AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070308057
Éditeur : Gallimard (13/05/2005)

Note moyenne : 3.26/5 (sur 225 notes)
Résumé :
Est-il possible de vivre sans adultes ? De dire non a l'univers raisonnable et sérieux des grandes personnes ?
A des milliers de kilomètres de la France vit un peuple qu'aucune carte n'a jamais répertorié : les Coloriés. Turbulents, sincères et gobeurs d'instants, ils vivent dans un univers sans adultes où l'enfance et le jeu sont devenus une culture à part entière.

En 2003, l'ethnologue Hippolyte Le Play rencontre à Paris Dafna, une jeune et r... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (22) Voir plus Ajouter une critique
SabiSab28
  16 mai 2017
Quelle déception !
Je pars en voyage, je prends un livre (un seul) et là impossible d'avancer ! Une frustration telle que j'en veux à Alexandre Jardin de me passionner avec un livre comme Des gens biens et m'ennuyer avec Les coloriés (ou L'île des gauchers).
Alors, désolé, mon avis sera très rapide parce que je n'ai pas voulu me forcer à le lire en diagonale pour le finir, je l'ai arrêté tout simplement.
Je dois être trop cartésienne, adulte pour ne pas avoir réussi à m'attacher à ces personnages tous plus immatures les uns que les autres.
Le message est sans doute plein d'intelligence, d'ailleurs, j'ai trouvé de belles phrases. Cela ne remet pas en cause le talent d'écriture d'Alexandre Jardin mais le thème ne m'a pas parlé du tout.
Commenter  J’apprécie          163
charlitdeslivres
  12 janvier 2016
Je me suis complètement retrouvée dans ce roman, encore mieux, j'en suis sortie rajeunie !
Ce livre m'a envouté comme une histoire que l'on m'aurait racontée. Je suis retombée en enfance, et je serais bien allée avec cette bande d'enfant dans un pays imaginaire.
L'histoire de Dafna aurait pu être celle de n'importe qui : une femme d'une trentaine d'année qui arrive à Paris, trouve un travail, rencontre des gens. Mais cette femme vient d'un monde extraordinaire. Elle vit sur une île où les adultes ont été bannis. Donc quand Dafna a faim elle mange, quand elle veut dormir elle dort et quand cela ne lui plait pas elle le dit. Avec de tels dictates, c'est dur de s'acclimater à notre société remplie de contraintes et de responsabilités.
Mais c'est sans compter sur Hippolyte, ethnologue, parisien et complètement subjugué par cette jeune femme. Admiratif par son sans gène et son audace. Car tout semble lui réussir à Dafna. Mais comment une enfant peut elle réussir à accepter toutes les règles que notre société a mise en place ?
Comment une femme qui n'est qu'une enfant et qui s'est construite toute seule, peut elle accepter qu'on lui dicte sa conduite ? Justement, rien n'y fera.
C'est donc dans cette folle aventure que nous voilà partie au fil des pages. L'ethnologue à la recherche de sa princesse et pour la retrouver il devra affronter sa plus grande peur : lâcher prise et redevenir un enfant.
Ce roman est bien plus complexe qu'il n'y parait car il nous montre deux versions de l'histoire. Comment une enfant de trente ans peut elle devenir une femme actuelle et comment un adulte résigné peut il redevenir un enfant insouciant ?
Nous voilà donc perdu entre le conte et la réalité. Et si cette île était accessible, iriez-vous ?
Lien : https://charlitdeslivres.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Giwago
  15 avril 2008
Ennui ! Ennui profond même. Je m'attendais à un livre haut en couleurs (c'est le cas de le dire), un livre qui me fasse hurler de rire, mais je me suis ennuyé comme rarement avec ce livre. Jardin a, à mon goût, trop intellectualisé une histoire que j'espérais fraîche et simple. Ce qui m'a gêné dans ce livre c'est le fait que l'auteur ait voulu en faire une oeuvre de « fiction-ethnologie » ou « d'ethno-fiction » comme vous voudrez. J'ai trouvé le style assez lourd, emprunt de clichés, même si, je dois bien le reconnaître, j'ai ri à certains passages. Et pourtant le thème était très intéressant. Bref ce ne sera pas un souvenir impérissable.
Commenter  J’apprécie          60
Henrietta
  12 décembre 2010
C'est le premier livre d'Alexandre Jardin que je lis, et j'ai bien aimé ce récit à la Peter Pan sauce moderne.
J'ai beaucoup aimé les réflexions sur les adultes alias les culottés et les enfants ou adulenfants (les coloriés) et leur comportent qui n'ai pas restreint par le code des bonnes manières et qui expriment leur sentiments sans retenu, aussi le fait qu'ils compte les jours en fonction de leurs dodos.
Mais j'aurais aimé une fin plus moralisatrice, parce que quoi qu'on dise, les enfants ont toujours besoin des adultes, non pas pour les dresser ou les façonner à leur images mais pour les guider dans la vie.
Commenter  J’apprécie          50
arbrevert
  03 octobre 2014
J'ai été charmé par cette histoire. Les personnages sont attachants. Une bonne façon de faire une critique de notre société et de ses moeurs. Certains passages sonnent tellement vrais et nous confronte à nos propres comportements. Ça fait réfléchir!
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
bouvier583bouvier583   12 février 2013
Avoue-le toi aussi que tu me tromperas !
- Mais je ne le veux pas ! tonnai-je.
- L'avouer ?
- Non, te tromper.
- Normalement ça nous tombe dessus, alors puis-qu'on sera pas des fidèles, ce serait déjà beau qu'on soit pas des voleurs de promesses, non ?
- Moi j'ai envie d'être fidèle, répétai-je.
- C'est mieux.
- Quoi ?
-T'as dit 'j'ai envie', au lieu de 'je serai'. C'est déjà plus vrai. Tu progresses...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
vichenzevichenze   20 novembre 2014
Les adultes évitent toujours de dire ce qu'ils ressentent. Ils croient que si on est amoureux, on doit deviner les besoins de l'autre sans qu'il en parle ! Et que l'amour c'est ça ! Une devinette ! Ce système est assez efficace pour ne pas se comprendre et en vouloir ensuite à l'autre !
Commenter  J’apprécie          110
HenriettaHenrietta   12 décembre 2010
... Hors d’elle, Elise saisit un vase et le fracassa par terre. Enchantée par l’énorme vacarme, Dafna fit de même avec un sourire radieux : elle pulvérisa trois poteries précolombiennes, juste pour rire. Ce geste gratuit arrêta net Elise dans son élan destructeur. Elle paraissait totalement déconcertée.
Commenter  J’apprécie          50
JBinDAplaceJBinDAplace   14 mars 2011
Si le corps et l'âme des femmes doivent se résumer à un problème à régler, je préfère encore abdiquer toute ambition d'amant et m'en remettre à l'onanisme jusqu'à la crampe.
Commenter  J’apprécie          80
HenriettaHenrietta   12 décembre 2010
Mr Silhouette enjoignit aux enfants de reprendre la profession de leurs parents. Sa grosse voix acheva de convaincre les récalcitrants, entendez les gamins sains d’esprit. Le petit Clément fut chargé de reprendre la boulangerie paternelle, Marthe hérita à regret de la pharmacie de sa mère, Mina fut sien le métier périlleux de funambule, l’atelier de couture échut a June, …
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Alexandre Jardin (65) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alexandre Jardin
Elisabeth Brami, Noëlle Châtelet et Laurent Piolatto interviewés par Patricia Martin lors de la 22ème Fête du Livre à AUTUN en 2019 pour "Croire au matin" livre coécrit avec Alexandre Jardin, Mazarine Pingeot et Alice Zeniter autour de Charles Palant, juif revenu en 1945 d'Auschwitz et de Buchenwald.
autres livres classés : romanVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Alexandre Jardin

Né à Neuilly-sur-Seine en ...

1955
1965
1975
1985

12 questions
38 lecteurs ont répondu
Thème : Alexandre JardinCréer un quiz sur ce livre
.. ..