains malmenés par L Histoire... un crash boursier, une météo défavorable, une guerre...
A suivre, pour profiter pleinement de leurs histoires.
Commenter  J’apprécie          50
Radwan74
  17 septembre 2021
Ce cinquième tome de Airborne 44 est un nouveau cycle où nous retrouvons 2 soldats, Seb et Tom, et une aviatrice, Tessa. 3 personnages qui se sont rencontré aux États-Unis peu avant la guerre.
Lors d'une mission, Tessa est abattu par un avion allemand et tombe à l'intérieur des lignes allemandes…
Ce nouveau cycle s'ouvre sur un tome qui n'est pas aussi intéressant que les premiers mais c'est normal car il faut tout d'abord présenter les relations entre les personnages. Amitié, amour, fratrie américano-allemande, rôle des femmes… Jarbinet crée un canevas pour son récit qui va se développer au fil des albums de ce second cycle.
J'espère y trouver toute la qualité des scénarios des premiers albums ; et retrouver le cadre de la Seconde Guerre mondiale dont ce tome 5 s'est un peu éloigné (avec un long flash-back).
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (2)
Auracan   22 mai 2014
Avec Airborne, Philippe Jarbinet fait maintenant partie des auteurs qui comptent... Au dessin, il se lâche complètement et nous livre autant de partitions sur la guerre que de morceaux de bravoure.
Lire la critique sur le site : Auracan
BDGest   13 mai 2014
Chaque album d'Airborne 44 est l’occasion d’une belle histoire, des plus joliment dessinées. Que souhaiter de plus ?
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   10 juin 2014
-L'idée d'envoyer des jeunes gens à la mort ne me plait pas du tout.
-Tu as survécu rn 1918. C'est peut être pour qu'ils aient une chance de survivre qu'oncle Vince te propose de partager ton expérience.
-Mon expérience? J'ai eu de la chance... c'est tout. Tu ne sais rien de la guerre, ma fille. On y meurt très vite et très mal.
Commenter  J’apprécie          50
Radwan74Radwan74   17 septembre 2021
Une mauvaise récolte, un emprunt pour faire face, une autre mauvaise récolte et la banque qui saisit nos terres. On est en Amérique, patrie de la propriété et du marche ou crève.
Commenter  J’apprécie          10
Radwan74Radwan74   17 septembre 2021
Sans compter que la guerre est un moyen très simple pour remettre tout le monde au boulot. La moitié des chômeurs va fabriquer les armes que l’autre moitié va utiliser…
Commenter  J’apprécie          10
BridgetfBridgetf   17 février 2017
Tu ne sais rien de la guerre, ma fille. On y meurt très vite et très mal.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Philippe Jarbinet (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Philippe Jarbinet
WIP AIRBORNE 44 # 9
autres livres classés : seconde guerre mondialeVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

C'est la guerre !

Complétez le titre de cette pièce de Jean Giraudoux : La Guerre ... n'aura pas lieu

de Corée
de Troie
des sexes
des mondes

8 questions
1040 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , batailles , armeeCréer un quiz sur ce livre