AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782845923195
350 pages
Éditeur : Presses du Châtelet (08/09/2010)

Note moyenne : 3.8/5 (sur 5 notes)
Résumé :

Pupul Jayakar retrace le destin exceptionnel de Jiddu Krishnamurti, de ses années de jeunesse jusqu'à la reconnaissance internationale dans les années 1970. Penseur intransigeant et inclassable, il s'éloigna de tout ordre religieux et prôna toute sa vie la recherche de la liberté inconditionnelle. Les mutations de la société ne pouvaient aboutir, selon lui, qu'au prix d'une transformation profonde de la conscience i... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
PaulPujol
  12 novembre 2011
Très bon livre sur la vie de J.Krishnamurti, c'est un témoignage vivant d'une personne qui l'a côtoyé pendant de longues années. Il y a également de nombreux entretiens profonds entre l'auteur et Krishnamurti.
Une seule chose gêne un peu, c'est le fait que Pupul Jayakar rattache presque tout à sa culture Indienne. Et régulièrement elle fait le rapport entre la vie de Krishnamurti, leurs conversations et la culture de l'Inde. Quand on sait que Krishnamurti a refusé toute sa vie d'être réduit à son pays de naissance, il a toujours dit qu'il n'était pas Indien, ni d'aucun pays d'ailleurs.
Malgré cela, ce livre est riche d'enseignements en tout genre, sur le message de Krishnamurti, sur ces relations avec ses proches, avec les fondations et avec les différentes écoles.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
DanieljeanDanieljean   02 août 2015
Je retournai le voir à la mi-février. Il me demanda si j'avais remarqué quelques changements dans ma manière de penser. Je lui répondis que je me sentais plus calme, que mon esprit était moins agité qu'auparavant. « Si vous tentez de vous connaître intérieurement, vous remarquerez que votre processus mental se ralentira, que votre esprit ne sera plus sans cesse en mouvement... » Après un silence, il (Krishnamurti) reprit: « Essayez de mener chaque pensée jusqu'à son terme ; c'est difficile, vous verrez, car dès qu'une pensée se présente, il en vient aussitôt une autre. » C'est vrai : chaque fois que je me suis efforcée de suivre une pensée, j'ai remarqué avec quelle rapidité elle vous échappe.Je lui demandai alors comment s'y prendre pour suivre une pensée jusqu'au bout. « Une pensée, dit-il, n'aboutit que lorsque celui qui pense se comprend soi-même, lorsqu'il voit qu'il ne fait plus qu'un avec sa pensée, que le penseur est la pensée, dont il se sépare pour se protéger ; de sorte qu'il émet sans cesse des pensées qui se transforment. »« Le penseur est-il distinct de ses pensées ? » Il y avait de longs silences, comme s'il attendait que ses paroles pénètrent en profondeur. « Retirez la pensée ; où est celui qui pense ? Vous ne le trouverez nulle part. Quand vous développez votre pensée (qu'elle soit bonne ou mauvaise) jusqu'à son terme - et c'est très difficile - votre processus mental se ralentit. Pour comprendre le soi, il faut le voir fonctionner, ce qui ne peut se faire que lorsque se produit ce ralentissement. Vous constaterez alors que vos jugements, vos désirs, vos jalousies, s'apaiseront dans une conscience devenue vide et silencieuse. » Je l'écoutais depuis un mois, et mon esprit était devenu souple, il n'était plus sclérosé ni durci. Je lui dis: « Mais lorsque la conscience est envahie de préjugés, de désirs, de souvenirs, peut-elle comprendre la pensée ? »« Non, me dit-il, car elle agit continuellement sur la pensée. Elle la fuit ou se construit sur elle. Si vous suivez une pensée jusqu'au bout, vous trouverez alors le silence. Un nouveau départ se produit alors. La pensée qui naît de ce silence n'est plus mue par le désir, elle émerge d'un état qui n'est plus encombré par le souvenir. Mais si, de nouveau, la pensée qui survient n'est pas menée à son terme, elle laisse un résidu. Il n'y a alors pas de nouveau départ, et l'esprit est encore une fois tenu captif par une conscience qui est la mémoire, liée au passée, à hier. Ce qui importe, conclut Krishnaji, c'est de mettre un terme au temps. » Je n'avais pas compris, mais je le quittai en gardant ses paroles vivantes au-dedans de moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
DanieljeanDanieljean   02 mars 2016
Voir « ce qui est » est certainement difficile. Comment peut-on observer clairement ? Une rivière qui rencontre un obstacle ne reste pas inactive, elle détruit l’obstacle par son poids, le surmonte, se glisse sous ou à travers lui. Elle n’est pas immobile, elle ne peut qu’agir, elle se révolte intelligemment, pourrait-on dire. C’est cela qu’il faut faire : accepter intelligemment ce qui est. Pour percevoir ce qui est, il faut un esprit de révolte intelligent. Éviter un obstacle exige une certaine perspicacité. Mais, le plus souvent, on est si pressé d’atteindre le but qu’on se précipite en se heurtant aux obstacles ou bien on se brise contre eux, ou bien on s’épuise dans cette lutte.

Reconnaître la corde pour ce qu’elle est n’exige aucun courage, mais la prendre pour un serpent et alors l’observer, demande du courage. Il faut douter, chercher toujours, reconnaitre le faux pour ce qu’il est. L’intensité de l’attention donne la force de voir clairement : vous verrez, cela viendra. Il faut agir. L’essentiel, je crois, est d’avoir une vue claire, car c’est déjà là une action, cela fait agir.

Il faut surtout un voir très clair en soi-même ; alors, soyez-en sûre, tout s’arrangera. Soyez lucide et vous verrez les choses s’organiser d’elles-mêmes pour le mieux. Ce qui est bien n’est pas ce qu’on désire. Il faut accomplir une mutation complète, non seulement dans les grandes choses, mais aussi dans les petites. Cette mutation faite, ne vous installez pas. Gardez intérieurement la marmite sur le feu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
DanieljeanDanieljean   02 août 2015
Développement personnel
Commenter  J’apprécie          40

autres livres classés : indeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1289 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre