AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Grégory Jarry (Autre)Nicole Augereau (Autre)Lucie Castel (II) (Autre)
EAN : 9782756074771
152 pages
Delcourt (04/05/2022)
3.48/5   23 notes
Résumé :
Arrivée en Indonésie, une famille de globe-trotters fait la rencontre de Robert, un baroudeur de 76 ans qui connaît l'Asie comme sa poche. Celui-ci leur raconte l'histoire de deux amis navigateurs, à la vie trépidante et particulièrement dangereuse...

– Vous avez pris une année sabbatique ?

– Non, on voyage avec nos enfants tout en travaillant. Et vous, vous venez pour la plongée ?

– Pas du tout, j’ai horreur de ça ! On v... >Voir plus
Que lire après Vent deboutVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Trois histoires se croisent dans ces 155 pages d'excellente bd. Il s'agit des destins : d'un couple parti en mer pour changer de vie, d'un vieux baroudeur, et d'une famille qui fait le tour du monde. le centre du récit concerne ce couple de navigateurs au destin tragique. le baroudeur les a croisés et il raconte à la famille en goguette, au cours d'une visite commune en Thaïlande, comment il les a connus.


L'alternance des récits présente l'avantage d'alléger le propos. L'inconvénient de cette méthode est qu'elle nous éloigne des marins et de leur univers si particulier. Les pages qui leur sont consacrées raviront néanmoins les amateurs de bateaux à voile. Elles sont techniquement très justes. le passage du grain est particulièrement réussi. On voit comment, même préparés, même expérimentés, l'océan n'est pas à prendre à la légère par les êtres humains, toutes petites choses ballottées part des forces qui les surpassent.


Notre couple lutte contre les éléments notamment grâce aux conseils de Bernard MOITESSIER, écrivain navigateur de légende dont il a la chance d'avoir un des ouvrages à bord. J'aurais aimé plus de planches consacrées à ces deux personnages. le livre n'est-il pas intitulé « vent debout » ?


Cependant, un péril plus grand encore guette le couple lorsqu'ils croisent la route de pirates des mers. Mais avant de s'y frotter à notre tour, on passera beaucoup de temps à visiter la Thaïlande avec les autres protagonistes. Ce montage narratif est ma réserve. Les aventures de la petite famille qui se limitent à des histoires de bus en retard et d'odeur de groupe électrogène semblent un peu fades.


Le vieux baroudeur, qui fait le lien entre les deux histoires, demeure néanmoins un personnage très attachant. Il garde une naïveté et une fraîcheur qui donnent au livre sa trame solide et ouverte sur le monde. Au final, avec notre petite famille, cela apporte un vent d'espoir sur les hommes, avec leur grandeur tragique, leur méchanceté, et leur quotidien qui peut basculer à tout moment d'un bord à l'autre.


Enfin, le dessin, sans être d'une perfection artistique hors du commun, s'applique à nous plonger dans chacun des univers des trois histoires de manière simple et limpide, ce qui n'est pas si facile. L'insertion de montages photos dans certaines cases m'a surpris. Un commentaire en fin d'ouvrage en explique la raison, ce qui m'a permis de ne pas pester ici contre la tendance que peuvent avoir certains dessinateurs insuffisamment inventifs pour ne pas dessiner… (ou comme certains romanciers pour ne pas donner de fin à leurs ouvrages).


Pour finir, je remercie Babelio et les éditions Delcourt qui m'ont permis de passer ce petit moment en mer avant l'été ! Et merci à mon épouse adorée de m'avoir prêté son compte pour écrire cette critique ;-)
Commenter  J’apprécie          60107
Vent debout est le nom d'un petit bateau dont le propriétaire, amoureux de la mer, parcours le globe avec sa compagne. C'est une ode à la liberté pour échapper à un monde quotidien assez morne. Il est vrai que certains paysages près des côtés sont absolument extraordinaires.

Si seulement, il n'existait pas de pirates musulmans ou appartenant à une organisation islamiste pour venir mettre fin de manière totalement violente à ce doux rêve ! Oui, on peut être rattrapé par la dure réalité, en l'occurrence des hommes qui enlèvent des occidentaux en les dépouillant et surtout en réclamant des rançons au gouvernement pour les rendre en vie au lieu de les décapiter.

Dans la construction de cette BD, il y a une seconde histoire qui se superpose, celle de ce couple qui part en Indonésie avec ses enfants et qui découvre par le biais d'un vieil homme le premier récit. J'avoue que cette seconde histoire est de trop et peu intéressante. C'est comme un remplissage inutile même s'il y a des moments assez sympathiques. Je préfère le dire honnêtement.

Pour autant, on peut prendre plaisir à lire ce récit d'aventure moderne par ces derniers terriens qui veulent se couper du monde pour vivre pleinement leur passion. La nouvelle génération va grandement s'en inspirer, c'est certain.

A noter également que les auteurs se sont inspirés d'une histoire vraie à savoir les voyages de Sabine Merz et Jurgen Kantner, navigateurs assassinés par l'Etat islamique en 2017 au large de Sarawak. On ne le répétera jamais assez : ce sont des ennemis de la liberté et de notre mode de vie démocratique. Ils ne doivent jamais passer. En aucun cas ! Nous ne souhaitons, par exemple, pas vivre l'expérience féminine de l'Afghanistan.

Au final, c'est une BD qui pousse à la réflexion surtout quand on pratique du tourisme ou passion à savoir la voile à travers le monde. Voyager n'est parfois pas une partie de plaisir !
Commenter  J’apprécie          392
Assez peu convaincu par cette lecture, je reconnais qu'il possède pourtant pas mal de qualités au premier rang desquelles, nous donner une folle envie de voyager malgré les nombreux dangers que présente ce type d'aventure.
Graphiquement cet album séduira certainement de nombreux lecteurs qui devront rester attentifs tant il est parfois difficile de se retrouver dans l'enchevêtrement des trois histoires parallèles.
Commenter  J’apprécie          230
Nickye et Grégory ont choisi de vivre libres, ils voyagent jour après jour avec leurs trois enfants et vivent grâce à l'écriture de BD qu'ils font parvenir à leur éditeur par internet.
C'est en Indonésie qu'ils rencontrent le vieux Robert, 76 ans qui à parcouru le monde pendant toute son existence. Ce dernier va leur raconter l'histoire d'Alice et Olivier, un couple qui lui aussi avait choisi la liberté en naviguant sur toutes les mers et océans du globe sur leur voilier "Vent debout".

Trois vies nomades, sans attaches, loin des circuits touristiques, se racontent tour à tour dans cette jolie Bande-dessinée.
Il y a quelque chose de fascinant dans ces choix de vie, dans un quotidien constamment renouvelé, dans ces découvertes journalières, dans ces trois histoires imbriquées. On sent l'attachement des personnages à leur mode de vie, Olivier ne peut exister autrement que sur son voilier. Mais l'aventure peut être périlleuse.
Je me suis laissée gagner au fil des pages par le charme de cette narration à trois voix, par cette liberté totale malgré le danger qu'elle comporte et le prix qu'il en coûte parfois.... et lorsqu'en toute fin une petite note indique que l'album est inspiré de faits réels, le propos change de dimension, prend de la profondeur.

Des couleurs éclatantes au départ déstabilisantes mais qui finalement séduisent, un dessin plein de charme, des paysages somptueux pleine page, quelques photos habilement fondues dans des vignettes et un récit plein d'authenticité. Une jolie découverte !

Merci Babelio et les éditions Delcourt
Lien : https://chezbookinette.blogs..
Commenter  J’apprécie          203
Auteurs de BD, Nicole et Grégory parcourent le monde avec leurs enfants. Lors d'une escale en Indonésie, ils rencontrent un vieux baroudeur qui leur raconte l'histoire d'Alice et Olivier, un couple de cinquantenaires en mal de liberté, qui vivent en mer sur leur voilier le Vent Debout. Un jour, le couple est abordé par des pirates somaliens...

Cette bd est basée sur des histoires vraies et des faits réels. C'est habilement retranscrit sur certaines planches, qui mélangent le dessin et des photos, comme pour incorporer les personnages de fiction dans une photo réelle. Ce sont trois histoires qui se croisent, celle de la famille qui rencontre le vieux baroudeur qui avait lui même fait un bout de chemin avec le couple. Ils ont tous en point commun le voyage, le désir d'authenticité car ils cherchent les lieux où les touristes ne sont pas. Ils ont aussi en commun le besoin de liberté absolue et l'ouverture aux autres.

Les couleurs sont éclatantes, les bulles belles et ingénieuses. le trait de crayon, surtout pour les personnages, ne m'a pas particulièrement plu mais l'ensemble est très plaisant. La superposition des dessins sur les photos est originale.
Je recommande ce livre qui vous fera voyager et qui vous en mettra plein les yeux.
Commenter  J’apprécie          90


critiques presse (4)
ActuaBD
11 août 2022
Ces 145 pages alternent entre gaufriers serrés et superbes pleines pages éclatantes de couleurs. Ce qui constitue au final l’écrin rêvé pour ce récit choral, impossible à réaliser dans une bande dessinée réaliste classique.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Sceneario
05 juillet 2022
Un appel au voyage qui n’en est pas forcément eu égard à la mésaventure contée, mais qui reste très plaisant à lire. A découvrir donc !
Lire la critique sur le site : Sceneario
BoDoi
07 juin 2022
On ne s’attendait pas forcément à cette injonction à l’introspection, en feuilletant les planches dynamiques de Lucie Castel, dont le coup de crayon vif et sans fioritures est bien dopé par les couleurs tranchées de Guillaume Heurtault et Léo Louis-Honoré (superbe scène de tempête), agrémenté de photos comme décor intégré dans les cases. Mais Vent debout vise bien à secouer les lecteurs, à la fois en rapportant des faits horribles inspirés de la réalité et leur tendant un miroir pour qu’ils réfléchissent à ce qu’ils seraient prêts à faire pour vivre sans chaînes.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Bedeo
07 juin 2022
Un one shot qui entrelace des récits de libertés et d’évasion.
Lire la critique sur le site : Bedeo
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
La mort n'est pas une fin. C'est une renaissance.
Commenter  J’apprécie          203

Lire un extrait
Videos de Grégory Jarry (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Grégory Jarry
Vidéo de Grégory Jarry
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (37) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5211 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

{* *}