AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Paroledunelivrophage


Paroledunelivrophage
  04 août 2016
Je suis déjà au tome six et là je me dis oh seigneur c'est quoi cette fin ?????????? Mais que vais-je donc faire de cet fille à la langue bien pendue. Je suis tellement fan, que je ne vais pouvoir m'endormir tout de suite et continuer après cette chronique m'envoyer en l'air avec la suite des événements par le prochain tome, qui dieu merci, est déjà sous ma main. Bon bref, ce que je veux dire par là c'est que j'adore cette saga, et autant j'aime Charley, autant j'adore Reyes. Et ces deux cocos sont tellement choux ensemble que jusqu'à présent des frissons me remontent dans le dos. Alors allons découvrir ce qui se dit dans ce tome avant que je n'explose sur place.

Découvrons ensemble le synopsis du récit de ce tome. L'amour que Reyes et de Charley se vouent, est véritable, au point qu'ils ont décidés que convoler en juste noce. Les voilà donc fiancés. Tout le monde dirait que devenir Madame Farrow serait un avantage des plus lucratif, vu qu'il est riche comme crésus, mais aussi physiquement, quand on sait à quel point cet homme est sexy, mais d'autre dirait tout bonnement que cet homme hors du commun est le fils de Satan, et donc qu'il faudrait réfléchir à deux fois avant de ne vouloir faire qu'un avec cet Apollon, d'autant que c'est la stricte vérité. Mais Charley n'est pas comme les autres filles, détective privée et faucheuse, elle a le don de semer la pagaille partout où elle passe, surtout avec sa tasse de café, ou son manque de café, selon le moment. Mais quand elle ‘'croise'' par hasard le ficher du FBI concernant l'enfance de son fiancé, elle ne peut s'empêcher de mettre la main dessus et de le lire. Elle sait parfaitement qu'elle ne doit pas l'ouvrir, pourtant elle ne peut s'en empêcher. Quitte à faire que Reyes, son amoureux et fils de Satan, ténébreux, sensuel, sexy à se damner, défoule sa colère démoniaque sur elle. Ce serait à s'y méprendre l'enfer sur terre. Et ça, c'est une très mauvaise idée !

Commençons par le commencement, en parlant des personnages.

Charley pour ma part a toujours autant le chic pour se mettre dans des situations toutes plus périlleuses les unes que les autres. Notre faucheuse adorée, est restée elle-même au bout de six tomes. Un exploit pour une héroïne, vu qu'il est fort rare que cela arrive. Elle est toujours aussi drôle, pétillante, coquine, chenapan, fidèle, courageuse, doucereuse envers ceux qui en ont besoin, mais surtout accros au café comme à Reyes à qui elle est fiancée. Une explante héroïne. Une des rare qui me fais passer un excellent moment de méga fou rire. Un peu comme Mercy Thompson mais en plus délurer. Elle a un véritable don de se fourrer dans des circonstances plus ou moins hilarantes. Ces gaffes, elle ne les fait pas exprès. Bien au contraire, elle est tout simplement malchanceuse. Et juste cela nous laisse une envie de rire au point de faire pipi dans notre culotte. du coup quand elle va enquêter, c'est une pure délectation que de la suivre dans ses aventures en compagnie de ses amis, de sa famille et de son homme. Alors même si elle est une Faucheuse, elle reste avant tout humaine. Elle est adorable et attachante, alors pour le coup on ne peut que l'aimer. Et puis qui peut résister à une bouille pareille avec un tel humour ? Personne.

Reyes Farrow, est enfin le fiancé de miss la gâchette. Toujours aussi sensuel, sexy, drôle à sa façon et surtout protecteur vis-à-vis de Charley. Il est vraiment prêt à tout pour protéger sa dulcinée envers et contre tous, mais surtout envers les démons. Son petit côté coquin, chenapan nous fait continuellement frissonner de plaisir à chaque fois qu'on le retrouve. Et du coup quand j'écris cette chronique, je me dis que lui aussi n'a pas autant changé que cela en fait. Il est doux, tendre, sensuel, sensible avec Charley, quitte à utiliser les grand moyens pour qu'elle l'accepte, et d'ailleurs c'est ce qu'elle a fait. Il est juste adorable. Sans compter qu'il est aussi énigmatique qu'une bonne vieille devinette. Il est aussi attachant que sa compagne, et on ne peut lui résister non plus. Un personnage plein de charme qui me plait de plus en plus.

Les personnages secondaires quant à eux sont toujours aussi attachants. Angel, le petit fantôme adolescent reste fidèle à Charley et la protège comme il le peut. Cookie, la meilleure amie, reste la bonne amie avec qui les scènes les plus loufoques vous font rire, elle est drôle et fofolle mais comme Ange reste fidèle à sa copine, sincère et affectueuse. L'oncle Bob lui, toujours aussi bougon. Il a le chic pour résonner sa nièce, et faisant office de second père pour elle il va jusqu'à la protéger d'elle-même. Mais ce qui est super quand à ces deux personnages, c'est-à-dire Cookie et Bob, c'est cette incapacité Bob à se déclarer leur flamme. Alors du coup oui on a des scènes drôles à se mettre sous la dent. On voit bien que ces personnages ont un rôle important à jouer dans l'histoire de la saga.

Mais bon on a tous compris que les protagonistes sont importants et qu'ils apportent un énorme plus à l'histoire. Ce qui amène donc sur le tapis le roman, entre la plume, la romance et l'intrigue.

Tout d'abord, la plume de l'auteur de ce roman est continuellement fluide et légère. On pourrait qu'après cinq tomes on s'en lasserait. Mais non, pas du tout. On adhère et on en reveut. On y retrouve tout un panel de sensations que nous procure cette lecture rythmée du début jusqu'à la fin du livre. Effectivement, rebondissements, émotions fortes, révélations, actions, tous cela s'entremêlent pour la plus grande joie de nous autres lecteurs. En plus l'univers de Darynda Jones s'enrichie encore et encore au fil des tomes. Oui je sais je ne cesse de le répéter à chacune de mes chroniques, mais que peut-on y faire, je ne dis que la vérité. A part bien sur si vous préférez un mensonge. Non seulement l'univers s'enrichie, mais en plus on ressent de plus en plus ce sentiment d'oppression. On remarque que l'histoire devient plus sombre, mais que cela nous amène sur le chemin d'une histoire différente à ce que l'on pourrait penser. Et oui la question se pose, où allons-nous ? Où est que tout cela va nous amener ? La réponse : il faut lire les autres tomes. Cette nouvelle aventure de Charley Davidson se dévore donc toujours aussi rapidement et avec toujours un véritable plaisir. Et puis il reste encore énormément de mystères qui planent encore au-dessus de la tête de Charley, sans compter les nombreuses questions sans réponses.

Ensuite la romance entre Reyes et Charley a encore évolué. Non seulement ils vivent ensembles, mais en plus ils sont fiancés. J'ai adoré découvrir leurs petite habitudes dans ce ménage tant attendu. Leur complicité, leur amour, ces aspects de ce couple est vraiment magnifique. On ressent vraiment que tout cela les grandit et embellit la lecture. Ces petits instants parsemés tout au long du récit nous permettent de les découvrir comme un véritable couple. C'est toujours aussi amusant de les voir ensemble. Les joutes verbales du couple sont même succulentes à souhait et Charley aime faire patienter son amoureux. le couple que forment Charley et Reyes est de plus en plus intriguant. J'adore leur relation qui est vraiment unique en son genre, c'est si... magique, envoutant entre ses deux personnages et c'est souvent marrant de voir la façon dont ils se cherchent et se trouvent. C'est un véritable jeu du chat et de la souris qui se déroule sous nos yeux ébahit de lecteur. Ils se complètent parfaitement bien autant dans leur caractère que dans la vie de tous les jours. On sent le lien entre ces deux personnages devenir plus solide, plus profond. Et moi qui suis une véritable romantique je suis conquise et sous le charme de nos chouchous.

Enfin du côté de l'intrigue, on se retrouve avec comme à notre habitude plusieurs enquêtes. Un homme qui recherche son âme perdue. En fait cela concerne surtout un père de famille qui a vendu a Dante un échappé de l'enfer et donc un être démoniaque son âme. Cette enquête mènera Charley tout droit vers un démon surnommé le « Dealer ». Mais est-il un ami ou un ennemi là à ce stade personne n'a de réponses à donner. Mais grâce à ses conseils et à ceux d'Ange, Charley se voit alors avec un nouveau pouvoir. Elle est désormais capable de faire le tri dans les âmes avant leur mort, en les marquant. D'après le Dealer, elle est capable de bien plus de choses et tout le monde semble étonné qu'elle soit si en retard dans ce domaine. du coup cela laisse à penser que c'est un allié/ami, mais cela n'est pas l'avis de Reyes. L'affaire du FBI avec le dossier secret sur l'enfance de Reyes. En effet, Charley enquête sur l'enlèvement de Reyes quand il était enfant à la demande de l'agent Carson. Seulement ce que notre faucheuse de détective va découvrir va la déconcerter quelque peu, non seulement parce que Reyes fait semblant de découvrir sur quoi Charley travaille, alors qu'en réalité il le sait parfaitement, quel est le sujet de son enquête. Il lui révèle alors la vérité qui encore une fois ajoute une once de malheur à son prince charmant. Qui sont donc réellement les parents de Reyes finalement ? Sans compter les problèmes familiaux entre autre le couple qui ne veut pas se former bob et Cookie, et le père de Charley qui serait allé en voyage soit disant depuis qu'il a tiré sur sa fille. Alors comme quoi Charley a de quoi à s'occuper. Mais bien sûr c'est surtout l'affaire du FBI qui est au centre de cette histoire. A part cela, on pourrait penser qu'après tout ce temps la saga s'essouffle, alors qu'en réalité elle se bonifie de plus en plus. Ce tome comme tous les autres qui le précèdent commencent sur les chapeaux de roue, et le rythme ne varie pas d'un iota. C'est comme lorsqu'on dense sur un rythme endiablé, que l'on finit essouffle sauf que là, on est en pleine forme. L'intrigue de ce tome vous prend aux tripes et on ne réussit même pas du coup à lâcher ce livre. On est tenu en haleine tout au long de cette lecture et là je dis bravo à l'auteur vu que ce sixième opus est toujours autant captivant. Pas le temps de s'ennuyer, de souffler, autant pour nous lecteurs que pour notre Faucheuse. Et puis on conclue le livre par des révélations qui pourrait tout faire basculer dans la vie de nos adorables protagonistes. Ce fut tellement bouleversant, les émotions tellement forts qu'il est normal que en reste bouche bée avec en plus une larme à l'oeil.

En conclusion on sent très clairement que ce tome est un nouveau croisement dans la vie de Charley et donc aussi dans la série. de nouvelles questions, de nouvelles implications, de nouveaux pouvoirs se soulèvent. Beaucoup de choses, d'actions, de rebondissements et de révélations, c'est impossible de s'ennuyer. Les émotions sont là, positives comme négatives que l'on met très vite de côté tant c'est prenant et additif. le tome précédent qui se terminait sur la demande en mariage de Reyes se voit obtenir la réponse tant attendu par les lecteurs, on ne souhaite qu'une chose, retrouver ces personnages le plus vite possible. Charley Davidson ou Charlotte, Charles, la faucheuse, est une série palpitante dont on ne peut qu'être accroc dès le premier tome. L'humour dont fait preuve l'auteure me fascine toujours autant, cela fait du bien de rire autant dans une série. Et puis comme à son habitude l'auteur fini le livre par un véritable feu d'artifice. D'ailleurs, terminer le roman sur une révélation pareille est vraiment très, très cruel ! Alors sachant que le tome sept se retrouve dans ma P.A.L, je vais m'y mettre dès maintenant parce que là je ne peux plus attendre la suite.
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr