AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
3,75

sur 81 notes
5
3 avis
4
11 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
0 avis
marina53
  08 juin 2018
Ses filles ont grandi. Sa femme, Sophia, a changé de boulot, s'est remise au sport et s'est trouvé un amant. Raphaël n'a rien vu venir. Déboussolé, il ne pouvait malheureusement pas lui en vouloir après son histoire avec Marie. Ainsi, Raphaël emménage, à 46 ans, dans un nouvel appartement et change de boulot. Une nouvelle et autre vie s'offre à lui. Il ne peut s'empêcher alors de penser à Marie, notamment en visionnant une vieille vidéo sur son portable sur laquelle ils se sont promis de se revoir au bout de 10 ans, dans cette même chambre d'hôtel romaine. Encore 4 années à attendre. Cela va être long d'autant que la jeune femme n'a pas répondu à son appel. Il devra attendre. Une fête organisée pour ses 50 ans sera l'occasion peut-être de la revoir ?


Jim, comme à son habitude, aime s'épancher sur les sentiments amoureux et les relations parfois compliquées entre les hommes et les femmes. La fin du second tome laissait présager une suite. Ce même rendez-vous pour les quarante ans pourrait-il de nouveau se réaliser 10 ans plus tard ? C'est ce que nous propose l'auteur dans ce troisième tome où l'on retrouve un Raphaël plus chamboulé que jamais : papa désormais séparé de sa femme, un nouveau boulot, quelques problèmes de santé qui se profilent. À l'aube de la cinquantaine, âge fatidique pour certains, beaucoup de questions se bousculent. Quant à Marie, elle est plus posée, plus mature. le rendez-vous est donc pris pour leurs cinquante ans. Mais peut-on retrouver la magie des instants passés ? Jim renoue avec des personnages attachants que l'on suit avec plaisir. le ton se veut, dans cet album, plus grave, plus agité et plus nostalgique, malgré les apparences. Graphiquement, l'auteur magnifie encore une fois Rome en nous offrant de superbes planches lumineuses.
Le rendez-vous est pris pour le prochain album !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          480
diablotin0
  27 novembre 2022
50 ans ! et voici notre Raphaël qui décide de fêter cette nouvelle décennie à Rome bien sûr en espérant qu'à tous ses amis vienne se joindre Marie !...
Cet album garde les qualités des tomes précédents avec ce mélange de légèreté ou "pseudo légèreté" et les affres de la vie.
La spirale ascendante infernale de l'angoisse, de l'attente, des interrogations est bien rendue. On ressent ici la "non présence" de Raphaël dans sa soirée et la machine à questions sans fin se mettre en route.
C'est un album "plus lourd" que les autres, mais que j'ai également apprécié et qui m'incite à ne pas attendre pour lire le dernier.
Commenter  J’apprécie          330
sld09
  01 juin 2022
Quel plaisir de retrouver dans ce deuxième cycle d'Une Nuit à Rome les dessins aux tons chauds et les traits bien marqués qui vont si bien avec l'atmosphère enfiévrée de la Ville Eternelle. Tout le livre est empreint d'une certaine tension dramatique : il commence tragiquement, avec les images d'une crise cardiaque, d'un enterrement... Et tout le récit s'attache ensuite à reconstituer ce qui s'est effectivement passé.

Dix ans après la dernière rencontre de Raphaël et Marie, les choses semblent avoir peu changé : Raphaël a bien quelques rides et les cheveux grisonnants, il a divorcé, changé de travail, mais il semble toujours aussi immature, refusant de vieillir alors qu'il va avoir cinquante ans ; et surtout Marie L obsède toujours autant. Au point qu'il a prévu de fêter son anniversaire à Rome avec tous ses amis, y compris Marie qu'il a invitée dans l'espoir qu'elle tienne sa promesse de se retrouver dix après leur dernière nuit à Rome.

Entre espoirs et déceptions, rien ne sera simple entre nos deux héros pour lesquels j'ai quand même du mal à ressentir de l'empathie.

J'ai beaucoup aimé ce premier volume du deuxième cycle : l'histoire est très différente (du moins autant que peut l'être une histoire qui reprend les mêmes personnages, au même endroit...) mais on retrouve l'atmosphère de la "première" Nuit à Rome.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
tchouk-tchouk-nougat
  15 juillet 2018
10 ans sont passés pour Raphaël et Marie et en 10 ans ils s'en passent des choses. Raphaël a changé de boulot, a de nouveaux amis, sa femme l'a quitté... un nouveau départ en somme. Sauf qu'il pense encore au passé quand arrive la date fatidique du passage à la cinquantaine. Il prend des vacances, part à Rome, invite ses potes à une super fête et... invite Marie, son amour de jeunesse.

Au final, Jim continue de faire vivre ses personnages. Ce n'est plus le passage à la quarantaine, mais celui du passage à la cinquantaine. Et si Marie a gagné en maturité et en fragilité, Raphaël lui est toujours dans cette recherche de la jeunesse et de l'insouciance qui le rend un poil antipathique...
On retrouve Rome et ses lumières dorées mais mon profond regret c'est qu'il ne se passe pas grand chose dans ce tome. En gros on voit Raphaël et ses amis faire la fête pendant tout l'album. Seuls les moments montrant une Marie avec sa famille et ses problèmes semblent plus intéressants mais ils sont brefs. Cela se lit facilement mais comme je n'accroche pas au personnage de Raphaël, il m'a semblé y avoir des longueurs.
Le dessin de Jim est vraiment sympathique mais alors il n'est pas doué du tout pour faire vieillir les femmes. Autant Raphaël a pris quelques rides et des cheveux blancs, autant Marie parait toujours vingt ans et ce n'est pas les petites cernes sous les yeux qui y changeront grand chose. Pas du tout crédible pour le physique d'une cinquantenaire!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160


badpx
  28 février 2019
Après la crise de la quarantaine, voici la crise de la cinquantaine. On retrouve les personnages des tomes précédents, qui ont un peu vécu, mais ont il réellement vieillis ?
Et quelques nouveaux par forcément très sympathique.
Tout comme le tome 1, ce tome 3 est le début du cycle, il ne se passe pas beaucoup de chose et donc je suis moyennement convaincue.
Et surtout, ce qui m'agace le plus c'est ce personnage de Marie, qui a 50 ans, mais qui semble en avoir 25.... Et donc elle perd en crédibilité.
Dommage.
Commenter  J’apprécie          130
Vexiana
  13 décembre 2018
Finalement il n'a pas pu en rester là...Jim avait conçu "Une nuit à Rome" comme une histoire en 2 tomes mais, habité par ses personnages, il a décidé de concrétiser le RDV de leurs 50 ans...
Le temps a passé, irrévocable, les choses que l'on pensait guéries à la fin du tome 2 n'ont pas vraiment cicatrisé et la vie de Raphaël a changé.
Le passage de la cinquantaine approche et l'heure du fameux rdv avec lui...le rdv de Rome.
Jim ne fait pas l'erreur du copié-collé. L'histoire et les ressentis sont différents et les personnages ont du vécu en plus.
Si on sent une Marie plus fragile, Raphaël semble plutôt vouloir se convaincre qu'il est encore jeune...deux évolutions tout à fait plausibles.
Le tome un se termine...on espère la suite (et la fin) même si le début de ce tome nous dévoile déjà certaines choses.
Côté dessin, je ne suis toujours pas convaincue par certains (gros)plans ni sur certains rendus d'attitude mais, dans l'ensemble, ça tient la route et ça fait le travail.
Par contre, on sent que Jim aime beaucoup beaucoup Marie et qu'il a de grosses difficultés à la vieillir. Elle est sensée avoir 50 et semble en avoir 30 (mais comme elle semblait en avoir 25 quand elle en avait 40...ma foi...)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Erik_
  24 avril 2021
On se situe dans un premier temps juste quelques années après le tome 2 et on constate que Raphaël a beaucoup vieilli. On a au départ un peu de mal à s'y faire. On va retrouver notre couple à l'aube de la cinquantaine. Marie n'a pas pris une seule ride. On croirait qu'elle a 30 ans.

Par ailleurs, on pourrait penser que Raphaël a vieilli mais il reste un adolescent très attardé dans le comportement. C'est vrai que le lecteur peut être déroulé par toutes ces incohérences.

C'est vrai que par rapport au premier cycle, on pouvait s'attendre à quelque chose de romanesque mais on aura droit à du dramatique et un sérieux qui pro quo. Raphaël est trop expéditif. Quant à Marie, elle n'est pas assez bienveillante. Bref, on ne peut que constater l'égo surdimensionné de ces deux personnages qui ne nous ressemblent pas.

Au-delà de ces jugements de valeur que j'assume, une nuit à Rome me replonge dans l'ambiance très agréable de la ville de Rome qui conserve tout son charme malgré son côté très touristique. J'ai beaucoup aimé les couleurs chaudes de cet album qui donne au départ beaucoup d'énergie positive.

Bref, c'est tout ce que j'aime. C'est simple, j'ai apprécié cette lecture ! Convaincu et conquis avec une véritable fascination visuelle et une narration imparable d'une histoire fluide et passionnante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Franz
  02 mai 2022
Les coups au coeur.
Foudroyé de douleur, le palpitant affolé, Raphaël s'écroule en pleine rue. Croyant sa fin venue, les images défilent. Les excès et les déboires se paient cash la cinquantaine venue. Pourtant, Raphaël croit en sa bonne étoile, Marie, qu'il retrouve tous les dix ans à Rome. Il s'était arrangé avec son boss pour disposer d'un appartement avec terrasse et vue sur Rome. Tous ses potes étaient invités et Marie aussi mais était-ce réaliste de chercher à joindre les extrêmes ? Pourtant, tout était bien parti pour faire la nique à la mort dans la ville éternelle.
En 2018, Jim reprend les pinceaux et raccroche les wagons d'une chronique amoureuse démarrée en 2012. Bien que le premier diptyque se suffise à lui-même, Jim apporte une suite et donne de l'ampleur à une historiette bien troussée mais assez vaine quant aux comportements égoïstes et immatures des deux protagonistes dans un premier temps. Avec un sens aiguisé de la narration, l'auteur capte immédiatement l'attention et déroule son implacable histoire sur le tempo métronomique du coeur qui bat et se débat jusqu'au clash. Malgré les stéréotypes usés déroulés sur le tapis élimé de conversations et d'attitudes parfois crasses, les personnages se mettent à vibrer et à exister sous le trait fin et expressif du dessinateur habité par son propre scénario. Il y a un vrai travail de création pour composer et rendre vivante sans mièvrerie une bande dessinée sentimentale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
gyselinck_dominique
  23 juin 2020
50 ans....

Raphaël va fêter ses cinquante ans, mais au au-delà de ce cap, c'est surtout le fait de revoir Marie, 10 ans plus tard qui le met dans tous ses états.

Dans 10 ans, même ville, Rome, même hôtel, mais entre, rien, on ne se voit pas, on ne cherche pas à se revoir, dans dix ans seulement. Et c'est... demain.

Raphaël a depuis divorcé, retrouvé un super boulot et pour fêter son anniversaire, il invite tous ses amis et collègues à ... Rome pour fêter ça.
Marie s'est peut-être mariée depuis ces 10 ans, elle a eu plusieurs enfants ? Qui sait ?

Mais ils se sont fait cette promesse, et il n'a pas résisté à inviter Marie aussi.... une manière de lui rappeler ce rendez-vous.... mais viendra-t'elle ?
Il l'espère de tout coeur....
Commenter  J’apprécie          50
Guillaume72
  23 septembre 2019
Troisième nuit à Rome pour nos personnages. le temps passe et les RDV s'égrènent, mais celui ci ne sera pas comme les autres. Certes, Marie ne change finalement que très peu physiquement, mais elle est peut-être un peu plus mûre ? Rapahaël quant à lui change physiquement, mais il est toujours aussi ado attardé : Rien d'autres ne compte que la fête. On perçoit assez mal des personnes arriver à 50 ans avec un état d'esprit aussi puéril. Rapahaël est divorcé, Sophia ayant trouvé un autre homme (pouvait-il lui reprocher son infidélité ?) et Raphaël dit être attaché à ses filles, ce que l'on ressent assez peu dans l'album : dommage ! le temps passe et inscrit finalement les disparitions dans l'ordre des choses. Dans le fil de la vie, on perd des souvenirs, des espoirs, mais aussi des êtres chers. Est-ce que cela changera durablement nos ado attardés ? C'est à voir.
Commenter  J’apprécie          30








Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4708 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre