AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jérôme Martineau (Traducteur)
ISBN : 2351001788
Éditeur : Carabas (01/11/2006)

Note moyenne : 3.23/5 (sur 15 notes)
Résumé :
Imaginez un tueur à gages dans une société où le meurtre professionnel est autorisé. Il tue tous ceux que ses clients désirent éliminer : l'amant, le rival, la femme, etc. Avec un tel métier, difficile de vivre une vie amoureuse, d'autant plus quand son amour a peut-être engagé un autre tueur pour l'éliminer, lui.

Et imaginez qu'un de ses nouveaux clients lui demande d'éliminer Adolf Hitler, lui fournissant une machine à voyager dans le temps.
... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Vexiana
  21 octobre 2014
J'ai découvert Jason il y a quelques années avec 'Attends'. J'avais été transportée. J'avais vraiment adoré la poésie et la détresse qui émanait de cette histoire.
Depuis, je n'ai jamais plus ressenti la même profondeur.
C'est également le cas dans cette BD. Je l'ai lue sans déplaisir mais je n'ai pas été portée par l'histoire.
Si le postulat de départ est plein de promesses (un tueur à gage qui tue toute personne qui vous dérange sans avoir besoin de raisons et à qui on demande de retourner dans le passé pour tuer Hitler), la suite m'a parue morne et sans réel innovation sans parler des classiques problèmes d'incohérences temporelles...
Bref, je suis toujours dans l'espoir d'un nouvel 'Attends...'
Commenter  J’apprécie          60
yvantilleuil
  27 janvier 2017
Cela faisait déjà un moment que j'étais attiré par les oeuvres de cet artiste norvégien, mais, malgré les critiques élogieuses et les nombreux prix (nominations à Angoulême pour le meilleur premier album en 2003 et le meilleur scénario en 2005, Eisner Award en 2008), il y avait toujours quelque chose qui me rebutait lorsque je feuilletais ses albums. J'ai finalement craqué et comme c'est cet album qui m'intriguait le plus, j'ai commencé par celui-ci.
Déjà, la couverture et le titre prennent le lecteur solidement à contre-pied car le thème principal de l'album est une histoire d'amour. Pourtant, à la base, on est invité à suivre un tueur à gages qui accepte n'importe quel contrat sans trop se poser de questions. Si les demandes qu'il reçoit vont dans tous les sens, la dernière en date décroche tout de même le bouquet : remonter le temps pour tuer Adolf Hitler !
« – Mon boss m'avait promis une augmentation et le bureau du fond. Et qui l'a eue cette promotion !? Wagner du département ventes. Je le hais !
– Qui voulez vous supprimer, votre boss ou Wagner ?
– Les deux, c'est possible ? »
C'est au moment où notre tueur s'apprête à éliminer le Führer avant qu'il ne déclenche la seconde guerre mondiale que l'auteur nous prend à contre-pied. Il aurait pu s'attarder sur les conséquences d'un monde sans Hitler ou démarrer une course-poursuite haletante entre Adolf et notre assassin, mais non, il délaisse ces nombreuses possibilités alléchantes pour nous servir une « banale » histoire d'amour. Notre tueur va certes jusqu'au bout de sa mission, mais l'on comprend bien vite que ceci n'est plus qu'un prétexte pour nous servir une belle histoire d'amour qui traverse les époques. Arrivé à la conclusion émouvante de ce récit pourtant empli de noirceur, force est de constater que l'auteur nous a bien eu et que son approche s'avère brillante !
Visuellement, le trait épuré proche de la ligne claire de l'auteur sert admirablement le récit, tout comme la superbe colorisation de Hubert. Jason propose des personnages anthropomorphiques qui se ressemblent fortement et qui sont peu expressifs, mais cela confère un certain stoïcisme et une nonchalance à ces protagonistes qui semblent constamment détachés face à la gravité des différentes situations. Cette approche graphique minimaliste et cette déshumanisation se poursuivent au niveau des décors, des nombreux passages muets riche en non-dits et du formatage en cases identiques servies sous forme de gaufrier. Derrière la solitude des personnages, le vide apparent de leurs existences et la noirceur du monde qui les entoure, Jason parvient néanmoins à dégager des sentiments profonds, une petite lueur d'espoir et de nombreux regrets, comme souvent à la fin d'une vie… Brillant !
Lien : https://brusselsboy.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MonsieurHyacinthe
  13 janvier 2019
Attention, chute d'humains en vue, on fait rarement de vieux os chez Jason !
