AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de meygisan


meygisan
  16 mars 2016
Deux bonnes raisons pour moi qui expliquent pourquoi je me suis procuré cette série: tout d'abord elle est écrite par Nicolas jarry, auteur que j'ai découvert il y a peu de temps et que j'apprécie de plus en plus. Puis cette série nous propose un voyage au sein de la mythologie germanique, ici revisité par Jarry. Comme il l'explique très bien en fin de volume, Nicolas Jarry nous livre une oeuvre très personnelle, issue de la réalité historique ( les Huns), de la fiction ( la version de Wagner) et du mythe. Wagner s'était lui même inspiré du mythe pour produire l'oeuvre magistrale "l'anneau du Nibelung" qu'on lui connaît. Jarry livre sa propre version où les trois domaines d'inspiration sont indissociables l'un de l'autre tant ils se confondent à merveille. Il prend les meilleurs éléments des uns et des autres pour créer une sorte de fac similé à sa sauce et je dois dire que, connaissant un peu les mythologies scandinaves et germaniques, la magie prend plutôt bien. Jarry a tout de même le choix scénaristique de garder les noms germains des personnages qu'il fait intervenir. Ainsi Siegfried se nomme Siegmund, Odin devient Wotan, Frigga est la desse Fricka, Loki et Thor( immortalisés par les récents films de Marvel) deviennent Loge et Donner et bien d'autres. Mais tous gardent leur statut, leur fonction et leurs attributs, il s'agit bien des mêmes personnages.
J'ai beaucoup apprécié ce premier tome qui est une belle mise en bouche qui promet une suite épique à souhait. L'introduction nous résume les événements déclencheurs, et qui sont racontés dans le tome 0 de la série, que je vous conseille car il est très bien fait ( le résumé dans ce tome ci également)! Jarry insiste énormément sur la culpabilité de Wotan quant au destin qu'il se doit de remplir bien malgré lui, ce qui met en évidence et en valeur la sagesse du personnage, déchiré entre promesse et devoir. Wotan ( Odin) n'est il pas le père de tout, le dieu de la sagesse, pour laquelle il a sacrifié un oeil...?
Les dessins sont superbes même si le trait particulier de Djief ne peut pas plaire à tout le monde. Je trouve qu'il nous gratifie de quelques superbes planches ( la page 32 par exemple) et les personnages sont bien caractérisés. Néanmoins j'émettrai un petit bémol concernant les personnages féminins dont je trouve que les visages se ressemblent.
Commenter  J’apprécie          30



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (2)voir plus