AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9791094786703
300 pages
Éditeur : Editions Plume Blanche (07/01/2020)
3.68/5   17 notes
Résumé :
Un Royaume unique,
Brisé par la gémellité
Une sécession tragique
Et des morts par milliers

Il n’existe à ce fléau
Qu’un seul remède
L’antidote à tous nos maux
Est le poison même

Pour que s’unissent à nouveau
Nos tribus et nos terres
Les Dieux ont envoyé un jumeau
Un héritier Paya en émissaire

Devant les Dieux, elle devra s’unir
Et épouser son pire ennem... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
3,68

sur 17 notes
5
4 avis
4
4 avis
3
2 avis
2
3 avis
1
0 avis

Clem_YCR
  19 décembre 2019
Semblables était l'un des livres du pack Plume Blanche 2020 que j'attendais avec le plus d'impatience. J'avais adoré le premier tome qui nous plongeait dans un univers original et riche mais nous laissait dans une situation pour le moins délicate, nous faisant ronger les sangs et interroger sur la réalité des choses.
Ce second tome est tout aussi bon (même si je l'ai un peu moins apprécié d'une manière globale). Plutôt lent sur le départ ; le temps, pour Mia, de découvrir son nouvel environnement et surtout de digérer les choses. Nous découvrons une palette de nouveaux personnages et le peuple Knaheï, ainsi que le paysage environnant : du sable et du verre. En effet, dans les terres arides, le verre est le seul matériau que les exilés ont pu façonner. C'est donc un environnement original et impressionnant au sein duquel nous sommes plongés. Nous apprenons que l'Histoire apprise à l'école n'est peut-être pas l'exacte version des faits. Mia se retrouve seule, prisonnière de ses ennemis, déterminée à venger sa soeur et retrouver ses amis. Il y a une grosse introspection dans cette première partie, la jeune-fille peine à croire ce qui lui est révélé, et pourtant... Elle nous apparait changée, par rapport à celle que nous avions découverte dans le tome 1. Plus courageuse, plus forte, elle va peu à peu réaliser qu'elle peut changer les choses, que ses ennemis ne sont peut-être pas ceux qu'elle croit.
Julie Jodts nous révèle un nouveau pan de l'histoire et nous prenons conscience que les non-dits et la manipulation exercée par certains être avides de pouvoir ont amené à une situation de guerre permanente. Mais cette guerre est-elle réellement juste ? Nous faisons connaissance avec Thiméo, le roi des Knaheïs. Celui-ci ne nous apparait pas du tout comme un ennemi, plutôt comme un jeune-homme bon et bienveillant, qui a grandi trop tôt. A aucun moment il ne brusque Mia, il est à son écoute et fait tout ce qui est en son pouvoir pour l'aider. Même si j'ai apprécié les nouveaux personnages : Thiméo, Jeffrey, Mme Bulle ou même le conseiller, j'avoue que les compagnons d'armes de Mia m'ont un tantinet manqué. Quelle joie de les retrouver dans la seconde partie du livre ! Leur réaction lorsqu'ils découvrent la condition de Mia, qu'ils sont venus délivrer, est brutale.
Cette seconde partie amène un peu de mouvement : une délégation se met en route et les péripéties ne manquent pas en chemin. le groupe disparate au sein duquel couvent des rancoeurs sera mis à rude épreuve. Une sorte de triangle amoureux apparait, mais encore une fois, la réalité des choses, et plus particulièrement des sentiments, est mise en doute. Entre devoir et sentiments, raison et passion, quel est le plus important ? Nathan, tout en se voulant soutien, ne va pas faciliter la tâche de Mia. Il a ce petit côté sauvage et indompté qui en font un personnage addictif. Julie Jodts nous réserve un coup de tonnerre à son sujet, j'avoue je ne l'ai vraiment pas vu venir, toute aveuglée que j'étais.
La fin est, à mon sens, un peu rapide. Tout s'enchaine relativement vite après "l'étincelle" et le fil semble un peu nous échapper ; des confrontations ont lieu, les personnages ne sont pas épargnés et, finalement, tout semble être pour le mieux. Il faut parfois savoir tourner la page et continuer à avancer, c'est ce que fera Mia, de la plus belle des façons.
Semblables est une duologie qui m'aura permis de découvrir la très belle plume de Julie Jodts et, à coup sûr, malmenée. Personnages, intrigue, univers et interactions sont magnifiquement bien décrits.
Lien : https://sawisa.wixsite.com/y..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
LesReveriesdIsis
  06 mars 2020
Il y a un an et demi, je découvrais la plume de Julie Jodts, avec Semblables tome 1 (chronique à retrouver ici). Ma soeur m'a gentiment prêté son tome 2 que je me suis empressée de dévorer.
Mia est désormais en terres ennemies. Enlevée par le royaume voisin, elle ignore le sort qu'on lui réserve. Une chose est sûre : elle veut venger sa soeur et ses amis tombés sous les coups meurtriers de l'armée adverse. Mais une étrange prophétie pourrait changer bien des choses, et les apparences sont souvent trompeuses. Deux Royaumes ennemis, deux peuples… mais une seule fin pour cette lutte fratricide.
J'avais des réserves sur le tome 1, et il faut admettre que je craignais de retrouver les mêmes éléments qui m'avaient titillée dans cette suite… Eh bien non, du moins pas tous. J'avais regretté que les aniphores ne soient pas plus présents… Dans ce tome 2, ils le sont à peine. En fait, c'est surtout leur absence et ses conséquences – sur les êtres et sur les animaux – qui sont exploitées. C'est un choix vraiment intéressant, mais qui m'a un peu frustrée malgré tout! J'ai par contre adoré retrouver Virgile, la panthère de Mia, et me réjouir de leur lien, de leur complicité et de la sagacité de l'animal. Quant à l'aspect chick-litt qui m'avait dérangée : il a disparu! Ce deuxième tome contient une histoire d'amour en filigrane, mais cela reste la ligne de fond, elle n'empiète pas sur l'action, et apporte juste le petit supplément qui étoffe les personnages et leur donne de l'épaisseur. J'ai donc pu savourer pleinement les passages qui évoquaient les personnages, les amours naissantes ou mourantes , les états d'âme et les questionnements divers de chacun. de ce fait, j'ai trouvé cette suite plus équilibrée.
le récit en lui-même est beaucoup plus trépidant également. C'est d'ailleurs assez logique puisque la base de l'univers est déjà posée et que désormais, nous découvrons les ramifications, les autres versants de ce monde, mais aussi ses duperies et ses faux-semblants. Nous partons donc du connu, mais d'un connu manichéen, pour finalement gagner en nuances. L'univers déployé s'approfondit donc, gagne en profondeur : les personnages nous confient les légendes, les coups d'Etats, les complots, les luttes intestines qui ont ravagé le Royaume, engendrant la scission. Peu à peu, les secrets sont levés, le voile de la vérité tombe sur les personnages, les aveugle et les déroute avant de leur permettre de mieux appréhender leur monde. J'ai adoré cette structure. J'ai adoré découvrir les raisons de la brouille et de la guerre, j'ai adoré comprendre les méprises et voir les choses changer.
Dans ce tome Mia évolue énormément. de femme brisée, aux certitudes ébranlées, elle s'autonomise peu à peu pour accéder à son vrai Moi, pas celui conditionné par une société rigide, pas celui étouffé par les non dits et les mensonges : elle devient elle-même, une femme forte et solide qui sait ce qu'elle veut, qui sait où est son devoir, où est sa responsabilité. Elle devient une véritable héroïne que nous pourrions suivre dans n'importe quelle aventure. Elle se préoccupe des autres, se reproche ses erreurs, et essaie de faire preuve de discernement. D'une certaine manière, Mia devient adulte ici et ses choix forgent son avenir.
le mot de la fin sera pour la plume de l'autrice. Je l'avais trouvé fluide et agréable dans le premier tome. J'ai pris encore plus de plaisir à la lire dans ce tome 2. J'ai la sensation étrange que les paysages sont décrits avec plus de détails, que les lieux sont évoqués de manière plus poétique, que la langue est plus riche. Julie Jodts a réussi à me faire voyager et, l'instant d'une lecture, j'ai quitté mon canapé et j'ai rejoint de lointaines contrées, des pays où l'on construit tout de verre, au milieu de terres arides, des pays où la magie existe encore, mais où elle est trop souvent dévoyée par certains, avides de pouvoir. Je ressors de ma lecture à la fois étonnée par les lieux découverts et satisfaite du voyage.
Semblables 2 est donc un coup de coeur pour moi. Je suis enchantée d'avoir lu ce roman. L'histoire est trépidante et équilibrée, les personnages sont fins, la plume est belle. Cette suite a tout bon!
Lien : https://lesreveriesdisis.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LesFantasydAmanda
  11 février 2020
--- J'avais bon espoir, mais… ---
Comme annoncé dans ma chronique du premier tome, je comptais laisser sa chance au second en dépit des bémols que j'avais pu relever. Pourquoi ? Eh bien, parce que la fin laissait présager de nouveaux chemins !
Je n'ai donc pas hésité à acheter mon exemplaire en avant-première à Mon's Livre, où j'ai pu le faire dédicacer. Malheureusement, même si l'histoire opère effectivement un sacré tournant, je ne suis toujours pas convaincue.
--- Crédibilité, où es-tu ? ---
Je l'ai déjà dit et le répète : les idées de Julie Jodts sont bonnes, quoique classiques. Cependant, elles ne sont pas suffisamment développées, ni enrichies de détails. En conséquence, le récit manque cruellement de transitions. Tout va beaucoup trop vite !
Ainsi, comme le premier opus, celui-ci ne tient pas la route. Les explications données par l'auteure sont décidément trop simplistes pour justifier les actes et les décisions des personnages. Jusqu'au final qui tombe dans le cliché.
--- Mais revenons un peu en arrière… ---
Avant de parler du dénouement, il me paraît essentiel de préciser que l'on connaît, enfin, le but de l'histoire. le synopsis en est d'ailleurs un bon résumé : éviter la guerre et l'extermination d'un peuple par un autre. Comment ? Eh bien, ce sera à vous de le découvrir ! Sachez seulement que Mia aura un rôle important à jouer, alors qu'elle se trouve en territoire ennemi.
Si vous ne l'avez pas encore compris, les débuts de ce tome 2 s'orientent vers une intrigue de cour. Et, personnellement, j'étais plus qu'enchantée à cette idée ! J'ai donc tourné les pages avec avidité. Mais, alors, quoi ? Qu'est-ce qui cloche ?
-- Eh bien, Mia est exaspérante ! ---
Catapultée dans un monde inconnu, notre héroïne doit faire face à des enjeux qui la dépassent. Et si je comprends qu'elle se sente perdue, son comportement m'a tapée sur les nerfs. Elle ressasse, encore et encore. Plutôt que d'avancer, elle reste fixée sur son triste sort… pas si triste que ça, en fin de compte.
Est-ce que je devrais vous en dire plus ? Probablement, mais ce serait vous spoiler. Disons que le statut de prisonnière de Mia n'est pas aussi définitif qu'elle pourrait le croire, ce que j'ai trouvé invraisemblable, une fois de plus !
--- Des stéréotypes sur tous les plans ---
Si la romance du premier opus m'avait fait lever au ciel, ce n'est rien en comparaison du triangle amoureux que l'auteure s'est sentie obligée d'ajouter. Une très mauvaise idée, selon moi.
Les stéréotypes ne s'arrêtent pas là, puisqu'il est également question d'une prophétie… à peine étoffée ! En fait, même si ce genre de ficelles n'a rien d'original, elles peuvent fonctionner à condition d'en développer les bases, ce qui n'est malheureusement pas le cas ici.
Et, enfin, l'action. Qui semble tout droit sortie d'un blockbuster hollywoodien. Je vais vous donner un exemple, sans pour autant rentrer dans les détails. Alors que nos héros sont pourchassés par des soldats ennemis, ils doivent emprunter un pont de corde. Et, bien entendu, l'un d'entre eux va se sacrifier pour laisser le temps aux autres de traverser… en détruisant le seul accès possible. N'est-ce pas une scène que l'on a déjà vue maintes fois à l'écran ?!
--- Ce qui m'a manqué ---
J'ai discuté du premier volet avec d'autres lecteurs, et nous espérions tous en découvrir davantage à propos de l'univers, et notamment des aniphores. Mais ça n'a pas été le cas !
Alors, même si cette suite se lit plutôt vite, plutôt bien, ça ne suffit pas à relever le niveau, à mes yeux. Et c'est dommage, car certains aspects du récit m'ont plu, malgré tout. Tant pis !
Lien : https://lesfantasydamanda.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
audesrichard
  05 février 2020
Le premier Tome de "Semblables" est pour moi une réussite. On accroche dès le début avec une histoire à la "Mulan" en plus originale, un monde plutôt bien construit et une héroïne qui nous capte assez vite. une fille sans trop d'histoire avec un avenir tout tracé, qui va bouleverser tous les codes. C'est un personnage complexe que j'ai beaucoup aimé. La fin du livre laissait présager de belles choses !
laissait présager... J'ai réellement été déçue par le second Tome. Je vais être dure, mais les petites incohérences du premier livre sont devenu de gros lampions clignotants qui m'ont dérangé dans ma lecture. J'ai également eu beaucoup de mal a situer la temporalité de l'histoire (De nos jours? à une époque antérieure? ). on retrouve de nombreuses similarités avec notre monde = vêtements, nourriture, loisirs, entrainements, technologie, médecine etc.. et a coté de cela, une société assez rétrograde dans ses coutumes.
Et cette dualité m'a perturbé. (plus que si ce fonctionnement avait été mis en place suite a une catastrophe. Cf : divergente/ Elia, la passeuse d'âmes/ La passe miroir etc... )
J'ai également trouvé le déroulement du récit assez pauvre, manquant de sens et des personnages secondaires assez fades. En effet, j'y ai retrouvé beaucoup de cliché des "films d'action" a l'américaine.
Mais l'auteur a une si belle plume, que même avec ces petits défauts, j'aurais pu me prendre au jeu.
cependant un concept du livre m'a fortement freiné même si je n'ai pas su mettre le doigt dessus tout de suite. Toute l'histoire repose sur un mariage arrangé. Et L'héroïne s'en accommode plutôt bien, résignée...ou en tout cas ne le combat pas vraiment, ce qui aurait pu rendre l'histoire plus riche.
Et dans mon esprit, le fait que la légitimité de l'héroïne repose sur son (futur) mari . Ça a du mal a passer.. Sans être féministe pour autant, je suis heureuse de lire des plus en plus de livres avec des héroïnes indépendantes, fières, obstinées et bouleversant les codes établis.
Là, l'héroïne subit son histoire sans même chercher à s'en échapper (alors qu'elle a le choix).
Bref, j'ai trouvé ce deuxième tome "bâclé". Quel dommage pour une si belle entrée en matière qu'était le Tome 1 !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
luciebernard98
  15 février 2020
Je vous partage mon avis sur le roman « Semblables, tome 2 » écrit par Julie Jodts et publié par les Editions Plume Blanche. Une suite et fin qu'il me tardait de découvrir… et qui a su me surprendre !
Ma découverte du pack 2020 commence fort… puisque c'est un coup de coeur !

Lors de ma lecture du premier tome, j'avais été surprise par l'univers… En effet, l'histoire se déroulait dans un monde imaginaire, qui semblait pourtant on ne peut plus réaliste. J'avais vraiment eu l'impression de lire de la dystopie, la fantasy n'étant présente que par petites touches. Avec cette seconde partie, la magie et l'imaginaire sont davantage mis en avant, plongeant le lecteur au coeur des Terres Arides… sans possibilité de s'échapper. Un dépaysement total donc, puisque le désert et les bâtiments faits de verre sont les seuls éléments qui occupent le paysage.

Parlons un peu des personnages… Mia est encore une fois l'héroïne centrale. Toujours aussi déterminée à protéger les siens, elle laissera pourtant de côté sa douceur pour se consacrer pleinement à sa vengeance. Mais si cette dernière n'était pas fondée… ou ne visait pas la bonne personne ? Mia doit faire face à une déferlante de révélations et son existence tout entière est sur une pente raide… qu'elle a peur de dévaler sans pouvoir se rattraper. Ses émotions sont décuplées, même si elle ne cesse de vouloir les refouler. Plus touchante que jamais, brisée par son passé et son avenir qui s'entremêlent sans lui laisser le choix, elle devra prendre des décisions qui s'avèreront décisives pour plusieurs tribus.
Outre Mia, le lecteur a l'occasion de faire la connaissance de nouveaux personnages… comme Thiméo, un jeune roi prisonnier de sa condition qui tente par tous les moyens de garder son royaume debout face aux menaces. Alors que tout l'oppose à Mia, ils vont devoir apprendre à cohabiter pour espérer un jour sauver ce qui peut encore l'être. Malgré les apparences, malgré les croyances, ils sont plus semblables qu'ils ne le pensent et leurs blessures n'auront de cesse de les rapprocher… mais jusqu'à quel point ? Alors que rôde encore l'effluve de l'amour naissant entre Nathan et Mia, le coeur de la belle est malmené par des émotions qui ne lui appartiennent peut-être pas…
Si j'ai adoré Thiméo, sa sensibilité et son empathie, ce fut tout de même Nathan Carter qui a encore une fois attiré mon attention. Alors qu'il tente de sauver Mia des griffes de leurs pires ennemis, il va devoir ravaler sa rancoeur et travailler main dans la main avec les Knaheis pour espérer récupérer l'attention de la jeune femme… Il sera aidé par James et Saya dans sa quête pour la liberté. Mais Nathan est loin de se douter des émotions tumultueuses qui bouillonnent dans la tête de Mia. Et les décisions de cette dernière pourraient bien le laisser pantois. Nathan Carter est pour moi le personnage le plus intéressant car il possède la psychologie la plus travaillée. Il est assez difficile à cerner et a plus d'un tour dans son sac afin d'étonner ses pairs et le lecteur… pour le meilleur et pour le pire.

