AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2081398176
Éditeur : Flammarion (09/01/2019)

Note moyenne : 1.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
«Le rôle de l’écrivain consiste à sonder les ténèbres et par-dessus tout à dire la vérité. J’ai écrit ce roman motivé par ma colère contre les fausses utopies qui asservissent et infantilisent la Chine depuis 1949.»

Mélangeant fiction et réalité, le nouveau roman de Ma Jian dresse le portrait de la Chine d’aujourd’hui livrée au «rêve chinois» du président Xi Jinping et à l’amnésie imposée par l’État. Sous les allures d’une fable cruelle, l’auteur dévo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Fuyating
  18 janvier 2019
J'avais beaucoup d'attente et étais ravie à la sortie de ce livre. Peut-être d'ailleurs trop d'attentes, ou je me suis sûrement un peu trop imaginé ce à quoi pourrait ressembler un tel roman, ce qui pourrait expliquer ma déception à la fin de ma lecture.
Quoiqu'il arrive, enfin un livre dont l'histoire se déroule sous "l'ère" Xi Jinping. Ce court roman est une sacrée critique de la société actuelle, et surtout de la politique en place. L'auteur nous donne d'ailleurs le ton dès les premières lignes de sa préface. Ce livre, évidemment censuré, comme tous les autres de Ma Jian, nous dresse le portrait de Ma Daode (Daode voulant dire "morale, éthique" en chinois), un haut fonctionnaire comme tant d'autres dans ce pays : corrompu, baignant dans la luxure, vulgaires et collectionnant les maîtresses (douze plus précisément ici). Cet homme bedonnant, croyant plus que tout au "Rêve chinois" prôné par le président, a cependant un souci : il n'arrive pas à se détacher de son passé et des expériences violentes qu'il a vécues.
Il fallait oser, même à des milliers de kilomètres, d'écrire un livre ayant pour sujet un des Leitmotiv de Xi Jinping. Ce rêve chinois qui n'a cure des sentiments du peuple et qui écrase tout sur son chemin : des villages sont par exemple rasés (avec ou sans la permission des habitants), les locaux n'ont que très peu d'indemnités, les pots de vin sont omniprésents, ce qui favorise évidemment les riches, l'intérêt du peuple passe après l'intérêt pécuniaire, impossible de se fier aux hauts fonctionnaires, culte de la personnalité etc.
Hormis cette critique, le roman met également bien en lumière la difficulté des Chinois à oublier le passé, le passé ressurgissant à tout moment dans le présent, notamment la Révolution culturelle, événement traumatisant de leur Histoire où des milliers de gens sont morts et où la violence et la dénonciation (même de parents) étaient quotidiennes. L'oubli, le silence, des choses tant souhaitaient par le parti pour pouvoir avancer et faire croire au monde que la vie est belle et le passé sans tâche...
Petit bémol tout de même, je n'ai pas apprécié l'écriture, que j'ai trouvé simple, sans style particulier (est-ce dû à la traduction ? D'ailleurs Ma Jian l'a-t-il écrit en chinois puis sa femme l'a traduit en anglais ou l'a-t-il directement écrit en anglais ?). Les passages sur la Révolution culturelle, bien sûr que des choses ayant existées, tombent parfois un peu dans le pathos. Avons-nous déjà lu trop de livre sur le sujet ? En tout cas certains auteurs ressentent toujours le besoin d'en parler pour panser leurs plaies et surtout demander aux lecteur de ne pas oublier.
Autre bémol : pourquoi garder un titre anglais : "China Dream" ? "Le rêve chinois" était tout aussi bien et renvoyait également au discours du président.
Le mot de la fin : la couverture est très originale, elle a été pensée et conçue par l'artiste chinois Ai Weiwei, lui aussi dissident.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
FuyatingFuyating   17 janvier 2019
J'espère que le Parti communiste chinois, qui a emprisonné les esprits et brutalisé les corps des citoyens pendant près de soixante-dix ans, et dont l'influence grandissante commence à corrompre les démocraties du monde entier, n'existera plus que dans les salles d'exposition poussiéreuses du Musée national. Lorsque ce jour arrivera, j'espère que le peuple chinois sera prêt à affronter les chimères du passé, à dire les choses comme il les pense sans craindre les représailles, et à suivre ses propres rêves, l'esprit et le cœur libérés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
FuyatingFuyating   17 janvier 2019
Lorsque tu es heureux, prends conscience que le bonheur est fugace, et lorsque tu es triste, dis-toi que la tristesse aussi n'est pas éternelle.
Commenter  J’apprécie          10
FuyatingFuyating   17 janvier 2019
Si tu te préoccupes de ce que tu es aux yeux des gens, tu finiras par mourir dans leur bouche.
Commenter  J’apprécie          00
AdalarasiAdalarasi   31 décembre 2018
"Vous parlez dans votre sommeil, directeur Ma", dit le maire Chen d'un air renfrogné en lui envoyant un coup de coude dans les côtes.
Le directeur Ma bondit de son siège et et continue à haute voix avec une détermination féroce : "A partir de maintenant, tous les individus, peu importe leur rang, devront me soumettre leurs rêves et leurs cauchemars pour qu'ils soient examinés et approuvés. S'ils ne respectent pas les règles, tous leurs rêves passés et futurs seront considérés comme illégaux!"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : chineVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Classiques en Chine

Hymne aux femmes de toute condition dans une société féodale, ce chef d'oeuvre de la littérature classique chinoise fait évoluer plus de 400 personnages. De quel roman s'agit-il ?

L'histoire des trois Royaumes
La Cité des femmes
Epouses et Concubines
Le rêve dans le pavillon rouge

10 questions
57 lecteurs ont répondu
Thèmes : chine , littérature chinoise , culture chinoiseCréer un quiz sur ce livre