AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de LireEnBulles


LireEnBulles
  10 mai 2019
Dinah Jefferies est une auteure britannique née au Malaya. Diplômée de Littérature Anglaise, ayant connu des moments difficiles comme la mort de son premier fils dans un accident quand il était encore adolescent. Son premier roman The Separation sort en 2013, suivi de The Silk Merchant's Daughter (2016), Before the Rains (2017), The Sahpphire Widow et The Missing Sister en 2018 et 2019. La Séparation a été publié en VF aux éditions Charleston en 2017. La Mariée de Ceylan et La Fille du marchand de saphirs sont eux disponibles aux éditions Milady. Gwendolyn Hooper a 19 ans quand elle arrive en bateau à vapeur à Ceylan (ancien nom de l'île du Sri Lanka), prête à embrasser sa nouvelle vie de femme mariée. Mais celui qui porte le titre d'époux n'est guère chaleureux, au contraire. Laurence Hooper est un homme distant et froid, voire sombre. Son travail fait qu'il est toujours loin et rarement auprès de sa femme. Gwendolyn explore donc seule l'île où elle découvre la vaste plantation de thé. Ce qu'elle ne sait pas est que son exploration va l'emmener dans un passé qu'elle n'aurait jamais dû déterrer. le récit se passe dans le contexte des années 1920-1930, avec une jeune femme assez admirable je dois dire. La nouvelle vie qu'elle a décidé d'accepter pour son mari, qu'elle aime, n'est pas très facile. Elle va apprendre toutes les informations nécessaires pour bien cultiver le thé dans une ambiance assez étrange. En effet, son mari n'est pas le seul à avoir un comportement distant, puisque les domestiques ont la même attitude. Gwendolyn n'est pas dupe, et sent rapidement que tout le monde lui cache quelque chose. Mais quoi ? La jeune épouse va devoir faire face à des crises difficiles et pénibles, que je préfère ne pas révéler afin de ne rien gâcher lors de votre lecture. La psychologie et l'attitude du personnage sont vraiment écrites de manières convaincante et juste ce qu'il faut pour que le lecteur ait envie de la soutenir et la suivre. Dinah Jefferies peint un drame dont les nuances sont subtiles et maîtrisées de bout en bout. L'amour est à la fois une liberté et une prison. Les décors que décrit l'auteure sont sublimes et imagés permettant de nous les représenter visuellement. Une sensation de flottement comme une caresse nous surprend de temps en temps durant la lecture. Les questions sociétales de l'époque sont traitées avec tact et véracité, comme le fossé entre les classes. L'auteure a aussi pris le temps de développer la thématique du thé, sa fabrication, etc. En conclusion, La Mariée de Ceylan a été une lecture enrichissante menée par une plume intelligente. le personnage de Gwen nous fait vivre sa vie avec force, conviction, tristesse et amour. Une lecture poignante qui ne peut que plaire.
Lien : https://lireenbulles.wordpre..
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr