AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782404008172
Éditeur : Gallmeister (30/10/2016)

Note moyenne : 4/5 (sur 18 notes)
Résumé :
Dans cette nouvelle on retrouve Walt, Henry et Cady aux American Indian Days.

"Nous étions le week-end précédant Memorial Day et je dînais en compagnie de Henry et Cady au Busy Bee Café. Je n’étais pas encore complètement remis de mes aventures dans les Bighorn Mountains, lorsque j’étais parti à la poursuite de prisonniers en fuite. Je tripotais la bague trop grande que je portais à mon pouce et regardais les loups de turquoise talonner leurs frères d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
nadiouchka
  06 avril 2017
Un petit cadeau des Éditions Gallmeister, cette nouvelle de Craig Johnson : « Le cheval de discorde ».
Ce petit livre de 48 pages, publié en 2016 (pour l'édition française) est une bien agréable détente de cet auteur dont je lis les ouvrages dès que possible. de plus, il figure en bonne place dans le genre « nature writing », si cher à l'éditeur Oliver Gallmeister, qui recherche la qualité et non la quantité pour ses auteurs.
Il faut dire qu'effectivement, parmi eux, aucun ne m'a jamais déçue et, petit plus, ils viennent de temps en temps dans ma ville pour ces rencontres littéraires que j'affectionne car en petit comité.
Ayant rencontré récemment David Vann et Oliver Gallmeister, Craig était également venu dans une librairie près de chez moi. C'est donc plutôt réconfortant de voir que de si grands écrivains aiment venir ici et ils le disent haut et fort.
Pour en venir au livre, on retrouve le célèbre shérif Walt Longmire qui, cette fois, est appelé pour la disparition d'un cheval. Pour lui, pas de quoi s'affoler, rien de bien méchant mais cela donne au lecteur l'occasion de connaître les « American Indian Days », dans les grands espaces des États-Unis (nature writing oblige).
Par contre, Walt n'avait pas besoin de ce problème car il préparait le mariage de sa fille Caddy.
Mais quand faut y aller, il y va. de toute façon, heureusement que pour lui ce n'est pas une question de meurtre, juste un petit souci. Cela nous permet ainsi de le retrouver non seulement lui-même mais aussi La Nation Cheyenne.
C'est donc un livre bien agréable, reposant et que j'ai bien apprécié. Il m'a permis de faire une petite pause avec d'autres lectures plus noires ou compliquées.
C'est justement cette pause que recherchait aussi Walt Longmire après ses aventures dans les Bighorn Mountains où vit justement Craig Johnson, dans le Wyoming : « Son ranch est situé à la confluence des rivières Clear Creek et Piney Creek, à la sortir de Ucross, population 25 habitants.
Il n'y a pas de voie ferrée » (préface).
A signaler que la série Longmire a été adaptée à la télévision américaine et a obtenu un très grand succès, of course !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
Crazynath
  30 décembre 2016
J'adore Craig Johnson, aussi, en attendant la sortie de son prochain livre, je suis ravie d'avoir en amuse bouche une de ses nouvelles mettant en scène mon shérif préféré.
On retrouve Walt, l'Ours et Cady en pleins préparatifs pour le mariage prochain de cette dernière. Cependant, leurs dialogues forts savoureux vont être interrompus car une de leur connaissance a perdu son cheval. Et pas n'importe quel cheval : le cheval de discorde....
Une petite plongée dans un univers que je connais fort mal, les American Indian Days, avec la recherche de ce cheval par nos héros fort inspirés il faut le dire.
J'avoue être toujours un peu frustrée à l'issue d'une nouvelle de cet auteur car maintenant, va falloir que je ronge mon frein jusqu'au printemps....
Commenter  J’apprécie          240
sevm57
  02 janvier 2017
Un grand merci à Craig Johnson et aux éditions Gallmeister pour nous avoir offert ce joli cadeau: une nouvelle pour nous faire patienter jusqu'au prochain opus des aventures de Walt Longmire.
Si l'intrigue ne présente pas forcément un intérêt phénoménal, cette nouvelle a le mérite de nous faire découvrir la tradition des American Indian Days, et vaut surtout pour le plaisir de retrouver nos personnages favoris : Cady qui prépare son mariage, Walt qui récupère de ses aventures montagnardes, et Henry plus mystérieux que jamais. Les joutes verbales entre Cady et son père avec Henry pour arbitre sont notamment assez savoureuses.
Cela donne envie de se replonger dans les romans pour prolonger ce moment de lecture et rester dans le Wyoming.
Commenter  J’apprécie          190
Lenocherdeslivres
  23 avril 2020
Petite nouvelle, suivie d'un entretien avec l'auteur, « Le cheval de discorde » n'est pas à proprement parler une enquête, mais plutôt l'occasion de profiter un peu de Walt Longmire et de sa fille, Cady. le prétexte, qu'on pourrait donc qualifier de MacGuffin et qui donne son titre au texte, tout de même : la disparition, voire le vol, d'un cheval, surnommé « de discorde », car il se retrouve au milieu d'un divorce tumultueux. La recherche du coupable permet au lecteur de découvrir une fête impressionnante, avec Indian relays et autres spectacles à base de chevaux. Craig Johnson, avec son talent habituel, nous plonge, en quelques mots, dans l'ambiance et nous fait voyager au milieu des clameurs et des huées, de la sueur due à l'effort et celle due à l'angoisse. Entre authenticité et clinquant pour les touristes.
Quant à l'essentiel, pour moi, du texte, en fait, c'est la fin du célibat pour Cady, qui va bientôt se marier. Mais surtout, c'est, et on le sent bien dans ces quelques pages, la grande complicité entre elle et son père. Un regard, des échanges de paroles, des sourires. Moments agréables, surtout après des aventures mouvementées dans la montagne, dans lesquelles le shériff a failli laisser sa peau.
Une petite pause bienvenue dans la lecture des aventures de Walt Longmire avant d'attaquer un autre roman.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
JIEMDE
  17 novembre 2016
En passant, by the way, Craig Johnson nous donne de ses nouvelles. Enfin une nouvelle en tout cas.
Comme elles en ont pris l'excellente habitude, les éditions Gallmeister nous offrent en cette fin d'année une nouvelle inédite de Craig Johnson et de ce bon vieux Shérif Walt Longmire. De quoi patienter en attendant la parution de La dent du serpent annoncée en mars, ou la sortie chez Points de Le camp des morts en janvier.
Et en une trentaine de pages bien troussées, on est immédiatement replongé dans cette ambiance si particulière des Bighorn Moutains avec l'impression de passer un moment de retrouvailles en famille avec Longmire, shérif pacificateur et respecté, Cady sa fille, en pleine préparation de son mariage annoncé lors des opus précédents et Henry, La Nation Cheyenne aussi énigmatique que rassurante.
L'histoire ? Rien de particulier... Mais ça n'est pas grave. On est bien dans cette lecture...
Commenter  J’apprécie          130

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
nadiouchkanadiouchka   06 avril 2017
- Tommy Jefferson dit qu’on lui a volé un de ses chevaux au rodéo.
Je contemplai mon sandwich à moitié et soupirai.
- Pas encore le cheval de discorde ?
Parasites.
- Bien sûr que si.
L’AFFAIRE pleine de péripéties du cheval de discorde était le genre de situation que la plupart des shérifs en milieu rural connaissaient bien, un de ces conflits auxquels on finissait par se trouver mêlé bien que la loi et la justice n’aient pas grand-chose à y faire.
P.13/14
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
sevm57sevm57   02 janvier 2017
Après toutes ces années dans la police, je savais que soit on n'avait tout simplement pas le temps de manger, soit on était interrompu au milieu d'un repas qu'on ne finissait jamais.
Commenter  J’apprécie          110
CrazynathCrazynath   30 décembre 2016
Cady posa ses yeux gris, calmes, sur mon visage.
— Alors, tu m’expliques ce qui se passe entre vous
deux ?
Repoussant mon chapeau sur ma nuque, je me tournai
pour soutenir son regard.
— C’est une information classée, et dans le dossier
pas-tes-affaires.
Commenter  J’apprécie          50
SharonSharon   28 décembre 2016
Il haussa les épaules.
— Je me suis rendu compte que dans la plupart des relations qu’on a avec les femmes, il vaut mieux se rappeler leur anniversaire mais oublier leur âge.
Commenter  J’apprécie          71
CrazynathCrazynath   30 décembre 2016
Cady attira l’attention de Henry en lui donnant un
coup d’épaule.
— Quel âge a-t-elle, l’Ours ?
Il haussa les épaules.
— Je me suis rendu compte que dans la plupart des
relations qu’on a avec les femmes, il vaut mieux se rappeler leur anniversaire mais oublier leur âge.
— Ce n’est pas à toi que j’aurais dû poser la question.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Craig Johnson (49) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Craig Johnson
Découvrez le troisième épisode des Conversation dans le noir, le tout nouveau podcast des éditions du Masque. Une conversation téléphonique entre éditrice et auteure, à écouter sur l'ensemble de nos réseaux sociaux. Dans ce dernier épisode de la trilogie, Gabrielle Massat nous parle - depuis sa maison en pierres perdue au milieu des bois - de son rapport à l'écriture et à la littérature noire, ainsi que des raisons qui l'ont poussée à choisir un héros aveugle. C'est déjà la fin des épisodes liés au confinement, nous tenions vraiment à tous vous remercier pour le merveilleux accueil réservé à cette première "saison" du podcast et pour vos encouragements ! Nous revenons bientôt avec une nouvelle formule, STAY TUNED Nous vous souhaitons une bonne écoute ! Extrait lu : https://www.liseuse-hachette.fr/file/139455?fullscreen=1#epubcfi(/6/12[pre2]!/4/2/2[pre-001]/4/22/1:0) Oeuvres citées : Conversations de Francis Bacon Le camp des morts - Craig Johnson Tolkien Mystic river - Dennis Lehane James Ellroy CRÉDITS : Conversation dans le noir est un podcast des éditions du Masque. Réalisation : Paul Sanfourche. Générique : Longing - Joachim Karud.
+ Lire la suite
autres livres classés : nature writingVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Nature writing

Quel philosophe est considéré comme le fondateur du Nature writing?

Ralph Waldo Emerson
Henry David Thoreau
Benjamin Franklin

10 questions
81 lecteurs ont répondu
Thèmes : nature writing , écologie , littératureCréer un quiz sur ce livre