AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2840497581
Éditeur : Seguier Editions (19/04/2018)

Note moyenne : 4/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Christian Bébé Bérard fut un artiste éclectique : peintre, dessinateur de mode, décorateur et costumier de théâtre, ce personnage fantasque mena une vie mondaine mouvementée. Il exposa pour Christian Dior, travailla au service de metteurs en scène de premier plan comme Jean Cocteau et Louis Jouvet, conseilla les grands noms de la haute couture, d'Elsa Schiaparelli à Robert Piguet... Artiste bohème très en vue, Christian Bérard promena sa corpulence dans le Tout-Pari... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Epictete
  16 juillet 2018
Jean Pierre Pastori est un spécialiste du monde du spectacle. Il a consacré de nombreux ouvrages à Maurice Béjart, Serge Lifar, Roland Petit et les ballets en particulier.
Il nous livre ici la biographie d'un personnage étonnant, méconnu du grand public, artiste, peintre, décorateur, illustrateur entre autres. C'est l'occasion de voyager dans la première moitié du 20ème siècle.
Voyage au cours duquel on rencontrera Cocteau, Louis Jouvet, Boris Kochno, et bien d'autres (Lifar, Diaghilev, Chanel, Dior, …).
Ce « clochard » mal habillé, la barbe pleine de peinture, sous l'emprise de stupéfiants promène son génie au fil des rencontres, il laisse une oeuvre multiple, dont les plus connues sont ses affiches.
Le style du récit est allègre et enjoué, ce qui facilite la lecture de ce livre particulièrement bien documenté.
C'est une plongée dans une époque très attirante qui nous est proposée par l'auteur.
Commenter  J’apprécie          150
Lune
  25 juin 2018
L'ébullition qui règne dans les arts durant les décennies précédant les années noires de la deuxième guerre mondiale a laissé son lot de noms qui continuent à briller dans l'histoire de la danse, du théâtre, de la musique et de la peinture.
Le monde de la mode y est étroitement lié.
Un nom surgit, celui du peintre, scénographe, créateur hors pair de décors, de costumes de théâtre et de costumes pour les grandes fêtes coutumières de ces années trente : Christian Bérard surnommé Bébé (il suffit de contempler les photos que contient ce livre pour se rendre compte du visage poupin de cet artiste) apparaît dans toute sa complexité.
Artiste à l'oeil vif, à la prise de conscience immédiate de ce qui convient pour la pièce montée (parfois au détriment de celle-ci), artiste quasi unaniment reconnu notamment par l'un des grands noms du théâtre : Louis Jouvet.
D'autres noms l'entourent et non des moindres : Boris Kochno (arguments de ballets, éclairagiste passionné et compagnon de Bérard), Jean Cocteau (pour lequel il réalisa de nombreux décors dont celui de « L'Aigle à deux têtes », l'affiche pour le film « La Belle et la Bête »…), Jean Giraudoux (Marguerite Moreno dans « La Folle de Chaillot » devait y être étonnante) et tant d'autres noms provenant de la danse (Diaghilev, Lifar, Balanchine, Massine…), de la peinture, de mécènes, d'amities nouées…
Une vie défile, à la fois riche de créations, à la fois tragique et l'auteur met en exergue cette mélancolie sous des dehors affables qui hante l'auteur : le sacrifice de sa peinture au profit des commandes parfois trop envahissantes, sa difficulté à dire non.
Une vie défile : bohème, opium destructeur et exigent, douleurs des cures de désintoxication, laisser-aller, dépression et peurs, besoin de reconnaissance permanente, souffrance.
Jusqu'à la mort à quarante-neuf ans, brutale, inattendue…
Une société dans la société avec ses foucades, ses beautés, ses dérives, société dans laquelle Christian Bérard brilla, se sustenta, s'abîma laissant ses oeuvres en héritage.
Ce livre passionnant de Jean-Pierre Pastori, spécialiste du monde de la danse, recrée et l'époque et l'artiste avec une précision hautement documentée.
Merci à Babelio. Merci aux Editions Seguier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
fofie35
  13 juillet 2018
Je ne connaissais pas du tout le personnage de « Bébé », mais quand j'ai vu sa photo de dandy désinvolte sur la couverture, et la pléthore de noms célèbres sur la quatrième de couverture, j'ai été intriguée. J'ai donc coché ce titre et deux ou trois autres lors de la Masse Critique Babelio de juin. le hasard (et la chance) a voulu que je sois tirée au sort pour recevoir cette biographie.
Moi qui adore le théâtre, je me suis lancée avec plaisir dans cette lecture, espérant découvrir non seulement la vie de cet artiste, mais aussi le monde du spectacle de la première moitié du XXème siècle, notamment la période de la Seconde Guerre Mondiale.
Cette biographie est extrêmement documentée, et Jean-Pierre Pastori cite systématiquement la moindre de ses sources par des renvois en bas de page. En général, j'apprécie d'avoir les notes en bas de page plutôt qu'à la fin, car ça évite à la feignante que je suis d'avoir à tourner les pages sans arrêt… mais là, j'ai trouvé qu'il y avait vraiment trop d'informations. A tel point que j'ai rapidement arrêté de lire ces notes bibliographiques. J'aurais préféré, je pense, une bibliographie complète des sources en fin de livre, plutôt que cette énumération au fur et à mesure, pleine de répétition car les mêmes sources reviennent plusieurs fois.
Une fois admis que je ne lirai plus les notes de bas de page, ma lecture a été beaucoup plus aisée, et j'ai pu me concentrer sur la découverte de Christian Bérard, sa vie et son oeuvre^^ C'est une vie extrêmement riche que celle de Bébé. Riche de rencontres, de travail jusqu'à l'épuisement, d'amour, et de drogues et excès en tout genre.
On rencontre dans ce livre, et dans la vie de Bérard, nombre de personnes connues et emblématiques du XXème siècle, comme Jean Cocteau, Louis Jouvet, Coco Chanel, Jean-Louis Barrault, Christian Dior et des dizaines d'autres. le biographe énumère ces nombreuses rencontres, tout comme les nombreux projets professionnels de Bébé… J'ai découvert énormément de choses dans ce livre très riche, qui est finalement un peu un catalogue de la vie de Christian Bérard, comme on pourrait avoir un catalogue d'exposition de ses oeuvres. Vie publique et vie professionnelle rencontrent la vie privée, et s'entrelacent comme dans la vraie vie, où Bébé avait à priori du mal à séparer les différentes sphères, ce qui le menait parfois à l'épuisement, et régulièrement en désintox…
D'habitude, je lis plutôt des biographies romancées, et j'ai été surprise de découvrir le format de celle-ci. Elle est intéressante, fourmille d'informations, mais il m'a manqué le côté émotionnel de la vie de Bérard : Jean-Pierre Pastori énumère et liste les travaux et les connaissances (dans tous les sens du terme^^) de l'artiste, il ne nous parle cependant que très peu de comment il vivait. Comment se passait sa vie, comment il gérait tout ce travail, dans ces multiples domaines, et toutes ces connaissances… J'attendais, je pense, un récit plus personnel.
J'ai beaucoup appris, dans cet ouvrage exhaustif et passionnant, mais j'ai, en refermant ce livre, l'impression de ne toujours pas connaître Christian Bérard. Je reste donc frustrée malgré la somme d'informations découvertes.
Lien : https://leslecturesdesophieb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : biographieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox




Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
616 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre