AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Miltiade


Miltiade
  02 février 2016
Dépaysant, réjouissant, bref rien à Jeter :-)

K. W. Jeter nous décrit un univers original, pas forcement très crédible mais ce n'est pas le plus important finalement.
Toute l'histoire est centrée sur le personnage d'Axxter, un indépendant; reporter et grafex qui cherche le scoop sur le monde vertical.
Tout le monde connu vit sur le cylindre, sorte d'immense tour construite en métal, et parcouru du câbles.
Certains vivent sur l'horizontal, soit au sommet du cylindre contrôlé par le clan du Cruel Amalgame, soit à des étages inférieurs mais seulement à la périphérie; l'intérieur du cylindre étant une zone taboue, hantée par les mystérieux et très dangereux « Noyaux morts ».
Les autres évoluent sur la face verticale du cylindre, ils possèdent des bottes qui lancent des crampons et leur permettent ainsi de marcher à la perpendiculaire.

Cet univers étrange se situe entre le cyberpunk et le steampunk. Les humains vivant étant connectés à un même réseau qui leur permet de communiquer, d'obtenir des informations, etc...
Axxter tente de gagner sa vie en filmant tout ce qui peut être vendable, en particulier les anges de méthane, créatures humanoïdes pourvu sur le dos d'une poche rempli d'un gaz qui leur permet de flotter dans l'air.
Et quand il ne fait pas le reporter, il vend ses services de grafex, un graphiste qui propose des animations se projetant sur les armures des guerriers qui composent les multiples clans en compétition pour prendre le pouvoir sur le sommet.
Mais quand Axxter finit par se mettre à dos l'autre clan dominant, « le peuple de la dévastation », il se voit contraint dans une fuite qui lui permettra de connaître un peu l'envers du décor...

Récit sans temps morts, Horizon Vertical se lit d'une traite.
Comme la plupart des livres de K. W. Jeter, celui-là n'est pas encore ré édité à ce jour et c'est bien dommage.
C'est réjouissant de suivre ce personnage un peu à la loose, mais très sympathique.
Un livre qui pourrait servir d'excellente base pour un jeu de rôle.
Si je devais donner une filiation cinématographique à ce livre, je citerai Mad Max, il y a certes bien des différences mais aussi pas mal de gènes en commun.
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox