AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Judith Perrignon (Collaborateur)
EAN : 9782757806821
156 pages
Points (28/02/2008)
3.58/5   24 notes
Résumé :

J'ai besoin de mouvement. Certains appelleront ça de l'ambition. Le mot ne me fait pas peur. J'ai toujours eu peur du moment où le réel vous assigne votre place : vous êtes la bonne, vous êtes l'épouse, vous êtes une mère, vous êtes une secrétaire, une juge puisque vous êtes une obstinée, mais docile s'il vous plaît. Vous avez l'âge de la retraite. Non, j'ai toujours bousculé cet o... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique

Livre trouvé dans une boîte à livres, je l'ai emporté parce que j'étais intéressée par la démarche de la candidate Europe écologie les verts à l'élection présidentielle en France en 2012.

Il s'avère que le livre écrit en 2007 n'aborde évidemment pas du tout cet aspect de sa carrière politique, réalisée tardivement puisque née en 1943 et que jusqu'en 2008 approximativement, elle ne l'avait pas encore publiquement envisagée.

Gro Eva Farseth est norvégienne. En 1964, elle arrive en France, elle apprend le français et suit des études de droit. Elle épouse Pascal Joly, un des fils de la famille chez qui elle était jeune fille au pair.

Début 80 elle devient substitut du procureur puis juge d'instruction.

Connue grâce à l'emblématique affaire Elf, elle travaillera durant 7 années à démêler les ficelles d'un dossier dans lesquels de nombreux puissants tomberont pour corruption. Menacée et épuisée physiquement et nerveusement elle plaque tout en 2002, après le suicide de son mari et retrouve Oslo où elle deviendra conseil pour le gouvernement norvégien pour la lutte contre la corruption et le blanchiment.

J'ai beaucoup apprécié découvrir la biographie de cette femme qui relate une vie faite de rigueur, de travail, de conviction. Elle alterne, chapitre après chapitre, entre sa vie personnelle, son enfance, ses parents, ses grands-parents, son mariage et sa vie professionnelle.

Elle y retrace tout le travail effectué pour tenter de démasquer les blanchiments d'argent, les manigances mises au point par les lobbyistes et les présidents, les pays ex-colonisateurs pour garder la main mise sur les richesses en Afrique, les difficultés rencontrées en tant que femme mais aussi en tant que juge évidemment. Pas simple de fourrer son nez et de venir ennuyer des machineries bien huilées.

Si je reprends quelques phrases du dernier chapitre de cet ouvrage, je ne suis pas étonnée que finalement elle se soit présentée aux élections présidentielles : « souvent je joue avec l'idée du retour en France. Je me sens appartenir aux du mondes, j'ai ici et là-bas des racines. »

Ce n'est pas un ouvrage simple à chroniquer tant il est riche d'aspects différents. Une chose est certaine, je suis révoltée par ces révélations et même si je ne suis pas naïve et que connais la phrase De La Fontaine : selon que vous serez puissants ou misérables … lire écrit noir sur blanc les noms des responsables et l'impunité dont ils ont fait l'objet continue de m'indigner et de me faire enrager

Commenter  J’apprécie          30

J'ai apprécié la ténacité de cette femme, pour se faire une place dans un milieu d'hommes, dans un pays qui n'est pas celui de sa naissance. Et même si je ne partage pas forcément ses idées politiques, j'ai aimé sa personnalité.

Commenter  J’apprécie          60

La vie d'Eva Joly est passionnante avec son engagement et ses combats. Mais on ne le perçoit pas assez dans ce livre qui mélange son ressenti personnel et l'explication des affaires qu'elle a eu à instruire. Je pense qu'elle aurait du faire un choix car le résultat est un peu bric à brac. Ce qui est un comble pour quelqu'un que l'on perçoit comme très carré, respectant les règles scrupuleusement. La construction d'une autobiographie a des règles à respecter pour être apprécié de vos lecteurs Mme JOLY.

Commenter  J’apprécie          00

Intéressant de revenir sur l'affaire ELF... Ce livre est plus une diatribe contre la corruption qu'une vraie biographie même s'il a changé mon regard sur ce personnage public moins austère qu'il n'y paraît.

Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation

Souvent je joue avec l'idée du retour en France. Je balance. J'hésite. Je me sens appartenir aux deux mondes. J'ai ici et là-bas des racines. La France abrite mes enfants, mes petit enfants, mes souvenirs et ma métamorphose. La Norvège m'offre cette sensation rare d'influencer et de diffuser mes idées. Si choisir revient à trancher entre l'action et la retraite, je ne m'y résous pas. Il n'y a que deux façons de faire avec la vie : on la rêve ou on l'accomplit. J'ai toujours choisi la seconde voie.

Commenter  J’apprécie          10

Videos de Eva Joly (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Eva Joly
Vidéo de Eva Joly
Dans la catégorie : Procédure civileVoir plus
>Sciences sociales>Droit>Procédure civile (37)
autres livres classés : justiceVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1439 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre