AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
L'Incal tome 2 sur 6
EAN : 9782731662474
48 pages
Les Humanoïdes associés (04/06/2003)
4.12/5   138 notes
Résumé :
Dans un univers futuriste aux dimensions inimaginables, un médiocre détective privé, John Difool, se retrouve un beau jour à la tête d'une enquête qui ne tardera pas à le dépasser totalement, et à l'entraîner dans un monde étrange mêlant science-fiction et expériences divines, dans une bataille titanesque opposant le bien et le mal. œuvre majeure de la bande dessinée, première pierre d... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
4,12

sur 138 notes
5
2 avis
4
7 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

Mladoria
  28 juin 2019
Ce tome 2 est un enchaînement direct du premier. Mais il ne va pas falloir s'y perdre, c'est que les fils sont nombreux à être tirés dans ce tome, entre John Difool aux prises avec le Techno-Pape, heureusement y'a Deepo, la révolte des mutants bêtes dont on ne rate pas une miette dans les Conapt, sa Majestueuse Ophidité qui commence à sortir de son trip sous acide pour se rendre compte que c'est un peu la m**** excusez le du peu, une maladie champignonesque, une virée sur le lac d'acide et une alliance pour le moins très inattendue... On ne s'ennuie pas une seconde. Les couleurs sont aussi délirantes que le scénar' qui part dans tous les sens mais réussit à rester cohérent, exploit titanesque !!
Je ne sais pas ce qu'on pris les auteurs avant de façonner cette histoire mais c'est de la bonne et j'en reprendrai une autre part avec le tome d'après vu le bon twist des familles sur les dernières planches j'ai très envie de connaître la suite !!! Avis aux amateurs de SF en tout sous-genres parce que ça brasse large : science fantasy, space opera, cyberpunk... et la cerise pour la mystérieuse Animah qui en une planche te retourne le truc comme une crêpe et se taille en mode femme invisible...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          132
LeScribouillard
  14 janvier 2018
(Critique écrite en écoutant de la trance - musique électronique qui je pense colle parfaitement à ce bouquin -.)
Alors là, permettez-moi d'être en désaccord avec celui qui a fait le résumé : non, hélas, comme je l'avais dit sur le tome précédent, il n'y a aucune réelle enquête, même si le résumé, de la manière dont il est rédigé, laisse entendre que ç'aurait très bien pu être possible. Toujours dans l'éternel chipotage des sous-genres, j'ajouterais même que ça vire vraiment sur la science fantasy, mais comme le psychédélisme faisait un peu pardonner tout et n'importe quoi à l'époque, je passe l'éponge pour cette fois.
On se retrouve ainsi dans une aventure de moins en moins cyberpunk et de plus en plus cosmique, avec l'Amok, les technopères, le Président, des mutants bêtes et méchants et des femmes nues (eh oui, quand même !). Autant vous dire que c'est une lessiveuse infernale, l'exact croisement entre l'émotion "sur grand écran" de Jodorowsky et la fibre délirante de Moebius.
Mais bon, pour autant, on peut découvrir des côtés plus agréables : l'échelle qui mine de rien peu à peu s'agrandit pour nous emmener vers les grandeurs du space opera, l'apparition des Bergs dont leur système de reproduction, on le verra, est totalement... atypique, et surtout l'union de personnages qui semblaient complètement antinomiques pour aller combattre les horrifiques technopères. Et ça se finit sur un cliffhanger, autrement dit : gardez du popcorn pour la suite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Faignan
  26 décembre 2019
Le premier Incal m'a laissé dubitatif. J'aime Moebius et j'aime l'oeuvre de Jodo (l'homme en lui-même semble effroyable), pourtant, j n'avais pas particulièrement accroché au premier tome, même si l'esthétique était géniale. C'était un tome d'exposition qui m émissaire sur ma faim.
Le deuxième tome règle le problème. Il se permet de rentrer directement dans l'histoire. Nous suivons donc Difool, son oiseau et le Meta-Baron face aux technos et à aux bossus de son ophidité. Pour autant, le tome ne clos rien. Au contraire, il ouvre de nouvelles fenêtres. le monde s'étend avec des évocations de l'Empire, d'une guerre intergalactique et d'un monde au coeur de la planète.
Nous restons dans les lubies de Jodo avec ses questions de biologie et d'androgynie. L'esthétique reste celle de Moebius...
Je lirai bientôt le tome 3.
Commenter  J’apprécie          30
Yvan_T
  17 novembre 2020
Ce deuxième tome poursuit la mésaventure de John Difool sur le même rythme effréné et nous livre un meilleur aperçu de l'ampleur de la tâche de ce détective de classe R : sauver la galaxie !
On ne se contente plus de suivre John Difool, et de nombreux nouveaux personnages viennent donc agrémenter ce récit pourvu de plusieurs histoires parallèles : l'oiseau Deepo, Kill tête de chien, Méta-baron et Solune, Animah et Imperoratriz.
Graphiquement, ces nombreux personnages et histoires parallèles permettent à Moebius d'encore enrichir son univers et de nous livrer un superbe travail, surtout quand on se rend compte qu'il date d'il y a 25 ans.
Personnellement, sans pouvoir dénier la richesse créative de l'oeuvre et après avoir apprécié la mise en place du premier tome, ce deuxième tome m'a trop éloigné de la réalité, pour me plonger dans un genre de science-fiction dont je ne raffole finalement pas trop. L'humour et quelques thèmes contemporains avaient réussi à m'accrocher dans le tome précédent, mais cela part un peu trop dans tous les sens dans ce deuxième tome pour moi. Mais étant donné la fin intrigante, je vais sans doute encore tenter le tome suivant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Boblinux
  25 décembre 2020
Cette série va vraiment crescendo, j'ai lu très rapidement ce nouvel opus. le scénario est très vif et les enchaînements rapides en peu de dessins.
Le rythme est remarquable, et l'intrigue est à la fois complexe mais facile à suivre (donc réussie), On se laisse facilement prendre dans cet univers...
Vivement la suite... et fin...
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
JacopoJacopo   06 décembre 2018
Là ! John Difool ! Aux mains du techno-pape... Le Maître fou !...
Techno-fraternité !.. Le grand moment est arrivé.
O. Incal !.. Ne me lâche pas !
L'alliance avec la tenèbre va ce soir donner ses sombres fruits !..
Commenter  J’apprécie          10
lehibooklehibook   07 octobre 2021
Crétin! ce misérable secteur de la galaxie a toujours été la honte de l'empire !et maintenant par ta faute , espèce de pourceau...il est devenu la porte grande ouverte...aux noires horreurs , aux forces infra-cosmiques de putréfaction, de disfraction et de destruction!
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Alejandro Jodorowsky (38) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alejandro Jodorowsky
Fan de rhythm and blues depuis tout petit, Mick Jagger abandonne ses études d'économie pour rejoindre Brian Jones et Keith Richards à Londres et créer la base du groupe nommé The Rolling Stones. S'en suit une carrière hors norme, avec des nombreuses tournées et une forme physique légendaires qui lui est unique. On estime qu'il parcourt une vingtaine de kilomètres par concert sur scène. Il a part ailleurs - fun fact - donné son nom à une espèce éteinte d'anthracothère semi aquatique, le Jaggermeryx. Sir Michael Philip Jagger s'est aussi essayé au cinéma avec un documentaire très expérimental avec Jean-Luc Godard, un live filmé par Scorsese et un rôle dans le projet mythique (abandonné) d'Alejandro Jodorowsky, "Dune".
Découvrez toute la discographie de Mick Jagger sur Fnac.com : https://www.fnac.com/Mick-Jagger/ia179249 et des Rolling Stones : https://www.fnac.com/ia286468/The-Rolling-Stones
Et toutes les pépites de l'Instant et la minute Fip à la Fnac sur notre chaîne : https://www.youtube.com/watch?v=s1u_2Zki0Cg&list=PLiecdOYPtnuf7-ShwuGRyZFPilNNMxDqg
Retrouvez-nous sur Instagram @fnac_officiel : https://www.instagram.com/fnac_officiel TikTok @fnac_officiel : https://www.tiktok.com/@fnac_officiel Facebook @Fnac : https://facebook.com/Fnac Twitter @fnac : https://twitter.com/fnac L'Éclaireur Fnac : https://leclaireur.fnac.com
#MinuteFipFnac #MickJagger #TheRollingStones
+ Lire la suite
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature espagnole et portugaise>Romans, contes, nouvelles (822)
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus





Quiz Voir plus

L'échelle des anges - l'arbre

Dans la phrase de la grille, un arbre est nommé, s'agit-il

D'un figuier
D'un abricotier
D'un arganier
D'un prunier

5 questions
3 lecteurs ont répondu
Thème : L'échelle des anges : Un art de penser de Alejandro JodorowskyCréer un quiz sur ce livre