AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Noctenbule


Noctenbule
  26 novembre 2018
Après un tome 5 presque entièrement consacrée à la peste Akémi, la suite se consacre plus à Sachiko. Akémi est de retour chez ces parents mais ne veut parler à personne. Yuki vient tous les jours lui apporter les cours et reste à ces côtés. A force d'insister, elle va lui adresser la parole. Elle ira même à l'école pour passer les examens. Yuki qui a enfin pu avouer sa vraie nature à celle qu'il aime, peut de nouveau s'habiller en garçon. Les changements ne vont pas s'arrêter là. Grâce à Sophia, Kiyoko va se rendre compte de son caractère emporté. En rencontrant la mère de Seï, elle constate qu'elle s'est faite de fausses idées. Mérite-t-elle vraiment l'amour de Seï ? Lui pense que lui, car il veut bien qu'elle devienne sa première petite amie. A 21 ans, il n'est jamais trop tard pour se lancer.

Kenji après avoir avoué ces sentiments à Sachiko se sent terriblement mal. Il faut qu'on l'aide auprès de Sachiko. Seï lui dit qu'elle doit être atteinte d'anorexie mentale. Malheureusement, on ne peut l'aider contre son gré. Les autres voient sa maigreur mais ce n'est pas le reflet que lui donne son miroir. Même si elle refuse toute aide, Kenji ne va pas baisser les bras. Il faut qu'elle accepte que des gens tiennent à elle et lui veulent du bien. On peut supposer que cette situation va mal tourner prochainement. En tout cas, le sujet assez tabou est bien amené. L'anorexie touche beaucoup d'adolescentes à qui s'adresse ce manga. Parfois, elles ne comprennent pas les remarques de leurs proches. Peut-être que cela pourra leur permettre de s'interroger ou à leur entourage de poser des questions et d'être plus présent.
Lien : http://22h05ruedesdames.com/..
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (2)voir plus