AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2756026905
Éditeur : Delcourt (07/03/2012)

Note moyenne : 3.48/5 (sur 25 notes)
Résumé :
Il était une fois une lycéenne de 15 ans. Elle s’appelait Sara et menait une vie ordinaire comme toutes les filles de son âge. Mais son existence bascule le jour où elle libère d’un recueil tous les personnages de contes, qui se retrouvent dès lors confrontés au monde réel. Secondée par une fée, Sara se voit investie d’une mission : les ramener dans leur univers…
Un job qui ne sera pas de tout repos !
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
Archessia
  15 mars 2012
Je dois bien admettre que, quand j'ai reçu ce manga dans ma boite aux lettres, j'étais assez sceptique.
La couverture, très kitsh et enfantine, montre tout de suite le ton de la Magical Girl. Et bon, à 27 ans, ce n'est pas vraiment un genre qui m'attire encore. Je ne l'aurais même pas feuilleté chez mon libraire.
En lisant la présentation, j'ai éprouvé de la curiosité. J'adore l'univers des contes de fées, et le concept, dans le fond, me tentait assez.
C'est avec des pieds de plomb et en soufflant que j'ai ouvert ce manga.
Je l'ai refermé en étant contente d'avoir directement le deuxième tome sous la main. Comme quoi, hein !

L'histoire de départ, il faut bien le dire, n'a absolument RIEN d'original.
On peut directement voir l'influence de certains mangas comme Sailor Moon et Card Captor Sakura, pour ne citer qu'eux.
Sara a 15 ans (et le corps d'une jeune fille dans la vingtaine *soupir*) et après ses cours, elle bosse dans la librairie de sa mère.
Un jour, elle croise un petit garçon qui disparaît presque aussitôt après lui avoir parlé. Elle le recroise plusieurs fois dans les jours qui suivent, et il semblerait qu'elle soit d'ailleurs la seule à le voir. Il la guidera dans un espace abandonné sous le plancher de la librairie de sa mère où elle découvrira un livre qu'elle ramènera chez elle.
Après avoir ouvrir celui-ci, une fée, Clotie, fait son apparition et lui apprend qu'elle vient de libérer tous les personnages de contes existant dans son monde. C'est à Sara de les retrouver et de les faire réintégrer le livre avant que leur présence chez les humains ne déclenchent d'horribles bouleversements.
Vous voyez, on est bien d'accord, ceux qui connaissent un minimum l'univers des mangas féminins pour la jeunesse souriront en reconnaissant les influences de Jenny.
Malgré ça, je dois bien avouer que ce manga français m'a bien étonnée et m'a, au final, pas mal accrochée, en fait !

Allez, cette chronique, je vous la fait façon "J'aime, j'aime pas", pour changer un peu

J'ai aimé :

- le fait que Sara a beaucoup de mal à accepter sa condition de "chasseuse de contes". Elle a du mal à y croire et refuse même le poste. Ce n'est qu'une ado qui, certes, aime à rêver, mais n'est absolument pas prête pour se mettre en danger de la sorte. J'ai aimé suivre ses questionnements et ses doutes.
- le dessin qui, mine de rien, "fait très japonais". Je ne sais pas l'expliquer autrement. Jenny a parfaitement assimilé les traits des mangaka, tout en apportant sa touche personnelle. On ne m'aurait pas dit qu'elle était française, je ne l'aurais pas deviné.
- La façon dont évoluent les personnages des contes dans notre monde. Ils se retrouvent confrontés à la modernité et aux façons de faire et de penser de nos contemporains, ce qui donne des scènes assez drôles et mignonnes.
- le fait que, mine de rien, tout n'est pas rose dans le monde des Magical Girls, et qu'il y a des scènes parfois un peu dures, mais qui rendent le récit un peu plus réaliste.
- le Prince Charmant ! \o/ Bon sang, il est juste adoraaaable ! Choupinet, à croquer, je lui aurais fait des papouilles pendant des heures. J'ai a-do-ré comment a il a été développé, et son arrivée dans notre monde est vraiment marrant.
- La méchante Reine de Blanche-Neige. Dans le conte, la seule fille plus belle qu'elle est sa belle-fille. Dans notre monde, il y a des milliers de très belles jeunes filles ! Aurions-nous donc ici le grand méchant de cette série ?...

Je n'ai pas aimé :

- le manque d'originalité de pas mal d'éléments. On donne une broche à Sara qui se transforme en bâton magique. Plusieurs phrases catchy servent à transformer ce bâton en ce dont elle a besoin. Avec d'autres phrases, elle peut se déguiser en ce qu'elle veut, et elle a une tenue de "combat" spécialement pour ses missions. J'ai quand même pas mal ricané mesquinement devant tant de pompages d'autres oeuvres.
- Pourquoi ? POURQUOI dessiner une jeune fille de 15 ans comme si elle avait des problèmes d'hormones et était prête à jouer dans un film porno ? Je suis absolument d'accord qu'une héroïne dans une histoire comme ça se doit d'être charismatique, mignonne, tout ça. Mais là, c'est vraiment exagéré par moments. Des gros seins, des fesses dodues, et certains plans où on voit allégrement de la culotte et de l'entre-jambes, je trouve ça franchement super moyen, limite de mauvais goût.

Bon, ben dans l'ensemble, tout cela est plutôt positif non ? Les points négatifs m'ont certes fait grincer des dents, surtout les corps pulpeux rebondissants des adolescentes. Mais franchement, à part ça, c'est vraiment une chouette découverte.
Aurait-on là une histoire de Magical Girl pas uniquement destinée aux enfants et adolescents ? J'aurais presque envie de dire qu'on rentre dans la catégorie YA, là. Ce qui est plutôt intéressant !
En tout cas, je suis contente d'avoir déjà le deuxième tome sous la main, mon avis ne devrait pas tarder, car ce deuxième volume ne fera pas long feu
Lien : http://archessia.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
nekomusume
  14 avril 2012
Tout d'abord merci à Babelio et Delcourt de m'avoir choisie pour critique ce livre.
J'ai été ravie de découvrir le paquet dans ma boite à lettre, lorsque je l'ouvre, la couverture m'apparait, donnant tout de suite le ton du manga : c'est rose, pastel, une jeune fille en tenue froufroutante et très ajustée, une grosse étoile agrémente la lettrine du titre, le graphisme est tout en rondeur tant pour les personnages que pour les lettres. Bref, ça sent la magical girl !
Petite parenthèse pour ceux qui ne savent pas ce qu'est une magical girl : c'est une fille ordinaire qui par un concours de circonstance extraordinaire va se retrouvée dotée de pouvoirs magiques, parfois très ciblés, mais souvent quasi illimités.
Tant mieux, il y a longtemps que je n'ai pas lu de manga de ce type et puis les contes de fées j'adore et avec un titre comme Sara et les contes perdus, je pense que je vais y trouver mon compte. .. je commence à le feuilleté et là surprise, tiens il est dans le sens français, l'ayant commencé par la fin naturellement (réflexe maintenant dès que j'ai un format manga dans les mains), je tombe sur la page de bio de l'auteur. Deuxième surprise, elle est française. Ben oui je ne me suis pas renseignée avant sur le livre, j'aime mieux l'aborder sans avoir les avis d'autres personnes. Pas de problème, je suis amusée de voir qu'un style qui a été si décrié quand il est arrivé en France soit maintenant reconnu par les éditeurs.
Enfin, l'heure arrive où je vais pouvoir me plonger dedans. L'histoire est très sympathique : une jeune fille qui aide sa maman dans sa librairie trouve dans une pièce secrète un livre étrange qu'elle ouvre. Seulement il est vide car les personnages des contes qu'il contenait se sont échappés dans le monde réel. Une petite fée restée à ses côtés va lui fournir une étoile magique qui lui permettra de se transformer en chasseuse de contes. Commence pour Sara une traque tragi-comique tout en tentant de concilier sa vie de famille, ses amis et ses amours balbutiantes. La première histoire dont il faut trouver les personnages est Blanche-Neige, qui s'est fait recueillir par un bucheron, les sept nains totalement affolés, la méchante reine qui n'a plus une personne plus belle qu'elle mais des centaines et décide de se lancer dans la production de pommes à grande échelle et bien sur le prince charmant, totalement séducteur.
L'histoire est mignonne, drôle, attachante, intrigante (qui est ce petit garçon qui a guidé Sara jusqu'au livre ?) et je l'ai lue avec beaucoup de plaisir, je pense d'ailleurs que je vais aller chercher la suite. C'est frais et divertissant sans toutefois être particulièrement exceptionnel. Je pense qu'il faut voir comment cela va évoluer dans la suite. J'aurai un petit bémol à mettre pour le dessin : bien que réussi la plupart du temps, il est parfois étrange, la silhouette n'apparait pas fluide comme dans les planches précédentes, elle est tassée, déformée. C'est assez surprenant mais ça n'empêche pas de passer un très bon moment. A suivre donc.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
MyaRosa
  15 mai 2012
Je lis très peu de BD et de mangas, ce sont des univers que je connais peu mais que je prends plaisir à découvrir. Alors quand Babelio a lancé une opération Masse Critique spéciale BD & Mangas, j'ai sauté sur l'occasion en tentant ma chance pour découvrir ce titre car j'aime tout ce qui est en rapport avec les contes de fées. En plus, j'ai déjà eu l'occasion de découvrir Jenny dans un autre univers puisqu'elle est aussi l'auteur de la BD Mathilde dont je vous ai parlé il y a quelques temps. Je remercie Babelio et les éditions Delcourt pour cette opportunité.

Sara a quinze ans et c'est une adolescente comme les autres. Elle va au lycée, s'intéresse aux garçons et aime faire du shopping avec ses deux meilleures amies. Ses parents travaillent beaucoup et ils sont rarement tous les trois ensemble. Sa mère tient une petite librairie et Sara aime l'aider lorsqu'elle n'est pas en cours. Elle organise même un petit atelier pour lire des histoires aux enfants. Un jour, elle tombe sur un petit garçon qui a l'air bien triste. Elle essaie de lui parler mais il ne répond pas et disparait comme par magie. Les jours suivants, Sara le croise partout et personne ne semble le voir. Il la guide vers une petite trappe cachée dans le librairie et elle découvre une pièce dont elle ignorait l'existence ainsi qu'un livre de contes très ancien. Lorsqu'elle l'ouvre, il se passe quelque chose d'étrange et une petite fée apparaît. Celle-ci annonce à Sara qu'elle a libéré tous les personnages de contes de fées dans la nature et qu'il va maintenant falloir qu'elle les retrouve pour qu'ils retournent dans leur univers sous peine de voir les deux univers bouleversés. Imaginez tous les personnages de contes perdus dans le monde moderne... Les bons comme les mauvais...

L'histoire de ce manga est assez classique. On pense tout de suite à Sailor Moon et à Sakura en lisant le résumé, mais ça m'a rappelé des souvenirs d'enfance et j'ai passé un très bon moment. J'aime beaucoup les illustrations de Jenny même si je trouve que les personnages féminins ont un peu trop de formes. J'ai beaucoup aimé les tenues modernes de Sara mais aussi les belles robes de princesses. J'ai trouvé ça amusant de retrouver les personnages de contes dans un univers moderne. Je pense que l'histoire mériterait d'être un peu plus creusée mais c'est un premier tome alors je vais voir ce que ça donne dans la suite. Je trouve que c'est déjà une bonne entrée en matière et je lirai la suite avec plaisir. Pour finir, une petite information qui peut avoir son importance, ce manga se lit dans le sens européen. On ne commence pas par la fin pour revenir vers le début comme c'est le cas dans la plupart des mangas.
Lien : http://mya.books.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
orbe
  01 septembre 2012
Sara est devenue par hasard "chasseuse de contes". Sa mission? Retrouver et convaincre les différents personnages de réintégrer leur livre. Mais elle doit aussi mener en parrallèle sa vie d'adolescente !

Ce premier tome nous permet de faire connaissance avec le personnage principal, Sara, mais aussi avec la fée Clotie qui la guide dans ses aventures.

Un manga qui allie humour et fantastique par l'auteur de la série bd "Mathilde".

Lien : http://0z.fr/LUEXi
Commenter  J’apprécie          100
carambar31
  15 avril 2012
Merci à babelio et aux éditions Delcourt pour m'avoir permis de découvrir sara et les contes perdus.
Sara, jeune lycéenne et bilbliothécaire (le soir), va se transformer en super-héroine, après avoir ouvert un livre d'où se sont échappés les personnages des contes de fées de notre enfance européenne.
J'ai beaucoup aimé le coup de crayon de l'auteur,très japonisant,respectant bien les mimiques des personnages de manga,les rendant très amusants!
Par contre,pour ce qui est de l'histoire, je n'ai pas accroché, je pense, faute d'âge... En effet, c est pour moi, très clairement, une histoire d'adolescentes, très girly, très simple et très enfantine. C'est mignon, gentil,mais je crois que j'ai passé l'âge!:)
Autre petit point de déception, le manga se lit à la française, pas à la japonaise!
Mais je garderai l'impression du joli coup de crayon! :)
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (2)
ActuaBD   02 mai 2012
Si le coup de crayon de la dessinatrice est très agréable et s’est amélioré depuis Pink Diary, le peu de soin apporté aux décors laisse vraiment à désirer.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Sceneario   27 mars 2012
Que ce soit dit, on est très clairement dans une ambiance typiquement féminine et bon enfant donnant un côté plutôt léger et divertissant au manga.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
ColibrilleColibrille   22 mai 2014
Si tu ne rassembles pas tous ces êtres imaginaires dans le recueil de contes, ils vont perdre leur raison d'être et tu cours le risque qu'ils se fondent un à un dans le monde réel et disparaissent à jamais de la mémoire collective. Plus personne ne rêvera de jolies fées et princesses. Plus aucun enfant ne croira au merveilleux.
Commenter  J’apprécie          20
ColibrilleColibrille   22 mai 2014
Une petite voix me guide, sans même que je m'en rende compte. Une sorte de mélancolie m'envahit tandis que mon doigt file le long des rayons de livres. cet enfant communique avec moi d'une façon que je ne comprends pas. Mais j'ai le sentiment profond qu'il faut que je l'aide. Il y a une telle tristesse dans ses yeux... Ma peur a laissé place à de la compassion pour cet être solitaire. Pourtant, j'ignore s'il existe réellement ou pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Jenny (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Jenny
Trailer de Comme un garçon t.1
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Sara et les contes perdus

Quel est le métier de la mère de Sara?

Bibliothéquaire
Cuisinière
Libraire

4 questions
3 lecteurs ont répondu
Thème : Sara et les contes perdus, tome 1 de JennyCréer un quiz sur ce livre