AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de BazaR


BazaR
  23 octobre 2016
Un tome mené tambour battant car… c'est le dernier.
Je ne m'y attendais pas. Nicolas Jarry avait donc prévu une tétralogie. Ce n'est pas pour me déplaire en soi. Seulement, ici, l'auteur a ouvert tellement de lignes qu'il lui faut un peu cavaler pour tout réunir. Certains moments importants de la guerre de Troie – comme le combat entre Achille et Hector – sont décrits en quelques cases, ravalant leur force tragique à un détail de l'Histoire. Certains Héros Grecs, comme Ajax ou Diomède, ne montent jamais sur scène

Malgré, ou à cause, de cela l'histoire est très structurée. Les évènements s'enchainent de manière logique. Troie est le nexus où tous les destins sont révélés, où enfin les superpuissances divines se manifestent physiquement dans un déchainement proche des comics de super-héros. Tous les hommes sont manipulés. Seul Achille, aidé de Chiron et de la déesse Hécate, est au courant des véritables enjeux : ce n'est ni plus ni moins que le maintien de la Création ou le retour du Néant. J'ai bien aimé la réécriture proposée de la légende du Cheval de Troie, hormis qu'Ulysse n'y prend plus aucune part. En revanche, je suis moins convaincu par la toute fin – tragédie aux portes du bonheur – et copiée, avec quelques nuances, sur les scènes finales du film de Wolfgang Petersen.

Le dessin de Campanella Ardisha est toujours aussi statique, un manque de personnalité particulièrement sensible dans ce tome où les batailles dominent. On peut toutefois noter une amélioration sur la fin, alors que le combat de phalanges laisse la place à un affrontement plus « heroic fantasy » mâtiné de comics. le dessin des décors est en revanche remarquable : la scène d'une montagne lestée d'un temple immense et flottant dans les airs aux abords de la fin de la mer tombant dans un gouffre de néant est superbe (on la voit en haut de la couverture).

La qualité du scénario m'a emporté cependant, le dessin devenant secondaire. Au final j'ai bien apprécié cette série. Je suis surpris de voir que ce récit de la Guerre de Troie ne manifeste pas beaucoup d'intérêt de la communauté babéliote. J'aimerais beaucoup avoir d'autres avis.
Commenter  J’apprécie          406



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (39)voir plus