Ce deuxième tome prend le temps de jouer sur les révélations et de faire durer le suspense. Cependant, j'ai été surprise de voir le temps consacré à la mission des héros… comparée au temps laissé pour la fin. J'ai trouvé cette dernière trop rapide. Elle aurait pu être davantage développée pour en exploiter tous les tenants et aboutissants. de même, la scène relative à la prophétie m'a semblée confuse et j'ai eu du mal à visualiser sa mise en place. Heureusement, cela ne gâche en rien le grand final ! Car le roman se termine de manière tout à fait logique.

Ce fut un immense plaisir de retrouver la plume de Julie, à la fois douce et incisive. Elle n'épargne pas ses personnages et dépeint avec justesse leurs maux et leurs peurs.

En résumé, cette suite et fin fut un coup de coeur pour moi !

Merci à l'auteure pour ce beau moment de lecture et bravo à Tiphs pour la couverture.
Lien : http://rectoversooo.weebly.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
Clem_YCRClem_YCR   09 décembre 2019
Avant de m'endormir, je repense alors aux paroles du Conseiller : "Il ne faut pas regretter la fin, car elle annonce toujours la preuve d'un commencement". Il avait tort. Quand c'est la fin, c'est la fin. Quand une personne meurt, après, il n'y a plus rien. Pas d'espoir d'un nouveau commencement, pas d'autres départs. Rien. Juste le vide de l'absence. Un instant la personne est là, vivante, et l'instant d'après, elle ne l'est plus. Désormais, le défunt ne vivra plus que dans la mémoire de son entourage, qui, après avoir pleuré une période jugée décente, reprendra peu à peu sa vie comme s'il n'avait jamais existé. Tout ça, jusqu'à ce que les porteurs mêmes du souvenir décèdent à leur tour et que la moindre trace de sa présence soit effacée, balayée. C'est cela la fin. La vraie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
SoleilBouquine09SoleilBouquine09   17 janvier 2021
《- Nathan, il n'y a jamais rien eu entre nous...
- Rien eu ?
- Rien de réel en tout cas, le reprends-je.
- J'ai l'impression que les coups que tu as pris t'ont fait perdre la mémoire, fulmine-t-il.
- À vrai dire Nathan, je ne te connais même pas. Tout ce que je sais de toi, je l'ai appris lors de nos entraînements au camp. En cumulant le temps que nous avons passé ensemble, on doit arriver à quoi ? Une semaine à peine, peut-être deux. Et, même à ce moment-là, nous étions pas réellement ensemble puisque tu étais persuadé que j'étais Léna. Cette relation, si tant est que l'on puisse la qualifier ainsi, n'était basée que sur un tissu de mensonges, sur du fictif. Alors je te trouve très mal placé pour me faire des reproches.
[...]
Ses lèvres chaudes frôlent les miennes puis m'embrassent avec passion.》
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Clem_YCRClem_YCR   09 décembre 2019
Cette pointe d'amertume, de nostalgie et de désarroi, c'est un peu ce que je ressens lorsque je termine un roman. Une fois la dernière page tournée, vous êtes éjecté de l'histoire, projeté dans la réalité. Vous avez beau le relire encore et encore, vous le savez… ce ne sera plus jamais pareil.
Commenter  J’apprécie          10
Clem_YCRClem_YCR   09 décembre 2019
Je sais bien Mia, je comprends que croire en quelque chose de bon et bienveillant est toujours plus facile que de croire en une vision qui bouleversera votre vie pour toujours, et pourtant…
Commenter  J’apprécie          10
SoleilBouquine09SoleilBouquine09   17 janvier 2021
《 Depuis trois jours, les températures ne cessent de grimper. Moi qui suis habituée au climat doux et tempéré de Navissa, je peine à supporter l'atmosphère lourde et électrique de ce Royaume.》
Commenter  J’apprécie          00

Notre sélection Imaginaire Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura






.. ..