Belle entrée en matière dans cet ouvrage : le monde griffonné connaît ses propres règles, celle du meurtre commandité. Quiconque monnaie l'assassinat d'un opportun. Un collègue vous fait des misères ? Un riverain continue son tapage nocturne ? Rien de plus simple, mettez un contrat sur sa tête ! le crime est ici banalisé, l'effondrement de votre voisin de rue, une routine. Associé au style de Jason, l'atmosphère créée est du plus froid et comique, façon "The Lobster" de Yórgos Lánthimos. J'adore.
La suite prend un tour plus moelleux, s'affadit un tantinet à mon goût autour de boucles temporelles déjà vues ci ou là dans l'oeuvre de Jason, pour rejoindre le postulat de départ : l'homicide d'Hitler, figure faussement centrale de cette histoire, mais qui offre un titre accrocheur. Machine à remonter le temps, bévues, corrections, rectifications, le divertissement avance, mais moins ambiancé. L'ensemble est vif, se lit en un rien de temps, et s'apprécie sans fioritures. Comme toujours chez cet artiste.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
alexandraouinez
  15 décembre 2012
Un graphisme fabuleux, de l'humour a revendre, Jason nous transporte dans son univers et cette fois nous ramène à l'époque du IIIème Reich pour une nouvelle aventure savoureuse !
Commenter  J’apprécie          10
alouett
  04 octobre 2010
Jason construit réellement des BD atypiques. Celle-ci ne déroge pas à la règle. L'auteur nous propose cette fois un voyage teint d'uchronie et de science-fiction sur trame de thriller… le tout baignant en plein monde anthropomorphique. Quel programme !
Imaginez un monde où les armes à feu sont très répandues, les gens se font liquider en pleine rue, de jour comme de nuit. le personnage principal est un tueur à gages d'une trentaine ou d'une quarantaine d'années, peu importe son âge à vrai dire. Dans son bureau, se succède une foule de gens demandant pour des raisons loufoques, la mort d'un proche, d'un ami, d'un collègue. Mari trompé, fillette jalouse de son frère, collègue vexé… Tous estiment que la réparation du préjudice moral, matériel ou financier qu'ils ont essuyé ne peut être résolue que par la disparition de la personne incriminée. Un jour, un homme entre et lui demande de tuer Adolf Hilter… le héros va devoir remonter le temps.
Lien : http://chezmo.wordpress.com/..
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
GregorGregor   21 mai 2013
Vous vous remettez ? Je vous ai engagé il y a quatre ans. Je vous avais demandé de t... de supprimer ma femme. Ne vous inquiétez pas, je ne veux pas vous causer de soucis. Vous avez fait votre boulot. Et moi j'ai épousé cette autre femme que je voyais. Nous sommes très heureux... Enfin, nous étions heureux... Aujourd'hui c'est plutôt... On se lève, on prend notre petit-déjeuner et quand je croise son regard, je sais ce qu'il veut dire. Je l'ai déjà vu. Désolé, je ne sais pas pourquoi je vous raconte ma vie. Vous vouliez juste prendre une bière. Excusez-moi. Je ferais mieux de rentrer chez moi et d'en finir avec tout ça. Souhaitez-moi bonne chance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
GregorGregor   21 mai 2013
- Bon qu'est-ce que tu ferais si tu étais Hitler et que tu débarquais à notre époque ?
- Je ne sais pas, j'irais dans une bibliothèque.
- Une bibliothèque ? Pourquoi ?
- Pour savoir ce qu'il s'est passé. Ce qui est arrivé au nazisme. A l'Allemagne. Au reste du monde. Si Adolf Hitler manque à quelqu'un.
- Allons-y.
Commenter  J’apprécie          10
yvantilleuilyvantilleuil   27 janvier 2017
« – Mon boss m’avait promis une augmentation et le bureau du fond. Et qui l’a eue cette promotion !? Wagner du département ventes. Je le hais !
– Qui voulez vous supprimer, votre boss ou Wagner ?
– Les deux, c’est possible ? »
Commenter  J’apprécie          10
GregorGregor   21 mai 2013
- (...) Désolé de débarquer comme ça, mais j'ai besoin de ton aide. Je viens juste de tuer Adolf Hitler et j'ai besoin de me débarrasser de son corps.
- Adolf Hitler ?
- Oui. C'est une histoire assez longue.
Commenter  J’apprécie          10
GregorGregor   21 mai 2013
Hitler a disparu en 1938. La seconde guerre mondiale n'a jamais eu lieu. Le monde devrait aller mieux, non ?
Commenter  J’apprécie          10
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1575 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre