AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Anne Damour (Traducteur)
ISBN : 2714442188
Éditeur : Belfond (01/08/2007)

Note moyenne : 3.16/5 (sur 22 notes)
Résumé :

Poétique et poignante, l'histoire d'une quête éperdue de la vérité familiale. Jennifer Johnston dresse un portrait de femme à la fois grave et lumineux, porté par la délicatesse de son écriture. Sally est actrice.

De retour à Dublin après une tournée triomphale sur les scènes européennes, elle ne s'attendait pas à pareille nouvelle : son mari est sur le point de la quitter. Cette annonce lui fait l'effet d'un choc.

Elle ré... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
carre
  22 mai 2012
Sally actrice reconnue, voit son existence lui revenir comme un boomerang. de retour d'une tournée à travers l'Europe, son mari s'apprête à mettre les voiles. Cette nouvelle sonne comme une remise en question de ces idéaux et de ce qui compte réellement dans sa vie. Elle décide de partir sur les traces de son père qu'elle n'a jamais connu.
Ah qu'on est bien dans les livres de la grande Jennifer Johnston. Avec de grâce et de vérité, l'auteure irlandaise dresse le magnifique portrait de femme qui va sur les trâces de son passé pour comprendre sa vie actuelle. C'est écrit avec toujours beaucoup de sensibilité, de délicatesse, avec une petite musique qui vous titille les sens et emporte l'adhésion. Même si la recherche et la découverte de la vérité sont ou peuvent être violentes. Vraiment une grande romancière.
Commenter  J’apprécie          210
le_Bison
  11 juin 2012
Une vie à Dublin, dans les romans, n'est jamais insignifiante. Un drame se cache toujours dans cette littérature irlandaise. Rarement le bonheur y est accessible. Toujours la tragédie se prépare. C'est un paysage littéraire totalement à part où il n'est pas simplement question de déboires d'ivrognes sortis d'un des nombreux pubs au milieu d'une terre tourbée. J'ai même presque honte lorsque la dernière page achevée du roman de Jennifer Johnston, je me précipite sur mon verre de bière à la mousse blanche débordante (une Guinness, of course) . Pour moi, l'Irlande, ce sont les pubs, les bières et la tourbe. Alors excusez du peu, si je tente de me cultiver un peu avec cette littérature où les drames familiaux s'enchainent et où le bonheur est un concept presque abstrait.
Lien : http://leranchsansnom.free.f..
Commenter  J’apprécie          140
Titine75
  17 juillet 2012
Sally est une actrice connue et reconnue. Après une longue tournée à jouer la Pegeen Mike du « Baladin du Monde Occidental », elle rentre chez elle à Dublin. Son retour ne se déroule pas tout à fait comme prévu. Son mari, Charlie, lui annonce qu'il la quitte. Cette rupture fait prendre conscience à Sally que sa vie n'a jamais été très heureuse et le douloureux passé refait surface. La mère de Sally s'est suicidée une fois sa fille adulte. L'actrice ne connaît pas le nom de son père, sa mère a tenu à garder son secret.
« Je suis allée à la préfecture. C'était là qu'il fallait se rendre pour obtenir un extrait de naissance. Il y a des années. 18 ans, c'est l'âge que je devais avoir alors. J'avais sans doute besoin d'un passeport. Elle ne voulait pas que j'y aille. Elle a tout fait pour m'en empêcher. (…) Elle ne voulait pas que je voie ce foutu extrait, voilà tout. de toute façon, c'était inscrit officiellement « père inconnu ». J'ai éprouvé un tel choc même si… en vérité c'était ce qu'elle avait toujours dit. « Tu n'as pas de père. » Je suis rentrée à la maison et lui ai posé la question à nouveau. Je lui ai montré le papier. le lui ai fourré sous le nez. « Tu n'a pas besoin de savoir ! » a-t-elle hurlé. Mais j'en avais besoin. J'en avais réellement besoin. J'en ai toujours besoin. »
Ce nouveau drame dans la vie de Sally ravive la blessure, elle doit découvrir ses origines. Elle se tourne alors vers la seule famille qui lui reste, son grand-père, évêque bourru et totalement froid.
C'est un drame intime que nous livre Jennifer Johnston dans ce livre. Sally veut à tout prix découvrir la vérité, sa vérité, mais elle ne sait pas où elle met les pieds. C'est un terrible et lourd secret qui va lui être révélé. C'est une tragédie classique qui nous est contée, un drame des origines. Jennifer Johnston a l'élégance de ne pas en rajouter dans le pathos et son héroïne finit par être attachante. le théâtre y joue un rôle important, Sally se fuit dans les rôles qu'elle interprète. Synge, Shakespeare et Becket sont notamment cités. le théâtre, la fiction sont ici vus comme des thérapies, des moyens d'oublier sa réalité.
« de grâce et de vérité » se lit facilement, le style de l'auteur est fluide. Mais c'est loin d'être une lecture renversante, pas désagréable, mais l'intrigue n'est pas follement originale.
Lien : http://plaisirsacultiver.unb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
veroherion
  05 avril 2019
Le énième Jennifer Johnston que je lis. Je suis rarement déçue.
Ce n'est pas mon préféré mais il reste pas mal du tout.
Selon moi, le point fort des romans de Jennifer Johnston est la puissance de ses personnages. On y croit, on éprouve une empathie phénoménale pour eux.
Ici, c'est une histoire de secret familial, autour d'un personnage féminin, Sally, absolument génial. Elle est drôle, pleine d'autodérision, faible et vindicative par moment. Un vrai humain. On la suit sur quelques jours, on découvre ses voisins, sa maison, ses amis, son jardin. C'est juste du quotidien sur fond de quête du père.
Un livre réussi qui se lit si vite qu'on garde un petit goût de trop peu.
Commenter  J’apprécie          50
kathel
  13 septembre 2010
J'ai eu du mal à me décider à parler de ce roman très intimiste. Sally, la narratrice, se remémore le décès de sa mère, qui s'est suicidée, et dans les moments de doute où elle se trouve, son mari la quitte… Dans cette situation pas très rose, Sally, qui est une actrice de théâtre reconnue, ne sombre pas complètement et essaye, pour donner un sens à sa vie, de connaître l'identité de son père que sa mère lui a toujours cachée. Elle va donc s'adresser à son grand-père, seule famille proche qui lui reste, et qui ne semble guère ravi de la voir. Ils feront tout de même plus ample connaissance, jusqu'à un aveu écrit par son grand-père.
C'est ce qui m'a gêné dans ce roman, et rétrospectivement, je sens que c'est tout à fait voulu par l'auteur : cette révélation est terrible et pourtant le grand-père semble se justifier, trouver des circonstances atténuantes à un acte impardonnable. C'est tellement bien écrit qu'on a l'impression de le cautionner en continuant sa lecture, ce qu'on ne peut s'empêcher de faire toutefois. Dommage aussi, pour qui aime l'Irlande, elle reste une toile de fond très discrète, à part le port et la jetée de Dun Laoghaire… Par contre, j'ai beaucoup aimé les références au monde du théâtre.
Je lirai volontiers d'autres romans de cet auteur, en espérant que le thème me heurte un peu moins la prochaine fois…
Lien : https://lettresexpres.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
le_Bisonle_Bison   11 juin 2012
- J’ai une foutue sale gueule de bois. Par ta faute.
- Rien de meilleur que l’air marin.
- Je ne comprends pas pourquoi tu ne l’as pas aussi.
- Je suis un homme. Nous résistons mieux à l’alcool. C’est un fait scientifiquement prouvé.
- Ha, ha.
Commenter  J’apprécie          90
le_Bisonle_Bison   01 février 2012
Lorsque j’ai atteint l’âge de raison, si ce terme existe, entre seize et dix-sept ans, sans doute, je me suis rendu compte que non seulement il n’y avait pas de Dieu, mais que nous L’avions inventé pour donner un nouveau sens au monde de folie dans lequel nous vivions. Nous avions inventé cet échafaudage de mensonges. Créé, dirai-je, plutôt qu’inventé, parce que le souffle artistique était ce qui nous poussait à croire. Le souffle artistique donnait aux histoires leur gloire et leur pouvoir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
autres livres classés : littérature irlandaiseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'Irlande

Le pays est divisé en deux : l'Irlande du Nord et...

La République d'Irlande
Le Royaume d'Irlande
La Principauté d'Irlande

11 questions
126 lecteurs ont répondu
Thèmes : irlande , paysCréer un quiz sur ce livre