AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Le camp des morts (97)

marina53
marina53   28 avril 2020
Une vie sans ami s'achève par une mort solitaire.
(proverbe basque)
Commenter  J’apprécie          400
joedi
joedi   26 janvier 2017
L'Ours resta debout sur le trottoir couvert de neige et leva les bras pour saluer les brefs rayons de soleil qui descendaient en cascade sur Main Street. Il garda les bras tendus, les pans de son cache-poussière déployés comme des ailes, et les cheveux noirs tombèrent sur le manteau de cuir noir jusqu'au creux de ses reins. Il ressemblait à un grand corbeau d'un mètre 90, qui glanait le peu de chaleur que prodiguait la lumière d'un instantané en technicolor.
Commenter  J’apprécie          280
marina53
marina53   23 avril 2020
- Le précédent coroner est mort. C'est moi qui ai pratiqué l'autopsie d'Eddie Cole. C'est comme ça que j'ai eu le poste.
- Comment est-il mort ?
(…)
- Suicide. Il avait une vieille Cadillac dans son garage. Il est monté dedans, l'a démarrée et s'est endormi. Il avait laissé un mot.
- Qui disait quoi ? ne pus-je m'empêcher de demander.
- "Quand vous effectuez une incision inter-mastoïdienne, assurez-vous que le quadrant antérieur soit assez grand pour la craniotomie frontale. La plupart des débutants foirent complètement cette partie-là".
- Professionnel jusqu'au bout.
Commenter  J’apprécie          230
marina53
marina53   25 avril 2020
La haine a la vie courte, mais (…) l'espoir et l'amour peuvent trottiner côte à côte pour l'éternité.
Commenter  J’apprécie          220
marina53
marina53   23 avril 2020
Henry parla au chien.
- Hinananjin.
Le chien s'approcha et s'assit à côté de lui. Nous avions déjà constaté que cette brute poilue maîtrisait le cheyenne, le shoshone, l'arapaho, le crow et le lakota. L'anglais était la langue qu'il choisissait parfois d'ignorer.
Commenter  J’apprécie          220
marina53
marina53   24 avril 2020
Lorsque quelqu'un comme [elle] meurt, on s'attend à ce que le monde s'arrête, et peut-être que pendant une fraction de seconde le monde s'en aperçoit, effectivement. Mais peut-être que ce n'est pas le monde extérieur qui s'immobilise, plutôt le monde intérieur.
Commenter  J’apprécie          210
marina53
marina53   23 avril 2020
Je pensai à Maggie et à quel point la passion était quelque chose de difficile à entretenir, mais l'amitié avait un cours qui pouvait ne jamais s'interrompre.
Commenter  J’apprécie          200
marina53
marina53   25 avril 2020
Tu sais ce qu'on dit des Basques : comme les femmes parfaites, ils n'ont pas de passé.
Commenter  J’apprécie          190
tamara29
tamara29   25 novembre 2018
Je n'y tiens plus.
- Jules ?
- Oui ?
Je me tournai et baissai les yeux vers lui.
- Il t'arrive de la fermer ?
Il repoussa son chapeau de cow-boy sur sa nuque et but une dernière gorgée, sans cesser de sourire.
- Non.
Commenter  J’apprécie          190
marina53
marina53   25 avril 2020
Je regardai le beau morceau de femme à l’entrée de l’épicerie ; elle tenait dans les mains une écritoire à pince. Victoria Moretti n’aimait pas qu’on la qualifie de beau morceau, mais c’était en ces termes que je pensais à elle. Ses traits étaient un peu trop marqués pour être vraiment jolis. Sa mâchoire était un tout petit peu trop carrée, ses yeux couleur vieil or un tout petit peu trop perçants. Elle faisait penser à un de ces beaux poissons d’eau de mer qu’on admire dans des aquariums où on ne se risquerait pas à tremper la main, dont on n’oserait même pas tapoter la vitre.
Commenter  J’apprécie          160




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    Dead or Alive ?

    Harlan Coben

    Alive (vivant)
    Dead (mort)

    20 questions
    1406 lecteurs ont répondu
    Thèmes : auteur américain , littérature américaine , états-unisCréer un quiz sur ce livre