AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2072821681
Éditeur : Gallimard (14/02/2019)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Depuis quelques jours, les parents de Céliane, Pauline, Camille et Thomas ne répondent plus au téléphone. Thomas, envoyé en Normandie pour voir ce qui se passe, découvre dans leur chambre les cadavres de ses deux parents. L'événement plonge Thomas et ses soeurs dans la stupeur et l'incompréhension. Qu'est-il donc arrivé ? Les questions s'enchaînent sans la moindre réponse. Chacun à sa manière tente de résister au séisme provoqué par cette tragédie inexplicable. Mais... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
alexb27
  29 mai 2019
Ce récit narre quelques jours de la vie de Celiane, Camille, Pauline et Thomas, parisiens trentenaires plutôt nantis, après le décès brutal de leurs parents. Chacun va vivre le deuil différemment ; Celiane, elle, va vouloir comprendre cet acte horrible. L'auteure plonge avec brio dans l'intimité de ses personnages, les dévoile sans jamais les juger. La psychologie de chacun est particulièrement fouillée et l'écriture toujours fluide, d'une parfaite maîtrise. C'est un texte qui m'a beaucoup plu ; j'aurais juste aimé suivre les personnages sur une plus grande période.
Commenter  J’apprécie          260
Delphine-Olympe
  29 septembre 2019
Vous vous souvenez peut-être des films de Claude Sautet. Ils avaient le don de vous installer dans une ambiance et un milieu familiers. Vincent, François, Paul et les autres, César et Rosalie : des personnages qui ressemblaient aux gens de leur époque. Des êtres traversés d'émotions, pétris de contradictions, bousculés par la vie. Des individus que le réalisateur regardait avec tendresse et dans lesquels on pouvait se reconnaître. Bref, ils nous tendaient un miroir et on aimait à s'y retrouver.
In paradisum, c'est un peu ça. Camille, Céliane, Pauline et Thomas, une fratrie qui fait face à la mort soudaine et violente de ses parents. Les questions qui se posent alors. Et les réponses qu'il est sans doute vain de vouloir chercher.
Sur un peu plus de 400 pages, ce sont leurs vies qu'on voit défiler, avec leurs doutes et leurs interrogations. Ont-ils fait les bons choix ? Parviendront-ils à accomplir leurs projets ? Et surtout à s'accomplir eux-mêmes ? Entre aléas amoureux et revers professionnels, on fait un petit bout de chemin ces quatre personnages qui avaient pu s'éloigner les uns des autres et que le deuil réunit.
La richesse de ce roman réside dans la finesse avec laquelle les protagonistes sont campés. On peut se sentir proche de l'un ou de l'autre, être irrité par leurs réactions ou au contraire éprouver une pointe de compassion à leur égard. Mais avec leurs parcours de vie très différents, ils permettent au lecteur de retrouver une petite part de lui-même en chacun d'eux, comme dans un miroir fragmenté. C'est tendre, parfois cruel, souvent juste. Ces pages ont la saveur douce-amère de la vie.
Lien : https://delphine-olympe.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
lilylitblog
  24 mai 2019
Multipliant les personnages secondaires, qui parviennent tous en quelques phrases à prendre vie dans l'esprit des lecteurs/trices, le roman constitue une fresque nuancée, comme les compositions florales de Pauline. J'admire vraiment les écrivain(e)s qui arrivent à animer une galaxie aussi précise et importante de personnages sans qu'aucun ne soit réduit à l'état d'esquisse. Il faut un sens aigu du portrait et, je crois, une empathie peu commune, pour nous faire entrer dans les pensées de tant de personnes différentes (et sans jamais les juger).
Sans déflorer le suspens, je dois avouer que la fin du livre m'a un peu prise au dépourvue. J'avais vraiment envie de suivre encore les chemins des frère et soeurs, de les voir évoluer pendant plusieurs semaines, plusieurs mois, de savoir quelles décisions il et elles allaient prendre concernant chaque aspect de leur vie. Je comprends bien que le livre les saisisse dans un moment dont l'horreur bouleverse tout, mais j'aimerais bien les retrouver plus tard pour savoir ce qu'ils sont devenus, un peu comme de vieux amis.
Plus sur le blog :
Lien : https://lilylit.wordpress.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
lilylitbloglilylitblog   20 avril 2019
On n'entendait que ça et quelques gazouillis des hirondelles qui volaient en cercle, se posant sur les fils (n'était-il pas trop tôt pour se rassembler ? se demanda Thomas), replongeant en piqué et dessinant dans l'air de larges arabesques assorties de ramages stridents.
Commenter  J’apprécie          00
lilylitbloglilylitblog   20 avril 2019
Le sentiment de courir derrière ce qu'elle aurait voulu dominer la prenait fréquemment et la rendait de plus en plus irritable.
Commenter  J’apprécie          10
lilylitbloglilylitblog   20 avril 2019
Elle avait, en quelque sorte, le droit de ne pas encore assumer la pleine mesure de l'âge adulte ; il était toujours possible de s'appuyer sur une instance placée au-dessus qui incarnait l'autorité, la raison, le savoir et l'expérience.
Commenter  J’apprécie          00
lilylitbloglilylitblog   20 avril 2019
La réalité m'embarrasse, car elle ne colle jamais à ce qu'on attend d'elle. On est toujours déçu.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Isabelle Jarry (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Isabelle Jarry
Isabelle Jarry interviewée par Patricia Martin lors de la 22ème Fête du Livre à AUTUN en 2019
autres livres classés : deuilVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1077 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre