AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2732442046
Éditeur : La Martinière Jeunesse (26/08/2010)

Note moyenne : 3.26/5 (sur 36 notes)
Résumé :
Christopher, étudiant studieux mais un peu excentrique, rêve de devenir agent secret.
Et quoi de mieux qu'un stage à la morgue pour se mettre dans l'ambiance ? Dès le premier jour, il va se trouver confronté à un cadavre peu ordinaire. Comment le médecin légiste et le shérif ont-ils pu conclure à un suicide pour un mort criblé de cinq balles dans le torse? Pourquoi le rapport d'autopsie a-t-il été falsifié ? D'où viennent ces liasses de billets cachées dans l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
100choses
  28 novembre 2012
Je n'avais strictement jamais entendu parler de ce roman pourtant paru en 2010… Je l'ai vraiment découvert totalement par hasard sur les étagères du rayon jeunesse de la médiathèque. Mais une fois découvert, avec un titre pareil, j'étais obligée de m'arrêter. Un héros qui rêve de devenir agent secret et choisit de passer son été à bosser dans une morgue ne pouvait qu'attirer mon attention ! Cela aurait presque pu être moi. Surtout que l'on découvre rapidement que ses aptitudes sociales ne sont pas terribles et qu' avec son frère ils ont tout de deux geeks.
J'ai vraiment aimé l'humour de ce jeune homme de 18 ans. La narration à la première personne est vraiment une bonne idée pour le coup. C'est drôle et cela fonctionne bien. On s'attache au narrateur, qui trouve toujours le moyen de se mettre dans des situations impossibles. A tel point qu'on fini d'avantage par suivre le roman pour savoir ce qu'il va bien pouvoir lui arriver et comment il va se sortir de la galère dans laquelle il s'est fourrée que pour réellement résoudre l'enquête à ses côtés. On a sans cesse envie de lui dire : non mais laisse tomber mon grand, tu t'enfonces, tu t'enfonces.
Le seul soucis, c'est que cela ne suffit pas à tenir le lecteur en haleine et très rapidement je me suis profondément ennuyée. Une fois les premiers éléments utiles dévoilés, l'enquête patine et suit un schéma répétitif, qui manque totalement de crédibilité. J'ai fini par perdre tout intérêt pour la résolution de l'intrigue et j'ai mis pratiquement 4 jours pour lire les 100 dernières pages, tellement j'avais décroché.
Au final, la résolution du mystère ne m'a pas convaincue… Elle arrive un peu comme les cheveux sur la soupe et est très confuse, pas vraiment justifiée ni cohérente avec ce qui est dit avant. Et de même que le déroulement de l'enquête est peu crédible, l'identité du tueur est tout aussi peu convaincante.
Et puis, tout un tas de petits détails sur le plan de la forme m'ont chagrinée. Daniel (le frère du héros) est sensé avoir 10 ans hors je n'ai pas du tout eu l'impression d'avoir affaire à un enfant de cet âge-là. Je voyais plus un jeune ado de 12-13 ans ayant parfois les réactions d'un enfant de 6 ans : bref un espèce de mélange pas très cohérent ni crédible… Idem pour la gestiion du temps qui s'écoule. Aucune indication de ce côté là. On découvre juste tout à coup que l'enquête a visiblement duré tout l'été quand on a l'impression que tout s'est déroulé sur une semaine. Et si l'enquête a réellement occupé toutes les vacances d'été comment se fait-il qu'à la fin du roman, le narrateur ne soit pas encore rentré à la fac ? Perturbant… Mais je vais m'arrêter là parce que je n'ai finalement pas grand chose à dire de cette lecture peu marquante.
Bref, autant le titre m'avait attirée et j'ai rapidement été happée par l'histoire, autant cet enthousiasme est rapidement retombé quand j'ai commencé à m'ennuyer et à réaliser que l'ouvrage manquait de cohérence sur pas mal de points. Dommage. Cela-dit, je suis visiblement la seule à ne pas avoir aimé, donc n'hésite pas à aller lire les billets d'autres lecteurs.
Lien : http://leboudoirdemeloe.co.u..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
lirado
  16 juin 2019
Des bons polars noirs, on en trouve peu dans le secteur jeunesse alors lorsqu'il y en a un qui vaut le coup, il ne s'agit pas de la rater. C'est à cette catégorie qu'appartient Un été à la morgue de John C. Ford. Premier roman de cet auteur américain, le livre est, même si c'est une première expérience, une véritable réussite.
Le récit débute sur les chapeaux de roues par sa première phrase : "Lorsqu'à dix-huit ans on tire sur quelqu'un dans un lieu public, à deux heures du matin, on attire inévitablement l'attention". Cette première phrase complétée au titre alléchant et à l'histoire qui se met en route très rapidement, donne le ton et impossible dés lors de ne pas être captivé par Un été à la morgue.
Le principal atout du roman de John C. Ford c'est sa richesse narrative et les multiples rebondissements qui l'accompagnent jusqu'aux dernières pages ou presque. Au fur et à mesure de la lecture, le lecteur se retrouve immergé dans l'enquête et a du mal à décoller de l'histoire car chaque chapitre d'Un été à la morgue nous donne envie de poursuivre.
Le récit est complexe, bien structuré et surtout le mystère ne se résout pas avec une évidence limpide comme c'est parfois le cas dans les polars pour la jeunesse. Au contraire on est aux côtés de Christopher et Tina et on suit les mêmes directions qu'eux jusqu'à ce que tout s'éclaire et nous laisse bluffé.
Pots-de vins, magouilles et corruptions sont le coeur des thèmes d'Un été à la morgue et donne un côté sombre, digne d'un thriller, au roman de John C. Ford.
Christopher et Tina sont deux personnages très attachants et la jeune femme est souvent source de comique par les slogans qu'affichent ses T-shirts qui ne masquent rien de sa beauté. de quoi détendre un peu l'atmosphère tendue et palpable de Petoskey tout au long d'Un été à la morgue. Autour d'eux évoluent d'autres personnages, vite cerné : le shérif, l'avocate Kate Warnes, le policier Tim, Daniel, Julia, Dana, Mike ou encore l'avocat Lowell, le docteur Mogley et le maire. Finalement l'histoire se construit autour d'un nombre restreint de personnages secondaires, ce qui permet d'être au coeur de l'enquête. le tout est assez réaliste bien que l'on ne voit que dans les romans des ados de dix-huit ans enquêter sur des meurtres ! mais c'est aussi ce qui est séduisant dans Un été à la morgue.
Ainsi, John C. Ford propose un polar noir rythmé à destination des young adults.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
magicbooks
  28 mai 2014
Christopher est un jeune étudiant qui rêve de devenir espion. Lorsqu'il voit qu'un poste d'été est disponible à la morgue, il n'hésite pas à se présenter. Quel meilleur début, en effet, pour cet amateur de mystères ? En découvrant que le meurtre d'un homme a été masqué en suicide par le médecin légiste avec l'auxiliaire du shérif, Christopher décide de mener sa propre enquête. Aidé par une journaliste en herbe qui rêve de son premier scoop, l'adolescent va vite se rendre compte qu'il tâte un terrain dangereux, sans se douter des bouleversements qui l'attendent au tournant…
Un polar très bien écrit, intelligent et haletant, qui convient aussi bien aux jeunes et aux adultes. Humour et coups de théâtre au rendez-vous. Un régal qui ne déçoit à aucun moment !
Commenter  J’apprécie          20
Claire-una-volta
  08 février 2013
Un été à la Morgue est un roman plein de suspens et d'humour. le personnage principal (un garçon, pour une fois) nous est d'emblée sympathique; il est assez aisé de s'identifier à lui même si sa passion pour les agents secrets est un peu particulière : je dois reconnaître que tout le monde n'effectue pas un stage à la morgue pendant l'été ! Ses autres préoccupations sont plutôt "normales" (pas de vampire,de loup-garou, de fée, de métamorphe, d'elfe, de lutin, de sorcier... bref, vous avez compris l'idée). En prime, il n'est pas dénué d'humour! Il y a aussi (bien sûr) une histoire d'amour, mais celle-ci est en retrait et n'alourdit pas l'histoire. La trame policière est quant à elle très prenante, avec des rebondissements inattendus. La résolution finale, qui lève le voile sur le mystère est surprenante.
Tous les ingrédients sont donc réunis pour un bon thriller YA. La couverture reste également dans l'esprit du livre! Bref, un livre que je conseille, même aux sceptiques et à ceux qui ne sont pas fans du genre.
Lien : http://claireunavolta.canalb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Tchippy
  02 janvier 2012
Une enquête qui met un peu de temps à démarrer, embrouillée entre les sentiments et les crises de conscience de Christopher.
Au début, ce roman semble être destiné à la jeunesse exclusivement, puis il devient plus noir et le rythme s'accélère, ce qui permet de ne pas s'endormir au cours de la lecture.
Cet avantage appréciable est contrebalancé par une intrigue peut-être trop facilement éventable, même pour quelqu'un qui comme moi n'est pas une experte des intrigues policières.
Au final, un roman qui ne donne rien de plus que ce qu'il a, qui laisse un peu sur sa faim, mais qui se lit facilement.
Commenter  J’apprécie          10
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1753 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre