AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782259315975
512 pages
Plon (23/03/2023)
3.86/5   7 notes
Résumé :
" Le Bureau des Légendes ", John Le Carré, Kim Philby, Vladimir Poutine... De la guerre froide à aujourd'hui, l'espionnage et les espions occupent une place majeure dans l'imaginaire et la réalité des sociétés modernes.
Plus que jamais, les affaires de renseignement nous fascinent parce qu'elles conjuguent trahison, manipulation et secrets d'Etat – intime et politique.

Pour mon plus grand bonheur, j'enquête, depuis trente ans, sur les grands d... >Voir plus
Que lire après Dictionnaire amoureux de l'espionnageVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Comme tous les ouvrages de ce type, on peut le parcourir dans le désordre, selon notre appétence pour les lettres. Personnellement j'ai commencé au W, avec Nigel West, alias Rupert Allason. Donc finalement, en faisant mon rebelle, j'ai commencé au A ! le plus célèbre historien britannique du renseignement dont ce dictionnaire ne nous dit pas grand chose, même pas une mini bibliographie. Heureusement, il y avait aussi Markus Wolf, l' "homme sans visage" de son autobiographie parce que sa légende prétend que les services de l'Ouest ignoraient à quoi il ressemblait. Bof, la lecture de ce livre qui mentionne beaucoup John le Carré, tend à penser que l'ensemble des faits d'armes des services Est-Allemand est pas mal fantasmé et sert surtout au roman national occidental dans sa victoire contre le méchant bloc de l'Est.
Entrée après entrée, on assiste à un défilé d'espions qui démontrent même involontairement l'énorme supériorité des moyens et des possibilités des occidentaux. L'entrée Oleg Penkovsky par exemple montre un pauvre type soviétique entouré par une quantité impressionnante d'agents infiltrés de l'Ouest.
L'entrée Snowden montre que les états-unis contrôlent la totalité du flux mondial des communications et possèdent donc un avantage incommensurable que des pays encore libres seront tentés de remettre en cause s'ils veulent le rester.
Après la lecture de ce dictionnaire, si vous apprenez qu'un journaliste, un ONGiste occidental, un touriste est accusé par un pays ennemi de l'occident d'espionnage, et bien c'est hautement probable... Ce qui n'est sans doute pas le but du rédacteur de cet ouvrage...
Mais pour permettre à ceux qui lisent cette critique de faire comme moi et éventuellement d'enrichir leur bibliothèque je citerai en coupant l'auteur : "Si je devais conseiller trois romans d'espionnage, ... Notre agent à La Havane de Graham Greene".
Voilà, je vais me le procurer...
Commenter  J’apprécie          270
Même si, comme moi, vous n'êtes pas passionné outre mesure par les romans d'espionnage, mais si vous vous intéressez à la marche du monde et surtout à ses dérives, vous trouverez dans cet ouvrage de quoi alimenter vos connaissances.
Grand reporter à L'Obs, Vincent Jauvert maîtrise parfaitement l'espionnage moderne qu'il ausculte depuis plus de trente ans. Il nous ouvre ainsi les portes d'un monde souterrain qui oriente les décisions de nos dirigeants.
De l'interview d'Aldrich Ames, le pire traitre américain vendu au KGB, à Markus Wolf, légende des services secrets Est-allemand, en passant par les états de service de Poutine, les stations d'écoute de la DGSE, la taupe du Canard Enchaîné, De Gaulle et la CIA ou le lanceur d'alerte Edouard Snowden, cet ouvrage se révèle passionnant d'un bout à l'autre.
Commenter  J’apprécie          193
Vincent Jauvert est grand reporter à L'Obs et connaît très bien l'espionnage : c'est un expert sur le sujet, un passionné. À travers ce bel ouvrage, il parvient à transmettre sa passion, même à des novices comme moi. J'ai toujours aimé apprendre de nouvelles choses et ici j'ai été gâtée ! Autant vous dire que ce fut un vrai plaisir.

Anecdotes, extraits d'entretiens, « mini » biographies… Ce dictionnaire regorge d'histoires vraies plus hallucinantes les unes que les autres. « Les Cinq de Cambridge », « Curveball » ou encore « Boîte aux lettres morte »… grâce à ce livre, vous saurez (presque) tout sur l'espionnage. On y parle beaucoup de la Guerre Froide, c'est vraiment fascinant. On a parfois du mal à se dire que ces histoires sont réelles et pourtant…

Une sortie de zone de confort improbable mais fort agréable ! J'ai désormais très envie de découvrir la littérature d'espionnage (oups ma wishlist !), avec les romans de John le Carré et Grahame Greene, entre autres.
Commenter  J’apprécie          10
Le dictionnaire de Vincent Jauvert est une compilation aussi réjouissante qu'inquiétante de tout ce qui a fabriqué la géopolitique du monde actuel et évidemment, cette géostratégie bien vivante et dynamique est toujours d'actualité.

Vincent Jauvert, spécialiste de la question depuis des années pour Le Nouvel Observateur et actuellement pour L'Obs, nous permet de retrouver d'anciens camarades de littérature, de cinéma et plus récemment de séries télé.
On croisera Graham Green, Ian Fleming, John le Carré que l'on ne présente plus et d'autres bien sûr.
Mais aussi les Cinq de Cambridge vu dans "Another Country" film de 1984 d'excellentes mémoires.
Nous saurons tout sur le Parapluie Bulgare, sans Pierre Richard, mais avec de vrais tueurs froids et déterminés.
Un petit détour chez Son Altesse Sérénissime Malko Linge ou plutôt chez son cynique créateur et peut-être alter ego, le très réac Gérard de Villiers.
Nous comparerons l'actuelle DGSE avec le bureau des Légendes, la série française préférée et appréciée dans le monde entier.
Nous apprendrons comment le mélancolique Hemingway aurait pu devenir un espion de Staline et pourquoi il ne l'a pas fait. Avec "slam dunk", "illégal", " faire game", " hirondelle ", " légende ", " ghost stories", ou " masque jetable" entre autres, nous élargirons notre champs lexical barbousien.Avec ces multiples entrées, ce dictionnaire amoureux devient une méthode instructive, passionnante et très agréable de revisiter la face cachée de notre Histoire contemporaine.
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (4)
LeFigaro
14 juin 2023
En faisant la part belle aux portraits et aux anecdotes, ce dictionnaire amoureux explore avec brio la dimension humaine de l’espionnage.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
LeMonde
17 mai 2023
Dans son ouvrage, le journaliste Vincent Jauvert met l’accent sur la guerre froide, grande période de la lutte entre services secrets.
Lire la critique sur le site : LeMonde
OuestFrance
09 mai 2023
Vincent Jauvert rassemble dans un « Dictionnaire amoureux de l’espionnage » les histoires de déstabilisation des États, de quêtes de documents les plus confidentiels et parfois d’assassinats.
Lire la critique sur le site : OuestFrance
SudOuestPresse
11 avril 2023
Spécialiste depuis une trentaine d’années des services secrets, le journaliste Vincent Jauvert publie un captivant « Dictionnaire amoureux de l’espionnage ». Un livre rempli de révélations, qui se lit comme un roman, sauf que tout est vrai
Lire la critique sur le site : SudOuestPresse
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
En épluchant les dossiers confidentiels de la CIA et du département d’État, il m’est apparu que Jean de La Grandville, dont les premiers quartiers de noblesse remontent au XVIe siècle, avait, de juin 1964 à fin 1966, informé secrètement les Américains sur tous les projets de De Gaulle concernant l’OTAN. Il a trahi en toute conscience.
Commenter  J’apprécie          121

Videos de Vincent Jauvert (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Vincent Jauvert
Vincent Jauvert à Quais du Polar
autres livres classés : géopolitiqueVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (38) Voir plus




{* *} .._..