AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Anne Dobigeon (Traducteur)
EAN : 9782362310140
384 pages
Éditeur : Castelmore (11/03/2011)

Note moyenne : 3.39/5 (sur 23 notes)
Résumé :
Le Prince Armand s'est fait kidnapper par la demi-soeur de Cendrillon. Les trois meilleurs agents secrets de la Reine sont sur le coup : Talia (alias la Belle au bois dormant) : experte en arts martiaux et bénie des fées ; Snow (alias Blanche-Neige) : habile en miroir magique et en flirt de survie ; Danielle (alias Cendrillon) : princesse et agent débutante, mais amoureuse de son prince. Le trio ne reculera devant aucun obstacle et affrontera tous les dangers pour q... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Celine___
  10 mars 2011
Je suis une fois de plus déçue, j'aurais pensé que ce livre se rapprocherait plus du comique version Shreck, qui fait rire en mettant des éléments modernes dans un conte de fées. À mon plus grand étonnement, le premier tome de Princesses mais pas trop est plutôt une histoire d'aventure, une fiction fantaisiste très longue qui n'en finit pas, pas sérieuse du tout, mais pas spécialement drôle pour autant.

Danièle, est mariée depuis peu avec le Prince Armand. Quand celui-ci est kidnappé par la demi-soeur de Danièle, elle part à la recherche de son mari avec l'aide des deux protégées de la reine; Blanche et Talia.

Deux genres se mélangent dans ce livre. Il y a par-ci par-là quelques éléments drôles qui se font remarquer mais le déroulement de l'histoire est tellement tragique et des fois tristes qu'on se perd un peu entre ce qui doit faire rire et ce qui doit apporter matière à réflexion. C'est quelque chose qui m'a extrêmement perturbée parce que c'est très surprenant, car rien ne suggère que l'histoire serait de ce type. On lit dans un grand flou, c'est très difficile de capter le degré de sérieux de certains passages et ça m'a dérangé.

À part ça, il y a trois héroïnes, dérivées de Cendrillon, Blanche-Neige et La Belle au Bois Dormant. L'histoire est racontée du point de vue de Danièle (Cendrillon), qui est un personnage assez fâde par rapport à ses deux amies qui pètent la forme. Elle essaye de sortir de sa carapace pour retrouver son prince dont elle est folle amoureuse, mais elle reste quand même discrète, un peu effacée et quelques fois agaçante.

Quoi de plus à dire par rapport à l'histoire ? Il n'y a pas une seconde de repos. Les éléments s'enchainent sans qu'on ait le temps de respirer, c'est une aventure complètement folle et si peu crédible que j'ai souvent même arrêté de faire attention à ce que je lisais. C'était même trop long, et le style d'écriture ne m'a pas spécialement fait accrocher non plus. Trop tac au tac, trop rapide.

Bon, je dis ça mais je n'ai pas détesté ce livre non plus ! lol

Certes les quelques points répertoriés ci-dessus ont leur côté négatifs mais c'est aussi ça qui a fait que j'ai aimé l'histoire. le tout aurait simplement du être raccourci, fait autrement, remodelé. Là, je suis sûre que ça m'aurait plus plu. En fait, les livres d'aventures, ce n'est pas mon truc. Mais je suis sûre que celui-ci plairai aux amateurs, parce qu'il est globalement bien construit, speedant, rigolo et triste.

Un grand merci à Castelmore et surtout à Marie pour ce livre en avant-première !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
yuukikoala
  29 avril 2014
Adorant les contes, et notamment celui de la Belle aux bois dormants et de Cendrillon, j'ai eut tout de suite envie de lire ce livre (en plus parce que Blanche Neige n'avait pas l'air d'être la petite niaise naïve qui sert de mère au foyer à septs nains célibataires qui n'ont pas une super vie sociale), et j'ai appréciée. Ca ne sera pas mon grand coup de coeur de l'année, mais la lecture de ce livre était agréable et j'ai bien envie de lire la suite. En fait, la chose que j'ai appréciée le plus en ce livre, sont tout d'abord les trois personnages principaux, et leur relation ensemble. La manière de Talia d'avoir un caractère de cochon, ou celle de Blanche d'être assez dragueuse finalement, et d'ailleurs Danièle a été celle qui m'a un peu le plus rebuté (trop niaise pour moi des fois), mais je tiens à dire que ça va, au fond. La seconde chose que j'ai appréciée, c'est le remaniement des contes, utilisant la belle face des contes qu'on raconte aux petits enfants pour qu'ils dorment, et les réels contes, ceux horribles, ou Blanche Neige n'est pas si gentille que ça avec sa belle mère à la fin, et où les fées ne sont pas des bonnes marraines hyper sympathiques qui sont prêtes à tout pour aider les gens. L'histoire se déroule aussi bien, on frôle un peu le cliché, mais on ne s'attend pas du tout au dénouement qui nous est exposé et qui est bien ficelé. Les méchants étaient assez intéressants, et les autres protagonistes également, l'univers féerique qui nous était proposé était vraiment pas mal. Même si la couverture n'est pas si belle que ça, enfin pour moi elle n'est pas harmonieuse (le fond tout pas réaliste avec les personnages trop réalistes), je trouve qu'au moins on peut savoir à quoi ressemble à peu près les personnages c'est pas mal. Bref, je ressors contente de cette lecture, et j'espère pouvoir me procurer la suite un jour ou l'autre
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Xian_Moriarty
  08 septembre 2012
Lorsque j'ai commencé ce livre (offert à ma cousine de 16 ans), je pensais que j'allais lire une espèce de roman cucugnangnan avec des princesses-espionnes, des sortes de « Totally Spy » façon conte de fées. Mais à ma grande surprise, j'ai découvert un roman assez sombre et pas du tout « joli mignon ».
Pour commencer, je dirai qu'il ne faut pas se fier à la couverture de ce roman. Quand on la regarde, on pense qu'on va évoluer dans un monde de conte de fées rose à paillette. Un roman pour minettes qui croit encore aux princes charmants. En réalité, la couverture ne reflète absolument pas le contenu et j'en suis venue à me demander si le dessinateur avait lu le livre…
Comme vous vous en doutez, ce livre n'était pas vraiment dans le style de mes lectures habituelles. Mais comme la quatrième de couverture annonçait du détournement de conte de fées, je pensais que j'allais m'amuser à suivre des espionnes à la mord-moi-le-noeud, accro au shopping et aux beaux garçons (bref à la superficialité qu'on attribue très souvent aux jeunes filles). Quel ne fut pas mon étonnement de découvrir des personnages sombres (les princesses) dans un univers très riche et pas forcément « féérique ».
L'auteur a habilement « détourné » les contes et les a rendu sombre, pas romantique pour un sou, créant ainsi des princesses avec des caractères propres, pas superficiels pour un sou, avec un passé torturé et des blessures. le roman distille lentement les informations les concernant. Danièle, alias Cendrillon, est très renseignée depuis le début (c'est elle l'héroïne principale) : ses belles-soeurs, sa marâtre, les corvées, etc. Pour les deux autres, Talia la belle au bois dormant et Blanche Blanche-Neige, on apprend leur passé tout le long du roman et leurs histoires n'ont rien d'un conte de fées, bien au contraire.
Ces demoiselles n'évoluent pas dans un monde rose. Leurs histoires s'intègrent dans des contextes politiques qui influent et bouleversent leurs vies de « princesses ». Les princes ne sont pas forcément de beaux et jeunes garçons imbibés de bonnes intentions.
Pour les personnages que l'on pourrait qualifié de « méchant », l'auteur a pris soin de ne pas les faire tout noirs. Les motivations et les aspirations de chacun (e) s sont parfaitement expliquées. du coup, le manichéisme que l'on retrouve souvent dans les contes ou les récits pour jeunes est bien atténué.
Un point fort de ce livre, c'est l'univers du roman. L'auteur a su mettre en place un monde complexe et varié avec tout un tas de personnages et de créatures de conte. D'ailleurs, les fées, gnomes et autres trolls n'ont rien d'amical. Bien au contraire, les créatures sont plutôt du genre à réclamer une contre-partie pour un service rendu.
Les descriptions, que ce soit de l'univers, des personnages ou de leurs ressenties, sont juste et permettre de bien visualisés les décors et de comprendre les états d'esprit des héros.
Pour les points négatifs, je dirais que le livre manque parfois de dynamisme, surtout dans les scènes d'affrontement. Et la couverture.
Une bien belle découverte. Je serais heureuse de lire la suite des aventures des princesses.
Lien : http://0z.fr/hjhM5
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Slay
  23 janvier 2012
Voilà une saga originale de par ses personnages tout d'abord: Talia alias La belle au bois dormant, Blanche alias Blanche Neige et Danielle alias Cendrillon forment un trio de chic et de choc pour voler au secours du Prince Armand, mari de Danielle, qui a été kidnappé par les demi-soeurs de cette dernière.
Comme on peut s'y attendre, les origines de ces personnages bien connus, sont au rendez-vous. Mais c'est là qu'on est assez surpris. En effet, au fil du livre, chaque héroïne nous raconte son histoire qui se révèle ne pas être toute rose car mêlant les contes d'où elles proviennent, l'univers crée par Walt Disney mais aussi quelques ajouts de l'auteur. On se retrouve alors avec des Princesses qui n'en sont plus vraiment car se rapprochant plutôt de la guerrière et de la femme moderne (même si l'histoire ne se passe pas de nos jours).
De plus, l'auteur a réellement bien su mêler les genres: action, humour, moments joyeux ou moments tristes avec une belle portion de magie pour mélanger tout ça, et la potion prend assez bien.
On est plongé dans l'univers des Princesses dès les premières pages et l'épopée pour secourir le Prince Armand ne manque pas de rebondissements! Entre bagarres et tours de magie, les règlements de compte et la jalousie sont en centre de l'histoire. le côté histoire d'amour, contrairement à ce qu'on pourrait s'attendre avec ces personnages, n'est quasi pas exploité par rapport au reste.
Les protagonistes sont assez bien développés au fil du livre. Chaque Princesse a son caractère et ses secrets, les demi-soeurs sont détestables à souhait et pour cette fois, ce n'est pas le Prince qui vole au secours de sa Princesse pour lui voler un baiser, il sera d'ailleurs bien niais voire même un peu inutile…
C'est donc une lecture agréable mais qui, cependant, a quand même quelques longueurs pendant lesquelles on se demande si l'action va se débloquer ou non, un peu du genre “Un jour mon Prince viendra…” mais on sait pas quand. On se perd aussi légèrement au milieu des descriptions dans la Cité de Faërie, l'auteur alourdi le voyage des héroïnes et alourdit notre lecture au passage.
De bons personnages et une histoire assez construite, je devrais être conquise! Cependant, la lecture reste agréable mais n'est pas prenante. On ne s'attache pas vraiment aux héroïnes et au final, j'ai eu l'impression de plutôt survoler les évènements. On n'est malheureusement pas marqué par l'histoire et l'envie absolue de savoir la suite ne pas envahie.
Un avis qui sera donc mitigé pour une lecture tout de même sympathique que je recommande aux amoureux du genre!
Lien : http://lefauteuil.wordpress...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Mono9000
  30 novembre 2013
J'aime bien les livres qui détournent les contes de fées. Avec "Princesses mais pas trop" je n'ai pas été déçue.
Reprendre les princesses les plus célèbres étaient assez osé mais le résultat est plutôt réussi.
On a ici trois princesses qui sont en fait les espionnes de la reine. Elles ont chacune un caractère bien trempé et des personnalités qui se complètent bien. Elles forment un trio qui fonctionne bien. L'une est une guerrière aguerrie, l'autre une sorcière puissante et la dernière une princesse débutante.
Même si je n'adhère pas à tous les changements réalisés, j'ai beaucoup aimé ces princesses.
Ce ne sont pas des princesses en détresse, loin de ça, et c'est un vrai plaisir.
Ce livre mêle action, magie, amour, amitié... le mélange est très bien fait et rend ce livre très agréable à lire.
L'auteur ose écrire des choses assez douloureuses. Quand on découvre le passé des princesses, on se rend compte qu'elles n'ont pas été épargnée.
Cela les rend très attachantes.
Ce livre permet de passer un bon moment en compagnie d'héroïnes fortes et courageuses.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   19 mars 2016
Arlorran ne semblait pas les avoir remarquées. Toute son attention était concentrée sur ses deux compagnes pixies.
- Je te le dis, ma jolie, susurra-t-il à sa voisine de gauche qui se mit à briller en jaune vif. Lorsqu'on a goûté au gnome, on ne cherche plus qu'à jouer les binômes !
Il oscillait légèrement tandis qu'il se penchait vers la jeune pixie, les lèvres en avant dans une tentative de baiser. Les ailes de la créature féerique battirent d'un coup sec, et firent jaillir des flammes de la pipe d'Arlorran, mettant le feu à sa barbe.
- Par tous les peloteurs de postérieurs à la recherche de l'épine magique ! jura-t-il en versant un peu du contenu de son verre sur son menton pour éteindre les flammes.
Les deux pixies glissèrent du banc et prirent leur envol en gloussant. Arlorran porta l'extrémité de sa barbe à sa bouche et aspira le liquide jusqu'à ce qu'elle soit sèche.
Talia s'immobilisa assez longtemps pour jeter un coup d'oeil à Blanche.
- Rassure-moi, il y a un autre gnome dans le coin.
Arlorran semblait avoir récupéré de l'attaque lutine à présent. A l'exception d'une zone noircie dans sa barbe, il ne paraissait pas trop en mauvais état.
- Vous êtes Arlorran ? interrogea Danièle.
Il cilla.
- Pour une dame de votre condition, jeune et digne représentante de l'espèce humaine dans ses formes les plus désirables, je serai qui vous voudrez !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
CielvariableCielvariable   19 mars 2016
- Pas mal ! commenta Blanche. (Elle passa un doigt sur les murs en terre battue.) De la sorcellerie. Une espèce de potion que l'on mélange à la terre pour repousser l'eau.
Les ténèbres les enveloppèrent tandis que la porte se refermait. Talia se retourna prestement et lança son couteau qui siffla dans l'obscurité. La lame s'enfonça dans la terre, entre l'encadrement et le panneau qui buta contre le manche et finit par s'immobiliser en laissant un tout petit jour.
- Prises au piège, hein ? interrogea Talia.
- Probablement, répondit Blanche dont le collier commença à briller.
Danièle se mit en marche, s'émerveillant de la rapidité des réactions de Talia. Le temps qu'elle-même comprenne ce qui se passait, le couteau de son amie bloquait déjà la porte.
- Comment fais-tu ça ? demanda-t-elle.
- Fais quoi ?
- Comment parviens-tu à te déplacer et à réagir aussi vite ? Lorsque tu as combattu le loup, c'était comme si tu savais ce qui allait se passer avant même qu'il attaque. Et la façon dont tu as lancé ce couteau... Je n'ai jamais vu un être humain se déplacer aussi rapidement.
- Les fées, dit Talia d'une voix sans timbre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
CielvariableCielvariable   19 mars 2016
- Que sait exactement le roi Théodore à votre sujet ? demanda doucement Danièle avec un geste vague vers ses deux compagnes. Il sait qui vous êtes et ce que vous faites pour la reine ?
- Théo a ses propres espions das tout Lorindar, expliqua Blanche. Il n'en dit pas un traître mot à Béa, alors pourquoi Béa devrait-elle le renseigner à notre sujet ?
- Sa Majesté le roi Théodore sait que je suis une servante attachée au service personnel de la reine, précisa Talia en regardant Blanche d'un air réprobateur, et il sait que Sa Majesté la reine Béatrice doit parfois régler certains affaires qu'il est préférable d'ignorer. Il y a un accord tacite entre eux. D'ailleurs, elle lui a sauvé la vie en deux occasions, enfin, il en connaît au moins deux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
CielvariableCielvariable   19 mars 2016
- J'ai jeté un sort à mon épée. Je me suis fendue, elle a paré et quand nos lames se sont croisées, elles se sont transformées en fleurs géantes. Talia était si surprise que j'ai réussi à lui assener un grand coup de Marguerite sur la tête. Elle s'est promenée avec des grains de pollen dans les cheveux toute la journée.
Commenter  J’apprécie          30
SlaySlay   23 janvier 2012
- La reine m’a fait savoir qu’on a attenté à votre vie?
- Trois fois, précisa Thalia.
- Mes demi-soeurs ont tenté de m’assassiner dans ma propre chambre, expliqua Danièle. Elles ont aussi invoqué un démon, un Chirka, qui nous a attaquées lorsque nous nous sommes rendues à mon ancienne demeure. Enfin, un troll a essayé de nous tuer toutes les trois.
[...]
- On finit par s’y faire, admit Trittibar.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Jim C. Hines (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Jim C. Hines
A l'occasion des Utopiales de Nantes 2018, Jim C. Hines vous présente son ouvrage "Magie ex libris. Volume 3, Sur épreuves" aux éditions Atalante.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2250528/jim-c-hines-jig-le-gobelin-volume-2-la-gloire-du-gobelin
Notes de Musique : Audio LIbrary YouTube.
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : contesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Le bibliomancien

Quel est l'animal de compagnie d'Isaac ?

un dragonnet
une araignée-flamme
une salamandre

10 questions
3 lecteurs ont répondu
Thème : Magie ex libris, tome 1 : Le bibliomancien de Jim C. HinesCréer un quiz sur ce livre