AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 275601902X
Éditeur : Delcourt (06/05/2009)

Note moyenne : 3.77/5 (sur 39 notes)
Résumé :
" Laissez-moi vous inviter à une certaine noce en vous prévenant toutefois que rien ne se déroulera comme prévu... Ce devait être un moment historique entre les Bêtes et les Hommes... "
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
livr0ns-n0us
  26 mars 2014
Déjà quatre ans que cette BD me fait de l'oeil (et au moins un qu'elle est dans ma PAL) ! J'ai découvert Béatrice Tillier grâce à son fantastique Fées et tendres automates, un triptyque qui a vraiment marqué mon adolescence. Je suis tombée raide dingue du personnage de la fée muette, de sa délicatesse et de son destin tragique, fortement inspiré de Roméo et Juliette, oeuvre que je déteste pourtant.
Depuis, je reste le souffle coupé à chaque fois que je rencontre une illustration de Béatrice Tillier. La finesse du trait, les textures, les couleurs, les jeux de lumière, le soin apporté à chaque petit détail, tout me fascine et ne cesse de m'émerveiller. le Bois des Vierges n'a pas fait exception à la règle, et se révèle même encore plus riche en détails que Fées et tendres automates, si c'est seulement possible. Associer Béatrice Tillier à un tel projet est un coup de maître ; qui d'autre aurait pu illustrer aussi parfaitement ce récit foisonnant, à la fois humain et animalier, baignant dans une atmosphère délicieusement fin de Renaissance ? le ridicule de certains aspects (loups, renard et lynx marchant sur leur pattes arrières, attifés de somptueux costumes d'époque) s'estompe face à la formidable expressivité des physionomies et à la qualité générale des planches. Décors somptueux, bijoux et tissus précieux, architecture grandiose, chaque vignette est un tableau en soi, que l'on pourrait passer des heures à scruter.

Je ne suis en revanche pas aussi enthousiaste en ce qui concerne le scénario, du moins la façon dont il est traité car j'aime beaucoup l'idée de départ. J'aurais apprécié que Jean Dufaux s'appesantisse davantage sur son propos, prenne vraiment le temps de nous expliquer les codes de l'univers dans lequel il place son histoire. Quelle est la genèse du conflit entre les animaux et les hommes ? Quelle est l'histoire de ces deux peuples, quelles sont leurs convictions, leurs idées ? Autant de questions qui demeurent malheureusement sans réponse, du moins dans ce premier tome qui ne remplit pas parfaitement à mon goût son rôle d'opus introductif à une saga. J'ai eu l'impression d'être précipitée dans l'histoire, trop vite, trop fort.
Malgré tout, je continuerai avec plaisir cette série qui me semble extrêmement prometteuse, et qui n'est pas sans me rappeler d'excellents souvenirs de lecture tels que le Roman de Renart. Je vous invite chaudement à consulter le blog de Béatrice Tillier et le site entièrement dédié au Bois des Vierges !
Lien : http://livr0ns-n0us.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Liver
  21 septembre 2014
Un bon scénario servi par les remarquables planches de Béatrice Tillier (dont j'avais déjà beaucoup aimé Féees et automates). Un moment de lecture bien agréable.
Commenter  J’apprécie          70
cats26
  26 avril 2016
Cela commence comme un conte: c'était au temps jadis lorsque les bêtes parlaient et vivaient à côté des hommes et que la guerre se déclara entre les deux genres...(résumé à ma manière).
Pour conclure la paix, on envisage de marier une jeune fille réticente à un seigneur-loup. Hélas, la noce devient sanglante et le feu de la guerre se rallume.
On entre dans le vif de l'intrigue et on est emporté par les dessins magnifiques de Béatrice Tillier qui donne une humanité incroyable à ces hautes bêtes. le réalisme des personnages et du cadre donne beaucoup de profondeur à ce récit fantastique.
Côté scénario, trois tomes m'ont semblé insuffisant pour développer l'intrigue et surtout le monde de Dufaux. J'ai trouvé la fin de l'histoire un peu trop précipitée; c'est bien dommage.
En résumé, une superbe trilogie dessinée pour renouveler le conte de la Belle et la Bête.
A partir de 14 ans
Commenter  J’apprécie          00
Ortisse
  01 juillet 2013
La série s'ouvre magnifiquement en posant un scénario plus que prometteur. Les dessins de Béatrice Tillier sont renversants. Ici les hommes ont quelque chose de bestial, les bêtes elles ont un côté humain, mais tous se combattent pour asseoir la suprématie de son espèce.
Commenter  J’apprécie          20
Samba
  23 mai 2009
Mon avis.
Décidément Jean Dufaux nous surprendra toujours. Car il fallait l'oser, une histoire avec des bêtes en costume d'époque douées de la parole côtoyant la race humaine. Ridicule ? Aucunement car on est vite pris par l'originalité, le sérieux et surtout par le coté très divertissant de ce récit. Je peux même dire que j'ai été captivé par cette lutte entre les Loups et les humains grâce à un récit admirablement scénarisé avec un verbe haut. En plus, vous y découvrirez entre les lignes, l'absurdité des guerres et un appel à la tolérance vis-à-vis de la différence.
Et puis nous avons pour accompagner cette épopée, le dessin de Béatrice Tillier. On pourrait croire que ce récit a été écrit pour elle tellement son trait s'impose comme une évidence. le rendu des décors, des bêtes, des batailles est tout à fait admirable. Un dessin 5 étoiles donc.
En résumé, une histoire mystérieuse, envoutante que je vous conseille. Un album à ne pas rater.
Lien : http://sambabugatti.skynetbl..
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
vbarentinvbarentin   22 janvier 2014
Mon père, en temps de guerre, tout le monde pille et souille. humains comme bêtes. la guerre est sale. nous la faisons donc salement.
Commenter  J’apprécie          20
vbarentinvbarentin   22 janvier 2014
"Homme, tu ne tueras plus la bête. Bête, tu epargneras l homme. Vivez en paix et apprenez à vous respecter".
Ah ouiche! Ça n a pas duré. L homme est un traître dans l âme. Les bêtes l avaient oublié.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Jean Dufaux (53) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Jean Dufaux
Pour la rentrée 2019, Futuro prolonge le voyage ! Dans le temps avec Nez-de-Cuir, sublime adaptation graphique du roman de Jean de la Varende par Jean Dufaux et Jacques Terpant. Vers une inquiétante Argentine dans l'album signé Andreas et Isa Cochet. Ou vers le Japon, dans le Premier Rêve en japonais de Camille Royer. Bonne rentrée !
autres livres classés : mariage arrangéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Murena, Premier Cycle : Le Cycle de la Mère

Les auteurs, Jean Dufaux et Philippe Delaby, sont...

Belges
Français
Suisses
Italiens

12 questions
23 lecteurs ont répondu
Thème : Murena, Premier Cycle : Le Cycle de la Mère de Jean DufauxCréer un quiz sur ce livre