AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Hillel


Hillel
  03 octobre 2019
Voilà c'est fini, le dernier tome, la dernière page, les dernières répliques tordantes de Charley, les derniers regards langoureux de Reyes... Enfin presque fini, car la suite des aventures avec Pépin s'annonce assez clairement depuis déjà quelques tomes.

Mais bon il est clair que ces deux là vont me manquer.

Ce tome ressemble aux grandes retrouvailles, tout le petit monde de Charley se retrouve pour essayer de trouver une solution à "la fin du monde" démoniaque qui s'abat sur Albuquerque. Ils y sont tous, les fantômes, les amis, les gardiens, la famille...

Charley joue toujours de son humour à agacer tout son petit monde bien aimé. Reyes la suit patiemment effacé et baba. Il est particulièrement effacé et baba dans ce dernier tome. Quant aux autres certains personnages nous resservent des surprises de taille. Dans tous les cas il y aura certaines fins pour des personnages, qui finissent par passer à travers notre faucheuse préférée, alors que d'autres se préparent à jouer les prolongations avec Pépin.

Car oui, la suite s'annonce clairement avec Pépin et son armée contre le mal. Mais parallèlement le tome se termine sur une vraie fin, une boucle est bouclée et les aventures de Charley vont laisser la place à celles de sa fille.

J'ai hâte de découvrir les choix de l'auteur quant à cette dernière.
Ce n'est certes pas mon tome préféré, mais il termine en beauté une série drôle qui m'a séduite dés le premier tome. Tout y est concentré autant l'humour, l'action, le suspense et la séduction, avec un couple plus fusionnel que jamais.

Il est tout de même bien de voir se terminer des séries fétiches, toutes bonnes choses ont une fin.
Lien : http://leslivresdalily.blogs..
Commenter  J’apprécie          30



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (3)voir plus