AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782266156639
48 pages
Éditeur : Pocket Jeunesse (05/10/2005)
4.22/5   74 notes
Résumé :
Rien ne va plus au poulailler : Pitikok n'arrive pas à faire lever le soleil ! Comme tous les matins, le papa de Carmen et de Carmélito a lancé son appel vers le ciel : " Cocorico ! " Mais rien ne se passe. L'astre solaire a disparu. Qu'à cela ne tienne : Carmen, Carmélito et Bélino retrouveront le soleil ! Nom d'une poule !
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
4,22

sur 74 notes
5
7 avis
4
7 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

cascasimir
  05 novembre 2020
"J'veux du soleil (bis)
J'veux retrouver maman
Qu'elle me raconte des histoires
De princesses et de cerfs-volants
J'veux du soleil dans ma mémoire." Au P'Tit bonheur.

Pitikok est le "Chantecler" d'Emond Rostand, le coq "qui, chaque matin, fait lever le soleil."

Carmen est fière de son papa!
-"Quand je serai grande, dit Carmen, eh bien, moi aussi je commanderai au soleil!"
-N'importe quoi! Ricane Coquenpâte. T'es une fille! Seuls les coqs ont le pouvoir de faire se lever le soleil!
Et voilà, rien de n'oeuf, on cancanne toujours les filles...

Mais, hélas le lendemain, pas de soleil. Pire, il pleut!
Carmen a la chair de poule. Et si le soleil ne revenait pas ?
Le coq Pitikok se décide à lancer son appel du 18 juin, à la BBQ, dans toutes les langues...
-Cook-a-doodle, Quiquiriki, Chichirichi, etc.
Sans succès...

Les rivaux de Pitikok veulent le déloger de son perchoir, et son fils Carmélito leur vole dans les plumes!
-Quand les poules auront des dents!
Cela finit en combat de coqs.

Alors, Carmen, son frère Carmelito et Bélino le Bélier partent en quête du soleil, avec un tournesol qui va leur indiquer la position de l'astre solaire.

Là, le Moulin de Colbert, où le canard danse et chante sous la pluie, en aspergeant les arrivants :
-I'm singing in the rain
I'm happy again
Dancing in the rain!
-Je frise le ridicule, bêeele Bélino, tout mouillé.

-Le soleil, il est à l'étage, du Moulin des frères Montgolfier ! Ils y fabriquent du papier, fait Colbert
-A quoi sert tout ce papier?
-A imprimer des canards ! Fait le canard déchaîné, en riant de sa blague.

Il y a une immense montgolfière d'or, brillant comme un soleil, au sommet du Moulin. Les 4 amis détachent, alors, les amarres et grimpent dans la nacelle. Ce ne sont pas des poules mouillées, Bélino non plus, d'ailleurs!
Majestueux et silencieux, le ballon "libéré, délivré" s'envole vers les cieux.

Ça n'a l'air de rien, mais c'est le premier vol de toute l'histoire du... poulailler!
Bélino est étonné de découvrir que les nuages sont des moutons géants, tous blancs !

Au petit matin, Pitikok essaya une dernière fois:
-Cocorico!
Soudain, le ballon-soleil illumine le ciel, entraînant avec lui le Soleil, le vrai...

Il y a aussi le chant du coq irlandais (cuc-a-dudai-du), russe (kou-ka-ré-nine) japonais (kou kou kou kou)
et allemand (Kikeriki).
Non, pas de coq chinois, celui là, on l'a confiné et mis en quarantaine !
(Trop peur qu'il ouvre son bec pour lâcher son "Xiyinping!")

Et enfin, celui du coq Antillais:
-Couroudoudou!
Tous les matins, il chante ainsi et j'ai appris le créole avec lui.
-Et qu'est ce qu'il dit?
-Debout, le doudou!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          8310
Syl
  02 février 2015
Carmen et Carmelito sont fiers de leur père Pitikok qui tous les matins demande au soleil de se lever. Au chant "Cocoricooo !", l'astre apparaît. Mais un jour... malgré les encouragements de ses enfants, Pitilok n'arrive pas à le faire poindre.
L'heure est grave. Une dissidence pointe son nez dans le poulailler et fomente un coup d'état. Les petits coqs se voient déjà au pouvoir !
Il est temps pour Carmen et Carmelito de sauver leur père et de partir en quête du soleil. Pour cela, ils seront aidés de Bélino, le bélier, et de Colbert, le canard. Dirigés par les "cherches-soleil", leur route les mènera dans l'atelier des frères Montgolfier où est entreposé l'un des plus beaux soleils...
"Les P'tites Poules" est une série qui compte une douzaine d'histoires racontant la vie d'un poulailler. Pour cet épisode, Carmen et Carmelito viennent en aide à leur père. La situation est attendrissante car Pitikok, malgré toute sa bonne volonté, ne peut assurer son travail. Il en est tout dépité et blessé. C'est un plaisir suprême de voir la fierté de ses enfants, d'être leur héros.
Des illustrations expressives, gaies, des personnages candides, une histoire belle, émouvante, amusante, je ne manquerai pas de m'intéresser aux autres livrets et essaierai de les lire dans leur chronologie ; le premier titre étant "La petite poule qui voulait voir la mer"... poétique !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
mickaelinecuny
  04 juin 2015
Le papa de Carmen et Camélito, est fier de faire lever le soleil, tous les matins. Il se redresse fièrement alors que les poussins s'écrient :
_C'est notre papa qui l'a fait !
Oui, mais voilà, rien ne va plus au poulailler, car depuis, des jours, et des jours, le soleil reste sourd.
Pourtant Pitikok est un grand linguiste, il a imploré dans toutes les langues de sa connaissance.
En anglais (cook-a-doodle), en espagnol (Quiquirike), en russe (Kou-ka-ré-kou), en chinois (wou wou), en irlandais (cuc a duda-du) en japonais kou
kou
kou
kou en italien (chichirichi) [ il y a même les petites fleurs sur les i à la place des points.] en allemand (Kikeriki)
Mais rien n'y fait, le soleil ne se montre toujours pas.
Les petits poussins sont très inquiets, heureusement Pédro leur ami cormoran est là pour les rassurer, (ou pas)
_ Ce qui faut savoir, mes enfants c'est que le soleil est un immense jaune d'oeuf céleste...et quand on ne le voit plus... C'est qu'il est cuit !
Coquenpâte qui a toujours été jaloux de Pitikok, voit l'occasion de prendre la place de ce dernier, et lance la mutinerie.
Alors Carmen et Carmelito décident de partir à la recherche du soleil.
J'adore la chute. Les textes sont bien écrits, pleins d'humour, rien que dans la recherche des noms, Coqsix, Liverpoule, Coquenpâte, Hucocotte, Vienpoupoule, etc.
Les dessins sont attrayants, j'aime beaucoup la frimousse de ces petites poules. Un brin malicieuses dans le regard. Un petit livre idéal pour apprendre à lire, ou que l'on prendra plaisir, à lire.
Un premier roman dès 6 ans que je recommande.
Lien : http://mickaelineetseslivres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
blandine5674
  17 avril 2015
Que se passe-t-il quand, au chant du coq, le soleil ne vient pas ? Passent les heures, passent les jours… Pitikok a perdu ses pouvoirs et va se retrouver sans travail. Les enfants partent à l'aventure afin de retrouver l'astre. Pour ce faire, ils suivent la direction d'un tournesol et se retrouvent chez les frères Montgolfier.
C'est drôle, tendre, plein de jeux de mots. Ce livre, plutôt destiné à des CE1, je l'ai lu à des maternels et CP : écoute attentionnée. Des rires quand j'ai fait le chant du coq en toutes les langues. Je m'empresse de découvrir le reste de la collection. Belle découverte très sympathique !
Commenter  J’apprécie          40
Cissi
  01 février 2017
Carmen et Carméliton sont si fiers de leur père Pitikok qui chaque matin, à la seule force de sa voix fait lever le soleil !
Oui mais voilà, un matin, le soleil ne se lève pas ! Pitikok a beau s'égosiller dans toutes les langues, rien n'y fait ! Il pleut !
Une bonne raison pour Coquenpâte, l'éternel jaloux, de se moquer des frère et soeur !
Carmen et Carmélito décident de partir à la recherche du soleil !
Ils vont le retrouver chez les frères Montgolfier après avoir rencontré un canard (qui fait curieusement penser à Gene Kelly dans Singin' in the rain) et cueilli un tournesol.
Comme toujours un clin d'oeil à l'histoire et des jeux de mots cocasses ! On adore !
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
Nastasia-BNastasia-B   06 décembre 2013
Passent les heures, passent les jours... Et le soleil reste sourd. Une semaine s'achève, une autre commence, mais le soleil ne réapparaît toujours pas. Le 18 juin, Pitikok lance son appel :
En anglais : COOK-A-DOODLE !
En espagnol : QUIQUIRIKI !
En russe : KOU-KA-RÉ-KOU !
En chinois : WOU WOU !
En irlandais : CUC-A-DUDAL-DU !
En japonais : KOU KOU KOU KOU !
En italien : CHICHIRICHI !
En allemand : KIKERIKI !
... Hélas, rien n'y fait !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          544
JangelisJangelis   10 mai 2014
Tiré de son sommeil par tout ce remue-ménage, un des frères s'écrie :
- Joseph ! Un poulet rose est en train de voler notre invention !

- Un poulet rose ! Mais bien sûr ...
Etienne, va te recoucher, demain une dure journée nous attend.
Commenter  J’apprécie          20
amelie1417amelie1417   02 novembre 2016
Par contre, chez les frères Montgolfier, le temps est à l'orage.

- J'te jure, Joseph, avec un poulet rose, il y avait aussi un mouton et un canard...
-N'aggrave pas ton cas, Etienne, et pompe !
Commenter  J’apprécie          10
mamangel1mamangel1   24 juillet 2014
Ce qu'il faut savoir, mes enfants, leur explique Pédro, c'est que le soleil est un immense jaune d’œuf céleste...et quand on ne le voit plus...c'est qu'il est cuit!
Commenter  J’apprécie          10
mickaelinecunymickaelinecuny   04 juin 2015
Emporté par le soleil, poulets, canard et bélier quittent le plancher des vaches !
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
Videos de Christian Jolibois (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christian Jolibois
Les immanquables, Blaise et le château d'Anne Hiversère de Claude Ponti
Au coeur des rayons de la médiathèque Jean Prévost, découvrez ou redécouvrez les classiques de la littérature jeunesse. Cette semaine, les bibliothécaires du pôle jeunesse vous parlent de Blaise et le château d'Anne Hiversère de Claude Ponti.
La bibliographie des immanquables d'Émilie Lefebvre Tromboline et Foulbazar, la voiture, Claude Ponti, L'école des loisirs,1993 Mille secrets de poussins, Claude Ponti, L'école des loisirs, 2005 La belle lisse poire du prince de Motordu, Pef, Gallimard Jeunesse, 1980 Les voyages merveilleux de Lilou la fée : … et de son grimoire-à-pattes alerte, Emmanuelle Houdart, Actes Sud, 2006 Les p'tites poules. Les P'tites poules et la famille malpoulie ! Christian Jolibois, Christian Heinrich, Pocket Jeunesse, 2011
En savoir plus https://www.fetedulivredebron.com/programme/les-immanquables-blaise-chateau-anne-hiversere/
©Bilbokeh http://bilbokeh-productions.com
+ Lire la suite
autres livres classés : jeunesseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1225 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre

.. ..