AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de ManedWolf


ManedWolf
  13 avril 2020
C'est désormais officiel, entamer un roman d'Azaël Jhelil est une garantie de passer un excellent moment. J'en étais déjà certaine après avoir englouti les premières aventures de la Conjuration de Tanglemhor, et ça se confirme magistralement avec ce troisième tome tout aussi savoureux, passionnant et haletant !

Même s'il s'est passé une bonne année depuis ma précédente lecture, je n'ai eu aucun mal à me replonger dans l'histoire, grâce au résumé présent au début du tome mais aussi à cet univers qui ne se laisse pas oublier si facilement. Et hop, j'étais repartie sur les routes aux côtés de cette joyeuse bande éclectique, et j'ai fini par dévorer ce roman d'une traite sans m'en rendre compte.

L'histoire s'étoffe encore dans ce tome-ci, alors qu'on en apprend plus sur les origines de l'Oeuf et que nos compagnons affrontent un danger sans précédent. En parallèle de toute cette action, les liens se tissent et se renforcent, et une atmosphère de franche camaraderie s'installe au long du chemin. J'ai vraiment apprécié l'alternance de scènes haletantes et graves et de moments plus légers, parsemés de pointes d'humour bienvenues. On s'attarde également sur les vieux démons de l'Ombre, et on en apprend davantage sur le passé de Baar-Hal-kryne (qui est décidément mon personnage préféré !).

Bref, le contenu est bien dense, et c'est sans parler des annexes qui nous donnent une foule d'informations sur le monde, la géographie, les personnages et leurs croyances. Je suis à nouveau bluffée par ce travail d'orfèvre et la complexité de cet univers fantasy, dont les frontières semblent s'étendre à l'infini.

Et au risque de faire un retour redondant par rapport au premier opus, la plume est toujours aussi habile, maîtrisée et étonnamment fluide face à la complexité de l'histoire. On oublie instantanément qu'on a dans les mains un récit auto-édité (et ce n'est absolument pas pour dénigrer le travail des auto-édités en général, mais bien pour souligner qu'on croirait sans peine que c'est le fruit d'un travail commun de professionnels du milieu, tant chaque détail est étudié avec soin).

Bref, je suis totalement conquise et j'espère de tout coeur que cette saga aura le succès qu'elle mérite. de mon côté, je suis déjà en train de lorgner sur le tome 4 !
Commenter  J’apprécie          30



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (3)voir plus