AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782221248249
Éditeur : Robert Laffont (06/05/2021)
4.29/5   7 notes
Résumé :
Lasse d’être exploitée par les hommes et les ours qui cohabitent sur la planète Béryl, la Flore, soutenue par ses armées de chiendents, a lancé une guerre de reconquête. Les ursidohumains sont contraints de se réfugier dans quelques enclaves en proie à de rudes pénuries.
C’est dans ce monde violent qu’Ursibel découvre qu’il n’est pas un ourson comme les autres : serait-il l’Élu mentionné par Le Livre des grandes visions, qui doit conduire humains et ours sur... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
LesMotsMagiques
  10 juin 2021
Abandon (à 27%) !
Merci Babelio pour l'envoi de ce livre dans le cadre d'une Masse Critique. Malheureusement, ça ne l'a pas du tout fait pour moi.
En gros, on nous explique que les gentils de l'histoire sont les membres d'un ordre religieux (qui relève plus de la secte) et qui poussent des oursons (donc des enfants) à "l'empeluchement" (donc au suicide puisqu'ils deviennent des peluches sans aucune conscience) en leur promettant que L'Elu les ressuscitera dans un monde meilleur...
Je ne doute pas un instant que l'élu ressuscitera effectivement ces oursons et que tout finira bien, mais en attendant, ça peut mettre des idées très dérangeantes dans la tête des enfants qui sont quand même l'audience première de ce roman.
Notez quand même que les vilains méchants sont choqués de voir ce que les gentils font subir à leurs "protégés".
Au passage, la relation d'Ernest, le "père" humain qui a recueilli les oursons et les traite comme ses fils (et les appelle "mes poilus"...) m'a aussi mis très mal à l'aise. Entre le favoritisme évident envers Ursibel qui est spécial contrairement aux autres (chacun des "enfants" en a bien conscience) et ensuite l'incitation à "l'empeluchement", on nous donne de bonnes leçons de parentalité...
Bon sinon c'est pas désagréable à lire en soi mais les idées sont beaucoup trop malsaines pour que je continue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Lunalithe
  16 juin 2021
Peut-être que le bandeau dithyrambique m'a vendu du rêve, peut-être que Robert Laffont a trop survendu ce roman... Dont je trouve d'ailleurs la couverture assez laide.... Toujours est-il que pour moi, la magie n'a pas été au rendez-vous. Je ne saurais trop l'expliquer : l'univers est très bien brossé, il y a de nombreux personnages, tous avec leur caractère et leur personnalité, un monde avec ses propres codes, qui est bourré de trouvailles intéressantes,... Mais j'avoue que ça ne m'a pas suffit. J'ai eu le sentiment de passer ma lecture en bordure de l'histoire, sans réussir à entrer dedans : un monde avec des ours, et des végétaux parlants, et des humains ? Je n'ai pas réussi à y croire. Un culte qui fait s'empelucher les ours pour qu'ils aillent sur terre ? C'est mignon, mais de la même façon, je n'arrivais pas à me représenter les choses.
Alors oui, ce livre est plein d'action et de rebondissements, d'imagination et de merveilleux, et je ne lui retire en aucun cas ces qualités. Mais je n'ai pas réussi à adhérer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          12
theannashaw
  26 mai 2021
Comme toujours, j'essaie d'être la plus honnête possible dans mes chroniques. C'est dans cette optique que je vous avoue que la couverture très particulière de ce roman ne m'avait pas franchement convaincue au premier abord. Mais comme j'ai la chance d'avoir un partenariat avec la collection R, j'ai reçu un exemplaire de cette étrange histoire, et c'est comme ça qu'a débuté mon voyage sur Béryl.
Après des années d'exploitation, la flore s'est rebellée, lançant une guerre contre ses oppresseurs : les ours et les humains vivant en cohabitation. Contraints de se réfugier dans les rares lieux où ils peuvent vivre en paix, et obligés à se rationner, le peuple ursidohumain peine à survivre. Cependant, tout pourrait changer avec Ursibel, petit ourson pas comme les autres, qui pourrait bien être l'Élu, celui qui conduira les hommes et les ours sur la planète Terre, lieu de toutes les promesses et de tous les possibles.
J'ai passé un agréablement moment de lecture en compagnie d'Ursibel et des autres personnages de ce roman malgré quelques lacunes dans le rythme de l'histoire. Il y a en effet du bon et du moins bon dans cette histoire aussi étrange, prenante et très mystérieuse.
Commençons par les personnages. Ursibel, notre héros, est donc un petit ours, et il côtoie des humains, d'autres ours, et des membres de la flore. Certains sont hostiles, d'autres non, et la plupart d'entre eux sont très attachants. Malgré tout, j'ai trouvé que le nombre trop important de personnages empêchait parfois de se prendre d'affection pour eux.
A mon sens, la vraie force de ce roman, c'est l'univers qu'elle développe. L'autrice nous présente un monde assez semblable au nôtre en apparence, bien que la Flore y ait une plus grande place que l'eau. J'ai particulièrement aimé les nombreuses occurrences à la Terre, ses coutumes et les créatures qui la peuplent, malgré des « informations » pas toujours très exactes.
Concernant le rythme de l'histoire, j'ai été embarquée mais j'ai également trouvé que l'action trainait un peu en longueur ou se répétait par moment. Ce premier tome est vraisemblablement une introduction destinée à nous présenter l'univers créé par Caroline Jaeneres, les différents territoires qui peuplent Béryl, mais également les divers arcs narratifs de la série. Les moments d'actions sont donc plutôt rares, ce qui ne les rend que plus palpitants.
Autre vraie force de ce texte : les messages qu'il transmet. Caroline Jaeneres nous offre un véritable conte écologique qui nous incite à réfléchir à la manière dont nous traitons les autres êtres vivants, animaux comme végétaux.
Un conte philosophique et écologique à l'univers foisonnant, qui m'a totalement embarquée malgré quelques défauts. Un roman qui saura séduire les jeunes lecteurs comme les amateurs de fantasy. Il me tarde à présent de découvrir le second volet de la série, et d'en apprendre un peu plus sur cet étrange univers et sur ce qui attend Ursibel et ses amis.
Lien : http://mabibliothequerose.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
ReveursEtMangeursDePapier
  06 mai 2021
Sur la planète Béryl, il ne fait pas bon vivre. On découvre peu à peu une planète peuplée d'humains, d'ours et de végétaux. Tous dotés de parole, de sensibilité. Sans exception. Et cette population mixte est en guerre. On nous décrit alors la difficulté à s'approvisionner, les bombes incendiaires, la brume toxique. L'auteure nous emmène plus précisément à Hurepoix, dans un immeuble en ruine, où vit un ourson protégé qui porte le nom d'Ursibel. Un ourson qui va devoir quitter son refuge et sa famille dans des circonstances terribles...

Quand j'ai commencé cette lecture, j'ai saisi en quelques pages l'originalité du truc. C'est peut-être quand j'ai croisé un piment vigile de supermarché. Oui, vous avez bien lu. Un piment. La planète Beryl a de quoi surprendre à bien des égards et j'étais très intriguée. Il m'a quand même fallu une centaine de pages pour m'acclimater puis je me suis prise au jeu. Parce que l'intrigue a du sens, parce que le sort de cet ourson m'importait et parce que je me posais de plus en plus de questions.

Quel est le rôle d'Ursibel dans cette guerre qui confronte armées végétales et armées ursido-humaines? Vers qui peut-il se tourner? Un avenir est-il réellement envisageable sur Terre? J'avais un peu peur d'être dépassée par l'originalité de ce monde mais je suis restée intriguée par la direction que prenait le roman. Pas de rythme effréné ici, mais une aventure qui nous apprend beaucoup sur le quotidien de la population, jusque dans ses aspects les plus sombres.

Je n'ai pas encore déterminé si c'était un peu trop perché pour moi, ou si c'était juste du génie. Si ça vous interpelle, je vous conseille de débuter ce récit sans attente particulière. Vous serez de toute façon surpris par l'univers mis en avant par l'auteure et qu'elle maîtrise parfaitement !

Lien : https://revesurpapier.blog4e..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
culturevsnews
  07 mai 2021
Au début c'est un peu long. J'ai eu du mal à rentrer immédiatement dans l'histoire et à m'intéresser vraiment aux personnages. C'était juste agréable, mais pas forcément fascinant mais au milieu du roman ça en devient absolument génial ! Un long frisson d'émotion et d'excitation qui m'a accompagnée jusqu'à la dernière page ! Je n'arrivais plus à m'arrêter de lire, j'en ai passé des nuits blanches à vouloir absolument connaître la suite.
L'univers est extra-ordinaire, l'évolution des personnages est incroyable… je n'ai que des superlatifs pour décrire ce roman
L'intrigue et les différentes étapes du récit m'ont complètement charmée. Ce livre me donne encore la preuve (après Harry Potter ou Narnia) que la littérature jeunesse a de véritables trésors à offrir, y compris aux plus grands. D'ailleurs je ne suis pas déçue d'avoir découvert « Ursibel – » en tant qu' adulte, car il y a des choses là-dedans assez pointues et nuancées que je n'aurais pas autant apprécié en étant plus jeune!
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (2)
Elbakin.net   11 mai 2021
Il faut noter, une fois de plus, la richesse de l’univers qui est le véritable point fort de ce roman.
Vu le public visé, aucun doute qu’Ursibel arrivera à trouver son public par son côté enchanteur.
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
Actualitte   23 avril 2021
Voici le premier tome d’une trilogie à l’univers original et contemporain, dans la lignée de À la croisée des mondes et de La Passe-miroir.
Lire la critique sur le site : Actualitte
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   06 mai 2021
Honnêtement, je pense que tous ces papyrus sont un peu fous de croire qu'un ourson avec un cœur qui glougloute pourra faire cesser la guerre entre les plantes et les gens, mais qui sait !
Commenter  J’apprécie          10
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   06 mai 2021
... je dois d'abord extraire l'estomac d'une pie et trancher les ailes d'une colombe. Une fois le tout réduit en purée, ça se mange facilement et ça donne des visions très précises au bout d'une heure ...
Commenter  J’apprécie          00
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   06 mai 2021
Depuis combien de temps as-tu conscience que tu es différent, Ursibel? Tu essaies de mener une vie ordinaire, or tu es totalement extraordinaire...
Commenter  J’apprécie          00
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   06 mai 2021
Le désespoir de trouver misère et destruction partout où il allait enserrait sa poitrine à chaque instant plus fort.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : contes philosophiquesVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
359 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre